Les lectures de Cécile

22
mar

Les tags et moi, on est comme ça…

 

img_title-big.jpg 
(ah la la, qu’est-ce que je suis drôle hein ?).

 

 

 

Cette fois c’est la princesse Tam-Tam qui m’a taguée et, comme vous le savez déjà certainement, sinon, courrez réparer cette erreur, Tam-Tam et Chi-Chi sont les grandes prêtresses de la romance. Vous ne serez donc pas étonnés de voir que le tag d’aujourd’hui tourne uniquement autour de la romance.

 

 

1. Quelle est votre comédie romantique préférée et pourquoi ?

Romantique ? Vraiment, rien ne me vient à part « save the last dance » et « grease » mais que je me souviens seulement d’avoir adoré sur le moment. Sorry. Pourtant j’aime ça. 
En comédie tout court, et car je sais que vraiment, ma vie vous passionne, je dirai sans aucun doute « la cité de la peur » et « rabbi Jacob » que j’ai vu des dizaines de fois chacun.

 

2. Quel héros est resté avec vous si souvent, que vous vous surprenez à comparer les hommes à ce héros sans même vous en rendre compte ?

Sincèrement, aucun je crois. Je veux dire, je n’essaie même pas de comparer les hommes avec les héros de mes livres. Car si les hommes se transformaient en bêtes, s’ils avaient un passé tellement horrible qu’il leur faudrait en vérité bien plus qu’une femme pour les remettre sur la voie de la normalité, si les hommes faisaient 4m de haut, qu’ils portaient des pantalons en cuir sans sous vêtements dessous, qu’ils éjaculaient pendant 47 minutes d’affilées, qu’ils avaient non-stop envie de baiser, qu’ils avaient des canines, qu’ils étaient si sûr d’eux que j’aurais envie de les baffer, qu’ils préparaient pendant 15 ans une vengeance, je ne suis pas sûre que ça me ferait vraiment fantasmer…

 

3. Plutôt historique ou contemporain ? et pourquoi, quand comment ?

Sans hésiter historique. Les bals me font plus rêver, les femmes vierges à 24 ans me semblent plus réalistes à cette époque qu’à la notre et je m’évade plus facilement dans ce genre là…

 

4. Quel morceau de musique vous amène immanquablement le sourire aux lèvres ? (pourquoi celui-là d’ailleurs ?).

Ouhh la y’en a pleins ! Mais je dirai que ceux qui me viennent en tête tout de suite sont « got my mind set on you » de George Harrison et « Odile » de Nadeah. Ces deux chansons me donnent immanquablement envie de monter sur la table et de danser.

 

5. En romance, quelle est l’importance du physique du héros dans votre lecture ?

Ben je sais pas, hum, call me superficielle mais quand même une assez grande importance ?
Je veux dire, le héros pouilleux, aux cheveux gras, une jambe en moins, avec des pustules sur le corps, ça ne va pas vraiment me faire triper…
Par contre, des petits tatouages, quelques cicatrices, brun, yeux foncés, du charme, une attitude un peu geek ou celle de bad boy me font quand même plus fantasmer. De toute façon, les blonds dans les romans, je les imagine bruns.

Ceci dit, comme on parle de romances et que dans celles-ci, le héros n’est, au grand jamais, répugnant, je dirais donc que l’importance n’est pas si grande que ça.

Oui, tout ça pour ça. Que voulez-vous, j’aime parler pour ne rien dire. (non je ne veux aucune remarque de votre part Lily et Mlle P).

 

6. Qu’est ce qui vous rend chèvre en romance ? Quels éléments vous font pester et presque reposer le livre ?

J’ai beau chercher, je vois vraiment pas.

Non je déconne.
Alors. (vous avez une heure devant vous ?)

Je sais pas s’ils me rendent chèvre mais certains clichés me font immanquablement lever les yeux au ciel.

L’héroïne toujours mouillée pour le héros, l’héroïne étroite, la mèche qui tombe sur les yeux et qui s’est échappée du chignon et que le héros remet derrière l’oreille (comme premier contact), les mains qui se serrent si fort qu’on en voit la jointure, les odeurs de mâle et d’épices, et les « jouis pour moi » ou autre « Tu es à moi, seulement à moi ».

 

7. Qu’est ce qui dans un synopsis vous fait sauter sur le livre quasi systématiquement ?

Moi je ne saute jamais sur les livres j’aurais peur de les abîmer.
Quant à sauter tout court, je préfère l’appellation « faire l’amour ». Je suis une romantique dans l’âme, que voulez-vous.

 

8. Quelle est l’importance de la romance dans votre vie ?

Je dirais que si on considère une journée type comme représentative de ma vie et si cette journée est 100%, alors j’en passe 37% au travail, 12% avec mon fils, 6% à manger, 27% à dormir, 8% à parler, me laver, rêver éveillée, etc, il m’en reste environ 10% pour la lecture.
Considérons maintenant que ces 10% représentent 100%, je dirai que sur toute ma vie, la romance, tout genre confondus, (même YA, NA, Paranormale, contemporaine, historique…) doit représenter 50% de mes lectures totales.
Ainsi, je crois pouvoir dire que la romance représente environ 5% de ma vie.

