Les lectures de Cécile

24
jan

Lady Susan – Jane Austen

couv12119577.jpg

 

Lady Susan est une jeune veuve de 35 ans.

Après avoir semée la discorde chez des amis qui l’hébergeaient, en séduisant le mari d’une part ainsi que le prétendant de la fille d’autre part, Lady Susan se voit contrainte de s’en aller chez son beau-frère à la campagne. Là bas, pour passer le temps, elle décide de séduire le jeune De Courcy, qui nourrissait une certaine animosité envers elle en arrivant, et pour qui sa propre fille a un faible. 

Elle ne m’aime pas. Assurément, quand on considère que je me suis donnée quelque peine vraiment pour empêcher mon beau-frère de l’épouser, ce manque de cordialité n’a rien qui surprenne. Pourtant, cela dénote de l’étroitesse d’esprit et une humeur rancunière de me tenir rigueur d’un projet qui a retenu mon attention il y a six ans de cela et n’a en définitive eu aucun succès.

Ce récit épistolaire n’est pas sans rappeler Les liaisons dangereuses que j’avais adoré.

Lady Susan est une mère et femme perfide et sans scrupules qui manipule son monde comme elle l’entend. Elle se moque du qu’en dira t’on, ne pense qu’à son bonheur et à ce qu’elle pourrait tirer des personnes qu’elle côtoie.
C’est à travers sa correspondance avec son amie londonienne, Mme Johnson, que l’on découvre son double jeu et son hypocrisie.
Je n’ai pas pu me retenir de sourire devant la cruauté des propos qu’elles échangent chacune à leur tour. Ces deux femmes sont tout ce qu’il y a de plus détestable (mais c’est pour ça qu’on a du plaisir à les lire )!

Dans ce livre au style incisif, les hommes sont lâches, bêtes ou de simples comptes en banque; les amitiés n’ont que peu d’importance, tout comme le mariage que l’on contracte non pas par amour mais pour ce qu’il peut nous apporter (financièrement).
Lady Susan n’est bien sûr pas du tout attachante, elle est même plutôt insupportable, mais son double jeu et son culot m’ont fait sourire,  et j’ai pris beaucoup de plaisir à suivre ses manipulations, tout comme j’avais adoré suivre celles de la Marquise de Merteuil dans les liaisons dangereuses.

Ma chère Alica, quelle erreur n’avez-vous pas commise en épousant un homme de son âge – juste assez vieux pour être formaliste, pour qu’on ne puisse avoir prise sur lui et pour avoir la goutte – , trop sénile pour être aimable et trop jeune pour mourir.

Certains diront que c’est une de ses moins bonnes œuvres mais pour ma part, n’ayant lu qu’Orgueil et préjugés, je suis loin d’être déçue. J’ai passé un bon moment et je suis contente d’avoir découvert une héroïne aux antipodes d’Elizabeth Bennet (que j’avais adoré).

En bref ? Un très bon moment.

Lady Susan – Jane Austen.
Editions Folio. 116 pages. 

Classique final 4  abc  3332819021  tour des genres

 


 

importorigin:http://les-lectures-de-cecile.over-blog.com/article-lady-susan-jane-austen-97568341.html

19 commentaires sur “Lady Susan – Jane Austen

  1. Une héroïne à ne pas comparer à ses autres personnages féminin, c’est certain. Mais quelle femme !

  2. Une très bonne lecture, un bon souvenir, et tu as raison, il rappelle Laclos.

  3. Des personnages qui me paraissent bien détestable mais qui doivent faire passer un bon moment de lecture. Je vais me le noter.

  4. Je connais cette auteure pour avoir lu quelques uns de ces livres (que j’ai bien appréciés d’ailleurs) mais je n’ai jamais ouvert celui-ci. Ce sera donc à faire !

  5. La seule chose avec laquelle je ne suis pas d’accord dans ton billet est que les fans inconditionnels diront que c’est le moins bon de Jane Austen! Perso je l’adore celui-là ;)

    • Cess le 25 janvier 2012 à 10h07 a écrit :

      Je me suis demandée si je n’exagérais pas un peu en disant ça (mais j’ai souvent lu que c’était le moins bon) mais tu as raison, je généralise trop. Je vais modifier ma phrase ! 

  6. J’ai aimé la perfidie de cette femme ! J’ai aussi beaucoup pensé aux Liaisons dangereuses que j’ai préféré car plus long :)

    • Cess le 25 janvier 2012 à 10h05 a écrit :

      Oui les Liaisons c’est encore meilleur incontestablement… Et il n’y a pas qu’une personne machiavelique, le duo est excellent… 

  7. J’aime les 4 logos à la fin de ton billet….Carton plein!!! ^^

  8. On voit que tu as plus apprécié ta lecture que moi ! billet à venir !

  9. Commentaire n°10 posté par Pimpi le 25 janvier 2012 à 16h50 a écrit :

    Aaaaaaaaaaaaaah, chouette, tu as aimé!!!!
    C’est un de ses tout premiers écrits, tu sais? Écrit bien avant tout le reste… d’où le ton incisif!! Tu devrais lire ses écrits de jeunesse, les juvenilia, tu y retrouveras ce ton qu’elle a un peu lissé par la suite!! :D

  10. Il était déjà dans ma wish-list… C’est sûr, je vais le lire bientôt !!

  11. Oui, les juvenilia, publiés sous ce titre en français, c’est un recueil de tous les écrits, ou presque, de son adolescence, et c’est absolument mordant, tu devrais aimer!!! :D
    http://inbookswetrust.over-blog.com/article-28870224.html

  12. Rhoo il faut que je le lise aussi. Tu me mets l’eau à la bouche avec ton billet :D

  13. Oui il est dans ma PAL depuis un an environ oops. Allez zou ! je le sors rapidement ;)

  14. Commentaire n°15 posté par Hibana le 27 janvier 2012 à 21h45 a écrit :

    roooh direction la librairie pour trouver celui-ci et les juvinelia!

  15. Je me souviens que j’avais apprécié cette lecture courte mais bien empreinte du style Austen, si agréable.

  16. pas encore lu celui-là, je me garde quelques billes austeniennes, bon je l’ai dans ma pal hein :-)))

  17. A côté de Laclos, c’est le monde des bisounours, mais quand on sait qu’elle a écrit cette nouvelle très jeune, c’est un très bon portrait d’une femme qui prend une belle revanche sur le monde dominant des hommes. Elles est insupportable, on ne peut l’aimer, et en même temps, elle se bat avec les seules armes qui lui sont laissées (séduction, manipulation…).

    • Cess le 1 février 2012 à 19h58 a écrit :

      C’est vrai qu’on ne peut pas comparer Lady Susan à Merteuil !! :) 

      Mais oui pour un de ses premiers récits, c’est vraiment très bon!

  18. C’est mon premier Jane Austen… et je n’ai pas aimé!

    • Cess le 26 février 2012 à 12h27 a écrit :

      Il parait que ce texte est très différent de ses autres écrits, j’espère que tu ne vas pas t’arrêter à ce livre ?!  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Naviguer parmi les billets