Les lectures de Cécile

3
juil

Eleanor & Park de Rainbow Rowell, ou le livre parfait du début à la fin…

eleanor

Hé, j’ai un truc à te montrer

Ce livre, c’est un peu comme Nos étoiles contraires : tout le monde ou presque a adoré, on le voit beaucoup et un peu partout, et j’imagine que ceux qui ne l’ont pas encore lu vont avoir peur d’être déçu…

Ce qui ne va pas m’empêcher d’ajouter une couche et de tenter, du mieux que je le peux, de vous expliquer en quoi ce livre est une pépite.

Je ne vais pas vous mettre de résumé, ni vous parler de l’histoire mais plutôt de tout ce qu’elle m’a fait vivre et ressentir. Sachez juste qu’on y parle d’Eleanor, une nouvelle dans un lycée et de Park, deux adolescents différents qui se sont trouvés.

Dès la première page on embarque dans leur bulle.
Et qu’est-ce que j’ai aimé y avoir accès.
En vérité, j’ai plus qu’aimé : j’ai adoré, je suis tombée amoureuse…

De Park, de ses comics, de ses hésitations, de ses phrases magnifiques, du fait qu’il soit différent des autres, de son amour pour Eleanor et même de ses hésitations…

– Tu es sûr de vouloir me présenter ?
– Oui. Je veux que tout le monde fasse ta connaissance, tu es ma personne préférée de toute la vie

De Eleanor, de son humour, de son excentricité, de sa force, de sa beauté intérieure, de sa beauté extérieure qui se révèle peu à peu aux yeux de Park…

La première fois où il lui avait pris la main, ça avait été si bon que tout le reste avait disparu.
Ca avait été meilleur que la somme de toutes les fois où elle avait eu mal.

 

J’ai été bouleversé par la vie d’Eleanor,
Par les obstacles à leur amour et à leur amitié,
J’ai été émue aux larmes par certaines de leurs phrases,
J’ai eu le cœur serré,
Retourné,
J’ai couiné,
J’ai ri,
J’ai souri,
J’ai détesté Richie,
J’en ai voulu à la mère d’Eleanor,
J’ai regardé ma brosse à dent avec un pincement au cœur,
J’ai dit « punaise »,
J’ai surligné des dizaines de passages,
J’ai adoré l’alternance des points de vue,
Je me suis assise dans leur bus et je les ai observé,
J’ai assisté à leurs premiers échanges,
A leur premières paroles,
A leur premier sourire,
A leur premier frôlement,
A l’évolution de leur sentiments, et…
J’ai vécu, vécu, vécu cette histoire.
J’ai pleuré, pleuré, pleuré,
Et je me suis attachée, attachée, attachée…

– Je les vois encore au lycée. J’en sais rien, ils ne me manquent pas vraiment, personne ne m’a jamais vraiment manqué avant toi.
– Mais je ne te manque pas, là. On est ensemble tout le temps.
– Tu te fous de moi, tu me manques constamment.

J’ai découvert des chansons en même temps qu’eux, je suis tombée amoureuse pour la première fois, j’ai réutiliser un walkman, j’ai écrit un nom sur un cahier, j’ai vu des piles dans un supermarché et j’ai voulu en acheter pour Eleanor, j’ai imaginé un foulard autour d’un poignet et une main qui se glisse dans une autre, j’ai adoré chaque mot des chap 15 et 19, j’ai fondu lors de la scène « je dois te montrer quelque chose », j’ai lu tout le livre avec cette peur latente du moment où tout allait forcément basculer et j’ai dévoré cette pépite tout en me disant que je devrais ralentir, en profiter, tout en sachant qu’un livre comme ça se devait d’être savouré…

Et comment parler et rendre justice à cette écriture, à cette mélancolie constante, à ce style si délicat, à cette ambiance, à ces petits détails qui vous touchent, à cet humour subtil, à ces comparaisons et métaphores qui vous font rêver, couiner, rire et pleurer, à ces phrases qui sont justes p.a.r.f.a.i.t.e.s et poignantes et drôle et si justes, et si belles, belles, belles, et à ces moments qui vous font fondre ?