Oserais-je espérer avoir répondu à votre question de manière sinon satisfaisante tout du moins précise ?

 

9. Comment êtes vous tombé du côté rose de la force ?

A cause de vous mes chères princesse. Enfin, à cause, on s’entend… Grâce à vous l’univers de la romance m’est désormais connu, et je vous en remercie. Car sans vous, mes yeux n’auraient peut-être jamais roulés, et j’aurais en tout cas beaucoup moins ri ces deux dernières années en lisant.

 

10. Quel genre d’héroïne êtes-vous ?

Le genre pas étroite, aux cheveux moins doux que la soie, et moins longs que les épaules, qui a des formes voluptueuses qui sont effectivement des formes voluptueuses, qui ne donne pas d’orgasmes aux hommes quand elle croque dans une pomme ou un autre fruit, qui a l’air ridicule quand elle s’étale par terre, qui n’est plus vierge et qui n’est ni enlevé, ni séquestré, ni poursuivi par des assassins, qui n’a pas été violée ni abandonnée par ses parents et qui n’a pas d’ex petit copain psychopathe… Bref je ne suis pas une héroïne de romance quoi.

 

11. Quel est votre genre de héros ? (alpha, beta, omega 3) ?

Le genre Alpha à la Barrons, à la Ryo, à la Edmond Dantes.
Mon genre de héros, c’est celui qui a du caractère, qui ne s’écrase pas quand il rencontre la femme qu’il aime, qui ne devient pas un paillasson, qui est ironique, sûr de lui, sarcastique et surtout qui est intelligent…

Cette fois, je ne taggue personne car j’aimerais prendre ma pause café et que je n’aimerais pas la passer à penser à 11 questions mais à lire la confrérie tome 10. 
Par conséquent, pour celles qui veulent, reprenez donc ce tag ou n’hésitez pas à y répondre en commentaire de ce billet !

 

 

 

importorigin:http://les-lectures-de-cecile.over-blog.com/article-les-tags-et-moi-on-est-comme-ca-116419626.html

11 commentaires sur “Les tags et moi, on est comme ça…

  1. Commentaire n°1 posté par Syl. le 22 mars 2013 à 10h59 a écrit :

    J’aime aussi les romances historiques, les contemporaines, je n’adhère pas du tout, d’ailleurs je n’en lis pas, ou alors parfois des « jeunesse ».
    On te retrouve bien dans ce tag.

  2. I got my mind seeeet on youuuuu!
    Voilà maintenant je vais écouter George tu m’as donné envie !
    Ps : hum si tu vas prendre ta pause café là, ça veut dire que tu as écrit cet article pendant ta non pause ? ;)

  3. La romance représente 5% de ta vie? Je suis impressionnée par la précision scientifique de cette information, et je te l’annonce, selon le meme calcul, tu passes plus de temps avec la romance que moi! ;)

  4. Commentaire n°4 posté par Raistlin le 22 mars 2013 à 13h53 a écrit :

    2. MDR le mec qui éjacule pendant 47 minutes, au secours !!!!! mais où vas-tu chercher tout ça ? et après tu vas essayer de me faire croire que tu n’as pas d’idée pour écrire !! ^^

    5. Eh ! moi je me souviens d’un héros pas beau, limite répugnant et qui avait le visage grêlé dans une romance de Hoyt, me trompe-je ?!! et lol, moi aussi je vois plus facilement mes héros en brun. Peux pas m’empêcher ^^

    8. et je ne te connaissais pas si « matheuse », lol, tu m’as perdu au premier % !!! mais je suis admirative devant ton calcul, je vais essayer de l’appliquer pour moi et voir ce que ça donne. ;)

    11. Dantes à la hauteur de Barrons et Ryo, wow ! dis donc, faut que je relise ce classique moi, ça a l’air de valoir le coup !!
    ouais, ouais, intelligent, c’est ça … très, très intelligent !! lol

  5. Tu te trompes. Ton appellation préférée c’est « faire crac crac ».
    ^^

  6. Ha, j’ai la même habitude ! Les blonds deviennent bruns ! ^^

  7. Les bruns sont tellement plus sexy….:)

  8. 5 % de ta vie, c’est pas mal mine de rien !!! Bon, vivement que je succombe moi aussi au charme d’Edmond !

  9. J’ai lu : j’ai ri ! encore :)

    Le comte de Monte-Cristo : tu as vu le téléfilm avec Depardieu. J’avais adoré.

  10. Huuuuum il faudrait que je prenne le temps d’y répondre, j’aime bien celui là :-)

  11. ah pour être romantique, c’est romantique ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Naviguer parmi les billets