Les lectures de Cécile

10
sept

Know not why de Hannah Johnson, le livre qui fait rire et rend heureux !

13614864

 

En cherchant des livres similaires à Simon, 16 ans, Homo Sapiens (dont je vais vous parler bientôt) qui m’avait fait beaucoup rire, je suis tombée sur le résumé de Know Not Why qui m’a tout de suite plu !  Quelques jours plus tard je le commençais et dès les premières pages j’explosais de rire.

Sauf que le truc avec les livres drôles, c’est que ça s’essouffle généralement au bout d’un moment, donc je me méfie toujours avant de crier victoire.
Ici, la seconde partie est certes est un poil moins drôle et plus lente que la première, mais ça reste un livre vraiment très très marrant du début à la fin.

On suit Howie qui décide de se faire embaucher dans un magasin de loisirs créatifs dans l’espoir de se taper une fille.
En effet, d’après lui, les filles qui travaillent là bas le verront comme un garçon sensible et créatif et seront forcément attirées par lui.
Sauf que bon, ce n’est pas vraiment sur les filles qu’il va craquer, mais plutôt sur son boss, Arthur, le fils du propriétaire, qui est son exact opposé…

« Come on, man. It’ll give you a little jolt. Wake you up.»
« And I will remain awake for the next three months. Say, haven’t you ever contemplated chamomille ? »
« Yes, and the conclusion I came to was « I’m not eighty ».

Je vous disais donc que ce livre est drôle.
Mais ce que je veux dire par là c’est qu’il est vraiment hyper drôle, les pensées d’Howie sont délirantes et hilarantes, les dialogues entre les personnages sont incisifs et sarcastiques et j’ai adoré ce livre dès la première page.
J’ai adoré au point de surligner 40 passages en tout, d’exploser de rire au bureau, de le conseiller à pleiiiins de copines, et de vouloir écrire à des maisons d’édition pour que ce livre soit traduit.

Car voyez-vous c’est le livre qui met de bonne humour et rend heureux, le genre de livre où il n’y a pas de drames inutiles et de séparations débiles, et où on s’attache à tous les personnages.
L’auteur a réussi à donner à chacun de ses personnages une personnalité unique, spéciale, limite un peu exagérée pour en faire des personnages hauts en couleur auxquels on ne peut que s’attacher.
Et pour s’attacher, on s’attache…
A Amber la meilleure amie sérieuse & sarcastique, à la folle et excentrique Cora, à Kirsten l’enjouée, à Mitch le glandu obsédé par la bouffe, à Arthur qui boit du thé à la camomille et qui est toujours sérieux, et bien sûr, à Howie… le trituré, déjanté, attachant, hilarant Howie…

 

“Howie?” Arthur says.

“What?”

“Why do you want me to freak out?” He asks it sort of gently, which makes it worse somehow.

“Because you make me freak out all the time.” Maybe I’m not so totally chill, but whatever, whatever, I’m sick of it. “Like, honestly, I’m pretty sure I’ve started doing it professionally. Maybe you should start considering paying me extra. ‘Cause seriously, dude, when it comes to freaking out about you, I am the master. I am friggin’ incomparable, I got mad skills all over the place. And I don’t think this is exactly mutual freaking out, like, I don’t get the sense that I make you want to wither and die and explode. And that’s okay. That’s cool. I’m kind of going through a thing here that you probably went through a long time ago, unless you didn’t go through it at all because you’re just all together, like, you popped out of the womb, all, ‘Thanks for squeezing me out, Mom; no more pussy for me.”

« I would never say « pussy » to my mother ».

Finalement, quand on lit se livre, on a juste envie de plonger dedans pour faire la connaissance de tout ce petit monde et devenir une de leur amie.
Quant à la relation Howie/Arthur, que ceux/celles qui ont peur de se lancer dans le genre MM (gay), soyez rassuré(e)s : on a le droit à des moments super mignons mais à aucun détail, la romance est même plutôt anecdotique !

 « But you like me anyway », I check, just to make sure.
« I like you anyway ». He kisses me on the forehead. His month is like the greatest mouth. « I very much like you anyway. »

Pour ma part, c’est même un bémol : j’aurais aimé un peu plus de moments entre eux, de déclarations et de détails sur l’évolution de leur relation (aussi bien physique qu’au niveau des sentiments). Ceci dit, ça reste super mignon et cohérent avec l’esprit du livre donc ce n’est pas vraiment dérangeant… mais j’aurais aimé plus de romances, clairement ! 

Le seul autre point qui m’a chiffonné tout du long est le fait qu’Howie a plus l’air d’avoir 17 ans que 22 ans et je trouve du coup que ce livre ressemble plus à un YA qu’à un NA.

