Les lectures de Cécile

27
août

Winter longing – Tricia Mills

winter.jpg

Avant toutes choses, un petit conseil : ne lisez pas ce livre dans un train, encore moins en présence de collègues…
Croyez moi on a l’air un peu ridicule quand on pleure et renifle tout au long d’un trajet de 2h30 car on lit un livre à la couverture un peu kitch (ou du moins qui doit l’être aux yeux du collègue en question)…

Oui les amis, j’ai pleuré. Et pas qu’un peu. Mais rassurez-vous, j’ai aussi ri, et j’ai ressenti pleins d’émotions, pour Jesse mais aussi pour Spencer, et bien sûr, pour Winter.

Que je vous explique…
Winter sort depuis peu avec son meilleur ami, Spencer, dont elle est amoureuse depuis des années…
Quand enfin elle ose lui faire part de ses sentiments, et qu’elle se rend compte qu’ils sont réciproques, Winter est aux anges. 
Sauf que voilà, Spencer meurt dans un crash d’avion, et c’est un peu la descente aux enfers pour Winter.
 

Comment peut-elle continuer à vivre  alors que tout lui rappelle son meilleur ami qu’elle a tant aimé?
Comment pourra t-elle un jour ré-ouvrir un des livres de sa bibliothèque, alors que Spencer a laissé un mot dans chacun d’entre eux ?
Comment retourner au lycée, parler avec ses amis, reprendre sa vie alors que plus rien n’a de sens ?
L’auteure, avant chaque chapitre, nous glisse un petit mot que Spencer a écrit à Winter, dans ses livres, ou en classe, ou enfin, lors de la St Valentin… 
Ainsi, à travers ces notes et les souvenirs de Winter, on se prend nous aussi à nous attacher à ce personnage que l’on ne connaît finalement pas. 
On comprend pourquoi Winter est tombée amoureuse de lui, de son humour, de son intelligence (et du fait que ses parents tiennent une librairie et qu’il adore lire)…
Bref, nous aussi, on tombe en quelque sorte amoureuse de Spencer, et nous ressentons d’autant plus le chagrin de Winter…

Ce qui ne nous empêchera pas de craquer, nous aussi, pour Jesse !

Car, si on ressent le chagrin de Winter tout au long du livre, on partage aussi sa frustration quand elle a comprend qu’elle s’attache de plus en plus à son voisin, Jesse, et qu’elle a l’impression de trahir Spencer.
Sauf que voilà, impossible de ne pas craquer sur son hockeyeur de voisin, qui est si patient, qui l’approche petit à petit, sans la brusquer et qui est toujours présent pour elle. 
Il ne cherche à aucun moment à remplacer Spencer ni à lui ressembler, il arrive simplement, au fur et à mesure du livre, à faire comprendre à Winter qu’elle peut tomber amoureuse de quelqu’un de très différent de Spencer.
On comprend, donc, qu’elle s’attache à lui, qu’elle recommence à sourire et à vivre, même si elle a du mal à l’accepter.

 

Vous l’aurez compris, un presque sans faute pour ce livre que j’ai dévoré.
Winter m’a un peu agacée sur la fin, à toujours refuser et repousser ses sentiments, (même si on la comprend), mais c’est un petit bémol.
J’ai adoré ce livre que j’ai trouvé très juste et qui a su me toucher de différentes manières.

Je vous le recommande…

Et pour celles qui sont intéressées et qui lisent en anglais, je vais le faire voyager…
D’abord chez Acsylé, puis chez Cora, et après, à celles qui le souhaitent !

Et si vous avez encore besoin d’être convaincues, voici l’avis de Clarabel.  


 lirenvo 14

 

importorigin:http://les-lectures-de-cecile.over-blog.com/article-winter-longing-tricia-mills-82530645.html

21 commentaires sur “Winter longing – Tricia Mills

  1. Pas envie de pleurer dans l’immédiat mais je compte bien le lire !

  2. Pas le genre d’histoires que j’ai envie de lire en ce moment mais je le note pour plus tard. Ca pourrait être sympa, surtout si d’entrée il y a un mort ! Mouarf ! Cela dit, j’espère ne pas pleurer quand même (mais ça m’étonnerait !)

    • Cess le 27 août 2011 à 13h15 a écrit :

      Hum, moi je suis une grande pleureuse donc je suis pas une référence… :)

      Si tu le veux, je t’inscris à la boucle vu que je le fais voyager… 

  3. Roh !! ça m’a l’air super… J’ai eu les larmes aux yeux rien qu’en lisant ton résumé, j’ose imaginer le livre en entier !! Par contre en vo… Mince alors… Il faudra que je me lance un jour ou l’autre…

  4. J’aime ce genre de billet de midinette enthousiaste et conquise!! ♥
    Il est dans ma PAL. La rentrée me rend déjà assez triste mais je sais que j’aimerais cette lecture quand je m’y mettrais! ^^

    Bon weekend binomette! ;)

  5. J’ai très envie de le lire mais pas trop de pleurer en ce moment donc je vais attendre un peu. Il reste bien sage dans ma PAL !

