Les lectures de Cécile

7
août

Je crois tenir un filon les filles: je vais lancer un nouveau jeu pour Wii…

 

Hé oui, vous en rêviez, Mlle Pointillés et moi l’avons fait : nous avons lu une autre nouvelle «  I fucked », mais cette fois, accompagnées de Adalana, Caro et Sandy.
Avant de vous parler de ce livre, analysons la couverture si vous le voulez bien :


(dois-je vraiment préciser que ce billet contient quelques spoilers ?)
(et par « quelques », j’entends « que ça »).   

cybil.JPG

Couverture une fois de plus très proche de la réalité (jusqu’aux colonnes de marbre derrière) sauf que la fille s’est démaquillée avant de se coucher et donc elle ne porte pas cet immonde rouge à lèvre rose dans la nouvelle. Aussi, il n’y a pas de brume et de fumée autour d’elle dans le livre (à moins que ce soit son pussy qui ait pris feu ?)(ok je sors). Par contre elle a en effet cette posture au moment où elle est effrayée car un homme invisible la touche… (autant vous dire qu’elle n’est pas vraiment effrayée).

 


Tout commence par un vol à main armé.
Cybil (Cybil, vraiment ?) porte sa plus belle robe car Roger (oui, Roger !) (les héros de cette nouvelle ne sont pas à proprement parlé gâtés par leurs prénoms ) doit l’amener danser ce soir. Donc Cybil porte une belle robe et se tient derrière le comptoir de son hôtel quand un homme arrive et pointe son arme sur elle et ses collègues.

Il est habillé en noir, a des bandages sur son visage, porte des lunettes de soleil et un chapeau. (pour un peu il ferait penser à l’homme invisible, mais si ça avait été lui, vous vous dites, à juste titre, qu’il ne se serait pas habillé pour voler une caisse alors qu’il aurait pu rester invisible et la voler sans être vu)(ce à quoi je vous réponds que si il avait volé la caisse incognito, il n’aurait pas vu Cybil et nous n’aurions pas eu notre nouvelle érotique)(Ce qui aurait été fort dommage, vous en conviendrez).
Après avoir pris l’argent de la caisse, Cybil sent qu’il la dévisage. (alors qu’il a des lunettes de soleil je vous le rappelle). Il lui demande alors ses bijoux qu’elle s’empresse de lui donner (et on la comprend). Sur ce, il s’en va, laissant une Cybil découragée et désespérée: elle a donné l’alliance que Roger lui avait offerte et elle a peur qu’il s’énerve car elle ne s’est pas battue pour la garder (car Roger, en bon fiancé qu’il est, préfère sa fiancée morte mais avec l’alliance intacte que vivante mais sans bague)(en même temps, avec une fiancée qui s’appelle Cybil, on peut le comprendre).
Quand ce dernier l’appelle pour annuler goujatement (vous êtes en train de lire un billet sur une fille qui va se faire baiser par l’homme invisible, alors vous n’allez pas focaliser sur des mots qui n’existent pas hein ?), donc, quand il annule la soirée, Cybil  décide d’aller se coucher dans sa suite à l’étage.
Elle se démaquille, brosse ses cheveux longs blonds et ôte sa robe qui murmure le long de ses formes jusqu’au sol (oui la robe murmure, comme les Rice Krispies) le satin atterrissant avec un bruit ressemblant à un soupir. Cybil (qui en a gros sur la patate apparemment) lui dit « je sais ce que tu ressens ». (oui elle parle à sa robe)(l’émotion sans doute)(ou la blonditude ?).
Elle s’endort.
Et se réveille en attendant un bruit de respiration à côté d’elle.
 « Roger ? » demande t-elle. Mais personne ne lui répond. Elle sent quelqu’un de nu se coller à elle. « Que c’est romantique » se dit-elle, « Roger ne me surprend jamais comme ça ». (et je vais te dire un secret, Cybil, il ne l’a pas fait cette fois non plus !).
Elle se colle donc encore plus à lui histoire de bien sentir son érection et ses mains le long de son corps.
Mais, attend une minute. Sa respiration se coupe. Roger n’a pas la clé !. (oui Cybil est un peu longue à la détente)(il ne faut pas lui en vouloir, elle est blonde).
Elle allume la lumière, regarde partout mais rien. A t-elle rêvé ? y a t-il un fantôme ?
Oui ça devait être un rêve.
Elle se rendort (Dieu sait comment), jusqu’à ce qu’elle sente quelqu’un lui sucer le sein.

