Les lectures de Cécile

20
juil

Un vendredi soir à Genève

D’ici une ou 2 semaines il y aura les fêtes de Genève : des attractions, des manèges, des stands pour gagner des immenses peluches (jamais encore gagné en 5ans :) il faut croire que je ne tire pas très bien à la carabine et que je ne deviendrai jamais une grande tueuse de vampire ou de Faes), une grande roue, des bars, des grands-huits qui vous retournent l’estomac (j’adoooore ça) et le tout autour du lac Leman.

 

Et depuis jeudi dernier, c’est les pré-fêtes (et oui toutes les occasions sont bonnes pour s’amuser) : un parc avec des stands de bar (pleiiiins), des concerts, des paninis, des hot-dogs, des pizzas, même de la fondue, de l’alcool, et des gens, beaucoup…

 

Et enfin… tout l’été il y a le Cinélac, cinéma en plein air qui donne sur le lac. (oui ça porte bien son nom, ils sont très inventifs ces Suisses).

 

Alors quand ma copine Aurélie m’a dit qu’elle avait des places vendredi soir pour aller voir « Remember Me » avec le beau Rooob, ni une ni deux, j’ai accepté.

 

La séance étant à 21h45, et il fallait bien s’occuper avant… Rentrer chez soi ? Manger un bout ? Louer un pédalo et lire nos livres respectifs au milieu du lac ?

 

Nous avons préféré tester les stands des pré-fêtes. Plus particulièrement le stand « Caipirinha » où la seule table libre du parc nous attendait sagement… 

Des amis nous rejoignent, nous papotons, rigolons, buvons 2 caipis, le tout dans une ambiance bon enfant… Et puis 21h : pffu, on y va ? on y va pas ? on est bien là non ? oui mais bon Rob quoi ! oui mais bon, Caipi ici… Bref, allez, on se motive, on s’achète un petit panini et en avant toute !

Là, en marchant, je me rends compte que finalement ces 2 caipis, elles étaient pas mal corsées hein… dis donc, moi qui croyais qu’avec tous les apéros que je fais, j’avais une super méga bonne résistance à l’alcool, ben non en fait, pas tant que ça, ces 2 caipis étaient vraiment fortes. Bah, je verrai Rob en double ou un peu flou, c’est pas grave…

 

Arrivées là bas, pop corn et coca (il faut connaître ses limites et savoir s’arrêter), on se pose, on se met de l’anti-moustique (après un cinélac sans anti-moustiques, on devient prévoyant), et on attend que ça commence… (Note pour plus tard : ne pas manger de pop corn juste après s’être appliqué de l’anti-moustique).

 

Donc nous patientons : la pub :

 

cinelac1

 

(soooo romantic non ? (sauf que mon copain ne voulait pas aller voir Rob avec moi là bas et se faire bouffer par les moustiques : il est un peu rabat-joie parfois…).

 

 

Et puis enfin :

 

cinelac3

 

On est bien là finalement hein ? On a bien fait de venir, vraiment. Et puis bon franchement une caipi de plus et… non vraiment, c’est vraiment cool qu’on se soit motivées à venir !!!

 

 

Après 10 minutes je reçois un SMS d’un de mes potes qui est encore aux pré-fêtes « Tu vois là ça me ferait vraiment mais vraiment mais vraiment mais vraiment chier d’être au cinelac »…(Légèrement hyperbol(ique) ce SMS  je l’accorde, mais bon au moins j’ai compris le message).

Et bien, vous savez quoi ? Il avait raison !!! Moi aussi ça me faisait chier d’être au cinélac !

 

Si si…

Pourquoi ?

 

Pour ça :

 

Rob s’approche de miss lost dans une cafet :

« c’est quoi ton nom » ?

« Anonyme »

« Anonyme ? C’est un prénom grec ??? ».

 

 Là Aurélie et moi nous regardons, un peu dubitatives… C’était heu… drôle ?

 

Focus sur le film :

 

Rob veut embrasser la miss, qui tourne un peu la tête… Lui tout triste (ça doit pas lui arriver souvent certes, du coup il lui sort L’argument :) «Alors toi tu penses que tu peux te faire tuer par un astéroïde avant de manger ton dessert et quand il s’agit d’embrasser un mec qui apparemment t’attire (bon de toutes évidences, il a pas perdu confiance en lui malgré le râteau qu’il vient de se prendre, tant mieux), là … »

 

Oui l’argument a fait mouche, la miss l’embrasse avant de monter dans son taxi et Aurélie et moi sommes limite en pleure (je vous laisse imaginer si c’est de désespoir ou de rire) : non, franchement, c’était quoi cet argument ? Et puis, Rob, on n’argumente pas, si elle ne veut pas de bisous, tu attends patiemment, en parfait gentleman que tu es, la prochaine soirée avant de retenter ta chance. Parce que le coup de l’astéroïde pour lui prouver qu’elle peut mourir à tout moment mangée par un monstre ou écrasée par une voiture, non franchement, là, c’était pas très convaincant. (mais bon en même ça a marché, comme quoi tout est possible au cinéma).

