Les lectures de Cécile

24
juil

Humaine (YA) vs Mariage pour une rebelle (Harlequin)


 humaine vs mariage


Si vous voulez connaître mon avis sur Humaine et sur le Harlequin « mariage pour une rebelle », sachez que je me suis légèrement lâchée. Prévoyez donc 10 minutes de votre précieux temps si vous voulez arriver au bout de la page:)
En même temps, vous comprenez, je ne voulais pas bacler les billets de ces 2 merveilles de la littérature.

daube-du-mois-copie-1.jpg

Ladies and Gentlemen,
Aujourd’hui deux livres se retrouvent sur le round pour la finale « du livre le plus nul de Juillet ».
A votre droite « Humaine » de Rebecca Maizel, un roman YA.
A votre gauche « Mariage pour une rebelle » de Abby Gaines, un Harlequin.

 

Premier round : Le titre le plus recherché.

 

Humaine parle d’une vampire puissante redevenue Humaine. Nous avons donc à faire à un titre sans fioriture, qui va droit au but, qui résume bien le contenu du livre…


Mariage pour une rebelle, sous ses airs un peu kitch, est un titre plein de promesse. Je vous vois lever les yeux au ciel. Mais si ! 
On se pose des tas de questions en lisant un tel titre. 
En quoi la mariée est-elle une rebelle ? A t-elle des cheveux rouges et le nombril percé ? 
Va t-elle se rebeller contre sa famille et épouser un homme qui n’est pas de son niveau social?

 

Autant de questions et de scénarios qui font que ce titre si recherché gagne le premier round de ce match.

Si Humaine s’était appelé, « retrouver ses sensations» là il aurait pu gagner…
Mais en attendant, c’est le harlequin qui emporte ce round. 

MPUR : 1
Humaine : 0

 

Second round : L’héroïne la moins agaçante, la moins clichée.

 

D’un côté nous avons Lenah. Magnifique quand elle était vampire. Magnifique une fois redevenue humaine. Elle porte un chapeau et des lunettes de soleil à longueur de temps, a la peau très pâle, ne s’habille pas du tout à la pointe de la mode (je vous rappelle que la demoiselle de 16 ans a en réalité plus de 600 ans). Y’a pas à dire, les américains sont moins superficiels que les européens car même en s’habillant comme un sac aucun homme ne lui résiste. Et quand je dis aucun, je veux dire AUCUN.

Car ici nous n’avons pas à faire à un triangle amoureux. Nous n’avons pas à faire à un quatuor amoureux. Non ici, l’auteure s’est dit que plus c’était gros meilleur c’était (Kolher sort de ce billet), nous avons à faire  à un cinquor (oui cinquor si je veux) amoureux.

Je crois que je vais commencer à porter un chapeau et des lunettes de soleil moi aussi (pour la peau blanche, je suis déjà au top).
Lénah est donc très belle, et elle redécouvre les sensations humaines oubliées depuis 600 ans.

Est-ce que vous connaissez la pub pour les mouchoirs lotus sur les Nez ?
Nez peur, nez peur ! Nez douuuuux. Nez content !
(Cliquez ICI pour visionner cette publicité !) 

Et bien Lénah m’a fait penser à cette pub. Je veux dire, tout du long hein.

Ce sentiment que j’épouve, mais qu’est ce ? : de la peur. Oh, et là, je ressens de la joie. Oh, et là, serait-ce de la jalousie ? Et là, des larmes. Ohhhhhhhh (nez/je) pleure. Oh, (nez/je) souris. Oh (nez/je) prends le soleil. Oh (nez/j) ai une marque de maillot.
Sachant que ces moments de découvertes de sensations sont les moments les plus palpitants du livre. Mais j’y reviendrai.

 
Bref, Lenah est belle. Lenah a du succès. Lenah redécouvre les sensations. Et voilà. 
Ah non, voilà pas en fait. Lenah est une sale petite égoïste. Me, I and myself.  
Rhode s’est tué pour moi. Je suis siiiiiiiii triste.  Mais bon voyons les choses du bon côté : je suis humaine, le sacrifice de Rhode valait le coup (je ne spoile pas c’est dans le premier chapitre). Mon meilleur ami Tony est là pour moi quand je suis seule au début pour m’apprendre à conduire. Oh, mais maintenant je suis avec Justin : il me sert plus à rien le bon vieux Tony : so Tony You are dismissed.