Oh quel délicieux rêve…
Mais quand les sensations continuent, elle se dit (à raison) que ce n’est pas un rêve ! Elle crie (pas de plaisir encore, mais ça ne saurait tarder), allume la lumière : personne. « Oh mon dieu, qui êtes vous ?». « Shhhh » lui répond une voix« rallonge-toi ».

Bon, arrêt sur image : que feriez-vous si vous sentiez quelqu’un vous sucer le sein, que vous ne voyiez personne, et que cette « présence » vous dise de vous rallonger  ?
Vous partiriez en courant ?! Bonne réponse ! Moi aussi. (quoi que…)
 
Et bien, Cyb n’est pas comme vous et moi. Elle, elle se laisse embrasser jusqu’à ce qu’elle soit tout à fait rallongée.
Mieux encore, Cybil (la débile), non seulement ne part pas en courant mais elle va même jusqu’à trembler, mais cette fois, pas de peur (si vous voyez ce que je veux dire)… D’ailleurs, elle arrête de se poser des questions quand elle sent une bouche couvrir son pussy… (en même temps, pourquoi fuir quand on peut avoir un cuni hein ?). Surtout que bon, Roger ne l’a jamais touché comme ça, il n’a jamais focalisé sur son plaisir (et elle allait se marier avec lui ? Heureusement que l’homme invisible est venu lui ouvrir les cuisses yeux hein). Voyez-vous, la  vision des préliminaires pour Roger, c’est de lui demander une fellation (pour l’homme invisible aussi mais elle ne le sait pas encore) mais ce qu’elle vit là, c’est ce dont elle a toujours rêvé: Cybil n’est plus qu’excitation. Bref, je vous passe les autres détails mais orgasme il y a. Elle en reste toute pantelante, allongée sur le dos, jusqu’à sentir une odeur musquée autour d’elle. Et là, elle ouvre la bouche et prend sa large cock dans la bouche. (Nouvel arrêt sur image : imaginez quand même la scène SVP : la fille est allongée sur le dos et fait une fellation à l’homme invisible !!! elle fait une fellation, avec beaucoup beaucoup d’application, avec les mains et tout, à genre, personne quoi !)(au moins, pas de risque de cancer de la gorge)(car oui il paraît que la fellation peut causer le cancer de la gorge)(moi je dis, faut bien mourir de quelque chose). (Quoi qu’il en soit, je pense qu’on devrait proposer ça comme nouvel exercice sur la wii-fit, ça devrait le faire, non ?). Heu, me serais-je égarée ?
Bref, fellation il y a, et Cybil (la débile) de penser (enfin ?) à Roger en se disant « qu’il flipperait si il savait que quelqu’un lui avait rendu visite, et encore plus si il savait qu’il s’agissait d’un fantôme (et il aurait de quoi j’ai envie de dire) (en tout cas, c’est pas la culpabilité qui l’étouffe)(ni la cock de l’homme invisible d’ailleurs). Elle se dit même « de toute façon, ça ne compte pas si ce n’est pas sur un être vivant, non ? », elle espère que non (c’est qu’elle aime ça, la coquine, sucer des cock invisibles).
Sur ces questionnements, (Cybil est la preuve vivante que les femmes peuvent faire deux choses en même temps)(sucer, et réfléchir, dans le cas présent), il se retire de sa bouche avec un « pop » sonore (Là réside toute la force d’écriture de l’auteure : ces écrits sont très « visuels »), et s’en suit un rapport charnel tout ce qu’il y a de plus orgasmique. Pendant le rapport Cybil la coquine en veut plus : « harder », « plus fort », intime t-elle à son fantôme qui s’empresse de la satisfaire, plongeant sa cock encore plus profondément dans un endroit à l’intérieure d’elle que Roger n’a certainement jamais atteint (comprendre : Roger a une petite b**)(en même temps avec un nom pareil on n’en attendait pas vraiment à plus).
Bref ils ont leurs orgasmes et le fantôme s’en va. (Sans même dire merci, aucune éducation ses hommes invisibles). Elle touche le sperm de son fantôme tout en se demandant si les fantômes peuvent éjaculer (Cybil a le sens des priorités), car c’est clairement du sperm qu’elle sent là (oui elle est allée jusqu’à le sentir)(autant aller jusqu’au bout de son questionnement). C’est à peu près à ce moment qu’elle découvre / comprend que ce n’est pas un fantôme mais l’homme invisible (qui vient de la tringler)(ok je resors).
Et là, à l’instar de Christie qui se demandait si elle avait couché, heu, que dis-je couché ?, qui se demandait si elle avait baisé avec un monstre des marécages, Cybil (la débile)(non mesdames, pas la peine de rouler des yeux, je ne me lasserai jamais du comique de répétition)(ni de mes parenthèses) se demande (enfin) : est ce que je viens de baiser avec un homme invisible ? (je crois que la réponse est oui Cybil).