« and how are you… this morning ? »
« i’m very well », he replies.
« That’s cool. Gramatically correct, too. »
« I do my best ».

Mais bon, que ces deux petits petits bémols (qui me font passer à côté du coup de coeur) ne vous arrête pas : il faut que vous découvriez la passion d’Howie pour les tabliers, que vous sachiez ce qui découle d’une course poursuite pour récupérer des fausses fleurs, que vous assistiez à un rendez-vous amoureux qui finit par une morsure à l’oreille traumatisante, que vous écoutiez Howie se confesser sur Mamamia, que vous soyez témoin des demandes d’une petite fille au père noël, que vous restiez coincé dans un ascenseur entre deux filles un peu énervées et un garçon qui ne sait plus où se mettre, que vous découvriez les bananes roses, un délire sur le mot « scawesome » et des références à Jane Austen et Jane Eyre…

Bref, il faut que vous le lisiez :-)

 Dude. No man should reference The Princess Diaries with that much ease. The Princess Bride, sure. But the Princess Diaries. Nuh uh. 

J’ai lu quelque part que l’auteur veut écrire une suite : vivement !

 

“That’s the kinda stuff that you’ve gotta figure out on your own, I think. Soul searching’s one of those things you do alone.”
Mitch and I sit in impressed silence at this wise reflection upon the nature of existence.
“Like jerking off,” he finishes, “or taking a dump.”

 

Know not why – Hannah Johnson
Ebook – 317 pages 

 

15
juil

Interview #2 : Ella Frank

trustcouv

Lors de la sortie du dernier tome de la série Temptation de Ella Frank (une série Gay érotique que j’ai adorée !), j’ai eu le plaisir de pouvoir poser quelques questions à l’auteur qui a joué le jeu. 
Si vous n’avez pas lu mes billets sur cette série, je vous invite à lire le dernier que j’ai écrit, qui vous explique en quoi cette série est parfaite :D 
Maintenant, place aux questions / réponses ! 

 

1- La série Temptation est votre première série gay.
Est-ce que ce sera la dernière ou est-ce qu’on peut en espérer d’autres dans le futur?
Ca ne sera certainement pas ma dernière série gay. C’est un genre qui me passionne et que je vais continuer d’écrire.

  

2- Comparé à vos autres séries (non gay), à quel point cela vous a-t-il plu d’écrire celle-ci ?
Autant ? Moins ? Davantage ?
J’ai toujours du plaisir à écrire, que ce soit une MF (homme / femme) ou MM (gay).
Ce qui était vraiment plaisant à propos de la série Temptation c’était les personnages eux-mêmes. J’ai adoré écrire sur Logan et Tate.

 

3- Je viens de finir TRUST et je suis en manque. SVP, dites-moi qu’il y aura autre chose sur Tate et Logan. Un autre livre ? Une nouvelle ? N’importe quoi ?
Tout ce que je peux dire c’est que cette série n’était qu’un petit chapitre de leur vie.
C’est littéralement le début de leur relation, juste les premiers mois. Vous n’avez pas les réponses à toutes les questions en suspend tout simplement parce que ces réponses n’ont pas encore été décidées. Le livre se termine alors qu’ils décident d’avancer, ensemble, vers un avenir commun.
Je ne sais pas encore si je vais continuer à écrire leur histoire mais.… ne jamais dire jamais.

 

4- Imaginez que vous êtes l’assistante personnelle de Logan (note : il est avocat) et que vous entriez dans son bureau alors qu’il est occupé avec Tate…
Que diriez-vous ?
– Rien : vous ressortiriez en courant sans qu’ils vous remarquent. 
– « Ne faites pas attention à moi, je ne fais que regarder » 
– « Est ce que je peux me joindre à vous ? »
Ha ! si j’étais l’assistante personnelle de Logan et que je savais Tate dans son bureau, je saurais qu’il ne faut pas les déranger. Mais si jamais je devais les surprendre sans faire exprès, dans ce cas je dirai définitivement « ne faites pas attention à moi, je ne fais que regarder ». Oh allez !!! Comme si vous ne diriez pas ça vous aussi ! :) 
(ah mais si, je dirai clairement ça moi aussi !).

 

5- est-ce que l’un de vos bêtas est gay ? Avez-vous reçu des feedbacks d’hommes gays sur cette série ?
Non mes bêtas ne sont pas gays. J’ai cependant posé quelques questions à certains amis gays sur des scènes de sexe (comme la première fois de Tate) ou sur ce qui serait plus facile ou approprié afin d’être sûre de bien comprendre et maitriser ce que j’écrivais. 
Je voulais être aussi réaliste que possible étant donné que les scènes intimes ont une place importante dans cette série.

