Les lectures de Cécile

19
mar

Jericho, tatoue-moi !

Fievre-rouge.jpg


Une fois de plus cette relecture est encore meilleure que ma première lecture.
Comme cela a été le cas pour Fièvre Noire, j’ai trouvé dans Fièvre Rouge, connaissant la fin de la série, beaucoup d’indices nous permettant de comprendre certains mystères et questions que l’on se posait tout au long des tomes… Une fois de plus j’ai été bluffé par la maîtrise de KMM qui avait tout prévu avant d’écrire sa série. Rien n’est laissé au hasard, et je ne peux m’empêcher de me dire que je me serais posée moins de questions si j’avais su lire entre les lignes !

Mac est en Ireland depuis environ un mois maintenant et elle a déjà traversé beaucoup d’épreuves.
Dans ce second opus, elle continue de traquer le Sinsar Dubh et les reliques avec son mentor, Jericho Z. Barrons, tout en gardant son principal objectif en tête : venger sa sœur.
J’ai une fois de plus, beaucoup apprécié suivre son évolution.
Son Pink Side continue de céder la place à son Dark Side, et à quel prix !

 

« En moi apparaissait une autre Mac dont je n’avais jamais soupçonné l’existence. Elle n’aimait pas les fanfreluches, ne se pomponnait pas et sortait jamais en boite. Ses préoccupations étaient aux antipodes des miennes, et je priais pour qu’elle ne prenne pas un jour le commandement des opérations.

C’était une créature sauvage et primitive, assoiffée de sang.
Et elle détestait le rose. »

 

L’univers, ici, est encore plus sombre et plus inquiétant que dans le tome précédent: les Unseelies et les ombres sont partout, plus terrifiants que jamais. Alors que des nouvelles sortes apparaissent, on se rend compte que les anciennes évoluent et sont encore plus menaçantes et dangereuses qu’elles ne l’étaient auparavant. J’ai trouvé l’ambiance encore plus oppressante que lors de ma première lecture. Pour un peu, je ferais comme Mac et irais chercher dans mon vieux tiroir une lampe torche au cas où je serais amener à rencontrer certaines ombres.

Dans ce tome, Mac va comprendre qu’elle est la pièce maîtresse d’un échiquier grandeur nature.

La question est de savoir de quel côté placer les autres pions.

Du côté des méchants, nous retrouvons le Haut Seigneur qui aurait tué sa sœur et Mallucé s’il est encore vivant. C’est à peu près les seules certitudes de Mac.

Où placer les autres personnages comme V’lane et Barrons qui ne dévoilent pas tout mais qui ont besoin d’elle? Et qui sont Ryodan, Dani et Christian que nous découvrons dans ce tome ? Mac peut-elle leur faire confiance ?

Quant à la vieille Rowena, gentille ou méchante ?

Vous l’aurez compris, toujours autant de questions, et encore moins de réponses…

L’histoire prend une nouvelle ampleur dans ce tome, et tout comme Mac, on continue de patauger dans le floue.

 

Ceci dit, si je veux être tout à fait honnête, ce qui continue de retenir le plus mon attention, même après avoir déjà fini la série, c’est les questions que Mac se pose sur l’énigmatique Barrons.

Leur relation est toujours aussi jouissive avec, entre autre, leurs discussions silencieuses qui ne manquent jamais de me faire sourire (ah la la, la scène dans la grotte… j’en ai encore des palpitations !) (Je me réjouis des scènes où il va lui apprendre à maîtriser la Voix).
Barrons est toujours aussi mystérieux, voire plus, et moi, je continue de fondre littéralement à chacune de ses apparitions.

Car, voyez-vous, j’aime tout chez JZB.
Le fait qu’il soit hautain et arrogant…

– Même moi, je ne sais pas ce que vous faites, et pourtant, je sais tout ! Répliqua-t-il d’un ton agacé.

Dominant, jaloux, possessif, sensuel.
– J’ai aimé, Mademoiselle Lane, et même si cela ne vous regarde pas, sachez que j’ai perdu. Bien plus que vous ne pouvez l’imaginer. Je ne suis pas comme mes concurrents, et encore moins comme V’lane. Quant à mes érections, je vous rassure, elles n’ont rien d’occasionnel.
Il se pressa contre moi, m’arrachant un petit soupir de surprise.
Il arrive même que ce soit pour une gamine insolente qui n’a rien d’une femme.
Dernier point, c’est moi qui ai tout cassé au magasin, en ne vous trouvant pas.
  

Et quand il lui arrive quelques (rares) fois, d’être affectueux.  

– Recevoir une marque de tendresse de la part de Jéricho Barrons est une expérience unique et inoubliable. Cela vous donne le sentiment d’être la personne la plus extraordinaire au monde.
Bref, c’est Barrons quoi. Toujours là pour Mac même s’il ne dévoile rien de lui :
– Qui êtes-vous exactement, Barrons ?
– Celui qui ne vous laissera jamais mourir. Ce qui est bien plus que quiconque ait jamais fait pour vous, mademoiselle Lane. Bien plus que quiconque soit capable de faire pour vous.

 

J’ai beau me dire que c’est un personnage fictif, je n’en reste pas moins totalement amoureuse de lui. Oui je sais, ne dites rien…

Alors, voilà, que dire de plus ? Un excellent tome. Je suis totalement plongée dans l’univers de KMM et je continue sur ma lancée en attaquant Fièvre Fae.

abcvolage gris final 6 

 

 

importorigin:http://les-lectures-de-cecile.over-blog.com/article-jericho-tatoue-moi-101680795.html

14 commentaires sur “Jericho, tatoue-moi !