Le lendemain, elle trouvera un moyen de le revoir (pleine de ressources ces nymphomanes)(en même temps quand on aime on ne compte pas), mais pour savoir de quel moyen il s’agit, il faudra me supplier ou me fouetter (oui je lis Fifty Shades en même temps, so what ?) !


*** THE END ***

 


Que vous dire de plus à pars que je me réjouis de lire la prochaine nouvelle !
Les avis de Mlle Pointillés et de Caro sur cette merveilleuse nouvelle érotique !

Et aujourd’hui, c’est le premier mardi du mois et c’est permis, chez Stephie ! Cliquez sur son nom pour plus de billets coquins !

65408451 p

I fucked the invisible man! (Monster sex, #6) – Delilah Fawkes 

importorigin:http://les-lectures-de-cecile.over-blog.com/article-je-crois-tenir-un-filon-les-filles-je-vais-lancer-un-nouveau-jeu-pour-wii-108748067.html

17 commentaires sur “Je crois tenir un filon les filles: je vais lancer un nouveau jeu pour Wii…

  1. C’était drôle, c’est quand le prochain ?! :p

  2. J’adooooooooooooore!!! HEu attention cess tu vas te ramasser le collectif de défense des Roger sur le dos!!!!

    Je peux en être pour le prochain??? Allez dis oui, dis ouiiiiiiiiiiiiiiiii!!!!! ^_^

    • Cess le 7 août 2012 à 11h01 a écrit :

      LOL y’a encore des jeunes qui s’appelle Roger ? A pars Federer, j’entends…
      :) je te tiens au courant dès qu’on en lit un :D Pour le moment rien de prévu !

  3. Rah trop marrant !
    Alors 1, jusqu’à aujourd’hui, j’aimais bien le prénom Cybil, mais là je suis vaccinée.
    2 : la robe qui murmure ET qui soupire a une conscience. DONC Cybil peut lui parler.
    3 : j’adore cette chronique !

    • Cess le 7 août 2012 à 11h03 a écrit :

      1. Moi j’aimais déjà pas trop à la base à cause d’une personne que je connais.. Mais j’espère que tu avais pas l’intention d’appeler ta fille un jour comme ça ?! :D
      2. C’est pas faux. CQFD :D
      3. Merci, j’adore ton commentaire.

  4. Moi non plus je ne me lasse pas de ton comique de répétition ou de tes parenthèses ^^ tu me ferai presque (presque j’ai dit) lire ça quand j’ai besoin de rire ^^

  5. OMG, c’est tellement énorme qu’il faut que j’en lise au moins une. Point de monstre des marécages ou d’homme invisible dans ma vie, lire une de ces nouvelles est ma seule chance de ne pas mourir idiote, je crois.

    Et sinon, of course, j’aime les répétitions et les parenthèses. Et j’aime tes billets. Oui, même ceux qui donnent envie de lire ce genre de trucs. :)

    • Cess le 14 août 2012 à 16h01 a écrit :

      merci d’aimer mes parenthèses et répétitions :D
      Et pour le fait de lire une de ces nouvelles: ça peut s’arranger :D

  6. J’adore :). C’est vraiment le genre de billet qui me fait sourire voir même rire (ma mère s’inquiète pour ma santé mentale quand je passe sur ton blog lol).
    J’ai envie de dire vivement le prochain pour savoir quel autre genre de personne/chose risque un jour de s’immiscer chez expldr mais surtout pour lire une de tes chroniques si sympa :)

  7. Relu juste pour le plaisir :) Ah Cybil la débile, je l’adore ! Et j’espère que tu as bien pensé à faire breveter le jeu de wii :D.

  8. L’homme invisible ? *check* La créature du marécage aussi…
    Qu’est-ce qu’il reste encore ? Le vampire (trop classique), le fantôme ? (ça fait un peu comme l’homme invisible, faut varier les plaisirs, quand même…) Le Loup-garou ?

    Bref, j’ai hâte de lire ta prochaine critique, certaine qu’elle me surprendra (et me feras rire) encore davantage ! (au fait, et mon mail spoiler ? Devrais-je donc partir à la chasse aux spoiler par moi-même ? *snif* Tu comprends, c’est dur de continuer à vivre sans savoir ce qui est advenu de Ana et Mr Grey !)

  9. Oh my les rice krispies…..Mouahahaha
    Ca marche à chaque fois!!! ^^

    J’adore ce billet as you know. J’adore Cybil aussi. Et Delilah :)))

  10. Ah la la, qu’est-ce que j’ai ris en lisant ton billet ! En tout cas, ça ne me donne pas tellement envie de me laisser tenter par cette série de nouvelle !

  11. Tiens tiens, très curieux ce bouquin…

  12. Commentaire n°13 posté par Laurie le 12 août 2012 à 12h48 a écrit :

    Merci pour ce bon fou rire. Entre les rice krispies et Cybil la débile, merci, merci. Et quelle abnégation de lire des idioties pareilles pour nous faire rire. :-))
    Est-ce qu’au moins ça titille un peu (et pas les zygomatiques !) ? Quoiqu’il est en général difficile de se sentir titiller quand on peut à peine lire à cause des larmes dues au fou rire permanent généré par la lecture…

    • Cess le 14 août 2012 à 16h16 a écrit :

      Ah ah merci Laurie, contente de te faire rire :-)
      Et pour le titillement, non pas vraiment à part les zygomatiques… car comme tu l’imagines bien on est trop occupées à rire ;)

  13. Tu viens de me donner terriblement envie de lire ce roman ;-)

  14. Ben merde il est passé où mon com ? Me dis pas que je suis assez coconne pour ne pas l’avoir validé ???
    Donc je reprends… merci, encore une fois tu m’as fais rire, j’en ai eu les larmes aux yeux !
    Par contre, je vais pas pouvoir le lire parce quà chaque fois que je verrai le prénom Cybil, « la débile » me reviendra toujours en tête !
    Encore une fois merci car franchement depuis que j’avais vu ce titre, je me torturais le cerveau pour imaginer concrètement comment on pouvait coucher avec l’homme invisible… et tu viens de répondre à toutes mes questions (avec bruitages en prime, la totale), au moins maintenant je peux arrêter d’y réfléchir :)

  15. Bah oui je vais le lire, on a toujours besoin de rire dans la vie ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Naviguer parmi les billets