 

Casey quant à elle est petite de taille et a les cheveux couleur miel.
Elle n’est pas la fille la plus intelligente qui soit, c’est clair, mais bon c’est pas ce qu’on lui demande non plus.
Elle est prise pour une pigeonne par sa famille, et elle écrit un roman (qui connaîtra le succès, course of). Sur sa vieille voiture pourrie elle a collé un autocollant : « klaxonne si tu me trouves sexy » et donc elle se fait klaxonner tout le temps. Moui, quand je vous disais qu’elle n’avait pas inventé le ventilateur. En tous cas, moi, l’intelligence et la perspicacité incarnées, j’en ai déduis qu’elle était sûrement sexy, la Casey.

Contrairement à sa concurrente Lenah, elle a certes un prénom plus ridicule et qui fait un peu plus roman harlequin (ça tombe bien c’en est un) mais elle n’est vraiment pas égoïste. Au contraire. Elle fait tout pour les autres. Trop bonne trop conne ? Oui c’est ça.

Verdict : Lenah m’a beaucoup plus énervé. Mais quel est ce sentiment qui coule dans mes veines quand je lis Humaine ? De l’agacement ? de l’énervement ? 

 

Casey : 2
Lenah :  0


Troisième round : Les hommes.

 

Disproportion il y a…
Car Adam est seul face à Tony, Justin, Rhode et Vicken. (je ne me souviens plus du nom de ce dernier, que je n’ai jamais réussi à retenir. Ce sera donc Vicken. Ou Volkswagen si vous préférez.).

 

Avant de commencer ce round, il faut quand même parler de l’ex de Casey, avec qui elle devait se marier et qui lui a mis un vent en direct d’une émission TV.
Ca je peux vous dire, que ce serait jamais arrivé à Lenah et ses amoureux transits. Never ever.
Il reviendra s’excuser auprès de Casey. En espérant son retour. Mais c’est trop tard. Du coup je ne le compte pas lui…

 

Le Adam de Casey est donc « le célibataire le plus en vue de Memphis ». Pas moins.
Et là je félicite la retenue de l’auteur car vu qu’on est dans un Harlequin, Adam aurait pu être « le célibataire le plus en vue des USA » sans que ce soit choquant. J’étais un peu déçue. Et puis bon il semblerait qu’il n’ait pas été violé dans son enfance, qu’il ne se soit pas fait trimbalé de foyers en foyers, jusqu’à finir par faire la manche et les poubelles, avant de faire fortune….
Tout a été facile pour Adam et ça, vraiment, j’ai trouvé ça vraiment dommage. Un tel manque de cliché franchement !!! Nan mais ho, on lit un Harlequin là ou pas ?
Bref, je m’égare, Adam est donc beau. Adam est donc riche. Adam a une Aston Martin sans autocollant – vu qu’il sait déjà qu’il est sexy-.
Mais il est aussi un peu arrogant, sur de lui, et surtout il ne croit pas en l’amour toujours… (j’en connais une qui pourrait le faire changer d’avis sur la question…. Mais bon je ne vous dirai rien…)
Et puis, Adam ne tombe pas raide dingue de Casey à la minute où il la voit même si sa chevelure et l’effleurement de sa peau ne le laissent pas indifférents. Il attend au moins quelques chapitres pour tomber amoureux et ça franchement c’est chouette… Ca aurait pu être facile, mais non, là encore l’auteur nous suprend. J’en reste sans voix.

 

En face d’Adam, nous avons donc plusieurs choix. Je vais donc moi-même en dismisser 3 pour que ce round soit équilibré.

– Rhode : on le voit un chapitre et l’héroïne, censée l’aimer éperdument, n’y pensera que 3 fois dans tous le livre dont 2 car elle hésite à enlever le collier qui est le seul souvenir qu’elle a de lui. Rhode aurait pu être un potentiel s’il n’avait pas été inexistant. Rhode : NeXt.

