Les lectures de Cécile

18
fév

Fifty Shades of Grey, le film

100203816

 

Il paraît que la curiosité est un vilain défaut (Plus ou moins que de mordiller sa lèvre tout le temps ? Telle est la question).
Comme vous le savez peut-être, j’ai trouvé beaucoup de défauts au livre, dont le plus gros s’appelle Ana.
Mais je suis quand même allée voir le film car je suis comme ça, moi, une rebelle jusqu’au bout des tétons. (Fouettez-moi donc au martinet à longs poils blancs, je le mérite bien).

Mais voyez-vous, je me devais de savoir si Ana était aussi, heu, Ana. Si sa déesse intérieure brillait jusqu’à Portland et faisait bien les salto arrière en voyant Christian et comment son subconscient trouvait l’intégrale de Dickens. La curiosité était trop forte. Alors, je n’ai pas résisté, j’y suis allée (avec des copines !)

Nous y sommes allées donc, nous avons vu et nous avons retenu…

 

1. Que la Ana du film s’extasie très bien devant les buildings. Woooow dit-elle en voyant les tours de Seattle comme si elle les voyait pour la première fois alors qu’elle habite à 20km de là.
Woooow, dit-elle en voyant le building où travaille Mr Grey, quelle grande tour ! (non aucune métaphore phallique ne se cache derrière cette phrase)(quoi que.)

 

2. Un très gros fou-rire quand Christian demande 50m de corde à Ana qui travaille dans un magasin de bricolage. 
Imaginez Ana en train d’enrouler la corde demandée autour de son bras et Christian, très sérieux, qui la regarde d’un regard pénétrant (non aucune métaphore phallique ne se cache derrière cette phrase)(oui j’envisage de faire de cette parenthèse le comique de répétition de ce billet). Bref, il la cloue du regard (à défaut de la clouer autrement)(et oui il y a bien une métaphore qui se cache derrière cette dernière parenthèses), donc, (excusez-moi, c’est que je viens de voir fifty shades of Grey au cinéma, ça a de quoi perturber), donc elle enroule cette corde autour de son bras et lui, de sa voix de velours : « Wow, vous faites ça super bien ». 

Hin hin. La question que l’on peut se poser est quand même de savoir si elle enroule mieux la corde autour de son propre bras ou sa bouche autour du 3ème bras de Christian. (oui subtilité est mon prénom). 
Malheureusement, moi je le sais pour avoir lu le livre, qu’elle est naturellement douée pour la fellation, mais nous ne le découvrons pas dans le film.
Nous restons donc sur cette information des plus capitales : Ana sait couper 50m de corde et elle fait ça très bien. 

 

3. Au début du film, on a l’impression qu’Ana va tout le temps s’évanouir.
Genre, devant la tour, devant Christian dans son bureau, devant Christian en boite, devant Christian chez lui. Tout le temps.
Sauf devant Christian nu. Là elle se mord la lèvre. Et ferme les yeux.
Ceci dit, elle s’évanouit bien à un moment donné, car elle a trop bu.  (moi quand je suis bourrée, je ne m’évanouis pas pour me réveiller dans le lit d’un milliardaire. Il n’y a pas de justice dans ce bas monde). 

 

4. Je ne savais pas qu’il y avait autant de sorte de martinet.
Christian en a une belle collection. 

 

5. Comme dans le livre, Christian est multimilliardaire sans jamais aller bosser ni recevoir de coups de fil.  C’est beau. (c’est bon. C’est Christian Grey).

 

6. La meilleure copine d’Ana n’est absolument pas hystérique quand elle apprend que sa meilleure amie sort avec un canon multimilliardaire.
Et ça, quand même, c’est étonnant. Non ?
Je veux dire, c’est pas non plus le truc le plus commun du monde. (ou est-ce que je n’ai vraiment pas de bol ?).