Elle était un petit peu trop loin, alors il a mis sa main dans son dos pour l’attirer vers lui. Il a essayé de faire ça comme si c’était quelque chose qu’il faisait tout le temps, comme si la toucher à un nouvel endroit ne revenait pas à découvrir le passage du Nord-Ouest.

 

Eleanor & Park sont différents, drôles, touchants et tellement, tellement parfaits. Je ne pense pas les oublier de si tôt.
Car si je suis tombée amoureuse de ce livre, de ce style, de ces phrases, de leur histoire, de l’évolution de leur sentiment, de l’ambiance et de l’atmosphère, je suis surtout tombée amoureuse de ces deux personnages si différents mais si vrais, si justes, si beaux et si… eux.
C’est nostalgique que j’ai refermé le livre avec l’envie de le relire immédiatement… car je fais partie de celles qui l’ont trouvé parfait du début à la fin (incluse)…

A lire donc !

Il a vidé tous ses jeux électroniques et la commande de la voiture téléguidée de Josh, et puis il a appelé sa grand-mère pour lui dire que tout ce qu’il voulait pour son anniversaire, c’était des piles AA.

 

Elles ont aimé aussi : Karine, Mylène,
Et je finirai en citant John Green : « Eleanor & Park me rappelle ce qu’est fou amoureux d’une fille et fou amoureux d’un livre ».

 

35 commentaires sur “Eleanor & Park de Rainbow Rowell, ou le livre parfait du début à la fin…

  1. Il est juste parfait ce livre et tu viens de me donner les larmes aux yeux tellement j’ai revécu les choses en pensées…. Magnifique <3

  2. J’ai noté, mais j’hésite entre la VO et la VF.

  3. Syl. le 3 juillet 2014 à 09h31 a écrit :

    Et la fin ? Je note tout en espérant que cela ne ressemble pas à celui de Green.

  4. J’ai hésité à me le prendre hier mais là je suis définitivement convaincu.

  5. Quel enthousiasme ma Cess, waouhhhh… je n’irai pas jusque là mais j’ai beaucoup aimé et j’ai été bien bousculé :-) et j’écris mon billet si si si… il est presque prêt dans ma tête :-)

  6. J’avais aussi envie de le relire dès la dernière page tournée…Et là tu viens de me donner envie de m’y replonger.
    Ce livre est, comme tu le dis, parfait du début à la fin!
    Merci pour ce bel avis qui lui rend parfaitement hommage!!

  7. Il est dans ma PAL binomette! Promis juré craché.
    Je ne lis pas ton billet parce que je veux tout découvrir mais je reviendrais le lire évidemment!

  8. Ok… Adjugé… Radicale m’en parlait encore il y a quelques jours…, je vois ce qu’il me reste à faire !

  9. Waouw! C’est ce mot là qui me vient à l’esprit en lisant ta chronique! Elle est juste magnifique! :D … Et tu m’as donné très très très … TRÈS envie de lire ce livre! ;)

    • ahhh merci Lolali ! Et bienvenue par ici.
      je suis contente que mon billet t’ait donné envie de découvrir ce livre.
      J’espère que tu aimeras autant que moi :-)

  10. Lo le 3 juillet 2014 à 15h45 a écrit :

    rrrooo!!! tu me donnes trop envie!!! je le commande aujourd’hui!!!

  11. Melinn le 3 juillet 2014 à 16h36 a écrit :

    Je comprends pourquoi Sevy dit que ton blog est une pepite
    Tes avis sont bien ecrits et tu es tellement emportée que l’on se laisse convaincre aussi

  12. Hibana le 3 juillet 2014 à 17h38 a écrit :

    on pleure de joie ou quoi?! mon petit coeur fragile supportera-t-il ce livre?! je suis pleine de doutes… déjà que je me refuse à lire le Green…

  13. Rho lala!!!!! Il est dans ma PAL depuis peu et me tente beaucoup, mais alors là, ton billet me donne envie de l’en sortir genre… maintenant!

  14. Je survole ton billet car j’ai envie de le lire prochainement, je veux être la plus « vierge » possible face à cette histoire !

  15. Julia le 4 juillet 2014 à 10h49 a écrit :

    Très beau billet pour un très beau livre !
    Je ne m’attendais pas du tout à ça en l’ouvrant : je pensais que ce serait une histoire d’amour choue entre deux ado mais c’est tellement plus que ça !
    Je le relirai, c’est certain !