– Tony, le meilleur pote. L’artiste qui dès le premier jour décide de peindre le portrait de sa belle, le meilleur pote qui prend 200 photos de Lenah en une après midi (Heu ? qui fait ça franchement ?) (Et quelle fille ne s’enfuit pas en courant en voyant 200 photos d’elle sur une table ?)…. Est-ce que vous croyez qu’il est amoureux le Tony ? Lenah, elle ne se doute de rien jusqu’à la déclaration… Tiens qu’est ce que je ressens là ? de la naïveté ? En tous cas quand on ne veut pas voir qu’on intéresse quelqu’un c’est qu’on n’est pas intéressé non ? (oui ça vient de moi ça… Philisophe dans mes heures perdues). Tony : NeXt (et oui je regarde MTV, et alors ?). 

– Vicken : pffu alors lui, pfffu. Il apparaît mais bon je sais pas il ne m’a juste pas intéressée. C’est un vampire que Lenah a transformé et qui l’aime plus que tout au monde (oui un peu comme les autres, vous avez tout compris). Il est beau, il est fort et il est possessif. Il veut le retour de Lenah. Il aurait pu être intéressant mais il n’est pas attachant et ne sert pas à grand chose à pars à un petit moment à la fin du livre. Du coup je le dismissed aussi tiens. : Vicken, NEXT.
 

– Justin. On y est. Voilà le concurrent tant redouté d’Adam.
Justin est LE beau gosse du campus (normal). Justin sort avec la petite peste du campus. (blonde, bronzée, superfashion et super bien gaulée : normal aussi).

Justin, quand il voit Lenah sous la pluie (ben oui ça fait 600 ans qu’elle n’a pas SENTIE la pluie glisser sur sa peau, ça mérite bien un temps d’arrêt au milieu de la pelouse qui se situe pile poil devant le bâtiment de Justin, les bras levés et la tête penchée vers le ciel non ? Oseriez vous affirmer que vous n’en feriez pas autant vous si vous n’aviez pas senti la pluie sur votre visage pendant 600 ans ? Moi j’aurais même enlevé mes chaussures et crié : je suis vivannnnnnnnnntttteeeeee). Bref Justin quand il voit Lenah sous la pluie, alors qu’il ne la connaît pas, descend torse nu faire la grue avec elle sur la pelouse. Logique. Et puis bon, comme l’eau qui ruisselle sur son torse bronzé ça le fait carrément, il aurait tort de s’en priver.

Tiens au prochain orage, je vais aller au parc faire ça… Dès qu’un beau gosse arrive se faire tremper le torse à mes côtés je prends une photo et vous l’envoie…
Mais revenons à Justin (j’ai tendance à tout ramener à moi, je suis encore plus égocentrique que Lénah), donc Justin est riche aussi bien sûr. Il a une famille trop sympa et parfaite. Il fait de la voile, invite la miss à faire un saut à l’élastique (quel homme). Et Justin aime Lenah dès le premier regard même si il met 300 pages pour l’embrasser.
(Adam a été beaucoup plus efficace avec Casey, je peux vous le dire).
Et enfin, et bien, Justin, croit en une seconde que Lenah était une vampire. Ben oui quoi ? quoi de plus normal ? Il s’était bien rendu compte qu’elle ne savait pas ce qu’étaient une voiture, un bateau et un DVD… Tout s’explique maintenant.

 

Adam vs Justin ? Alors ???

Bon le choix est dur, je vous l’accorde…

D’un côté, on a le mec qui va épouser l’héroïne à la page 30 car il y trouve un intérêt, qui va supplier sa pseudo « femme » de coucher avec lui  pour le lendemain lui dire que c’était une erreur. En somme, vous avez d’un côté un goujat doublé d’un macho vu qu’il ne veut pas prêté son Aston à la dite femme. (Pour sa défense, je vous rappelle qu’elle est blonde). 

 

En face : le mec qui est toujours là au bon endroit au bon moment. Qui fait tout ce qu’il faut quand il faut. Un gentil garçon en somme qui croit ce qu’on lui dit, sans essayer de remettre en question.