 

6- Est-ce que vous aimez lire des livres érotiques ?
Oui c’est un de mes genres préférés. J’étais justement en train de me dire qu’il fallait que je prenne plus de temps pour lire moi aussi.

Et les MM ?
Oh oui. Définitivement. C’est pour ça que je voulais en écrire un moi aussi. Je lis ce genre depuis environ 3-4 ans et j’en suis tombée amoureuse.

 

7- Si oui, quel livre MM ou série pouriez-vous recommander aux fans de votre série ?
Hmmm, c’est une question difficile. Je n’aime pas vraiment comparer les auteurs mais je peux certainement vous citer quelques uns de mes préférés. 
LA Witt —Where there’s Smoke, With the band
Marie Sexton—Promises Series
SJ Frost—Conquest Series

 

8- Entre Logan, Tate et Cole, duquel auriez-vous pu tomber amoureuse ?
Et avec lequel aimeriez-vous une nuit sans lendemain ?
J’aime Tate et je voudrais définitivement passer une nuit avec Logan.

 

9- Quels sont vos 3 livres préférés ?
La confrérie de la dague noire de JR Ward.
The original Sinners de Tiffany Reisz.
Thorn Birds de Collen McCullough.

 

 10- Pouvez-vous continuer ce dialogue :
– Tate : je suis désolé de t’annoncer que tu as tort.
– Logan : vraiment, William ?
– Tate : oui, maitre
– Logan : alors pourquoi tu ne viens pas ici me persuader que tu as raison. (Logan est toujours pressé d’avoir Tate proche de lui. Il ferait n’importe quoi pour le toucher).

 

 11- Est-ce que vous aimez les noix comme Tate ? Ou les homards comme Logan ?
J’aime les deux !

 

12- Si vous étiez invité à une « soirée jeux de société » et que vous deviez dessiner un poney Shetland, comme Tate, quel serait le résultat ?
J’ai DU dessiner un poney Shetland ! C’est de là que m’est venue l’idée d’ailleurs. Ca a finit avec un très mauvais tracé d’un cheval et celui, tout aussi mauvais, d’un autre cheval, plus petit.

 

13- Vos 3 book boyfriends préférés ?
– Vishous et Butch mais je les considère comme un de JR Ward.
– Rourke de JD Robb.
Et je n’en ai pas de troisième pour le moment.

 

14- Est-ce qu’il y un « truc » que vous faites toujours quand vous écrivez ? Comme écouter de la musique ou vous immerger dans un silence complet, ou travailler de nuit ?
Je suis une personne du matin. J’aime me lever vers 5h et travailler jusqu’à environ midi.
J’écoute des playlists durant mes périodes d’écriture mais pas pendant que j’écris. 
Les paroles me distraient facilement et au final je me concentre dessus au lieu de me concentrer sur mes mots.

 

15- En parlant de rituels, comment écrivez vous vos scènes de sexe ? Est-ce que vous les imaginez ? Est-ce que vous écrivez des scènes qui vont ont été racontées ? Est-ce que vous regardez des films X ?
Je fais tout ça ? ah ah. J’ai l’habitude de regarder les endroits autour de moi… ça sonne bizarre, je sais, mais c’est vrai. 
J’avais une échelle dans un loft par exemple, et oui… ça a finit dans un livre.
J’ai également eu ma cuisine qui a été redécorée et mon nouveau comptoir en marbre a aussi été ajouté dans un de mes livres. 
Donc finalement j’essaye de penser à des lieux et choses du quotidien et de les « épicer » un peu :-) 

 

16- Logan avait toujours le nez plongé dans les livres quand il était plus jeune, est-ce que vous pouvez nous dire quel est son livre préféré ?
Il lit peu de fictions. Il aime apprendre des choses, donc finalement il est plus du genre à lire tous les articles qui lui tombent sous la main.

  

17- Si logan et Tate lisaient cette interview avec vous, que diraient ils ?
Que Ella sait tout. Ah, et aussi qu’elle est géniale. :-)
Ce sont les mots de Logan hein, pas les miens !

 

18- Est-ce que vous prévoyez d’écrire un spin-off sur Daniel et/ou Robbie ?
Ahhh….mmmh alors ça c’est quelque chose que je ne vais pas dire !

 

19- Est-ce que vous prévoyez de venir en Europe (ou France) pour nous rencontrer ?
J’adorerais ! Mais malheureusement, ce n’est pas prévu pour le moment L mais vous serez la première à le savoir si c’est le cas !

