Les lectures de Cécile

Qui suis-je ?

being normal

Comme vous l’aurez sans doute compris (étant donné que j’étais très inspirée le jour où j’ai eu à choisir le nom de mon blog), je suis Cécile, autrement appelée Cess.


J’aime :
– les bonbons
– le chiffre 666 juste parce qu’il dérange les autres
– les romances (historiques, NA, contemporaines, je suis pas difficile)(tant que ça baise quoi)(je plaisante)
– Willy Denzey: le mur du son (voilà pour le tiret de la honte)(il en faut toujours un paraît-il)
– Faire des LC avec les copines sur Whatsapp
– Les romans contemporains même si je n’en lis pas assez
– Les parenthèses
– Epingler (avec humour)(certes douteux mais humour quand même), les petits travers de la blogosphère littéraire
– Rencontrer plein de personnes géniales, blogueuses et non blogueuses, grâce à ce blog
– Les commentaires
– Faire des Swaps (et plus généralement recevoir des cadeaux)
– Les Toffee
– (et le fromage, avec du pain et du vin rouge, merci)
– (et presque tout ce qui fait grossir finalement)
– La description des odeurs des personnages dans les romances. (et celle des fruits aussi)(vous savez, ceux qui coulent le long de la bouche de l’héroïne quand elle croque dedans…)
– Les détails qui tuent dans les livres que personnes ne remarquent (ou plutôt ne remarquaient)(ne me remerciez pas), sauf moi.
– Les couleurs, en général (sacs, converses, pantalons, habits, accessoires, portefeuille…)
– Les mâles Alpha (plus précisément Barrons)(mais aussi Curran)(et Ryodan, Rule, Reyes et pleins d’autres)(mais surtout Barrons donc)

 

Je :
– dis ce que je pense dans mes billets. La vérité, toute la vérité, rien que la vérité, (levez la main et dites je le jure).
– n’aime pas les araignées et autres petites bêtes
– n’ai pas lu de classiques durant ma folle jeunesse (à part les confessions de Rousseau, merci du cadeau)(c’est peut-être à cause de lui que je n’ai pas adoré Fifty Shades of Grey en fait), je n’ai pas lu de classique plus jeune, disais-je donc, ce que j’essaie de rattraper maintenant (essayer étant le mot clé de la phrase)(la première qui ricane est privée de stroumpf qui pik)(oui toi, là).
– ne suis toujours pas sûre que des héros qui sont « commando » sous leurs pantalons en cuir (dans lesquels ils transpirent) m’excitent follement.
– connais bien la procrastination (même si je n’arrive jamais à prononcer ce mot)(le deuxième r est insupportable), on est amie depuis un bail maintenant.
– ne parle pas de toutes mes lectures sur ce blog, loin de là… mais je suis très à jour sur Goodreads. Si si.
– fais souvent des billets longs, donc merci à ceux qui me lisent jusqu’au bout… (avec leur café, thé ou coca light à portée de main)
– lis la fin des livres, toujours. Ou presque. Bon OK, toujours.

C’est tout ce qui me vient à l’esprit, là, maintenant, tout de suite, mais dès que je pense  à quelque chose (ou si vous pensez à quelque chose que j’aurais oublié ?), je l’ajoute ! :-)

 

 

14 commentaires sur “Qui suis-je ?

  1. (je ne ricane jamais.)

    Tu as oublié une parenthèse après « J’aime Barrons »: « (mais je sais qu’il est dévoué corps et âme à Mlle P.) »
    Sinon, c’est parfait.

    Et tu aimes les corralitos et les sarcasmes aussi! ^^

  2. Gene le 9 janvier 2014 à 19h32 a écrit :

    -Tout pareil que toi pour Barrons ! Mais, est-il alpha ? ou omega ?? je m’interroge encore.

    -pas mal 666, « the number of the beast », (Iron Maiden is not dead) !! MDR !! moi, je préfère 667, « the neighbour of the beast », depuis Reyes (prends moi ^^)

    -et tu lèves quelle main quand tu jures ??

    -« procrastination », j’ai longtemps cru que c’était un mot cochon en rapport avec la prostate ou un truc du genre …je sais je suis bizarre … ;)

    -tu lis la fin des livres dés le début ? ou juste à la fin ?

    -côté lecture classique, as-tu lu Maupassant depuis que tu lisais pas de classique ?car j’aimerais bien ton avis sur cet auteur ;)

  3. Caro Bleue Violette le 9 janvier 2014 à 21h18 a écrit :

    Mouahaha, je ricane nananèreuuuuuuh j’aime pas les schtroumpfs qui piquent-euuuuuuuuuuh :)

    Non en fait, je ne peux pas ricaner parce que tu as fini Monte-Cristo et Les Mousquetaires et que pour ça tu as droit à mon respect éternel !