 

Macho vs gentil toutou ???
Toutou vs Macho ???

Tic tic tic tac. La sentence est rendue : Macho gagne.

 

MPUR : 3
Humaine : 0


Quatrième round : L’intrigue / Histoire

 

Casey participe à un jeu de télé réalité ou elle pourra se marier en direct, avec son fiancé.  Or quand il comprend de quoi le jeu retourne, il lui fout un vent. Pas de mariage. Casey est désespérée. (en même temps toute femme se faisant larguer en direct à la TV l’aurait été, on ne peut pas blamer Casey). Adam, le manager de la chaîne TV est aussi désespéré, ça va faire chuter l’audimat. Il va donc l’épouser (non ils n’ont pas trouvé d’autres solutions) Et puis bon ça tombe bien, le testament de son père spécifie qu’il devra être marié à ses 30 ans sans quoi ses biens iront à son débile de cousin Henry.
Casey et Adam sont donc mariés. Il veulent tout naturellement annuler le mariage, mais ce n’est bien sûr pas aussi simple et surtout ils ne doivent pas coucher ensemble. Et puis finalement, Adam insiste, ils le font et c’est là que le salaud la rejette. (Ah et j’allais oublié un moment fort de l’intrigue : l’aston martin est cassée entre temps, puis réparée.) Finalement annulation de mariage il y a.
Les 2 amoureux se quittent et sont tristes comme les pierres (d’un couvent abandonné) … 

Et si tu n’existais pas, dis moi pourquoi j’exiiiisteraiiiiiiis…. Dans un mooonnnnnnde sans toi….
(je l’ai depuis toute à l’heure en tête il n’y pas de raisons que je ne partage pas).

Et puis là, ultime rebondissement que je tairais car ce serait dommage de vous spoiler la fin quand même.

 

VS.

 

Lenah était une très méchante vampire. Attention quand je dis méchante, c’est méchante. Elle tuait les humains…. Brrrr ça fait froid dans le dos hein ?

Mais elle est humaine maintenant. Avec un cœur. Elle ressent maintenant.
Elle redécouvre des sensations oubliées et se rappelle la méchante vampire qu’elle était (pendant environ 300 pages over interessantes).

Tous les mecs sont amoureux d’elle. (le chapeau et les lunettes je vous dis).
Mais elle tombe amoureuse de Justin (qui resisterait à un (beau) torse mouillé (et bronzé) en même temps ? sûrement pas moi). Petit rebondissement à 100 pages de la fin, qui vire complètement dans le pathos au lieu d’être bien mené comme on l’aurait espéré.
Bref pas d’intrigue, il ne se passe rien… En gros on a pas  du tout l’impression d’avoir perdu 3 jours à lire une daube monumentale. (surtout la fin ultra crédible… genre si la fin était vraiment la fin alors il n’y aurait pas de tome 2. Mais comme il y a un tome 2, voire un tome 3 pour les plus courageux, on se doute que la fin n’est pas trop trop crédible, voyez…)

 

Alors ?
Qu’est ce que je préfère entre une histoire pleine de rebondissements ridicules et complètement attendues ET pas d’histoire et d’intrigue du tout ?

Entre les 2, mon cœur balance….

 

Mais vous l’aurez compris, public chéri, vous n’avez pas assez appelé et voté pour Humaine et le grand gagnant du jour est donc Mariage pour une rebelle qui gagne 4 rounds à zéro.

Humaine est donc vaincu par KO par un Harlequin et est donc le livre le plus nul de Juillet.

 

Mesdames, messieurs, vous venez de vivre un évènement mondial, (que dis-je ?:) interplanétaire, car c’est la première fois dans l’histoire des matchs inter-catégories qu’un roman YA perd en final contre un Harlequin. Comme quoi, tout existe.