 

7. Je ressors avec une image très nette du fist anal (et vaginal) qu’Ana décide de refuser dans le contrat (et je ne peux l’en blâmer). 
Une image d’un poing dont je me serais volontiers passée. (et dont je suis sûre, tous les enfants de 12 ans qui ont le droit de voir ce film en France, aussi). 

 

8. Une très jolie bande son, vraiment. 

 

9. Quand on est étudiante à Seattle on peut quand même se payer de superbes appartements.
Ca change du 15m2 qu’on peut se payer à Paris (en travaillant tous les soirs dans un bar).

 

10. Se mettre à 4 pattes pour recevoir une fessée car on a roulé des yeux, ça ne donne quand même absolument pas envie et ça ne fait pas du tout rêver. (par contre le tour en hélico….).

 

11. Ana est quand même moins conne dans le film que dans le livre et ça c’est quand même la bonne surprise du film. 
Je veux dire, oui, elle manque s’évanouir 10x et a de gros yeux ouverts un peu bizarres (censé montrer son étonnement ? Son attirance ? le fait qu’elle imite bien les poissons rouges ?) pendant pas mal de temps au début, et oui elle mord souvent ses lèvres mais bon : 

– elle ne lève pas 1000 fois les yeux au ciel
– ne dit pas « oh la vache » 600 fois dans le livre
– ne passe pas son temps à dire que Christian est HOT,
– se mord beaucoup les lèvres mais quand même, à vue de nez (que j’ai fin)(contrairement au sexe de Christian)(et à mon humour) 40 fois moins que dans le livre,
– et sa déesse intérieure n’existe pas. Et ça. CA ! Ca la rend quand même bien moins conne hein (enfin elle n’apparaît pas non plus comme le prochain prix Nobel de physique non plus hein). 

Et du coup, sans sa déesse intérieure et les scènes qui découlent de ses millions de roulements d’yeux et de mordillements de lèvres, on a affaire à une Ana qui ne se laisse pas vraiment faire et qui pose des questions.
Pourquoi es-tu comme ça, pourquoi aimes-tu me punir, pourquoi je ne peux pas te toucher, pourquoi ne pouvons-nous pas être un couple normal… (parce queue !)(ah ah ah avouez que je suis super drôle quand même !)(Non ? Mince, attendez, je me mets à 4 pattes pour recevoir ma fessée).
Bref, on a une Ana qui ne se laisse pas trop faire, qui n’accepte pas cette relation sans la remettre en question et qui reste quand même bien sur ses positions (accroupie par terre la tête baissée) LOL.

 

12. Et une Ana moins débile fait quand même ressortir davantage le côté totalement (à mon avis) psychopathe de Christian. 
Entendons-nous bien. Je ne dis pas que ce livre fait l’apologie de la violence conjugale, du viol etc. Non.
Je dis simplement que la relation dans ce film ne m’a pas DU TOUT faite rêver (dans le livre non plus vous me direz)(à part les 10 orgasmes par rapport, on s’entend). 
Dans le livre je trouvais que c’était noyé dans tout pleins de trucs agaçants mais dans le film Ana paraît vraiment malheureuse. Elle est tout de même amoureuse d’un mec qui ne veut pas dormir avec elle, qui ne fait pas l’amour mais baise brutalement, ne veut pas sortir au resto, ne veut pas qu’elle le touche, veut qu’elle se soumette, lui dit quoi manger, veut lui mettre un poing dans le culcul, et à besoin de la punir quand elle n’obéit pas…
On serait chagrinée pour moins que ça. 

Mmmmh, well, je ne sais pas vous mais moi ça m’inspire un acrostiche: 

C : Christian 
H : Huppé, riche ou que sais-je,
R : Rien à faire, je ne veux pas de ton poing à l’
I : Intérieur de moi.
S : Sans concession de 
T : Ta part,
I : Inutile de te dire que non, tu ne me fesserais pas si j’étais
A : Ana. Ni maintenant,
N : Ni après m’avoir offert 10 orgasmes, une voiture de sport et un ordi. (quoi.que).

