Les lectures de Cécile

18
fév

Le cercle des canailles, Tome 1: Le flambeur et Tome 2 : One Good Earl Deserves a Lover de Sarah MacLean

La semaine passée je vous listais les 10 raisons pour lesquelles j’aime les romances historiques.
Il faut savoir que j’en lis beaucoup. Vraiment beaucoup. Du coup je ne les chronique plus. Souvent je passe un très bon moment puis je passe à autre chose. Si je devais tous les chroniquer, je pense que mes billets se ressembleraient beaucoup. 
Sauf que voilà, là, c’est différent. J’ai tellement apprécié ces deux livres que je me dois d’en parler.

 

flambeur

Michael Bourne, marquis, perd tout ce qu’il possède au jeu lors d’une soirée fatale.!
Ce soir là, alors qu’il n’a plus rien, il jure de se venger de celui qui a orchestré sa faillite.
Des années plus tard, alors qu’il détient une partie de la maison de jeu la plus connue de Londres  il a l’opportunité d’accomplir une partie de son but.
Pour cela, il faut qu’il se marie à Pénélope, son amie d’enfance qu’il n’a pas revu depuis des années.

– Vous avez mes terres, Pénélope, chuchota-t-il. Et je veux les récupérer.
Elle ferma les yeux. Si elle survivait à cet épisode, elle ne mettrait plus jamais le nez dehors. Ni de jour ni de nuit.
– Il n’est pas en mon pouvoir de vous les rendre, balbutia-t-elle.
Il fit courir sa main le long de son bras en une longue et troublante caresse, et referma les doigts autour de son poignet.
– Je sais, dit-il, mais je les aurai quand même.
– Qu’est-ce que cela signifie `
– Cela signifie, ma chérie, expliqua-t-il, prononçant le mot tendre d’un ton moqueur, que nous devons nous marier.

Pour augmenter les chances de voir sa fille mariée, le père de Pénélope a rajouté à sa dot le territoire que Michael a perdu il y a quelques années.
Quand elle part se balader un soir dans son domaine pour changer d’air, elle est loin d’imaginer qu’elle  va retrouver son meilleur ami d’enfance qui est prêt à ruiner sa réputation afin qu’elle n’ait d’autres choix que de se marier à lui.

« Je vais vous corrompre, promit-il tandis que sa main glissait sur l’arrondi de son vendre dont les muscles frémirent. Je vais vous faire passer de la lumière à l’obscurité, du bien au mal. Je vais vous ruiner.»

Déjà, j’aime beaucoup les histoires où les réputations sont ruinées et on les sentiments apparaissent après le mariage :-) Celle-ci ne fait pas exception.
Ici, outre le fait que le héros est le héros type : torturé, qui a peur d’aimer et qui pense qu’il ne mérite pas notre héroïne, cette histoire est vraiment parfaite.
Les dialogues sont savoureux, les personnages sont complexes et attachants, les scènes sexy sont bien écrites (swoon!), l’évolution des sentiments est crédible (et couinante !) et les personnages secondaires nous donne envie de nous jeter sur la suite. De plus, c’est souvent drôle et l’intrigue ne tire jamais en longueur, même si le désir de vengeance de Bourne reste sa priorité jusqu’à la quasi fin du livre.

“D’abord, je croyais que nous avions admis que je ne suis pas un gentleman. Je ne le suis plus depuis longtemps. Ensuite, vous seriez surprise si je vous disais ce que font les gentlemen… et ce que les dames apprécient. »

Enfin, dans l’ensemble, y a peu de choses à redire à ce livre : on s’évade, on soupire, on rigole et on couine ! Je conseille :-)

Le cercle des canailles tome 1 : Le flambeur – Sarah MacLean
Editions J’ai lu – 377 pages

*********

 

 

One Good Earl Deserves a Lover est la suite du flambeur.one good earl
Dès la première page c’est drôle et prenant.

« I wonder if you could explain the use of the tongue. »
« Je me demandais si vous pouviez m’expliquer l’usage de la langue. »

Tout le monde est d’accord pour dire que Lady Philippa Marbury est bizarre.
En effet, la petite sœur a lunettes de Pénélope est plus intéressée par la botanique et l’anatomie que par le thé et les bals.
15 jours avant son mariage Pippa se retrouve confrontée à un problème de taille pour la scientifique qu’elle est. Elle veut tout savoir du plaisir de la chair avant de prêter serment à son futur époux qu’elle va jurer de satisfaire. Car, comment pourra-t-elle le satisfaire si elle n’y connaît rien ? C’est donc dans un but purement scientifique qu’elle va approcher Cross, un des associé de la plus célèbre maison de jeu (et de plaisir) de Londres, afin qu’il l’aide dans ses recherches.
Voyez-vous, la réputation de Cross n’est plus à faire, et Pippa est persuadée qu’auprès de lui elle apprendra ce qu’elle doit savoir, de manière scientifique, sans émotions et sans être ruinée.