  16. Je ne lis pas ton billet, il est pour bientôt ! :)

  17. Toutes ces émotions dans un seul livre !

  18. Alya le 6 juillet 2014 à 21h01 a écrit :

    Tu comprends maintenant pourquoi Rainbow Rowell est devenue l’un de mes auteurs préférés ? ;)

    • Ouiiiiii.
      Par contre je n’avais pas vraiment accroché à Attachment. et j’ai peur d’être déçue par Fangirl… Mais je tenterai quand même ! Je me laisse juste du temps entre les deux.

      • Alya le 7 juillet 2014 à 19h00 a écrit :

        Perso, j’ai préféré Fangirl, mais pour des raisons purement subjectives (je me suis beaucoup retrouvée dans le côté très – trop – réservé de Cath, et puis, comme elle, je suis raide dingue amoureuse de Levi ! ^^).

  19. Je l’ai lu et j’ai adoré. Même si j’aimais un bémol ou deux. ;-) Je l’ai lu en VO mais comme je n’avais pas entendu que du bien de la VF, j’en ai lu quelques passages en français et, je confirme, il vaut mieux le lire en anglais. Pour le coup, j’ai trouvé ça plus fluide en VO.

  20. Ah oui, j’avais aimé! Il y a longtemps… mais j’avais aimé. Ca m’a donné le goût de tout lire de l’auteur!

  21. Comme toi j’ai tenu à rappeler la citation de John Green parce qu’elle représente tut à fait l’expérience de lecture qu’est E&P <3 Etre aux premières loges pour voir 2 belles âmes tomber amoureuses et tomber amoureux à notre notre tour de l'histoire et des personnages <3 Et si j'avais mis un extrait, j'aurais sans aucun doute mis celui que tu as aussi mis : "Il a vidé tous ses jeux électroniques et la commande de la voiture téléguidée de Josh, et puis il a appelé sa grand-mère pour lui dire que tout ce qu’il voulait pour son anniversaire, c’était des piles AA" qui m'a fait pleurer tellement c'était beau. Simple mais tellement fort, évocateur et signifiant !
    Des bisous ^^

  22. Gene le 15 juillet 2014 à 20h10 a écrit :

    Je ne te remercierais jamais assez de m’avoir fait découvrir ce livre.
    J’ai tout aimé !!! Cette histoire est si belle, si fragile, j’étais au bord de l’angoisse à certains moments, tellement je voulais le bonheur de Eleanor et de Park :)
    J’ai littéralement avalé les derniers chapitres, le coeur palpitant et les doigts crispés sur ma tablette.
    Je l’ai lu en VF et j’ai vraiment aimé le style de l’auteur. Elle a un don pour rendre de simples phrases très poétiques. Il y a de la beauté et de la fragilité dans les mots qu’elle emploie. Franchement, j’ai adoré ! :))

    Et ton billet est juste parfait, aussi bon que le livre, c’est dire !!
    Merci Cess :)))))))

  23. Pingback : ROWELL Rainbow – Eleanor & Park | Livrement

  24. Ton paragraphe d’introduction est tellement vrai :)
    J’ai ressenti quelques sentiments que tu as notés, mais pas tous et pas de la même intensité. Il me manquait sans doute un peu de profondeur pour y lire un coup de cœur. Mais je comprends tout à fait pourquoi « Eleanor & Park » parle à tant de lecteurs.

  25. Il me tente décidément de plus en plus ! Il finir

  26. En haut de la pile; j’y arriverai… (et maintenant, il va sieste, nomdidjou)

  27. Pingback : Eleanor & Park – Rainbow Powell – Mille et une Frasques

  28. Mille mercis pour cette sublime découverte ! Punaise, quelle belle histoire … et sans chichis et fanfreluches !

  29. Pingback : Eleanor & Park, Rainbow Rowell | Bric à Book

  30. Pingback : Eleanor & Park – Rainbow Rowell | TWENTY THREE PEONIES

  31. Je viens de relire ton billet après ma lecture et la rédaction du mien et j’ai adoré ce que tu écris, ta sensibilité, ton ressenti. Merci. ♥ ♥ ♥

  32. Pingback : Vos billets les plus tentateurs du mois de Mars | L'or rouge

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Naviguer parmi les billets