Les lectures de Cécile

5
juil

Mini-Chro’s #7 – Des suites mais pas des fins…

dex6  cabin

Attention risque de spoilers 

Perry a beaucoup changé depuis le dernier tome après ce qu’elle a subit. Elle est décidée à changer de vie et à s’éloigner un peu de chez elle et de ses parents.
Elle a plus confiance en elle et sait davantage ce qu’elle veut à part quand il s’agit de Dex.
Dex, quant à lui, a également bien changé.
Depuis la fin du tome 4 et après l’expérience de la fin du tome 5, avec Perry, Dex 2.0 a fait son apparition.
Ensemble, ils partent pour le Canada sur les traces de Big Foot (le yéti).

« This is me trying, Perry. This is me taking my heart out of my chest and putting the bloody mess in your hands. I can’t give you much more than that. »

Ce que je retiens de ce tome : 

– Un déménagement et un emménagement :)
– Une intrigue « yéti » pas très prenante !
– Un méchant qu’on voit venir depuis le début
– Un Dex changé, sans médicaments, et sur de son amour
– Des déclarations de diiiiiingue, hyper couinantes et parfaites !
– Un tatouage qui a fait fondre mon cœur <3
– Des supers pouvoirs à la Hulk qui me laissent sceptiques.
– Une mère qui revient hanter son fils à travers des miroirs
– Une Perry trop têtue et qui m’a un peu énervé à la longue à ne pas passer outre la fin du tome 4 ! C’est bon, il est temps de s’en remettre. Dex a plus que prouvé son amour depuis deux tomes !
– Une fin qui va (enfin) marquer un tournant (très attendu) dans la série <3

“Who is it? » I asked teasingly
« Bigfoot, » Dex answered from his room.
« What do you want, Mr Foot? »
« Please, just call me Big. »
I snorted. « You wish. »
« You know.”

Into the Hollow (Experiment in terror 6) – Karina Halle
Ebook – 438 pages

 **************************

 

dex7  vodoo

Attention risque de spoilers 

Dans ce tome, Dex et Perry partent pour la Nouvelle Orléans où ils auront affaire à des zombies, de la magie vaudou, une vieille Mambo (prêtresse) et une autre en devenir.
Ce tome signe également le retour de Maximus que l’on n’avait pas revu depuis le 5…

“But I was Dex Foray and ‘dramatic’ was my middle name, along with ‘The Fuckmaster’ and ‘Pierre”

Ce que je retiens de ce tome :

– Un Dex chaud bouillant :-)
– Nos héros enfin en couple !
– Un livre écrit du point de vue de Dex. Adorer être dans ses pensées, fondre, couiner et se marrer…
– Une Perry qui n’est jamais agaçante.
– Une mambo en devenir à baffer
– Une histoire de zombie qui ne m’a pas dérangée ni ennuyée mais dont le « méchant » est une fois de plus celui auquel on pense dès le départ. Sans surprise et un peu facile donc.
– Des révélations sur Maximum qui confirment nos soupçons, et une rencontre avec une femme de son passé.
– De belles déclarations des deux côtés de nos héros.
– La dernière page du livre qui est top et laisse présager des bons moments couinants pour la suite.
– Une « prémonition » sur l’avenir du couple pas très optimiste et qui pourrait remettre des choses en questions.
– Un très bon moment sans être un coup de cœur.

« You’re mine. And you’re mine alone. From now until the end of time. »

Come Alive (Experiment in terror 7) – Karina Halle
Ebook – 438 pages

 

 **************************

6th grave
Tome 6 de Charley Davidson ou le premier tome décevant d’une série géniale.
(sans spoilers sur ce tome ni sur les précédents).

