Les lectures de Cécile

4
nov

Lueur de feu – Sophie Jordan

68188890 p

Si vous parcourez régulièrement la blogosphère, alors vous avez certainement lu toutes sortes d’avis concernant ce livre.

Des avis (très) enthousiastes : Clarabel, Ori (tout à fait d’accord sur la sexytude de Will)
Des avis (très) mitigés : Heclea, Sofiaportos
Des avis (très) négatifs : Théoma, Francesca

C’est celui, très enthousiaste, de Clarabel qui m’a donné envie de me procurer ce livre, et autant le dire d’emblée, je rejoins la même catégorie qu’elle. J’ai aimé. Vraiment. (Contrairement à Bladelor, ma copine de LC). 

J’ai en effet passé un très bon moment avec Jacinda et Will, et j’ai adoré la mythologie sur les dragons / Draki mise en place par l’auteure.
 

Mais avant de vous expliquer un peu mieux pourquoi j’ai aimé, place à l’histoire :  

Jacinda est une une descendante des dragons : c’est une Draki qui peut prendre apparence humaine. Elle vit dans un clan et en est le spécimen le plus rare (et le plus convoité) car elle est capable, sous sa forme Draki, de cracher du feu.

Sa sœur jumelle, Tamra, quant à elle, ne se sent pas à sa place dans ce clan étant donné que son Draki ne s’est jamais révélé: elle veut vivre parmi les humains.  

Quand leur mère décide de quitter le clan pour s’enfuir en plein désert, Jacinda n’a d’autres choix que de la suivre, même si elle sait que, hors du clan, son Draki va mourir: le manque d’humidité et l’impossibilité de voler l’anéantiront à coup sûr.

Alors qu’une part d’elle–même est en train de mourir, Jacinda comprend vite que la seule solution pour maintenir son Draki en vie est de fréquenter son « pire ennemi » Will.
Car, en sa présence, le Draki en Jacinda se réveille, s’enflamme. Il reprend vie. Or Will est un chasseur. De Drakis.

 

Comme je vous le disais en introduction, malgré les avis mitigés et négatifs, assez nombreux, que j’ai pu lire sur ce livre, je ne regrette pas du tout de l’avoir lu.

Certes, il ne se passe pas grand chose.
Certes, la romance tient une place prépondérante dans ce tome, et a également un côté « déjà-vu ».

Mais je ne sais pas, cette fois (contrairement à « Frisson », ou « Hush Hush » par exemple), ça a to-ta-le-ment fonctionné avec moi.

Chaque fois que Will et Jacinda se sont retrouvés en présence l’un de l’autre, mon petit cœur a fait des bonds.
Autant vous dire que la midinette en moi a été totalement comblée par cette histoire d’amour.
 

Je dois bien reconnaître que j’aurais aimé en savoir plus sur les chasseurs, ou sur les ennemis jurés des Draki.

J’aurais aussi voulu en apprendre davantage sur les Drakis eux-mêmes, et j’espère donc que le prochain tome abordera plus ces aspects là de l’histoire.
Car finalement, l’atmosphère et l’univers (des dragons) sont assez particuliers et rares dans les romans YA, pour qu’on s’y attarde plus.
Mais même sans ça, j’ai dévoré ce livre.

Je ne me suis jamais ennuyée, je n’ai pas trouvé l’héroïne agaçante, ou égoïste et je n’ai pas trouvé non plus qu’elle se plaignait trop, comme je l’ai souvent lu.
Au contraire, je l’ai trouvé forte et réaliste : elle se bat pour ce qu’elle veut, pour ce qu’elle est et croyez-moi, à sa place, je me serais bien plus apitoyée sur mon sort !

Je ne peux pas en dire autant de sa sœur Tamra, ou de leur mère, que j’ai trouvé, pour le coup, vraiment égoïstes. Elles ne pensent qu’à elles, ou du moins c’est l’impression qu’elles donnent dans ce tome. Si on peut comprendre que la mère fait ça pour ses filles, Tamra est, pour moi, beaucoup trop centrée sur elle-même. Elle est à claquer, tout simplement !   


En conclusion, j’ai vraiment aimé le couple Will-Jacinda.

Le fait que cette romance prenne le pas sur l’action ne m’a pas du tout dérangé. Je dirais même que j’ai aimé ça. Et Will bien sûr. Tout m’a plu chez lui, ses réactions, son caractère, son histoire, son tiraillement entre sa famille et sa personnalité… Contrairement à certaines, il ne m’a pas laissé indifférente.

J’ai donc hâte de lire le prochain tome!  


