Les lectures de Cécile

7
oct

On the Jellicoe road de Melina Marchetta, cette pépite de mystère, d’émotions et d’amitiés.

jellicoe 

Je ne sais pas pour vous, mais pour moi il y a coup de cœur et coup de cœur.
Il y a LE coup de cœur, celui dont on sait dès les premières lignes que ça en sera un, celui dont l’écriture nous envoute instantanément, dont les émotions nous submergent, dont on ne ressort pas indemne. 

Et il y a l’autre sorte de coup de cœur.
Celui qui ne vient pas de suite mais petit à petit, qui se bâtit au fur et à mesure que l’on prend conscience de tenir en main un livre particulier, unique et orignal. Le coup de cœur qui s’installe en même temps que l’on s’attache, lentement, mais très sûrement, aux personnages, à l’histoire et à l’ambiance. Le coup de cœur pour des livres dans lesquels on s’immerge doucement plutôt qu’en plongeant tête baissée dedans, mais dont le courant nous emporte plus profondément et plus longtemps peut-être.

C’est de cette sorte de coup de cœur dont je vais vous parler aujourd’hui. 

jellicoe-road-map

Pour résumer ce livre sans trop en dire, il s’agit de l’histoire de Taylor, jeune fille de 17 ans, qui est désignée, au début du livre, leader de son école dans une guerre territoriale qui les oppose, pendant 6 semaines, au Townies (les locaux) et aux Cadets (des élèves d’une école militaire  de Sydney qui viennent à Jellicoe 6 semaines par an).
En parallèle,  nous découvrons, à travers un manuscrit, l’histoire de 5 jeunes qui ont vécu là il y a une vingtaine d’années.
Passé et présent s’entremêlent alors pour nous conter une histoire unique et magnifique.  

           

On Jellicoe Road n’est pas un livre facile, du moins pas au début.
Je dirais même plus, pendant au moins 3 chapitres (plus pour certaines), il est difficile à comprendre et confus et sans les copines, j’aurais peut-être abandonné.

Mais alors, je serais passée à côté d’un petit bijou.

“What do you want from me? » he asks.
What I want from every person in my life, I want to tell him.
More.”

 

Je n’aurais pas connu…

Taylor, sa personnalité si complexe, son besoin d’amour, sa carapace, sa façon de repousser les autres, ses forces, ses faiblesses et surtout son évolution… Je ne me serais pas attachée à elle, doucement, très doucement puis de plus en plus vite et profondément, pour finir par l’adorer…

Si je m’étais arrêtée aux premiers chapitres, je n’aurais pas connu :
Jonah, le leader des Cadets, le garçon du train, celui qui vient pendant 6 semaines à Jellicoe, amenant la guerre avec lui. Celui dont on tombe amoureuse, qui nous touche et dont on perçoit la vulnérabilité aussi bien que la force.

 

Je n’aurais pas connu… Santangelo, le leader des Townies, celui sur qui on peut compter et qui en sait plus sur Taylor qu’elle même.
Je n’aurais pas connu Raffaela, sa franchise, son optimisme et sa droiture ni les personnages secondaires comme Jessa, Ben, les Mullet brothers et même Sam…

Et je n’aurais pas connu les 5….
Les 5 dont je ne peux pas trop parler mais qui sont présents, si présents et si importants. Les 5 qui sont à l’origine de tout et dont on découvre la belle, la sublime et terrible histoire d’amitié, de solidarité, de peine, de perte et d’amour. 

 

“He is the most beautiful creature I have ever seen and it’s not about his face, but the life force I can see in him. It’s the smile and the pure promise of everything he has to offer. Like he’s saying, ‘Here I am world, are you ready for so much passion and beauty and goodness and love and every other word that should be in the dictionary under the word life?’

 

Si j’avais abandonné cette histoire, je n’aurais pas connu…
L’écriture sublime de l’auteur,
Les si nombreux mystères de Jellicoe,
Le jeu de guerre et de stratégie entre Townies, Cadets et Jellicoe School que j’ai adoré,

 

Je ne me serais pas posée 1000 questions,
n’aurais pas élaboré bon nombre de théories,
et adoré voir les pièces du puzzle s’imbriquer, même si souvent sans surprises,

 

« No », I say. « It’s actually because my heart belongs to someone else ». And if I could bottle the look of his face, I’d keep it by my bedside for the rest of my life. 

 

Je n’aurais pas…
Ri,
Pleuré,
Couiné,
Chouiné,
Eté touché.

Par ces adolescents,
par ces enfants,
Par ces adultes,

 

– I think it will be a while before I forgive the trip to Sydney, she says flatly.
– Fair enough, I think it will be a while before I forgive you for what you put her through over the past six weeks.

 

Je n’aurais pas voulu prendre Jonah dans mes bras, puis Taylor, découvrir et monter dans un arbre aux mille symboliques, lire le manuscrit d’Hanna, voir un groupe de musique improbable se former, me laisser prendre au jeu de la guerre, trouver un moyen de négocier avec les Townies et les Cadets, croire en l’existence d’un tunnel, rire à chaque mention de « Coward of the Country », imaginer Kermit, essayer de comprendre la signification de Matthieu 1026 et se faire charrier par sa binomette qui n’avait pas compris non plus…

 

Je n’aurais pas assisté… 
A ces amitiés, de deux époques différentes,
Si belles, si vraies, si intenses,
Ainsi qu’à ces amours qui se forment, qui se cherchent et qui se consolident…

 

« If you weren’t driving, I’d kiss you senseless, » I tell him. He swerves to the side of the road and stops the car abruptly. « Not driving anymore. »

 

Si je ne m’étais pas accrochée au début, quand tous les chapitres sont confus et manquent d’explications,
je n’aurais pas lu des passages,
Beaux, profonds, touchants, drôles et prenants,

 

Je ne me serais pas plongée,
Dans une atmosphère si particulière, si étrange, si nostalgique, si mystérieuse et chargée de secrets et de non-dits mais aussi d’émotions et d’aventure.