 

20- Une question que vous auriez aimé que je vous pose ?
Ca c’est une question difficile mais j’aimerais bien savoir comment vous avez entendu parler de Try. Les français ont vraiment aimé mes garçons… 
Est-ce que vous pouvez me répondre ?
(Je les ai découverts via un blog anglophone et via des reviews sur Goodreads. J’ai lu Try, adoré et puis j’ai forcé quelques copines à le lire :-)) 

 

Merci encore Ella d’avoir pris le temps de répondre à mes questions ! J’ai hâte de lire votre prochain roman gay (qui sort bientôt !!!).
Vous pouvez la retrouver ici : websitefacebookTwitterGoodreads

 

 

 

14
juil

Un week-end à Amsterdam avec binomette, juin 2015

 

image17

 

Celles qui pensaient que l’avion était à 6:10 alors qu’il était à 6.40 et qui se levaient en conséquence à 4:30 / Les amstellodamois, on aura appris quelque chose /Attendre un train, puis un autre, courir pour changer 3x de quai et se rendre compte, finalement, qu’il y a vraiment anormalement peu de monde sur les quais / voire qu’on est toutes seules / Ah oui, effectivement, la queue pour le bus est nettement plus longue… / finir en bus et train / Appart hyper bien situé dans le quartier Jordaan / Terrasse au soleil / Celle qui se coiffait au café pendant une heure / les gros foulards, comme tu pourras le constater, c’est pas si facile à mettre / des photos pas posées du tout / binomette qui maitrise l’effet « flou » derrière / les musiciens qui demandent de l’argent : « c’est qui? » « Mmmh le monsieur qu’on a pris 50x en photo peut-être ? » / La ville des enterrements de vie de jeunes filles et garçons / un escalier digne d’une échelle / se balader, partout / une bière au seul endroit à l’ombre /

image2

celle qui se faisait traiter de fucking bitch par une bitch devant le Quartier Putain et celles qui, on l’apprendra le soir, assistaient à ce lancé de bouteille / 

image1-1

la petite crise d’après tarte citron ou comment se ruiner en commodités / Quel temps de ouf ! / Le pousse pousse / C’est pas du sucre : c’est du creamer stick! /

la machine qui blink ou qui goes on/off et la fenêtre qui ferme pas ou quand tout fonctionne en fait… / Toilette et salle de bain sans porte de séparation et un lavabo dans la cuisine… (et celle qui avait du mal à s’en remettre) / Amsterdam : ville de pavés, de canaux et avec peu de voitures / Pas de casques pour les vélos et scooters / dimanche, journée vélo au top / binomette, on dirait que tu es née sur un vélo :) / les conseils pourris de Michel  / défi chèvre Check / un marché au fleur décevant /des boutiques souvenirs qui ne font pas de petites voitures: ça sera un crayon tulipe pour Solal / un après-midi au parc, petit café, concert en fond et pause lecture au soleil /

image2-1

 

la bicyclette rose difficile à prendre en photo (but I did it) / ou la bicyclette de mes rêves/ 

image22

des canaux, des canaux, des canaux et vouloir tous les prendre en photos /

image7

image8 image9

image13

  

pas de Pancakes au Nutella ? Pas de Pancakes du tout alors ! / mais où sont elles arrivées ? / les binomettes sur un vélo /

image21

  IMG_3238

des vidéos et photos, un verre de vin au café au bord de l’eau / un très bon resto italien / deux vélos pour 4 / arriver au coffee shop entières / celle qui s’enflammait sur le nombre de joints / « si vous n’avez pas l’habitude, je vous conseille une taffe ou deux, allllezzzz 3 maxi puis attendez une demi heure » /

En rentrant, prendre le seul canal qui bifurque de tout Amsterdam / binomette assure avec des plans /des vélos, des vélos, partout des vélos /

image1  image14  image10  image12

des mueslis et Michel qui veut qu’on mange trop sain / deuxième réveil à 5:00 en 3 jours, et arriver à faire la causette au chauffeur de taxi, sous le regard impressionné de binomette /On l’aura eu cette photo devant IAMSTERDAM, finally / trouver Charlie, enfin Cécile /

image24

 

la dame qui veut qu’on surveille nos affaires à 6h du matin quand il n’y a personne / « toi ne viens pas à Marseille hein »/ tanqué: ils ont des expressions ces marseillais, je vous jure ! / Un week-end au t.o.p / avoir TOUT adoré, la ville, la compagnie, les ballades, le quartier Jordaan… 

 image4  image6      image19  image25