De votre envoyée spéciale « daube du mois » Cécile 

 

Hum, je tiens à préciser que ça ne me prends pas « comme ça » de lire un harlequin… C’était une LC avec Pimpi et Sandy, histoire de délirer entre copines… Hum, allons voir ce qu’elles ont pensé de ce chef d’oeuvre littéraire. 
Pour Pimpi, tapez 1
Pour Sandy, tapez 2  

 


 

importorigin:http://les-lectures-de-cecile.over-blog.com/article-humaine-ya-vs-mariage-pour-une-rebelle-harlequin-80073348.html

28
mai

Insatiable – Meg Cabot

Meg-Cabot-Insatiable.jpg


Les amis, l’heure est grave.
Je crois que Kholer a un concurrent dans mon cœur, voire plusieurs.
Toutes ces perles se trouvent dans Insatiable de Meg Cabot.

Par le plus grand des mystères, il se trouve que mes billets ont beau vous crier « surtout ne lis pas cette daube », il semblerait qu’ils ne vous en donnent que plus envie de les découvrir. Je vous propose donc, bande de rebelles qui n’avez que si peu de foi en moi, de gagner, comme pour Sookie, mon exemplaire d’Insatiable.
(Sinon je le donne à un couvent pour répandre la bonne parole.)
 

Are you ready ?
 

1. L’héroïne, Meena, a un don. Quel est-il ?

  1. Elle entend des voix qui lui disent dans quelles positions ont couché les gens qu’elle croise la veille au soir.
  2. Elle entend des voix qui lui disent comment et quand vont mourir les gens qu’elle croise.
  3. Elle peut manger tous les cochonneries qu’elle veut, elle a toujours des jambes superbement galbées, et minces.
  4. Les réponses b et c sont justes.  
     

2. Quand son portier l’appelle pour lui dire qu’un monsieur va monter chez elle lui livrer des fleurs, Meena, qui est en soutif-culotte, décide :

  1. De rester dans cette tenue et de lui ouvrir comme ça
  2. De mettre une combinaison de ski.
  3. De ne pas ouvrir car elle est blasée et n’a que faire de recevoir des fleurs.
     

3. Quand elle se rend compte, toujours à moitié nue (oups je viens de vous donner la réponse à la question 2), que le livreur, au lieu de tenir un bouquet de tulipes, tient une épée (oui vous avez bien lu : une épée. Pour la discrétion.), le réflexe de Meena est de :

  1. Crier et d’alerter ainsi ses voisins
  2. Se couvrir les seins
  3. Lui lancer son blackberry au visage et courir là où elle sait qu’elle ne pourra pas échapper au grand méchant loup?

Indice : le point a aurait été une preuve d’intelligence et je n’ai pas eu l’impression pendant ma lecture que c’était une des caractéristiques de Meena. Aussi, si vous hésitez entre la réponse b et la réponse c, je vous rappelle qu’elle lui a ouvert à moitié nue, prude n’est donc pas son second nom.
 

4. Le « méchant » en question (qui s’appelle Alaric) (et qui chasse les vampires) à prénommé son épée (qui a dit qu’il était célibataire depuis trop longtemps ?).
Comment l’a t’il surnommé ?

  1. Mon-sexe-est-aussi-gros-que-ce-manche.
  2. Triste-fin.
  3. Saigne-vampire-de-mes-deux.   

Indice : c’est le b.
 

5. Alaric, qui est donc chasseur de vampire, travaille pour :

  1. L’Oréal et a comme chef Jean-Paul Agon. (dans les bombes Elnett se cache un produit qui tue les vampires, Jane Fonda devrait faire attention).
  2. Le FMI et n’a plus de directeur.
  3. Le vatican et a le Pape comme boss.


