Les lectures de Cécile

22
sept

Une photo, quelques mots #17: Un SMS de rupture

kot-photographie

 

S’adosser.
Arrêter de marcher.
Enlever ses écouteurs pour mieux se concentrer.
Et relire le SMS pour la 60ème fois d’affilée. 

Le lire pour la 61ème fois,
Ce SMS de rupture qui brise votre joie,
Alors que vous l’aviez cru pour toujours là.

Après 3 ans.
Qu’on croyait de bonheur.
Après 3 ans,
Sans disputes et horreur. 

Après 2 ans,
D’intimité,
Et de plaisir partagé,

Après 8 mois,
Dans le même appartement,
A s’aimer encore plus facilement,
Et plus ouvertement,

Après une demande en mariage,
Un oui,
Deux visites chez le traiteur,
Un lieu réservé,
Et deux vies de célibat enterrées 

Après une annonce,
Il y a quelques heures,
D’une surprise,
d’un heureux évènement à venir,

Après une annonce,
Il y a quelques heures,
D’un bébé en devenir,

Un SMS de rupture. 

Trois jours avant des Oui qui changent la vie,
Trois jours avant des Oui censés sceller notre vie.

Un SMS de rupture.

8 mois avant qu’un plus un fassent trois,
8 mois avant que notre famille s’agrandisse sous notre toit.

Un SMS de rupture,
Sans autre explication que tu n’es pas prêt. 

Prêt à quoi ?
A m’aimer ?
A l’aimer ?
A nous aimer ?
Ou pas prêt à finalement te poser ?

Un SMS de rupture,
Et pas d’autres explications que tu es désolé,
mais que tu n’es pas prêt.

Un SMS de rupture,
et un bonheur qui disparaît,
Alors que je porte ton bébé,
Alors qu’on allait se marier,

Un SMS de rupture,
de lâcheté, et de pourriture. 

Un moment pour s’adosser,
Arrêter de marcher,
Manquer tomber,

Lever les yeux et regarder,
Au 3ème étage de l’immeuble d’à côté,
l’appartement qui aurait dû être éclairé,
Mais qui, je le sais, est déjà à moitié vidé.

 

 

Photo de Kot. 
Et merci encore à Leiloona de nous proposer ses ateliers d’écriture.

 

15 commentaires sur “Une photo, quelques mots #17: Un SMS de rupture

  1. Syl. le 22 septembre 2014 à 08h56 a écrit :

    Oui, il y en a comme ça…
    Une belle mise en histoire !
    Bonne semaine

  2. J’adore lire tes articles « Une photo, quelques mots », même si fatalement j’ai une nouvelle fois le coeur brisé. C’est beau, fort et tellement réaliste de la vie qui nous entoure.

    • Merci Chouquette :) Je suis contente que tu trouves mes textes de cet atelier beaux car ils changent en effet du ton de mes autres billets (surtout celui d’avant !). :))

  3. Bouh.. c’est méga tristoune tout ça..
    Mais comme d’hab bien écrit :)

  4. J’aime beaucoup la construction. Une petite coquille 1e strophe 4e ligne « la » au lieu de « le 60ème ». J’aime beaucoup cette reprise :

    Un moment pour s’adosser,
    Arrêter de marcher,
    Manquer tomber,

    Sinon, un thème douloureux traité de manière très moderne. Un beau poème. Merci.

  5. Cora le 22 septembre 2014 à 13h51 a écrit :

    Ouah ton texte est magnifique ! Triste mais trop bien écrit !
    Beaucoup aimé ! :-)

  6. Superbe, ma Cess ! Remarquablement bien construit (j’adore le décompte) et terriblement émouvant :-)

  7. Une histoire triste, très bien contée. J’ai une amie à qui s’est arrivée (sauf le bébé). Elle a mis longtemps à s’en remettre.

  8. Punaise, s’adosser et même tomber …

  9. Oh, là, là, c’est du lourd ! Comme toi, toutes ces photos m’inspirent souvent des histoires très sombres. Cette foi-ci, pour une fois, j’ai réussi à faire plus optimiste.

  10. En voilà encore une pauvre Demoiselle torturée par la lâcheté des hommes … Je ne suis pas fan de poésie habituellement mais là tu m’as emmenée dans ton histoire ;)

  11. Un texte bien difficile !

  12. Sebastien le 9 janvier 2017 à 00h07 a écrit :

    La photo, les textes, la date du 22 septembre me renvoient quinze ans en arrière dans ma propre histoire.. Une jolie rencontre.. Lâchement avortée par mes propres soins.. Merci pour ce voyage dans les limbes de mes souvenirs où Clicée aura toujours une place à part.

  13. Sebastien le 9 janvier 2017 à 22h04 a écrit :

    Beaucoup aimé photo et texte derrière. Mais pourquoi mon commentaire n’a pas été validé par la modération? J’aimerai savoir..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Naviguer parmi les billets