Les lectures de Cécile

5
oct

L’Amant ténébreux – J.R Ward

L'AMAN~1

J’ai ouvert une nouvelle catégorie pour ce livre.
Bit-lit ou Harlequin ?

Parce que certes, c’est de la bit-lit, mais voyez-vous, j’ai trouvé beaucoup de points communs avec le Harlequin que j’ai lu il y a peu…

Je vous propose donc de relever quelques similitudes…

L’amant ténébreux VS Frisson interdit (je vous fait grâce d’un commentaire sur les titres).

 

Souvenez vous : je commençais mon billet de Frisson interdit en vous disant que j’étais éblouie par tant de clichés et de non limite dans l’imagination de l’auteur. Et bien. Je n’avais rien vu…

J.R Ward coiffe Lisa Kleypas au poteau pour ce qui est de « tout se permettre même si ce n’est pas du tout crédible ».

Je vous fait un rapide pitch.

Oui rapide car ici ce n’est pas l’histoire qui compte vu qu’elle est inexistante, enfin du moins jusqu’à la page 359 où j’ai lâchement abandonné ma lecture.


Donc l’histoire 
:

La société des éradiqueurs a pour but d’éradiquer… les vampires. Pour protéger ces derniers, 6 d’entre eux sont devenus des guerriers et forment « la confrérie de la dague noire ». Kholer est leur chef.

Quand un de ses guerriers meurt, il laisse derrière lui une magnifique jeune fille de 25 ans, mi-humaine, mi-vampire mais qui ne s’est pas encore transformée.

Cette phase de transition est très difficile et peut être mortelle. Il lui faudra de l’aide, et devinez qui va se porter volontaire ??? J 


Passons aux personnages, c’est là que les ressemblances avec Frisson interdit sont les plus parlantes :

Beth : est une bombe. 2m de jambes, cheveux noirs. Elle est drôle (ce qui ne gâte rien) et.. elle n’a pas couché avec un mec depuis des siècles. (au point que ses potes flics se demandent si elle est lesbiennes) (Croyez moi, dès la première scène de cul on comprend qu’elle est hétéro).

Signe particulier : Elle a un goût de pêche. De la chair soyeuse sur les lèvres et la langue quand on la lèche. Douce et sucrée dans la gorge lorsqu’on avale. (Je me marre encore toute seule en recopiant ces mots !).

Point commun avec Holly (de Frisson interdit) ? les 2 n’ont pas couché depuis une éternité. Les 2 sont belles et très convoitées. Les 2 ont leur premier orgasme dans le livre. Les 2 sont un peu bêtes.


Kholer : est immense, plus de 2 mètres.  Il ne s’habille qu’en cuir noir.  (je m’interroge sur les fantasmes de l’auteur). Il a une très mauvaise vue (du coup on doit lui couper son steak en morceau car sinon il coupe l’assiette). Heureusement pour lui, pas besoin d’avoir 10/10 aux yeux pour trouver le point G de Beth…

Kholer porte des boxers. Noirs. XXL… (Yeaaahhh baby !! Bon en même temps ça aurait été ballot de faire 2m10 et d’avoir un tout petit sexe. (comme les pandas ! : je vous donne plus de détails en commentaire si vous voulez. C’est super drôle).


Signe particulier 
: Le sens des priorités. Quand un flic l’arrête, et lui passe les menottes, si Beth passe non loin, et qu’il la sent : il a une érection.

Signe particulier numéro 2: « il n’était pas seul. Ne l’avait jamais été. La vengeance lui tenait compagnie. »

Signe particulier numéro 3: il est très fort : « Il releva sa jupe et déchira sa culotte avec une brutale (tu m’étonnes) impatience. Il réserva le même traitement à son chemisier et à son soutien-gorge. »…

(Mon dieu ! quelle force ! Messieurs si vous arrivez à déchirer la culotte, le soutif et le chemisier de votre partenaire en une seconde, et sans vous ridiculiser, faites-moi signe, vous m’intéressez).


Signe particulier numéro 4
: Kholer chuinte beaucoup. Il chuinte quand  Beth « se penche en avant, qu’elle entrouvre les lèvres, qu’elle prend le fruit entier (une fraise) dans sa bouche et que le jus de fruit coule le long de son menton. » Oui là le coup de jus le fait chuinter. Mais il émet aussi un chuintement « quand elle plaque son corps contre lui… »

Point commun avec Zac  (de Frisson interdit)? « Khloler se nourissait de ce qu’il récupérait dans les poubelles, toujours à 2 doigts de mourir de faim, avant de finir comme valet d’écurie ». Certes Zac n’a pas « nettoyé les sabots jusqu’à en avoir les mains craquelées » mais lui aussi a fait les poubelles.