6. Trouvez la réponse fausse:

  1. Alaric a eu une enfance difficile : pendant les 15 premières années de sa vie, il a vécu dans une pauvreté abjecte, ne mangeant que quand ses divers beaux-pères gagnaient assez d’argent aux courses et ce, à condition que sa camée de mère ait laissé assez de fric pour la nourriture après avoir acheté sa dose.
  2. Traumatisé par son enfance, Alaric ne s’habille plus qu’en cashmere et trench en cuir, et ne dort plus que dans des hôtels 5 étoiles.
  3. Alaric, a défaut de suer en faisant l’amour, se dépense en faisant au moins 50 longueurs de piscine chaque jour.
  4. Grâce à ces longueurs Alaric a un torse mince et musclé. Il a une silhouette impressionnante.
  5. Le collègue et meilleur ami d’Alaric s’est fait arraché la moitié du visage par des vampires. Depuis Alaric ne pense qu’à se venger et à tuer le prince des vampires, surtout quand sa filleule l’appelle pour lui dire « dis tonton, tu vas tuer ceux qui ont fait mal à mon papa ? ». (Veuillez verser une larme svp.)
  6. Alaric peut écrabouiller un téléphone fixe du pied comme d’autres écraseraient une araignée à l’aide d’une tong (que perso je suis capable de ne plus jamais remettre vu qu’elle a été en contact avec ladite araignée).
    (Je ne sais pas vous, mais moi, si je saute à pieds joints sur mon téléphone, je ne suis pas sûre qu’il finisse en bouillie, enfin ceci dit, je n’ai pas un torse mince et musclé, ni une silhouette impressionnante).
  7. Alaric est en fait Van Helsing, il ne va pas tomber amoureux de Meena, et du coup, il n’y aura pas de triangle amoureux dans ce roman YA.

 

7. Revenons à Meena, voulez-vous ? Meena a :

  1. La peau aussi lisse que le fart qu’Alaric utilise au ski, en hiver (oui j’ai bien dit « le fart » Alaric a l’âme d’un poête, que voulez-vous).
  2. Des intonations qui sont de la soie pure (toujours d’Alaric le poète).
  3. Tendance à pleurer tout le temps (comme Sookie).
  4. Toutes les réponses ci-dessus sous justes. 

8. Le chien de Meena s’appelle :

  1. Jack Bauer.
  2. Bond. James Bond.
  3. Superman.

Indice : Ses initiales sont JB et 007 n’a rien à voir avec le héros en question.
   

9. Parlons enfin vampire : LE vampire et potentiel masculin du livre s’appelle :

  1. Lucien, car il faut trouver le nom « ancien » le plus débile qui soit, sinon ça ne serait pas drôle.
  2. Alphonse Brown, car c’est sexy.
  3. Marcel Cotillard-Canet.

 

10. Lucien, (oups décidément, je suis pas concentrée, je vous ai encore donné la bonne réponse) :

  1. est beau et intelligent : prof d’histoire roumaine.
  2. le prince des vampires.
  3. Un total bon coup.
  4. émet de légères fragrances de propreté. Meena s’y baignerait. (dans la propreté de son odeur ???, moi pas tout comprendre.) 
  5. toutes les réponses sont justes.

 

11. Le mot « omondieu » apparaît :

  1. 284 fois soit environ une page sur 2.
  2. 567 fois soit une fois par page.
  3. 142 fois soit environ une page sur 4. 

Et oui je sais, c’est une question piège. Merdalors je suis vraiment méchante.
Indice car j’ai quand même envie de me débarrasser de ce livre à 20 euros: le mot Merdalors apparaît 142 fois dans le livre et est 2 fois moins présent que le mot omondieu) !

 

12. Un mot sur l’intrigue : Trouvez l’affirmation fausse. 

  1. Des filles de l’est sont tuées, et retrouvées vidées de leur sang.
  2. On ne parle de ces filles que 3x en tout dans le livre : La preuve

