Les lectures de Cécile

30
août

Le dernier jour de ma vie – Lauren Oliver

le-dernier-jour.JPG

 

J’attendais beaucoup de ce livre… un peu trop vraisemblablement car j’ai été très déçue.

 

Samantha est la fille populaire du lycée. Aujourd’hui c’est la St Valentin, elle va recevoir une tonne de roses. Et pas que de son petit copain, le beau gosse du lycée.

Elle et ses 3 pestes de copines vont tout casser, niveau roses ! 

Et ce soir… et bien ce soir, c’est le soir pour Samantha.. Elle va coucher avec son petit copain. Un jour de St Valentin. Si c’est pas mignon tout plein ça ?

C’est avec cette idée en tête, que la journée passe tranquillement, entre les cours où elle se fait dragouiller ouvertement par son professeur, ceux où elle reçoit des roses de son ami d’enfance, Kent, le looser à qui elle ne parle plus depuis ses 7 ans. Les heures passent et elle se retrouve à déjeuner à la cafet’ où elle se fout de la gueule de Juliet, le souffre douleur de la bande… les heures passent et Sam sèche un cours de l’après-midi… et finalement les heures passent et  notre héroïne se retrouve chez Kent, comme tout le monde, pour commencer la soirée… Les heures passent et…

Et…  Samantha ne ressort pas de chez Kent avec son petit copain comme prévu. Non. Samantha repart avec ses copines, en voiture, alors qu’elles ont bu, qu’il fait sombre, et que le sol est glissant… les secondes passent et là, boum, c’est l’accident.

 

Samantha se réveille le lendemain, sauf qu’en fait, ce n’est pas le lendemain. C’est la même journée qu’elle va revivre sept fois.

 

Sept fois mais ne vous en faites pas, ce sont finalement sept journées différentes car à chaque fois, son attitude change, et certains évènements, par conséquent, se retrouvent totalement modifiés.

 

Une fois Samantha fait sa peste, une fois elle fait sa salope, une fois la gentille grande sœur et la gentille fille…

Bref chaque fois que Sam change ses plans et préfère « rester à la maison » ou « allumer le prof » ou encore « répondre à sa copine », tous les évènements de base (du jour 1) s’en trouvent modifiés…

 

Oui l’idée est originale, et pourtant, je n’ai pas été prise par l’histoire. Je me suis même relativement ennuyée.
Je ne peux pas dire que tout n’est pas parfaitement pensé par l’auteur, les détails s’enchaînent même très bien mais je n’ai pas été plus surprise que ça, ou si je l’ai été, je n’ai jamais été renversée par les révélations…
Chaque jour est différent, mais pourtant aucun ne m’a vraiment emballé même si certains sont plus ennuyeux que d’autres.

 

Les personnages sont tous plus clichés les uns que les autres… entre la bande de copines qui se moquent de tout le monde mais qui sont en fait un peu écorchées elles-mêmes, le beau gosse qui en fait est un connard, le bouc émissaire qui s’avère être belle et intelligente, le mec un peu looser, fou amoureux de l’héroïne mais que celle-ci n’a jamais daigné remarquer, et qui en fait, serait peut-être bien le prince charmant… Vous avez dit cliché ?

 

Et puis, ajoutons à ces cliclés le côté moraliste que j’ai trouvé à ce livre… Franchement, la  « jolie fille qui se moque des plus faibles » et qui finalement va comprendre, « qu’être gentille c’est mieux », ça m’a paru un peu faux et peu crédible…

Quant aux : « sauvons les plus faibles», « tombons amoureuse des loosers », « disons je t’aime à maman » «  ne couchons pas sous la pression du petit copain » « ne soyons pas superficielles » « boire et fumer c’est mal », « ne touchons pas aux fusils de papa quand on a des tendances suicidaires », ça n’a pas pris non plus chez moi…

Je m’étonne que l’auteur n’ait pas essayé de parler du racisme aussi… Ceci dit, j’ai peut-être oublié : si ça se trouve une des meilleures amies est noire et elle a souffert du regard des autres enfant ? 

 

Bref voilà, vous l’aurez compris, je suis passée à côté de ce livre, je n’ai pas été charmée comme j’aurais aimé l’être, et je ne ressors ni émue, ni touchée par cette lecture… Un livre original, qui se lit bien et vite mais que je ne conseillerai pas forcément…

 

Les avis beaucoup plus enthousiastes de Bladelor (link), Karine (link), Radicale (link), Azilys (link) et Sara qui a aimé mais qui est plus mitigée (link)

importorigin:http://les-lectures-de-cecile.over-blog.com/article-le-dernier-jour-de-ma-vie—lauren-oliver-82875083.html

26 commentaires sur “Le dernier jour de ma vie – Lauren Oliver

  1. Je partage ton avis. Pas vraiment de révélations dans ce livre et les vérités prônées par l’auteur sont tellement connues qu’on s’ennuie !

  2. Commentaire n°2 posté par Aily le 30 août 2011 à 11h25 a écrit :

    Apparemment l’auteur a vraiment voulu raconter comment elle avait vécu le lycée. Donc peut être que le lycée là-bas est un cliché en soi…

    • Cess le 30 août 2011 à 13h11 a écrit :

      Oui peut-être.
      Mais bon la fille qui change du tout au tout je suis quand même sceptique…
      Moi aussi je me moquais (et oui…) et si je trouvais qu’un mec était un looser, je ne revenais pas dessus en 2 jours… :D Mais bon Samantha est sûrement plus intelligente que je ne l’étais ado :D ah ah

  3. Le côté un peu moralisateur ne m’a pas sauté aux yeux. J’ai même trouvé plutôt pas mal l’évolution du personnage. Par contre, c’est vrai que je me suis ennuyée un peu, surtout dans la première partie du livre. Je pense quand même qu’il pourra plaire aux ados car certaines thématiques sont proches de ce qu’ils vivent au quotidien.