    666 était l’obsession 2013, j’ai comme l’impression que Willy Denzey sera celle de 2014 !

    Dans la catégorie « j’aime », j’aurais ajouté :
    – faire recracher leur Coca Light aux copines avec mes jeux de mots/comparaisons/citations douteuse » :P

    Sinon tu as oublié la catégorie « je suis » : drôle, fofolle et maman du petit garçon le plus chou du monde <3

  4. Tient une Cécile comme moi :D
    Et je suis d’accord pour Barrons et Curran :p

  5. Bonjour,

    Aimeriez-vous découvrir et commenter « L’étrange confession de Sterling B. », ou « Mille ans… » ?

    Ces romans policiers sont disponibles gratuitement en pdf sur mon site internet : http://www.patricedumas.com
    où, si vous préférez, je peux vous les faire parvenir au format epub.

    Cordialement,

    Patrice Dumas

  6. J’adore ta présentation ^^
    Au risque de passer pour une inculte, j’entends parler de ce Barrons depuis pas mal de temps mais je ne sais toujours pas dans quel livre il est…. (tu me dis ???) :D

  7. Parement Romain le 25 juin 2014 à 22h26 a écrit :

    Bonjour,

    Je vois que votre blog est très consulté par les amoureux de lecture et je pense qu’il a une forte influence sur leurs choix.
    Je viens de sortir mon premier livre « L’envers Péotique » qui réunit des textes faits de jeux de mots associés à des illustrations proche des graffitis. Je suis sûr que mon livre peut plaire à de nombreux lecteurs, seulement ils faut dans un premier temps qu’ils le découvrent et qu’ils en voient un avis connaisseur comme le vôtre.
    C’est pour ça que je me permets de vous contacter et de vous proposer de vous envoyer un exemplaire de mon livre afin de vous convaincre de l’intérêt de celui-ci.

    Dans l’attente de votre réponse,

    Cordialement,

    Romain Parement

  8. Et je pensais que je mettais trop de parenthèses…ahaha ! Je me sens moins seule tout de suite.
    Top ton blog :)

  9. Cécile le 26 novembre 2015 à 11h40 a écrit :

    Coucou,
    Récemment j’ai fait un covoiturage en partance de Lyon, vers Nîmes, avec une jeune femme qui s’appelait Cécile et dont le fils s’appelait Solal. Je me demandais si c’était toi. Je suis tombée par hasard sur ton blog, et je trouvais la coïncidence plutôt dingue. Voilà ! En tout cas, ton blog est chouette. Tu es critique, et drôle, sans méchanceté gratuite, honnête avec tes lecteurs et toi-même, c’est chouette.
    Bonne continuation !

    • Bonjour :-)
      Non ce n’était pas moi mais en effet je trouve ça incroyable comme coïncidence.
      Merci beaucoup pour mon blog je suis très contente que tu l’apprécies. :) à bientôt par ici :)

  10. Bonjour accepteriez-vous de faire la critique de :
    Aldara un amour de femme
    Après « Les carnets d’Alexandra 1907-1908 » sorti aux éditions Fayard, Livre de poche, Club du livre, Septante Editora, Lucman, Kuk, Edition Cinq Sens Z4 etc…Déjà traduit en plusieurs langues. Présente son nouveau titre…
    Dominique SIMON
    L’histoire se passe à Paris vers 1900 dans le milieu de la grande bourgeoisie et parle d’une amitié et des sentiments parfois troubles qui peuvent exister entre deux êtres. Aldara principal personnage devra à un moment donné choisir entre une vie normale et une existence plus singulière ; sa famille l’incitant de vivre une vie conventionnelle. Que finira-t-elle par choisir ? Toute la question est là ! Une vie normale avec mari et enfants ou vivre un amour étrange et particulier avec la femme que sans sûrement pouvoir se l’avouer vraiment elle aime ? Elle aura l’occasion de croiser nombre de célébrités dont Jean Cocteau ou Antoine Bourdelle et aussi un étrange personnage nommé Rémi qui jouera grâce à de mystérieux dons de voyance un rôle déterminant dans sa destinée. Assurément, une bien curieuse histoire …
    En cas où vous en seriez d’accord je vous enverrai le texte par retour. Merci à vous.
    Dominique Simon (Editions Fayard. France)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *