Les lectures de Cécile

25
nov

Trente-six chandelles de Marie-Sabine Roger, 278 pages qui mettent de bonne humeur et donnent le sourire !

trente
Résumé de l’éditeur, légèrement modifié :)

Ce livre débute avec Mortimer, notre héros, allongé dans son lit en costume noir. Costume qu’il a choisit pour son enterrement.
Parce que voilà, aujourd’hui, c’est son anniversaire : il aura 36 ans à 11 heures. Et comme, depuis son arrière-grand-père, tous les hommes de sa famille sont décédés le jour de leur 36e anniversaire, Mortimer ne voit pas pourquoi il ferait exception.
C’est pourquoi il rend son appartement, pose sa démission, vend sa voiture, vide son frigo, fait le ménage et s’allonge sur son lit en attendant sa mort.
Mais le sort lui joue un drôle de tour. Car ce 15 février à 11h, Mortimer ne meurt pas. Le voici même en pleine santé mais sans travail et sans appart… et il va lui falloir désormais vivre vraiment, sans connaître l’heure de sa mort, comme tout un chacun, en somme.

 

Si je n’étais pas sûre d’accrocher complètement au style au début, je me suis finalement laissée complètement embarquer dans cette histoire loufoque.
C’est drôle, touchant, cocasse, sarcastique ; les personnages sont originaux, et bien que caricaturaux, ils n’en restent pas moins, finalement, bien attachants.

Or, s’il fallait résumer mon malheur, je pourrais le faire en trois mots : je suis vivant.
Que je sache, il n’y a pas mort d’homme. 

De Paquita à Nassar, en passant par Jasmine et les aïeux de Mortimer, les personnages que l’on rencontre sont atypiques et hauts en couleur.
Au travers des pages, on sourit beaucoup, on voyage un peu, on s’attache, lentement mais sûrement et on imagine des chapeaux loufoques, des crêpes dans un camion, un café imbuvable, un bidet et un âne qui peuvent s’avérer fatale, un banc à center park, une tante peu attachante, un homme sage, une femme d’âge mur au grand cœur et aux tenues provoquantes, une fille qui pleure sous la pluie et un garçon qui se laisse vivre, sans s’attacher car il connaît la date de sa mort…

Cette fille, c’était du papier alu entre les deux couronnes dentaires, une coupure de l’index sur une feuille de papier, une gerçure aux lèvres qui se fend quand on rit. Une chose insignifiante avec un potentiel d’emmerdement énorme. 

Au final, c’est le genre d’histoire qui ne permet pas vraiment le coup de cœur : on met du temps (pour ma part en tous cas) mais on finit par s’attacher aux personnages, on rit et on est touché mais on ne vit pas l’histoire et on ne s’identifie pas non plus.

Pour autant, j’ai passé un très très bon moment avec ce livre qui met de bonne humeur, donne le sourire et qui m’a donné envie de découvrir d’autres romans de cet auteur !

Le vrai café, tu vois, c’est pas fait pour les femmes. 

Je vous invite à lire l’avis de Leiloona qui m’a convaincue de me procurer ce livre,  celui de ma co-lectrice Bladelor pour qui ce livre a été « une bulle de bonne humeur et de tendresse : une lecture-plaisir qui se déguste » et ceux de  Stephie , de Clara et de Sophie, très positifs.
Enfin, je l’ai également lu avec Fée qui n’a plus de blog (snif) mais qui,  comme moi « ne pensait pas s’attacher aux personnages mais qui les a finalement adorés. Et si elle a un peu moins aimé la première partie, elle n’était pas loin, sur la fin, du coup de cœur. »

Trente-six chandelles de Marie-Sabine Roger 
Editions Rouergue – 278 pages

12 commentaires sur “Trente-six chandelles de Marie-Sabine Roger, 278 pages qui mettent de bonne humeur et donnent le sourire !

  1. Syl. le 25 novembre 2014 à 11h03 a écrit :

    Je ne l’ai pas vu passer chez les copines que tu cites. Je note, l’histoire est assez originale !

  2. Julia le 25 novembre 2014 à 15h18 a écrit :

    Je le note pour les périodes où j’aurai besoin de changement (entre 2 dizaines de RH par exemple ;-) )
    J’ai envie de le découvrir et j’attends le moment idéal pour ça :)

  3. Ton billet rend bien justice à cette lecture-bonbon !!!

  4. Bon… je pense qu’il est dans la pile celui-là. Livre-bonbon… je veu xbien. Je prends à chaque fois.

  5. Je l’ai noté suite à ta recommandation sur goodreads !

  6. Je lirai ce livre et tiens, je vais le réserver (non, en fait, je l’ai déjà réservé et j’avais oublié !!! Et non, je n’ai ni fumé la moquette ni un bébé pour expliquer mon inattention !) Bises

  7. J’attendrai sa sortie poche mais je le lirai ! ;-)

  8. Et voilà il est dans ma PAL!! :)
    Je me dis qu’il faut que je le sorte afin qu’il me sorte peut-être lui-même de ma panne livresque! (comme tu me l’as conseillée!)

  9. C’est vrai que dans la première partie, on se demande où l’auteure veut ne venir.

  10. bien aimé mais pas un gros coup de coeur. pourtant j’adore l’auteur!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  11. Why not ! Je le note !

  12. Livre-doudou, je prends. Allez zou, dans la wish-list !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Naviguer parmi les billets