 

Re-focus sur le film :

La petite sœur de Rob (de 8 ans) est sélectionnée pour un super concours et elle demande à son grand frère « tu viendras dis? ». Lui réfléchit 4minutes 47sec et puis : « attends faut que je check mon agenda…. Maiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiis noooooon bien sûr que je vais venir, je camperai même là bas la veille ».

 

Ca c’était du suspens. Je suis sûre que la petite sœur de 8 ans a bien stressé pendant ces 4min47 mais Aurélie et moi, pas vraiment, faut bien l’avouer.

 

Allez un petit dernier.

Le coloc de rob veut les faire venir à une soirée alcoolisée : « alllezzz venez toutes les nations sont représentées, même la France est sur la table ».

 

Hum, si quelqu’un a compris le sens de cette phrase, je veux volontiers qu’on me l’explique.





Voyez-vous, après réflexions, elles étaient pas si fortes que ça finalement ces caipis, je me suis souvenue des répliques. A pars si c’est le niveau du film qui m’a fait déchanter et retrouver ma sobriété?

 

Quoi qu’il en soit, même si je pense que la VF y est pour énormément, trop c’était trop, des échanges aussi nuls, c’était pas possible, alors ben, on est partie à l’entracte… direction ?! Les pré-fêtes…



prefetes-copie-1                  prefetes3

 

 

Bon sinon, partir au milieu d’un film, c’est comme arrêter un livre avant la fin, j’ai un peu de mal : donc Aurélie et moi on va louer le film (déjà au vidéo club), et on va quand même le finir, en VO cette fois. Et promis, je ne vous mettrai pas toutes les répliques du film sur mon blog !

importorigin:http://les-lectures-de-cecile.over-blog.com/article-un-vendredi-soir-a-geneve-54194292.html

5
juil

Tag Limonade

J’ai été taggué il y a plusieurs temps par Lily et j’avais répondu dans son commentaire… Maintenant que j’ai un blog, je vais poster ce tag et je bois un diabolo grenadine à votre santé !

 

grenadine

 

Signes particuliers : Je suis une grande pleureuse. Un de mes moyens d’expression. Mais je ris très souvent aussi ! ;)
Sinon, pas de taches de naissance ni rien, juste des taches de rousseurs.

Mauvais souvenir : Quelques-uns uns oui, mais rien d’insurmontable non plus…

Défauts : Trop sensible. Maladroite. Pas du matin. De très mauvaise humeur ou trop sensible quand je ne dors pas assez, et enfin, souvent trop franche. (et non :pas dans le sens qu’on le dit en entretien :), plutôt dans le sens « je dis ce que je pense, peu importe les conséquences » et je dois avouer qu’elles ne sont pas toujours celles espérées) :)

Film bonne mine : La cité de la peur (et oui !), Orgueil et préjugés, les films avec De Funes, et tous les films de filles en général : dernièrement grâce à Clarabel : Wild Child :)

Souvenirs d’enfance : Ah ah il y en a beaucoup :)

Mais bon allez je vous raconte le plus traumatisant : je ressemblais à un garçon car ma mère me coupait les cheveux en coupe ronde (et que je ressemblais sûrement à un garçon : ne mettons pas toute la faute sur ma chère maman qui croyait sûrement bien faire), et du coup un jour un serveur m’a demandé « et pour le jeune homme ce sera ? » (j’avais au moins 9 ans !!!) et mes sœurs se moquaient de moi). Voilà pour le plus gros traumatisme :)

 

J’avais taggué Radicale et Clarabel…

importorigin:http://les-lectures-de-cecile.over-blog.com/article-tag-limonade-53447230.html

21
juin

Ca y est, j’ai craqué !

Et je suis très contente !

Ca faisait longtemps que j’y pensais mais j’avais peur de ne pas être à la hauteur, peur de ne pas poster assez régulièrement, de ne pas écrire assez bien, de ne pas faire passer assez d’émotions, et de ne pas donner envie comme vous me donnez envie…

Mais parce que toutes ces « craintes » sont ridicules, parce que je le fais d’abord pour moi, pour garder une trace de mes lectures, parce que j’en ai envie maintenant et que ça fait partie de qui je suis aujourd’hui, j’ai craqué : voici enfin mon blog.

Blog qui sera essentiellement consacré à mes lectures.

J’espère que vous vous y plairez !

 

 

importorigin:http://les-lectures-de-cecile.over-blog.com/article-ca-y-est-j-ai-craque-52736810.html