Bref, cette relation m’a encore moins donné envie que dans le livre et elle me faisait déjà moins rêver qu’un paquet de fraise tagada.

 

13. En trouvant l’acteur jeune et pas assez viril par rapport au Christian de mon imagination, je me suis quand même rendue compte que celui que j’imaginais devait avoir largement dépassé la trentaine…
Et j’ai encore plus réalisé à quel point le côté multimilliardaire, dominant, je suis un prodige du piano, j’ai 50 voitures de sport, j’ai 72 martinets (à poils blancs, à poils noirs, à poils courts et à poils longs), j’ai déjà eu 15 soumises avant toi, pour un mec de 26 ans qui passe son temps à piloter des avions (et sa queue) était invraisemblable.

Vous l’aurez compris, faites mourir une déesse intérieure (autrement appelée Inner Godess dans la VO), et vous ferez ressortir le côté psycho de Christian.

En parlant d’inner goddess, ça me fait penser à une chanson tiens.
Une inner godèèèsseuh, qui courait dans l’herbeuuuh, elle attrapeuh une grande queuuuue, elle la montre à ces messieurs, ces messieurs lui disenheuuu, frappe la comme ci, fesseuh-la comme ça, et vous obtiendrez une sou-mise toute chaude !

 

14. Le film est quand même très semblable au livre. 
Et bon, comme dans le livre, on ne va pas voir le film pour l’action. 

15. Les scènes de cul sont quand même assez belles et esthétiques, à défaut d’être excitantes.

16. J’espère vraiment qu’aucun enfant de 12 ans n’ira voir ce film.

17. Il y a beaucoup plus d’humour dans ce film que dans le livre. 

18. Le gros avantage de ce film est quand même qu’il m’a permis de voir l’extrait de Cendrillon qui me tente graaaaaave !

 

Ceci dit, franchement ? Je m’attendais à bien pire et j’ai bien aimé.
Le fait qu’Ana paraisse moins débile et qu’elle ait plus de caractère ôte quand même beaucoup d’agacements ressentis pendant le livre. Alors non, clairement, ce n’est pas le film du siècle mais c’est meilleur que le livre quand même.
D’ailleurs, j’irai même voir la suite ! 

25 commentaires sur “Fifty Shades of Grey, le film

  1. Syl. le 18 février 2015 à 09h31 a écrit :

    Tu as bien aimé ? C’est parce que tu t’attendais à une horreur. Donc c’est une moitié d’horreur…
    Merci de ce dévouement.

  2. gene le 18 février 2015 à 09h43 a écrit :

    Merci de t’être encore une fois « sacrifiée » pour nous, lol en allant voir cette bouse et pour ce résumé bien complet d’un film que je n’irai donc jamais voir ^^ j’ai jamais réussi à finir le bouquin de toutes façons ;)
    Comme tu le dis si bien, ce livre ne fait PAS DU TOUT rêver et je vois que le film est pareil et nous on VEUT du rêve, pas vrai ?

    lol, la seule chose qui me donne envie dans ta chro, du coup, c’est de voir la BA de Cendrillon !!!! MDR !

  3. « Quoi queue ? »

    o_O

    Il fallait que tu la fasses, c’est ça ?
    *rires*

    Bon, bah, pour ma part, j’ai été voir Les Nouveaux Héros.
    J’ai adoré, j’ai été émue, je me suis binonnée d’un bout à l’autre.
    Je veux un Baymax. ^^

    Pas d’orgasmes, certes, mais des calins et un côté couverture chauffante rassurant….
    (et il voooooole ! même pas besoin d’hélico ! ahem)
    (oui, ok, ça en dit long sur ma libido.. ou son absence.)

    Bref, chacun son truc… mais je ferai l’impasse sur FSoG (je ne payerai pas pour ça). ;)
    Merci pour la poilade, en tout cas !