« It’s just that…since we met, I have been rather…well, fascinated by… »
You.
Say it, he willed, not entirely certain what he would do if she did, but willing to put himself to the test.
She took another breath. « By your bones. »
Would she ever say anything expected? « My bones? »
She nodded. « Yes. Well, the muscles and tendons, too. Your forearms. Your thighs. And earlier–while I watched you drink whiskey–by your hands. »

« C’est juste que … depuis qu’on se connaît, j’ai été plutôt… et bien, fascinée par…. »
Vous.
Dites-le, avait-il envie de dire, pas tout à faire sûr de ce qu’il ferait si elle le disait mais prêt à se mettre à l’épreuve le cas échéant.
Elle prit une autre respiration. « Par vos os ».
Est-ce qu’un jour elle dirait quelque chose auquel on s’attendrait ? « Mes os ? »
Elle acquiesça. « Oui. Enfin, les muscles et tendons également. Vos avant-bras. Vos cuisses. Et puis, tout à l’heure, pendant que je vous regardais boire votre whiskey, par vos mains ».

J’ai adoré Pippa et son esprit scientifique où tout est noir ou blanc. Elle m’a fait mourir de rire à de nombreuses reprises avec ses réflexions et sa naïveté.
Cross, quant à lui, est aussi très intéressant avec son passé qui le tourmente, et ses contradictions. Tantôt manipulateur, tantôt plein de compassion, tantôt distant, tantôt possessif…

Ce livre contient tout ce que j’aime dans une romance historique. C’est prenant, c’est vraiment bien écrit, c’est très drôle et j’ai beaucoup couiné !
Le seul bémol est que leur relation met un peu trop de temps à évoluer vraiment. Ceci dit la tension (sexuelle) entre eux n’en est que plus exacerbée ce qui est aussi savoureux en un sens!

« The room is spinning. »
His lips curved at her earlobe. « I thought I was the only one who noticed. »
She turned to face him. « What causes it? »
« My little scientist…if you have time to wonder about that, I am not doing my job well enough. » 

« Cette chambre tourne »
Ses lèvres s’incurvèrent près de son oreille. « je pensais être le seul à l’avoir remarqué ».
Elle se tourna pour lui faire face « Comment cela se fait-il ? ».
« ma petite scientifique… si tu as le temps de te poser la question, c’est que je ne fais pas assez bien mon travail… »

Je crois que si je n’avais pas mis autant de temps à lire (quasi une semaine quand même)(il faut dire que l’anglais n’est pas franchement simple) ça aurait été un coup de cœur !
Un excellent tome en tout cas.
Cette auteure va figurer parmi mes préférées du genre !

 

“It’s because I am odd.” And then she looked up at him with those enormous blue eyes, and said, “I can’t help it.”
God help him, he wanted to kiss her senseless, odd or not. He wanted to kiss her senseless because she was odd.

« C’est parce que je suis bizarre ». Et sur ce, elle se retourna vers lui, avec ses énormes yeux bleus et dit « je ne peux rien y faire ».
Que dieu lui vienne en aide, il avait envie de l’embrasser de manière insensé, bizarre ou pas. Il avait envie de l’embrasser de manière insensé parce qu’elle était bizarre. 

Le cercle des canailles tome 2 : One Good Earl Deserves a Lover – Sarah MacLean 
373 pages. A paraitre en VF chez J’ai lu en Avril 2014 (à vérifier). 

 

11 commentaires sur “Le cercle des canailles, Tome 1: Le flambeur et Tome 2 : One Good Earl Deserves a Lover de Sarah MacLean

  1. Gene le 18 février 2014 à 14h54 a écrit :

    ah ! ah !! je suis justement entrain de lire Le Flambeur grâce à toi ;) Bizarre non ? lol et je comprends « tu à fait » pourquoi tu as autant apprécié ;)) Merki !!

  2. Gene le 18 février 2014 à 16h12 a écrit :

    ah ben oui alors !!!!!!!!!! gniiiiiiiiiiiiii !! j’adore le caractère bien trempé de Pénélope et la goujaterie de Bourne ;)

  3. C’est Tam-Tam qui doit être contente, depuis le temps qu’elle voulait la voir traduite! :)
    J’ai lu la 1ère série mais pas encore commencé celle-là…

  4. C’est pour bientôt !!!!! :)

  5. Bella le 18 février 2014 à 20h15 a écrit :

    J’ai hésité pour le premier, car je n’aime pas la couverture (comprendre : le mec ne me plait pas du tout) :-/ mais si tu dis qu’il est bon, alors je le lirai :-)

  6. J’ai lu Le flambeur le mois dernier, ça a été une super bonne surprise ! Vraiment une romance très sympa. Vivement que la suite soit traduite…

  7. Le premier me tente bien… Moi aussi j’aime les romances historiques (d’ailleurs je crois que ce sont mes préférées, question d’e scénario, je pense).

  8. Bérengère le 19 février 2014 à 10h58 a écrit :

    Je n’aime pas les romances historiques. Mais là… J’ai ris, couiné, soupiré!! Que.du.bonheur!! Et le 2 est encore mieux que le Flambeur.

  9. Je les note et j’ai hâte de les lire !

  10. Et bien je note car ces derniers temps j’ai eu plusieurs déceptions en matière de romances !

  11. Syl. le 20 février 2014 à 16h22 a écrit :

    j’ai lu le premier !!! Et oui… j’ai aimé ! Ca faisait longtemps… Tu penses bien qu’à la sortie du 2ème, je me précipite…
    J’étais bien contente car je n’en lisais plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Naviguer parmi les billets