L’avis mitigé de Bladelor : CLIC.

Ce livre va voyager chez Mlle Pointillés, Mlle Lily, Cora, Fée.
Si vous voulez ajouter votre nom à la liste, faites le moi savoir ! 


importorigin:http://les-lectures-de-cecile.over-blog.com/article-lueur-de-feu-sophie-jordan-87939474.html

14 commentaires sur “Lueur de feu – Sophie Jordan

  1. Bon, tu me raconteras la suite, hein ?! ;-)

    • Cess le 4 novembre 2011 à 10h28 a écrit :

      LOL. Oui :) 
      Mais j’ai déjà lu des spoilers et y’a un truc qui m’énerve déjà ! :)
      Je crois que je vais attendre la sortie du 3 en VO pour lire la suite…  

  2. Tu as prononcé (ou écrit, c’est pareil, hein, ne jouons pas sur les mots) le mot magique : romance. Je suis une midinette qui aimerait être ajoutée à la liste des escales de ce livre voyageur. Si tu es d’accord, of course. ;)

  3. Merci. ;) Et sinon, je t’avais pas demandé, ta copine avait bien reçu Some girls bite ?

  4. Un autre billet !
    Je vais le lire mais avant, je voudrais te dire que tu as été taguée pour le tag chinois. Répondre à 10 de mes questions…

    Oh ! Ca ne me faisait vraiment pas envie chez Bladelor ! Je note que finalement, il pourrait peut-être me plaire. On verra à la biblio…

  5. Ouf, je me sens moins seule ! J’ai beaucoup aimé aussi.

  6. Bon, voilà, j’étais déjà tentée… je le suis encore plus, surtout que j’aime bien les dragons, moi…. :D

  7. Ah, c’est marrant parce que moi j’ai bcp aimé mais j’ai eu bcp de mal avec Jacinda.
    Pour moi, oui elle est réaliste et forte, mais alors je trouve aussi qu’elle s’appitoie trop sur elle-même, elle se braque, c’est une ado en lutte contre le monde entier et parfois j’ai trouvé ça trop lourd et trop râbaché mais en même temps, on ne peut pas lui en vouloir.
    J’ai trouvé Tamra égoiste mais en même temps, pendant toute ces années elle a été la recluse du clan, elle avait un rêve et elle vit enfin la vie qu’elle espérait alors je peux comprendre qu’elle ait envie de se battre pour la préserver.
    En revanche, la mère, c’est un monstre d’égoisme pour moi, complètement fixée sur sa vision des choses et j’ai du mal à accepter.

    Mais ça m’a vraiment plu ! lol

    • Cess le 4 novembre 2011 à 22h56 a écrit :

      Oui c’est aussi le ressenti de beaucoup, le fait qu’elle s’appitoie sur elle-même mais en même temps sa réaction est normale quand on a une mère qui est égoiste comme ça et une soeur comme Tamra. 
      Pour cette dernière elle m’a enervé mais d’un côté je comprends aussi que pour une fois, tout ne tourne pas autour de Jacinda, que pour une fois elle se sente elle même, et à sa place et que ça fait du bien… :D 

  8. Tu me donnes envie de le sortir de ma pal maintenant :P

  9. Effectivement les avis diffèrent sur ce livre. Je passe pour celui-ci j’ai trop de lectures qui m’attendent

  10. Commentaire n°10 posté par Alya le 6 novembre 2011 à 21h13 a écrit :

    J’ai tendance à me méfier lorsque je lis trop d’avis négatifs sur un même livre, et si en plus il s’agit d’une romance paranormale (genre dont je ne suis pas très fan à la base), ça me refroidit encore plus. J’avais décidé de ne pas lire ce livre, ton billet, aussi emballant soit-t-il, ne m’a toujours pas fait changer d’avis…

    • Cess le 6 novembre 2011 à 23h36 a écrit :

      Zut ! Mais je comprends. Franchement faut pas se forcer, et puis on a toutes assez de livres (géniaux) dans nos PAL pour rajouter ceux dont nous ne sommes pas sûres… 

  11. Moi j’hésite, notamment à cause de l’avis de Bladelor. Je finirai sans doute par le lire mais il y en a d’autres qui me branchent plus dans ma PAL actuellement.

  12. ça me tente bien, je pense pouvoir passer un bon moment, alors je note :)

  13. je suis aussi enthousiaste que toi après ma lecture. j’ai beaucoup aimé l’univers et la mythologie créé par Sophie Jordan. je me demande où nous conduira le tome 2.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Naviguer parmi les billets