Le reste du livre est composé de la manière suivante : Il y a des filles qui sont tuées (mention numéro 1). Lucien part de Roumanie trouver le meurtrier. Meena se fait attaquer par des chauves-souris carnivores et arracheuses de peau (que l’on croise à tous les coins de rue, of course). Elle est sauvée par un bel homme (Lucien). Qu’elle recroise (par chance) le lendemain chez ses voisins. Ils vont promener le chien ensemble. Lucien la fait entrer au MET (mais oui c’est normal, je vous rappelle que c’est un vampire, il peut donc tout faire). Il lui montre un tableau de son père Dracula (sans lui dire que c’est Dracula) et lui dit que l’homme du tableau était horrible avec ses enfants. Meena capte alors de la tristesse dans les yeux de Lucien et en conclu que lui aussi a du avoir une enfance difficile. Elle a envie de le réconforter. Il l’embrasse. Omondieu elle n’y croit pas. Il l’invite chez elle. Ils couchent ensemble. Omondieu est ce qu’elle a vraiment passé la nuit à faire des galipettes ?.  Ils doivent se revoir le soir. Omondieu Meena croit bien qu’elle est amoureuse. Il y a un nouveau meurtre. (mention numéro 2). Lucien annule donc le rdv mais offre un sac marc jacobs à 5000 dolars à Meena pour s’excuser (omondieu c’est LE sac de ses rêves. Mais, omondieu, il ne viendra pas ce soir). Meena est déçue. Meena pleure. Meena se ressaisit (après tout elle a un nouveau sac). Meena enlève sa robe de soirée et se retrouve en sous-vêtements. Elle ouvre la porte au fleuriste qui n’est autre qu’Alaric qui veut tuer Lucien. (omondieu un homme avec une épée). Elle veut s’évader, Alaric la plaque au sol, (et en profite pour la peloter). Puis quand elle veut appeler Lucien, il écrabouille le téléphone (omondieu quelle forceü). Le frère de Meena (un débile), rentre à ce moment là (omondieu que fait ma sœur à moitié nue avec un homme en trench en cuir sur elle). Discussions. Discussions. Meena finit la soirée dans sa chambre, elle pleure d’avoir été dupé par Lucien (alaric lui a révélé la terrible vérité : OMONDIEU Lucien est un vampire). Pendant ce temps l’imbécile et Alaric regardent Fast and furious. Meena sort sur le balcon, voit Lucien (tiens tiens, quelle coïncidence). « Je vous déteste Lucien. Et dire que je suis tombée amoureuse de vous (en une nuit de baise intense). Omondieu que j’ai été bête. » Lucien lui dit qu’il l’aime. « Omondieu il m’aiiiiiiime. Mais il m’a menti le goujat et puis c’est un vampire ». « Oui mais j’ai été humain avant ça vous savez ». 

Omondieu je suis désolée mais j’ai arrêté ma lecture ici, à la page 354. Merdalors.
 

Ceci dit, j’ai lu la fin : ATTENTION SPOILERS : Je sais donc qu’à la fin il y a une bataille, Alaric embrasse Meena, (triangle amoureux il y a donc bien). Elle décide de bosser pour le vatican contre les vampires (omondieu mais qu’est ce qu’il va se passer dans le tome 2 ? omondieu ça veut dire qu’elle va devoir tuer lucien ? Omondieu noooon).

Lucien la laisse partir et ne la transforme pas, mais il lui promet qu’il reviendra la chercher. Le meurtrier est trouvé (le frère jaloux de Julien) et les filles de l’Est (3ème mention de l’intrigue principale) ne sont plus tuées.

 

c. L’histoire est passionnante, on ne peut plus lâcher le livre, je n’ai pas mis plus d’une semaine à lire 300 pages.

 

13. Dans Insatiable, les vampires peuvent se transformer (trouvez l’affirmation fausse):

  1. En brume et passer par les trous de serrures. (j’avoue, Meg Cabot m’a bluffé sur ce coup. Jamais je n’aurais imaginé ça, et j’avais l’impression d’avoir pas mal d’imagination). 
  2. En loups garous. (moi qui croyais qu’ils pouvaient pas se saquer). 
  3. En dragon. (celle-ci est quand même énorme, non ? presque aussi bluffante que la a je trouve. Vient-elle de moi ou de l’auteur?). 
  4. En Barrons ou Kholer, selon s’ils veulent être des bêtes de sexe, ou s’ils veulent suinter.

 

14. Le frère de Meena, Jon: (trouvez l’affirmation fausse) (et oui encore!):

  1. est au chômage.
  2. est le personnage le plus stupide du bouquin (oui devant Alaric). 
  3. est follement amoureux d’une actrice qui ne le calcule bien sûr pas.
  4. emploie « flipper sa race » avec beaucoup de classitude.
  5. Je l’aime.


Sur ce, je vais aller choisir ma prochaine lecture ! Bonne chance à toutes et merci à Karine d’avoir joué le jeu ! N’oubliez pas de penser aux nones et participez ! 