  6. je note, je note, mais je vais suivre ton conseil, ne pas le lire en présence d’autres personnes. Merci

  7. Commentaire n°7 posté par Clarabel le 27 août 2011 à 19h28 a écrit :

    ouiiiiiiiii, c’est tout à fait ça !!!

    victoire pour moi, je n’avais pas pleuré en le lisant ! youhou ! :)))

    et je veux un jesse dans ma vie !

    • Cess le 27 août 2011 à 20h49 a écrit :

      TU N’AS PAS PLEURE ??? Nooooon !!!!!?
      Bon moi y’a peut-être un peu l’effet des hormones qui jouent hein :)
      Je veux bien aussi un Jesse. Et là, en ce moment, un Ethan, et genre bientôt un Luis !!!!! :D 

  8. Commentaire n°8 posté par Cora le 27 août 2011 à 23h47 a écrit :

    Il me tardait énormément de lire ta chronique ! ^^ Et ça valait le coup de l’attendre (du retard ? qui a parlé de retard ?? ^^)
    Vivement que je le reçoive dans ma BAL !

  9. Ah ben c’est tentant forcément (non que j’aime particulièrement pleurer dans les transports mais enfin…)

  10. ça devrait être interdit d’écrire des billets aussi tentants !! Tu penses que pour une lectrice de VO débutante comme moi, la lecture ne serait pas trop compliquée ?

  11. Pfiou je veux ce livre !!!!
    J’en avais déjà envie avant et là ton billet over enthousiaste augmente tout ^^
    Je suis certaine qu’il va me plaire !! :)

  12. C’est traduit en français ou pas encore ?

  13. Pleurer entre les pages d’un livre ne me dérange pas trop lorsque cela finit bien. Au contraire ! Bonne semaine Cécile

  14. Ahum, je n’imagine même pas le temps qu’il me faudrait pour en venir à bout…

    • Cess le 29 août 2011 à 14h05 a écrit :

      Alors faut commencer par encore plus simple, genre les frères Fuentes :)
      Après tu mets beaucoup moins de temps à les lire… :)

  15. J’ai pas envie de pleurer !!! C’est défendu dans mon traitement !! ;o))

  16. Dans ce cas il pourrait faire un arrêt par chez moi ? De toute façon, si je vois que c’est un peu trop dur, je laisserais tomber ^^

    ( D’ailleurs, en VO, j’ai reçu, il y a quelques jours, Rules of attraction, il est aussi bien que le premier ? )

    • Cess le 30 août 2011 à 22h23 a écrit :

      Bien sûr ! Dès que Cora l’a lu je te redemande ton adresse !! :)
      Pour Rules of Attraction, il est un peu moins bien qu’Alex j’ai trouvé mais très bien quand même !
      Et là moi je vais bientôt commencer Luis ! Hiiiiiiii 

  17. Merci pour l’envoi je le commence dés que possible ^^

  18. Si ce n’était pas du « crash d’avion », je le lirais, je pense. Des plans pour que je ne prenne plus l’avion jamais de ma vie. Mais bon, quand même, dur de résister. Je sui smaso, j’aime pleurer…

    • Cess le 2 septembre 2011 à 09h48 a écrit :

      Bon en fait il faut savoir que Spencer passait son permis avion dans un petit boui-boui et que l’histoire se passe en Alaska, et le crash a lieu dans des montagnes alors qu’il faisait moche…

      Donc bref, rien qui ne puisse nous traumatiser pour tes vols en direction de ton futur chez toi à Paris ou Londres :D

  19. houhouhouuuu! là tu viens de me faire carrément envie! je veux bien qu’il fasse une escale à la maison :)

  20. Je viens de le finir et tu sais que je n’ai pas pleuré. Mais j’ai quand même aimé ma lecture. Les sentiments sont bien décrits mais c’est un poil gentillet, quand même. Je regrette de ne pas avoir mieux connu Spencer ou de ne pas avoir passé plus de temps avec Lindsay et Caleb mais j’ai complètement craqué pour Jesse. Il est trop mimi. Bref, sans toi, je ne l’aurai jamais rencontré. Merci. ;)

    • Cess le 6 novembre 2011 à 19h44 a écrit :

      Ah je suis contente que tu aies quand même aimé ! 
      J’ai aimé Jesse mais bon elle, j’aurais voulu la remuer pour qu’elle passe le pas d’aller vers lui !! :D
      Et Spencer, oui, j’aurais aussi voulu le connaître… :D 

  21. Oui, plus d’une fois j’ai eu envie de lui dire « mais arrête de réfléchir et agis ! ». J’ai bien cru qu’il n’arriverait jamais le baiser, moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Naviguer parmi les billets