Les lectures de Cécile

6
déc

Oscar Pill tome 4, l’allié des ténèbres – Eli Anderson

oscar-4.jpg

Je ne pensais pas pouvoir aimer ce tome encore plus que les précédents et pourtant, ça a été le cas.

Ce livre est encore un cran au dessus des autres : il est plus sombre, l’action démarre dès la première seconde, et la menace des Pathologus est plus forte et présente que jamais. 


Résumé de l’éditeur 
:

La menace des Pathologus gagne le monde. Le redoutable Laszlo Skarsdale s’attaque à ce que le corps humain possède de plus précieux : Génétys, le 4ème Univers, celui des gènes. En quelques minutes, des hommes et des femmes vieillissent de 100 ans, d’autres se cassent comme du verre… Réuni en urgence, le Conseil des Médicus doit à tout prix organiser une Intrusion à l’intérieur du corps du seul généticien qui peut encore sauver l’humanité. Oscar Pill veut participer au combat mais depuis son désaveu par Winston Brave, le chef du Conseil, il est mis à l’écart. Oscar ne voit plus qu’une manière d’y parvenir : pactiser avec le diable… Loin de ses amis, trahi par Tilla, la fille qu’il aime, Oscar doit se résoudre à se battre seul, alors que la guerre des Univers a commencé.

 

Mon avis :

Dans ce tome consacré à l’univers des gènes, pas de blablas : on rentre directement dans le vif de l’action : la menace Pathologus est omniprésente, et les Medicus y sont rapidement confrontés. Dès les premières pages on pénètre dans l’histoire, pour n’en sortir qu’une fois la dernière page tournée.

Le gros point positif de ce 4ème et avant dernier tome est le nombre d’actions qui se déroulent en parallèle, digne d’un excellent polar. On suit plusieurs personnes et intrigues en même temps. Un groupe de Medicus qui livre bataille à un endroit, Oscar qui fraternise avec l’ennemi et qui se trouve dans une situation désastreuse à un autre, Valentine et Lawrence perdus, et enfin, certains membres des Medicus à l’extérieur qui ne sont pas hors de danger.
Les chapitres sont courts, bien ficelés, sans fioriture et ils alternent les différentes actions ne permettant ainsi jamais au lecteur de reprendre son souffle. On ne s’ennuie jamais : on a toujours envie de tourner les pages, de savoir ce qu’il va se passer, de continuer le livre. La tension est palpable, continue, et chaque fin de chapitre amène son lot d’angoisse et de nouvelles questions.

Car si Oscar est borderline dans ce tome, c’est loin d’être le seul.

On a affaire à plusieurs personnes dont on ne sait plus quoi penser et qui vont enfin révéler leur personnalité.
On ne cesse donc de s’interroger et de remettre en question la loyauté des uns et des autres, même ceux dont on ne doutait pas jusqu’alors.

Les personnages principaux que l’on a appris à connaître, à apprécier et à détester durant les 3 premiers tomes, comme Iris, Violette, Ayden, Moss, Iris, Mrs Whister, Mrs Lumpini, Winston Brave et même Louise sont toujours présents et égaux à eux-mêmes. Certains prennent de l’importance et nous surprennent, d’autres nous déçoivent et nous énervent, à commencer, bien sûr, par Oscar.
On fait également la connaissance de nouvelles personnes, comme Sasha, à qui on s’attache rapidement et dont j’ai espéré le rapprochement avec Oscar.

 

Vous l’aurez compris, dans ce tome, la frontière entre le bien et le mal est fine, la guerre est ouvertement déclarée, les Medicus sont en mauvaise posture, des personnes vont définitivement passées du côté de l’ennemi, certains Pathologus nous surprennent en bien, et ce qu’on redoutait finit par arriver : la fin est un véritable chaos, avec ses morts et ses incertitudes. Une fin qui nous laisse en larmes et surtout, impatients de connaître la suite…
 

Je ne peux que vous conseiller de découvrir ce livre, encore très différents des précédents, et qui confirme mon coup de cœur pour cette série originale, qui nous fait découvrir le corps humain et ses limites !

 

importorigin:http://les-lectures-de-cecile.over-blog.com/article-oscar-pill-tome-4-l-allie-des-tenebres-eli-anderson-91463405.html

8 commentaires sur “Oscar Pill tome 4, l’allié des ténèbres – Eli Anderson

  1. D’accord avec toi sur bien des points, notamment sur le côté polar… Oscar Pill est une très belle série coup de cœur, car elle est inventive et fascinante, et son intensité est préservée (et accentuée) à chaque tome.

  2. Curieuse de connaître cette série, alors je la note, surtout si elle est de mieux en mieux au fil des tomes…

  3. Ahhh !! Je veux découvrir cette série !!! En tout cas, ton billet est tentant…

  4. Bon si je comprends bien il va vraiment falloir que je me jette sur les tomes 2 et 3 pour voir l’évolution : je vais les ajouter à la liste (déjà fort longue) des lectures de 2012 :D

  5. Bon, il faudrait vraiment que je tente tout de même….

  6. Même commentaire que Bladelor ^^

  7. Toujours pas lu un seul tome de cette série – les livres ne cessent de s’accumuler et de s’entasser dans ma PAL.

  8. Aucune idée : je sais simplement qu’en deux mois, j’ai rempli deux nouvelles étagères de livres sympathiques qui ne demandent qu’à être lus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Naviguer parmi les billets