Butch : un de mes personnages préférés. Il est flic. Il est costaud. Il picole pas mal. 

Surnom : dur  à cuire. (non je n’invente rien)

Choix de métier : Il ne s’est jamais remis du viol et du meurtre de sa sœur, 20 ans auparavant, dont le corps a été retrouvé dans un bois (l’auteur m’a écrit pour me dire qu’elle avait hésité avec laisser le corps dans une baignoire). Du coup il est devenu flic. (Pour se venger de tous ces salauds de violeurs je pense).

Point commun avec Lord Ravenhill de Frisson interdit : Ils sont lucides : ils savent quand ça ne peut pas marcher. Butch, après avoir (enfin !) embrassé Beth lui dit : « ca le fait pas, pour toi, pas vrai » ? (comprenez : tu ne ressens rien pour moi n’est-ce pas ? Ce baiser le confirme ?)

 

Pour ce qui est des frères guerriers de Kholer, je les ai pas tous en tête mais :

– Rhage a la particularité de se transformer en bête quand il ressent une trop grosse émotion (les femmes qui sont assez sympas pour lui donner un peu de plaisir finissent donc en pâté pour chien).

– Viszs voit les événements futurs.

– Audazs est surnommé D. (car dans le livre en VO son nom commence par D et que la traductrice avait la flemme de changer l’abréviation en A).

– Zadiste : il se tape des putes et a une énorme cicatrice sur le visage qui fait peur aux femmes. (Et vu que la peur qu’il lit dans leurs yeux excite Zadiste,  il prend plutôt bien le fait de foutre les boules).


Et puis il y a 
Dick : je me souviens plus de qui il est et ce qu’il fait. Juste de son nom que la traductrice a eu l’intelligence de ne pas traduire. (Lily me souffle à l’oreillette que c’est la patron de Beth) (patron un peu harceleur sur les bords car même si il est secondaire, Dick a le droit à son cliché aussi !).

Enfin, il y le méchant qui s’appelle ?

– M.X :

Si ça c’est pas un vrai nom de méchant, hein ?! J.R Ward: ton imagination me laisse sans voix.

Bref M.X est à la tête des éradiqueurs.

Signe particulieril ne bande plus (comme tous les éradiqueurs mais je sais plus pourquoi : il y a de quoi devenir aigri je vous l’accorde).

Signe particulier numéro 2: C’est un vrai de vrai méchant. Il a des instruments de torture, « des outils qui brillent de tout leur éclat : une roulette de dentiste, des couteaux de différentes tailles, un marteau, un burin, une scie. » Et, le meilleur pour la fin, ladies and gentleman :  « une cuiller à melon. Pour les yeux… » Rhoooo j’espère que vous arriverez à dormir ce soir… 

 

 Hum je me rends compte que je ne vous l’ai pas encore dit clairement : je n’ai pas aimé ce livre! J

– Il ne se passe rien à pars des scènes de cul.

– Tous les personnages sont des clichés ambulants.

– C’est vulgaire :

« Bordel », « putain », « fils de pute », « bouge ton cul » sont présents à toutes les pages.

Sinon il y  a eu aussi, très classe :  « ils chient dans leur froc ». Et puis, pour parler de sa douce et tendre : « pourrait-il le supporter si un de ses guerriers se la faisait ? »… Amis de la poésie, bonsoir !


– Mais le pire pour moi, là où j’ai eu le plus de mal, c’est l’absence total de négation. De « ne ».

« Tu la touches pas. Tu la regardes même pas ». Ou mieux encore « Me fais pas confiance. M’aime pas. Je m’en tape. Mais me mens jamais. » C’est du lourd quand même non ?  M’aime pas ?!! Bon ben faut vous imaginer que c’est comme ça à chaque négation du livre…


Du coup j’ai abandonné. Non sans demander à l’Attrape rêves un petit résumé des 150 dernières pages. Que dire ? je (ne) regrette pas de (ne) pas l’avoir lu : surtout l’histoire de la vierge qui ressuscite les morts… (tiens Holy aussi voit la mort et revient à la vie).

 

Franchement, quitte à faire dans le cliché, j’ai préféré le harlequin : Moins vulgaire, moins de cul (moui bon il aurait pu y en avoir un peu plus) et mieux traduit.


2 petits extraits qui valent leur pesant de cacahouètes :

« Non. Cette blessure n’est rien. C’est quand on doit se servir du gros intestin comme garrot qu’on sait que c’est du sérieux ! » (j’ai du la relire une fois pour me familiariser à l’image). 

« Il se raidit. Tout comme sa queue, simplement en l’entendant parler… » (la classe je vous dis)

 

L’avis de Mlle Lily (qui le lit encore), l’Attrape Rêves (qui comme moi n’a pas aimé), Mariiine qui a beaucoup aimé, Bladelor qui a déjà dévoré le second tome et Azilis  dont l’avis est assez mitigé.      

 

importorigin:http://les-lectures-de-cecile.over-blog.com/article-l-amant-tenebreux-j-r-ward-58346087.html

68 commentaires sur “L’Amant ténébreux – J.R Ward

  1. Non mais cela a l’air assez marrant je demandais juste si’il faisait 100 pages j’aurais pu le lire pour me moquer un peu.

    Et apparemment vraiment pas mal de monde l’ont aimé, je savais pas que les harlequins étaient réellement appréciés !

    • Cess le 14 janvier 2011 à 13h29 a écrit :

      Ce n’est pas un harlequin c’est de la bit lit pure et dure !! :)

      As you want my dear… Tu me tiens au courant si tu le lis! :)

    • Cess le 15 janvier 2011 à 00h11 a écrit :

      Ah OK quoi ? LOL, c’est ai comparé ça à un harlequin mais c’est de la bit lit… Tu comptes vraiment le lire ?? :)

  2. Mouhahaha quelle cruauté !!! pauvre kohler… bon j’ai l’impression que le trad s’est fait sermonner parce que dans les suivants kohler a retrouvé ses négations :-))) bon sinon ça reste dans le harlequin mais à vrai dire pour moi la bite lit c’est toujours du harlequibn avec quelques morsures en plus, alors je préfère !

    • Cess le 18 janvier 2011 à 21h59 a écrit :

      Moui je n’ai pas été tendre mais bon il l’a cherché ! Par contre c’est toujours lui mon bouc émissaire depuis ! J’aimerais bien changer :) Il faudrait que je relise un bon bit lit comme il faut pour trouver un personnage encore plus caricatural que Kholer :) 

  3. Putain de bordel de merde… (mieux que flûte, crotte et zut)… je veux ce livre ! Finalement, on ne le brûlera pas.

    • Cess le 1 février 2011 à 11h42 a écrit :

      LOL mais qu’est ce qu’il t’arrive ??? Qu’est ce qui te donne envie ? T’es folle ? T’as lu les citations ? :) MDR !

  4. Justement, ça me plait. Le lire à un degré non atteint ! En plus, moi qui déteste égratigner un livre, je me munirai d’un stabilo et je soulignerai tous les trucs tordants. Non, mais, tu as vu comme tu le vends ???? Trop génialissime.

  5. Tu viens de partir… et je viens de lire ce livre…

  6. Moi aussi je me tord de rire devant mon écran ! Tes chroniques sont fantastiques, c’est un régal à chaque fois et je (ne) m’en lasserais jamais :o)

    Personnellement, j’ai dévoré les 3 premiers tomes, ai lu les 2 suivants (pourtant, je n’aime pas les Harlequin) et j’attends la traduction du 6ème avec impatience…

    • Cess le 8 avril 2011 à 08h42 a écrit :

      Bon mais ce ne sont pas des harlequins, c’est moi qui dis ça :)
      Tu n’es pas la seule à aimer ! Je crois que c’est moi la seule à ne pas aimer…

  7. Cela signifie simplement que ton seuil de tolérance en matière de « lecture sans objectif intellectuel » est moins élevé que la moyenne (ou que le notre, du moins).

    Ce n’est pas grave et je dirais même que c’est tant mieux ! Parce que moins tu apprécies un livre et plus tu nous fais rire. Je n’oublierais jamais ta chronique de Succubus Night, j’en aurais pleuré ;o)
    Il faudrait que tu lises le premier tome de la saga Merry Gentry… rien que pour nous le chroniquer (je te le prête, si tu veux). Je suis certaine que ton avis sera fantastique (mais je ne suis pas certaine que tu iras jusqu’à la fin du bouquin par contre… j’ai même de gros doutes)

    • Cess le 9 avril 2011 à 09h21 a écrit :

      Oui c’est vrai qu’en général moins j’aime plus je suis sarcastique mais bon de là à lire Merry Gentry je suis vraiment vraiment pas sûre ah ah ah…

      Merci en tous cas de passer par la   je suis contente si tu te marres chez moi !!!