 

J’ai chroniqué ici les tomes 1 et 2 de la série Charley Davidson mais je n’ai plus rien écrit sur les prochains. Et pour cause, je les ai tous trouvés super et j’aurais remis à chaque fois le même contenu, à savoir qu’on trouve dans tous ces tomes :
Une Charley toujours très drôle, un Reyes hyper sexy et craquant, des intrigues secondaires bien ficelés, pas d’ennui, des révélations sur le statut de Charley et son rôle sur terre et des personnages secondaires géniaux… Bref des tomes qui se lisaient tout seul et une série que j’adore.
Le tome 5 était même pour moi le meilleur avec des révélations vraiment importantes, une prédiction qui ne doit pas se réaliser, un Reyes toujours mystérieux mais bien présent et  surtout chaud bouillant qui m’avait fait bien couiner, toujours autant d’humour et surtout, une fin qui donnait très envie de lire la suite…

C’est pourquoi je me suis jetée sur le tome 6 à sa sortie, avec les copines.
Tome dont je sors globalement déçue d’où l’envie d’en faire un billet.

J’ai trouvé ça lent, les intrigues secondaires sont cette fois trop nombreuses et malheureusement pas passionnantes dont une, sur le père, dont on parle au début et plus du tout après.
Mais ce qui m’a surtout dérangé c’est qu’on repose ce livre avec toujours plus de questions, plus de prophéties, plus de personnes qui divulguent des mini-informations au compte goutte (le Dealer (un nouveau personnage), Reyes, Rocket, Garrett) et au final, nous sommes au tome 6 et nous n’avons toujours pas de réponses.
Cela me fait un peu penser à la série Lost : chaque saison apportait toujours plus de questions et d’énigmes mais jamais de réponses.
Là c’est pareil, j’ai peur que l’auteur sorte énormément de tomes sans jamais conclure sa série ni donner des solutions et réponses à toutes nos interrogations et doutes.

J’ai eu un peu de mal à comprendre par exemple pourquoi Charley n’interroge pas et ne parle pas avec Reyes des quelques informations que le Dealer lui a données et qui le concerne. Finalement elle apprend des choses (même si peu) sur son rôle et sur Reyes mais elle ne va pas le confronter pour savoir si c’est vrai… J’avoue que cela me paraît peu probable, davantage maintenant, au vu du tournant que prend leur relation.

Mais à part ça, ça reste Charley : J’aime toujours autant l’humour de ces livres, les t-shirts, les répliques, je ris beaucoup, les personnages sont parfaits, (Que ce soit Charley ou Reyes ou les plus secondaires comme Angel, Cookie, l’oncle Bob, Rocket, Strawberry… etc), et Reyes est tout simplement parfait-miam-caliente dans ce tome. Swoooon.

Charley Davidson reste donc toujours un moment hyper agréable et une de mes séries préférées, mais j’ai peur de finir par me lasser… Ce tome était définitivement en dessous des précédents : pas de progression dans l’intrigue de la faucheuse, trop d’intrigues secondaires, et trop de temps passé sur les dites intrigues secondaires. Et puis… beaucoup trop de questions sans réponses. Dommage.

“On a scale of one to stepping on a LEGO, how much pain are you in?”

Sixth grave on the Edge (Charley Davidson 6) – Darynda Jones
Ebook – 326 pages

 **************************

2 commentaires sur “Mini-Chro’s #7 – Des suites mais pas des fins…

  1. Julia le 5 juillet 2014 à 12h58 a écrit :

    Je n’aurais jamais cru poser un jour un Charley Davidson sans le finir…
    Quelle déception ce tome 6….
    Charley est drôle, Reyes est couinant oui, mais j’ai eu l’impression qu’on tournait en rond. J’aimerais avoir un jour des réponses et de ne pas devoir lire 15 tomes pour ça.

    • Bon il y a des moments très sympa quand même dans ce tome mais globalement oui j’ai aussi bcp moins aimé.
      J’espère que la suite sera meilleure.

  2. Bérengère le 7 juillet 2014 à 10h35 a écrit :

    Les billets sur les séries de Cess ou comment je réalise que je ne retiens absolument RIEN de ce qu’on lit, même quand les livres sont bien. Affligeant.
    Merci pour le recap. A relire quand on se fera les 2 derniers EIT!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Naviguer parmi les billets