Les billets de mes co-lectrices de LC : Sandy et Pimpi qui sont aussi convaincues que moi, c’est à dire, pas vraiment.
Et ceux, beaucoup beaucoup plus enthousiastes de Bladelor et de Heclea (impossible de mettre un lien direct vers le billet mais il date du 2 Mai).  



importorigin:http://les-lectures-de-cecile.over-blog.com/article-insatiable-meg-cabot-74905538.html

5
juil

Envoûtement – Carrie Jones

couv-envoutement

 

Autant le dire tout de suite, je n’ai pas aimé.
Peut-être est ce dû au fait que je l’ai lu après une série de livres très prenants mais je n’ai pas été convaincue. Loin de là…

Zara accumule les phobies.
Alors qu’elle ne se remet pas de la mort de son beau-père, sa mère l’envoie à l’autre bout du pays, chez sa grand-mère. (La mamie en question fait partie des pompiers volontaires, elle fait du judo et ne sait pas cuisiner.)

Au lycée, elle fait rapidement la connaissance de Ian le gentil qui va la guider dans l’école, Issie la fofolle pleine de vie, Devyn le garçon en chaise roulante qui est tout le temps avec Issie et Nick le beau gosse…

Rapidement, elle commence à se poser des questions :
Qui est cet homme qui la suit partout ? Comment se fait-il que Nick et Ian courent si vite ? Pourquoi des jeunes sont-ils kidnappés ? Que se passe t-il dans la foret ?

L’histoire aurait pu être originale si elle ne manquait pas tant de profondeur et de crédibilité. Les dialogues sont creux, les répliques censées être ironiques et/ou sarcastiques ne le sont pas. (ma cousine de 10 ans a plus de répartie que Zara, c’est vous dire).

Quand elle s’énerve, quand elle est joyeuse, ou quand elle a peur : je n’y ai pas cru une seconde, je n’ai ressenti aucune émotion, en bref, je ne me suis pas du tout identifiée à l’héroïne.

Tout est facile, rien n’est crédible, que ce soit ses relations avec les autres, sa facilité d’acceptation de certaines choses, la grand-mère super ninja (qui fait passer la mamie de Vic dans « la boom » pour une vieille crouton), Nick l’appolon qui n’a jamais embrassé une fille (mais qui embrassera comme un dieu finalement :extrait à venir)

Et la fin… Mon dieu, d’une telle facilité qu’elle m’a encore plus agacée que le reste du livre et a fini de me convaincre de ne pas continuer la série… (ou peut-être est-ce les quelques fautes d’orthographe que j’ai relevé qui ont fini de me convaincre ?).

 

Quelques extraits ?!

 

1. Zara parle à un chien blessé pendant que son ami Nick a disparu :

   Mon pauvre poulet, dis-je même s’il  n’a de toute évidence rien d’un poulet et qu’il ne s’agit peut-être même pas d’un chien. Tu penses que Nick s’en sort ?
Je retire la tête du chien (…) c’est une bête énorme.
–    Tu es un loup garou ?
–    Désolée je t’ai réveillé.
Je me penche pour embrasser son museau.
    Tu te sens bien ? On dirait que le saignement s’est arrêté. Tant mieux. Je vais aller jeter un coup d’oeil par la fenêtre. Je reviens tout de suite. Je suis très inquiète pour Nick. Ne sois pas jaloux hein ? Je suis aussi inquiète pour toi.

 

 

2. Scène du premier baiser de Nick :

   Ouaouh, dis-je
   Oui dit-il, ouaouh
Regarder bouger ses lèvres me donne le frisson : pas un frisson de peur, plutôt un frisson genre ouah-il-est-trop-beau.

 

3. Scène entre Nick et Zara :

    Tu as de la chance d’être mignon
     Ah oui ?
    Surtout avec cette haleine de chien
(bataille de boule de neige)
    Retire ça tout de suite
(je glousse)
    Non
(…)
    tu sens bon
    Je n’ai pas pris de douche
–    Ca ne fait rien, tu sens bon

 

importorigin:http://les-lectures-de-cecile.over-blog.com/article-envoutement—carrie-jones-53450106.html