  8. Commentaire n°59 posté par Hibana le 15 avril 2011 à 20h22 a écrit :

    ah oui! la coïncidence qui me fait sourire : ton billet sur la confrérie a été publiée le jour de mon anniv.. et c’est ce qui m’a donné envie de te lire assidûment et finalement d’écrire mon blog lol
    au fait tu sait qu’il arrive pleeeeeiiins de trucs à butch??? lol

  9. Kohler a droit à une section à lui tout seul ? La chance !
    C’est vrai que cette saga a beaucoup de défauts, mais comme beaucoup, je l’apprécie quand même.
    Mais j’aime bien une Harlequin de temps en temps.

  10. C’est sûr que pour démarrer, c’est pas l’idéal.
    Il faut déjà un certain entraînement pour supporter tous les petits cœurs et les pantalons de cuir qui flottent dans l’air. Sans parler des bout de viande et des jus de pêche. >_

  11. Merci Cécile !!!
    Merci de me rassurer !
    Merci de ne pas me laisser toute seule !
    Quand j’ai terminé ma lecture, que j’ai refermé le livre et que je me suis dis « Mon Dieu, c’est horrible », j’ai eu l’impression d’être la seule de la blogo qui n’avait pas aimé ! (http://elo-dit.over-blog.fr/article-la-confrerie-de-la-dague-noire-t1-l-amant-tenebreux-de-j-r-ward-88520818.html)
    Du coup, je repars le coeur léger en me disant, « et non, tu n’es pas une extra-terrestre, vous êtes 2 » :p

    • Cess le 25 janvier 2012 à 23h28 a écrit :

      Ah je vais aller lire ça ! Je me sens en effet moins seule aussi, ça fait du bien ! :) 
      C’est clair que tout le monde aime sauf nous !! :)  

  12. On résiste ! ^^
    Et puis je trouve que ça donne une mauvaise image de la Bit-lit … Quand certains me disent qu’ils veulent découvrir ce genre de la littérature avec La Confrérie, je leur déconseille vivement !
    PS : je me suis bien marrée en lisant ta chro ^^

    • Cess le 26 janvier 2012 à 10h56 a écrit :

      Moi tout le monde sait que j’ai detesté, je n’ai pas arrêté de me moquer de Kholer après (dans quasi tous mes TTT de l’année passée :)). 

      Ceci dit, j’ai lu Zadiste, (pas pire) et là je commence Rhage pour me marrer… Mais ce n’est pas pour autant que j’aime. Je trouve ça mal écrit et très cliché, et je suis d’accord ça donne une mauvaise image de la bit lit… :) 

  13. On est sur la même longueur d’ondes ;)
    Si je veux bien rire, j’emprunterai la suite à une amie ^^

  14. Commentaire n°66 posté par Angélique le 8 octobre 2012 à 12h05 a écrit :

    Hahahahahahahahahaha :DDDDD encore mieux que celui sur Frisson interdit… J’adore !!!!!! Je l’ai en e-book (parce que je trouve qu’il ne valait pas la peine de l’acheter) et j’avais commencé (bon ok j’ai tout Lu en diagonal parce que j’ai pas accroché mais alors pas du tout et me suis arrêté à la scène de sexe entre les deux personnages)… J’en suis restée sur le c** parce qu’une amie avait adoré (mais alors vraiment hein, le big love quoi) et moi et bien euh Voila quoi ça m’a…. Bon ok totalement déçu….

  15. Commentaire n°67 posté par Angélique le 16 octobre 2012 à 19h30 a écrit :

    Oui apparemment, mais il y en a qui aime… LOL je ferai donc parti de celle qui ne baveront pas à l’évocation de Kholer ou autre mâle de la confrérie hahaha

  16. Commentaire n°68 posté par Angélique le 6 novembre 2012 à 19h46 a écrit :

    Tout de même je pense que je vais garder ça pour les jours où je n’aurai plus rien à lire et que je m’ennuierai d’un ennui mortel… Jamais donc héhé
    Mais bon je ne vais pas pour autant supprimer mes pdf, on sait jamais…

Naviguer dans les commentaires

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Naviguer parmi les billets