Les lectures de Cécile

4
oct

Je détestais quand les gens n’avaient pas la politesse de s’énerver en symbiose avec moi.

couv16691678.jpg

Dans le premier tome, l’héroïne m’a autant plu qu’elle ne m’a agacée.

Je m’explique :
Maeve est une héroïne qui n’a pas la langue dans sa poche, qui ne réfléchit pas vraiment avant d’agir et qui est dotée d’un humour certes pas toujours très fin, mais qui m’a tout de suite plu. (En même temps, je ne suis pas connue pour la finesse de mon humour…). En plus de ça, mademoiselle jure, mademoiselle boit et mademoiselle couche ! On est loin des vierges effarouchées (étroite, au goût de miel, qui se mord la lèvre) et c’est tant mieux !
 

Bon mon barman jouait toujours les inaccessibles. Soit je montais sur le comptoir et déchirais accidentellement mon top, soit je me fendais de mon sourire le plus charmant. N’étant vraiment pas d’humeur à rire, j’envisageais sérieusement la première option lorsqu’une tête se pencha vers moi.
– Qu’est ce que tu prends ?

Ces aspects font d’elle une héroïne comme je les aime, une héroïne qui a du caractère…
Sauf que voilà, la miss a d’autres côtés beaucoup plus agaçants : je l’ai trouvé assez égoïste et surtout, un peu trop facilement irritable. Elle a un net penchant pour les gros mots, pour les insultes et pour la bagarre ce qui peut être énervant à la longue.
Finalement, j’ai trouvé que Maeve n’était pas forcément attachante dans ce tome (je précise car cela change dans le tome suivant), peut-être parce qu’elle-même ne se laisse pas aller à ressentir des émotions trop fortes et qui pourraient se retourner contre elle.

Question personnages, j’ai carrément détesté Elliot et Brianne qui n’ont clairement pas les réactions qu’on attend de la part de meilleurs amis. Brianne n’est pas digne de l’amitié de Maeve et ses réactions face à son petit copain violent sont hallucinantes.
S’il y a bien un personnage dans cette série que je ne sens pas, c’est bien elle.

Malgré cela, j’ai passé un très bon moment avec ce premier tome qui pose les bases de l’histoire. Et si l’action arrive un peu tard, on ne s’ennuie pas pour autant.

Alors, oui il y a des éléments « déjà vus », notamment le côté « vampire » déjà beaucoup exploité même si différemment, mais il y a également tout un aspect très novateur. Le côté Sihr et toute la mythologie autour de ces immortels, de ces mages et de la magie est très riche et très particulier. J’ai vraiment aimé cet aspect innovant et j’étais curieuse de savoir comment l’auteure allait l’exploiter par la suite (et je n’ai pas été déçue).

Finalement, oui il y a des vampires, et oui Maeve est « différente » de ce qu’elle pense être au début, et ça, c’est du déjà vu, mais les ressemblances s’arrêtent là.
Marika Gallman a su créer des personnages singuliers, (n’essayant d’ailleurs pas forcément de les rendre attachants)(au contraire ?), un univers différent, une ambiance particulière et surtout, à la base de l’intrigue il y a une prophétie, et ça aussi c’est nouveau !

Et puis, il y a Lukas. Il est clairement le personnage qui m’a le plus plu avec sa « sexytude », et ses airs arrogants et supérieurs qui cachent en réalité un passé plus sombre, des blessures et des faiblesses qui ont su me toucher.  

Enfin il y a la fin… La fin qui, sans être un supplice, nous donne clairement envie de continuer l’aventure et d’en savoir plus…


couv44832257.png 

C’est pourquoi j’ai très vite enchaîné avec le second tome dès que j’en ai eu l’occasion, et si le premier livre n’était pas un coup de coeur, je peux vous assurer que ce second tome déménage.

J’ai adoré ce tome. 
Niveau action, ça ne s’arrête pas, il y a de nombreux rebondissements et l’on suit une Maeve plus humaine, plus touchante, moins sûre d’elle et moins «  à claquer ». Elle garde cependant son sens de l’autodérision et de l’humour qui m’avaient déjà plu dans le premier tome. 

Les personnages secondaires qui sont introduits m’ont beaucoup plu ! Particulièrement Barney dont j’apprécie l’humour, Cormack et son « collier vert » ainsi que Julian et son regard innocent sur les choses qui l’entourent (bon en fait, ce n’est pas vrai : je ne supportais pas Julian au début, j’avais mes raisons… Mais maintenant je l’aime bien !)

– Il resta figé, droit comme un « i », à méditer silencieusement ce que je venais de lui dire. Il semblait toujours pas s’être offusqué du ton que j’employais.
Emmerdeur. Je détestais quand les gens n’avaient pas la politesse de s’énerver en symbiose avec moi.