Je ne me serais pas attachée à tous les personnages du livres, tous sans exception, de Fitz à Jessa, en passant par Taylor, Jonah, Ben, Santa, Raffy, Hanna, Tate, Webb, Jude et même Richard, tiens.

 

« Why do you always have to be so pessimistic? » she asks. « We can double up in our rooms and have a barbecue every night like the Cadets. »
Silently I vow to keep Raffy around for the rest of my life.« 

 

Et je n’aurais pas découvert un livre unique,
A l’écriture sublime et envoûtante,
Qui traite de sujets douloureux et dramatiques,
Mais avec justesse et sans jamais en faire trop,
Et qui décrit aussi de si beaux moments,

Un livre unique donc,

qui vous embarque, vous fait sentir vivante, vous donne pleins d’émotions et vous transporte,
Doucement, petit à petit,
Et qui diffère de tout ce que vous avez lu jusqu’alors.

 

“Is a person worth more because they have someone to grieve for them?”

 

Alors, oui, on galère au début. Plusieurs perspectives, de nombreux personnages, le passé qui se mêle au présent et aux rêves… mais regardez tout ce à côté de quoi vous passeriez si vous ne persistiez pas… Croyez-moi, cela serait dommage.

Un superbe livre YA que je ne peux que conseiller.

Retrouvez les avis de mes co-lectrices :  Mlle Pointillés, Caro et Emilie
Quant aux avis des deux autres qui n’ont pas de blogs : Julia a eu un coup de coeur … et Bérengère a adoré mais n’en a pas pour autant un coup de coeur vu qu’elle a trouvé que c’était trop confus et compliqué pendant en tous cas un quart du livre. 

 

Enfin, un grand merci à Salome qui m’a convaincue de lire ce livre… 

 

 

15 commentaires sur “On the Jellicoe road de Melina Marchetta, cette pépite de mystère, d’émotions et d’amitiés.

  1. Syl. le 7 octobre 2014 à 08h06 a écrit :

    Je note n’importe quel coup de cœur !
    Bise

  2. Holavache. Comme il est GENIAL ce billet!!!!!
    J’adore!!!
    Si je n’avais pas déjà lu ce titre, je me précipiterais dessus là tout de suite maintenant dans la seconde.
    C’était bien quand même ♥ ♥ ♥
    J’ai hâte de continuer à découvrir cette auteure :)

  3. Tu sais que j’ai l’impression de te laisser tjs le même commentaire : je note pour quand il sera en VF… :-D
    Quelle paresseuse !

  4. Salomita le 7 octobre 2014 à 09h58 a écrit :

    Great review Cess! je suis vraiment contente que ça t’ai autant plu. Tout le monde devrait lire ce livre! lol.

  5. Julia le 7 octobre 2014 à 10h38 a écrit :

    Ce billet est juste parfait ! Comme le livre !
    Tu donnes tellement envie !
    J’adore les illustrations !
    Et j’ai à nouveau envie de le lire… Vite.

    J’ai adoré tous les perso aussi (sauf Richard lol…), l’histoire, l’écriture. Et ces citations mon Dieu, elles sont tellement parfaites !
    Enorme coup de coeur pour ce livre oui : celui-là, c’est sûr que je l’achète en papier ET que je le relirai.

  6. Quel billet!
    Quelle lecture!
    Quelle LC!
    Quel coup de coeur!!
    Et voilà, en enchaînant le billet de Laurie et le tien, je veux le relire!
    Vivement la prochaine LC sur Saving Francesca ;)
    Et achat papier effectué pour moi.
    Billet au top Cess. Comme d’habitude :)

  7. Je me disais « bizarre, j’ai l’impression d’avoir déjà lu ce billet »… :P

  8. Everbook le 7 octobre 2014 à 14h13 a écrit :

    Wahou quel billet <3
    Je me jetterai dessus si j'étais sûre qu'il était accessible à une novice VO (Remarque les extraits que tu mets ne sont pas bien compliqués à comprendre..).
    Merci beaucoup pour cette découverte.

  9. Bérengère le 7 octobre 2014 à 14h21 a écrit :

    Très beau billet pour un très beau livre!!
    Tu es gentille quand tu dis que j’ai galéré pendant un quart du livre. Ça a duré 40% quand même…
    Mais après, chouette chouette chouette!!
    On rit, on couine, on frémit, on a le cœur serré. C’est superbe!!

  10. Il me tentait déjà beaucoup et je l’avais d’ailleurs démarré mais le côté confus l’a emporté sur mon envie de continuer. J’attendrai donc aussi la VF pour celui-ci mais ton billet donne vraiment envie.

  11. Le début m’a l’air un peu compliqué pour les YA, non ?

  12. Pingback : Jellicoe Road – Melina Marchetta | Emi-lit

  13. Il doit sortir en vf ? :P en tout cas je le mets dans ma liste d’envies ………. je ne te remercie pas !!

  14. Dans ma pile depuis trop longtemps… du coup, je vais le sortir bientôt, tiens! Je suis super curieuse de voir comment je vais réagir.

  15. Beau billet !
    Il est noté depuis que tu m’en avais parlé ! :)
    J’espère ne pas trop galéré au début ! ^^

Répondre à Salomita Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Naviguer parmi les billets