    • Aaaaaaaaaah moi aussi je l’ai vu et même ressenti :)
      Vive Baymax ! A bas Christian :p

    • Laurie le 18 février 2015 à 20h09 a écrit :

      Tout pareil !!!
      J’adore ton humour classe et tout en finesse. :-) J’ai le même en fait.
      Mouarf, la rencontre sexy chez Bricorama.
      Tu me confirmes dans ma volonté de ne pas dépenser des sous pour ça. J’ai préféré emmener mes enfants (ou plutôt j’ai convaincu mes enfants d’emmener leur mère) voir Les nouveaux héros et je n’ai pas regretter. C’était marrant, touchant, émouvant et je n’ai pas vu le temps passé.
      Je te le recommande pour oublier certaines images mal venues gravées dans ton esprit.

  4. noweille le 18 février 2015 à 10h05 a écrit :

    tu m as bien fait rire quand j ai lu ton avis sur livre samedi dernier et j ai encore bien ri tout de suite en lisant ton avis sur ce film merci à toi bonne journée

  5. « (non aucune métaphore phallique ne se cache derrière cette phrase)(quoi que.) »
    MDR 99 % des spectateurs y ont pensé c’est obligé !
    Quand je lis ta chronique, je me dis que je me serais bien marrée si j’avais été le voir avec toi au ciné (j’y ai été avec deux autres copines ayant lu le livre aussi et on s’est fendu la poire !) d’ailleurs une de mes copines a été déçue qu’il n’y ai pas la scène de la fellation (en même temps, ils acceptent de nous montrer 1 mm de la « chose » de l’acteur, mais pas plus, faut pas déconner !)
    « (parce queue !)(ah ah ah avouez que je suis super drôle quand même !) »
    Oui, j’adore ton, humour moi !
    « 13. En trouvant l’acteur jeune et pas assez viril par rapport au Christian de mon imagination, je me suis quand même rendue compte que celui que j’imaginais devait avoir largement dépassé la trentaine… »
    C’est ma grosse déception du film, je dis pas que l’acteur n’est pas sexy ou autre, mais dans mon esprit Grey est bien plus impressionnant, bien plus colérique, bien plus torturé… Enfin voilà quoi !
    « j’ai 72 martinets (à poils blancs, à poils noirs, à poils courts et à poils longs) »
    On parle toujours de martinets ou on est passé à la race du Teckel ?
    « 16. J’espère vraiment qu’aucun enfant de 12 ans n’ira voir ce film. »
    Entièrement d’accord avec toi ! Ok le film comme le livre ont un côté culcul, mais d’un autre côté, c’est quand même un peu violent et déstabilisant (voir traumatisant si on est pas équilibré dans sa vie sentimentale ou sexuelle) (quoi que, qui est réellement équilibré dans sa vie sentimentale ou sexuelle ?) (certainement pas moi ahahahah)
    Je terminerais en te disant que moi aussi j’ai préféré Ana dans le film, mais que par contre j’ai quand même préféré le livre. C’était plus excitant, je trouve !
    Merci pour cette chronique totalement hilarante et qui m’a fait passer un super moment. J’adore ta façon d’écrire et d’exprimer ton ressenti, je vais garder un œil sur ton blog :D
    Bises et à bientôt j’espère ^_^

  6. Bella le 18 février 2015 à 10h08 a écrit :

    Hihihi j’adore ton billet ;-)

    Pour ma part, une certaine personne de mon entourage proche m’a trainé au ciné samedi soir (j’ai quand même réussi à repousser l’échéance du mercredi au samedi, alors que ladite personne me saoulait grave). Je n’ai jamais vu autant de monde au cinéma ! On a fait la queue pendant presque 1 heure :-s

    Finalement, j’ai bien aimé.
    Je m’attendais à bien pire.
    La bonne surprise, effectivement, c’est le côté moins cruche de Ana. Et les quelques scènes d’humour. J’étais aussi surprise par Jaimie, que j’ai trouvé mieux que ce à quoi je m’attendais et sa voix en VF qui est quand même pas mal. Car en anglais c’est bof et en allemand ce n’est pas ça. Du TOUT.

    La musique quant à elle est top ! Vraiment. D’ailleurs, je viens d’acheter la BO :-)

    Comme toi, j’espère qu’aucun enfant de 12 ans ira voir le film.
    Pour info, aux USA le film est interdit aux moins de 17 ans, au Royaume Uni -18 et en Allemagne et au Québec -16. En France -12. Cherchez l’erreur.
    J’ose croire que la plupart des parents sont assez responsables et surveillent les sorties ciné de leurs enfants !

    PS : Ha j’ai pensé la même chose pour l’appart ! Ça doit bien payer dans un magasin de bricolage ! Je vais postuler chez BricoDépot !

  7. Je pense toujours à aller voir le film……. mais toujours pas à lire le livre :P

  8. Syl, j’adore ton commentaire ! ^^
    Cess, il a fallu que je me retienne d’exploser de rire (mon mari dort, la grippe encore et toujours !)

    Promis, si un jour tu sors avec un type milliardaire, je ferais la copine hystérique ! Ha merde, t’es déjà mariée… ;o)

  9. Eliloulou le 18 février 2015 à 10h49 a écrit :

    j’ai moi aussi été le voir hier . Et j’en suis resortie satisfaite.

    comme toi, Ana m’a moins gonflée que dans le livre. Mais par contre, j’ai eu un peu de mal avec Christian que j’imaginais différent.

    J’ai rit aussi et ça c’est le plus du film.

    Et je suis content qu’en Belgique le film soit interdit au moins de 16 ans car malgré tout, fut pas abuser. Les scènes sont là et le langage aussi.

    Merci à toi pour me faire à chaque fois rire.

  10. Merci pour l’humour de ton billet. J’ai lu les livres qui ne m’ont pas laissé un souvenir impérissable, une autre série du même style est mieux et je n’ai vraiment vraiment pas envie de voir le film.

  11. Je me suis encore bien marrée en te lisant. Et Mon Dieu si les gosses de 12 ans vont voir ça… no comment.

  12. elisabeth le 18 février 2015 à 11h40 a écrit :

    bonjour,
    ton texte est très bien écrit et je suis complétement ok avec toi
    je suis allée le voir
    scotchée par les bandes musicales
    par le tour en hélico

    et pour une fois qu’on ne voit pas des acteurs zéro défauts
    ça rassure

    les prises de vues très bien faites de façon de ne pas tomber dans le hot
    j’irai voir les prochains

  13. Comme pour le 1, je n’irais pas voir le é, mais je me marrerais comme une grosse morue en lisant ton compte rendu!

  14. Et bien moi, je me suis ennuyée… Je l’ai trouvé long et très niais. Pourtant j’avais adoré le premier tome.
    Tant mieux que tu n’ai pas autant détesté que prévu lol

  15. Ta chronique est géniale comme d’hab mais je me refuse à aller voir ce film (même à le pirater quand je pourrai :)), même pour me faire ma propre idée.

  16. J’ai encore ri ^^ Merci pour ce moment (je n’irai quand même pas le voir)

  17. bloody le 18 février 2015 à 19h48 a écrit :

    Merci pour ce bon moment passé à lire ta chronique. Globalement, j’ai ressenti les mêmes choses que toi. Et pour moi aussi, le film est meilleur que le livre !

  18. Hibana le 19 février 2015 à 19h25 a écrit :

    Je suis dans la salle ;-) verdict dans 2 bonnes heures !

  19. La suite de cette trilogie a au moins une entrée d’assurée.

  20. Cet article m’a beaucoup fait rire. J’ai lu les livres (triste mouton que je suis), mais j’ai résisté au film… je suis en plein débat avec moi-même pour savoir si j’y vais ou non. D’ici là, je pense que le film ne passera plus en salle… bref.

  21. Et bien je suis ravie de voir que nous avons un avis très très très semblable ^^
    Par contre, je n’irai pas voir le 2 :p

  22. Tu m’as fait mourir de rire!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Naviguer parmi les billets