Les autres personnages, que l’on avait, pour certains, déjà croisé dans le premier tome, prennent de l’importance et ont un plus grand rôle à jouer, pour notre plus grand plaisir.
Il y a, entre autre, Lala et ses monosyllabes mais aussi (et surtout) un Lukas quelque peu différent, pas forcément de très bonne humeur (c’est un euphémisme) mais toujours aussi craquant…

– Depuis le premier où je t’ai vue. Tu me rends fou. Toute ta force, ta fragilité. Et cette partie de toi dont tu as si peur et qui fait toute ta beauté.
Ma gorge se serrait à mesure qu’il parlait.
– Et je te hais tellement, tellement, chuchota-t-il.

Autant de personnages et de personnalités différentes qui apportent un plus indéniable à l’ambiance qui peut être parfois pesante. Car soyez préparés, dans cette série, les méchants sont cruels et insensibles.

L’histoire, quant à elle, est très bien menée, on a sans cesse envie d’en savoir plus. Dans ce tome, pas besoin d’attendre pour avoir de l’action : chaque fin de chapitre nous intrigue et nous laisse sur notre faim et la scène finale vaut clairement le détour.

 

Vous l’aurez compris : si vous n’avez pas été convaincu par le premier, vous devez laisser une chance au second !
Et si vous aviez aimé le premier, alors vous allez comme moi, adorer ce second tome !
Mais soyez prêts : La fin elle est tout simplement horrible.
Marika Gallman nous laisse frustrées, avec des questions et des doutes pleins la tête… 
Vivement la suite !
 

– C’est pourquoi il est très important que vous vous entendiez, tous les deux.
Je te demanderai donc de faire un gros effort.
– Pourquoi ? Fis-je, légèrement vexée.
Barney sourit. C’était un des sourires que je haïssais. Un de ceux qui signifiaient « si tu savais » et « tu verras » en même temps, additionné d’un « ça m’amuse déjà comme un fou ».
– Tu n’es pas ce qu’on pourrait appeler facile à vivre.

Editions Milady
Maeve Regan 1 – Rage de dents – 397 pages
Maeve Regan 2 – Dent pour dent – 480 pages

 

Et demain, si vous êtes sages, je vous fais gagner le tome 2 dédicacé !

 

importorigin:http://les-lectures-de-cecile.over-blog.com/article-je-detestais-quand-les-gens-n-avaient-pas-la-politesse-de-s-enerver-en-symbiose-avec-moi-110824233.html

13 commentaires sur “Je détestais quand les gens n’avaient pas la politesse de s’énerver en symbiose avec moi.

  1. Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii Maeve !!!
    Bon ta chronique du tome 2 me tente vraiment beaucoup beaucoup car le tome 1 pour moi avait été un coup de coeur !
    Il me tarde de pouvoir le lire !
    Et vivement ton concours alors =)

  2. Ca me rassure ce que tu dis. J’hésitais un peu avant de lire le premier tome. Tout le folklore qu’on retrouve un peu partout, j’avais peur que ça me gonfle. Mais bon, s’il y a le mec qu’il faut à l’intérieur, je vais pas tarder à l’attaquer !! (il est dans ma pal)

  3. J’ai bien aimé le tome 1 et je n’ai qu’une hâte c’est de m’acheter le 2.
    En lisant ton article, je me dis que je vais vite aller faire un tour à Virgin ;-)

  4. Hihi, on ne pourrait pas plutôt gagner le tome 1 dédicacé !? ^^
    C’est tentant ce que tu en dit mais j’ai un peu peur vu que je ne suis pas trop dans ce genre de livres en ce moment… depuis Cat tome 3 qui m’a singulièrement gonflé (et dont je n’ai pas pu dépassé la page 50 !) je fais un blocage !

  5. Commentaire n°5 posté par Syl. le 4 octobre 2012 à 09h49 a écrit :

    Pour plus tard. J’ai noté. Là, j’extermine la cime de ma PAL.

  6. Commentaire n°6 posté par Bella le 4 octobre 2012 à 10h17 a écrit :

    C’est noté… mais ça ne sera pas pour tout de suite :-)

  7. Pas ce dont j’ai envie en ce moment mais je note !

  8. Ce n’est pas trop mon genre de lecture, pourtant cette série me tente bien.

  9. Maeve elle déchire ! Une de mes héroïnes préférées :)

  10. Commentaire n°12 posté par hibana le 27 avril 2013 à 21h54 a écrit :

    Suite à cet article, ça faisait un moment que je me disais qu’il fallait que je le lise… c’est ce que je fais là, maintenant tout de suite :o) j’espère avoir autant de plaisir que toi :o)

  11. j’ai adoré! et du coup relancé mon blog :o) juste pour pouvoir en parler aux copines!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Naviguer parmi les billets