    • Cess le 30 août 2011 à 13h12 a écrit :

      Oui c’est vrai que c’est mieux dans la seconde partie, on s’ennuye moins. J’aurais peut-être du le mentionner…

  4. Tu n’es pas la première à ressortir mitigée de cette lecture.
    J’avais envisagé de l’acheter mais finalement je vais me le faire prêter pour être sûre de ne pas regretter ;)

  5. je n’ai pas aimé non plus…

  6. Ca m’avait plu parce que bon, j’avais trouvé que ce n’était pas siiii trop que ça… Visiblement, on a pas réagi de la même façon! La dernière résolution n’est pas celle que je préfère, quant à moi ;)

  7. Well well well… ton avis m’a un peu refroidie…
    Mais je suis quand même curieuse de me faire mon avis, mais ça attendra pour le coup ^^

    • Cess le 30 août 2011 à 13h14 a écrit :

      Oui moi j’avoue que j’avais vraiment envie de le lire, un avis négatif ne m’aurait pas empêché de me le procurer donc je comprends que tu veuilles te faire ta propre opinion ! :D

  8. J’ADORE ton billet, le ton mordant et ironique, tout y est ! Et je suis ravie de t’avoir lue car cet avis me permettra définitivement de ne pas acheter ce livre en GF et d’attendre une éventuelle sortie poche pour me faire mon avis !

    Encore merci pour ce très joli billet !

    • Cess le 30 août 2011 à 13h15 a écrit :

      Hé, merci Cajou :D
      Je suis tout à fait d’accord, fais toi ta propre opinion mais je te conseille en effet plutôt la version poche ! :)

  9. Eh bien, en ce moment, tu te fais la spécialiste des clichés !! Bon, eh bien, pour ma part, je passerai, je n’aime pas trop cette ambiance « lycée américain »… Surtout si c’est cliché !!

    • Cess le 30 août 2011 à 13h16 a écrit :

      Oui mais je te rassure j’ai lu quelques lectures moins clichées :)
      Si tu n’aimes pas l’ambiance lycée américain, tu dois définitivement passer ton tour ! :D

  10. Commentaire n°11 posté par Cora le 30 août 2011 à 13h41 a écrit :

    Trop d’avis négatifs m’avaient fait passé l’envie, le tien me conforte dans mon choix de rester sur ma bonne impression pour « Delirium » !

  11. Je l’ai noté dans ma wish-list pour le lire en VO mais tu n’es pas le premier avis déçu sur ce livre du coup, je n’ai plus trop envie. En plus, Un jour sans fin et Tru Calling sont passés par là, ça fait un peu réchauffé.

  12. Il attend sagement dans ma PAL et ton avis ne me donne pas du tout envie de me jeter dessus

    • Cess le 30 août 2011 à 17h53 a écrit :

      Oups, désolée…

      Mais ça a été un coup de coeur pour beaucoup hein, ceci dit !
      C’est pas pour rien qu’il s’est retrouvé dans nos PAL !
      Me réjouis d’avoir ton avis  !

  13. Tu es vraiment passée à côté, mais j’avoue que je n’ai pas été loin de le faire….

  14. Bonjour ! Ca ne m’inspire pas du tout du tout. Bisousss
    (((Si, ça m’inspire la chanson de Daho, « Le premier jour du reste de ma vie »)))

  15. J’avais vu sur Facebook que tu n’accrochais pas, ça arrive… (dis moi tu avais bien reçu mes mails avec mon questionnaire swap et mes questions complémentaires ? pas d’urgence hein, c’est juste pour être sûre !)

    • Cess le 30 août 2011 à 22h21 a écrit :

      Ouiiiiiiiiiiiiiiiii j’ai bien reçu !!! :) Je n’ai pas répondu, honte à moi ! J’étais à Paris quand tu me les as envoyé donc pas internet sur le téléphone et après j’ai pas répondu !!! 

  16. Le coté moralisateur et cliché m’avait embêtée aussi mais j’avais aimé l’idée de départ. J’ai trouvé que l’auteure ne s’en sortait pas trop mal et arrivait à donner un rythme au roman. Mais il y a des longueurs, c’est certain.

  17. Bon bah je vais passer mon tour sur ce roman je crois ! Très beau billet en passant, j’ai eu le droit à mon petit fou rire du soir :D.
    Bonne lecture :).

  18. Hypothèse de départ : je lis ce livre (oui, je sais, pas crédible). Je sens qu’il m’aurait prodigieusement ennuyé (les clichés usent ma patience) et qu’il aurait peut-être fait un magnifique vol plané (technique de critique brevetée).

  19. Si un élève avait voulu rédiger une fiche de lecture dessus, je l’aurai lu (pour cela, il aurait fallu que mes élèves lisent en anglais, c’est vrai).

  20. Et bine voilà….Je n’ai plus trop envie de le lire…^^
    Ma PAL te salue! ;)))

  21. Non, non, non…A peine un tout petit minuscule 91….^^

  22. Dommage que tu n’es pas apprécié autant que tu l’aurais souhaité.
    Pour ma part, j’avais eu du mal au début mais ensuite j’avais apprécié sans que ce soit pour autant un coup de coeur.

  23. Tant mieux, tant mieux…Le cap des 100 est un cap psychologique que je refuse de passer!!
    Ma PAL à 2 chiffres me convient! ^^

  24. Ton avis mitigé me refroidit un peu dans mon envie de découvrir ce livre… Je vais essayer la version ebook avant d’éventuellement l’acheter. Mais je le retire de ma wish prioritaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Naviguer parmi les billets