  1. Une série qu’il faut vraiment que je découvre.

  2. Qui ça fictif ??? Pas du tout !! … On nous aurait menti !!!?
    Hhhhaaa !!! Je m’en fout, on l’aiiiime !!!! ;o))

  3. Commentaire n°3 posté par Cora le 19 mars 2012 à 08h18 a écrit :

    Commencer la semaine et la journée avec ces phrases de Barrons c’est parfait ! Merci Cess !

    • Cess le 19 mars 2012 à 09h26 a écrit :

      Mais de rien, c’est trop bon c’est clair… Et attends de voir le TTT des meilleurs citations de Barrons que je prépare pour quand j’aurais fini la série ! :)

  4. Commentaire n°4 posté par Bella le 19 mars 2012 à 09h04 a écrit :

    Oui ;-) Rien à ajouter, tu as tout dit et puis moi je n’ai pas le talent d’exprimer en mots tout ce que cette série m’inspire en sentiments. Je me contente de dire qu’il n’y en a pas un qui arrive à la cheville de Barrons ! Le seul, l’unique, l’énigmatique, le délicieusement arrogant Barrons. Hiiiiiiiiiiiiiiii
    Le pur bonheur, cette série de KMM !
    Je ne te remercierai jamais assez Cess, pour m’avoir donné envie de lire ces livres !

    • Cess le 19 mars 2012 à 09h25 a écrit :

      Ahh mais tout le plaisir est pour moi !!! :)
      Je suis trop contente que tu aimes, vraiment !
      Et moi je n’exprime pas du tout, en mots, tout ce que j’aimerais faire passer, mais bon j’ai décidé de ne pas trop m’en formaliser et de faire au mieux !!! :)
      Et bien sûr je suis d’accord avec toi, Barrons est le seul, l’unique !!! ♥

  5. Je ne lis pas ton avis parce que c’est ma prochaine lecture mais je suis sûre que je suis d’accord :D

  6. Mais j’avais oublié tout ça !! (je parle des dialogues !) Ce coup-ci, c’est décidé, je me remet dedans dès que j’ai fini mes bouquins en cours !! Je viens de commander le dernier tome en français (je sais, c’est nul, je l’ai déjà lu en anglais, m’en fout !!!) J’ai trop hâte de me re-immerger dans cette histoire !!!

    • Cess le 19 mars 2012 à 10h18 a écrit :

      Ces dialogues sont jouissifs ! :)
      Je vais aussi relire le dernier tome, je te rassure et la relecture est TROP bonne quand on connait la fin ! ♥

  7. J’aime beaucoup le titre de l’article ;)

    Je pense que je me ferai une relecture un de ces jours moi aussi !

  8. ah la la !!! la première citation m’a rappeler qu’il y avait aussi beaucoup d’humour dans ces romans! j’adore la relation entre mac et barrons dans ce tome là, j’ai trouvé leurs échanges très bien faits!

    • Cess le 19 mars 2012 à 14h49 a écrit :

      La relation entre eux est vraimen géniale, pleine de tension ! :) j’adore
      et oui il y a de l’humour, Mac est quand même assez dans (l’auto) dérision !

  9. Ils sont merveilleux ces extraits (notamment ceux en fin de ton billet), tu me donnes envie de relire ces tomes !!!

  10. Limite, attention je dis bien, limite, tu me donnerais envie de lire la série… Et comme tu me connais un peu, tu peux imaginer ce que cela veut dire de tes pouvoirs de persuasion! ;)

    • Cess le 20 mars 2012 à 09h37 a écrit :

      Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii Chi-Chi, il faut que tu rencontres Barrons, IL LE FAUT !!!!!!!!

  11. Brrr, pas tentée par ces ombres terrifiantes…

  12. Ton titre : Tatoue-moi Jericho !!!
    Oh ! Ouiiiii Jericho, fais-moi tout ce que tu veux !!!!

  13. Non je ne dit rien parce que moi aussi je suis amoureuse de lui mdr

  14. Effectivement, quand on connaît la fin, on se rend compte que dans les deux premeirs tomes, on a plein d’indices :D.

    Par contre, tu vas crier, mais j’ai détesté la fin du tome 3 et à partir de là, ça a été la dégringolade de la série pour moi, je n’ai pas aimé les tomes 4 et 5. J’ai trouvé que KMM y détruisait tout ce qu’elle avait bâti dans les 3 premiers tomes, notamment au niveau de l’évolution des personnages. Quant à Barrons…désolée mais ce qu’il fait au début du tome 4 a tout tué pour moi, j’ai trouvé ça ignoble. Et sa véritable nature, mais c’est ridicule :D Bref, mes chroniques ne sont pas encore en ligne mais je voulais te prévenir pour ne pas que tu me fasses une crise d’apoplexie si tu les lis, looooool.

    • Cess le 29 mars 2012 à 10h41 a écrit :

      Noooooooooooooooooooooooooooooooon je ne peux pas croire que tu n’aies pas aimé les tomes 4 et 5 !
      CE qu’il fait au début du 4 ? Mais il la sauve de son statut de Pri-ya !!!!!!!!
      Et sa nature ? hé ben, on ne la connait pas vraiment ! Par ce que si tu parles de ce qu’il est aussi, hé bien, ce n’est pas plus ridicule que les rhino boys, si ?!
      Ahhhhh je ne suis que deception :((((

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Naviguer parmi les billets