Les lectures de Cécile

26
sept

Jane Eyre – Charlotte Brontë

jane eyre

Jane Eyre, orpheline, vit chez sa tante qui la « tyrannise » : exclue du cercle familial, elle est mal traitée par son cousin, et détestée par le reste de la maisonnée.

A 10 ans elle est envoyée dans un pensionnat miteux où elle passera 8 années.
Après avoir passé une annonce, Jane partira s’installer Thornfield où elle deviendra la gouvernante d’Adèle, une petite française, pupille du maître des lieux, j’ai nommé : Mr Rochester.
Malgré leurs différences de condition et de statut Jane Eyre va tomber amoureuse de son maître.

 

La première partie  met en avant la cruauté dont Jane fait preuve et de la docilité qui a été la sienne pendant 10 ans. Puis on la retrouve, évoluant et faisant sa place au pensionnat.

Sa force de caractère se révèle véritablement pendant les 8 années passées là-bas, dont 2 en tant qu’enseignante.

Jusque là aucun ennui mais je n’étais pas non plus traumatisée à l’idée de poser mon livre quelques heures.

 

Là où j’ai commencé à vraiment apprécier le récit, et à ne plus vouloir décrocher c’est quand Jane va vivre à Thornfield et qu’elle y rencontre Mr Rochester.

 

Ne vous méprenez pas, ce n’est pas seulement leur histoire d’amour qui m’a emballée et qui m’a donnée envie de continuer cette histoire. Non si j’ai aimé ce livre c’est pour plusieurs raisons : 

 

        Déjà car ni Jane, ni Mr Rochester ne sont décrits comme beaux (ils sont même laids), ce que j’ai trouvé singulier.

        La force de leur sentiment m’a émue.

        J’ai adoré Mr Rochester ; intelligent, fort, il a vécu dans plusieurs continents, a vu du pays. Il a 20 ans de plus que Jane et il sait comment manipuler les gens. Il est charismatique et peu sympathique de prime à bord. Et pourtant, il a ses faiblesses, ses moments de doute, de peur, de crainte. J’ai adoré ce personnage qui n’est ni tout noir ni tout blanc et qui ne regarde ni le rang social ni le physique. Et puis j’ai adoré son côté mystérieux…

        Jane quant à elle pourrait paraître, au début du moins, assez soumise et réservée. Or c’est une femme qui se révèle intelligente et réfléchie et qui a un sens du devoir irréprochable. J’ai admiré sa volonté, sa force de caractère alors même que j’avais envie de la tuer et de lui crier d’écouter sa passion et non ses principes. 

        Beaucoup de dialogues entre nos 2 protagonistes m’ont fait rire, comme beaucoup de pensées de Jane. 
En effet, ce livre ne manque pas d’humour et les réflexions de Jane sur la vie, sur sa condition, sur les événements traumatisants qui lui arrivent successivement, sont très modernes.

        Enfin j’ai aimé les nombreux rebondissements de l’histoire ainsi que tous les mystères qui entourent Mr Rochester. 

 

En bref, j’ai passé un très bon moment auprès d’une héroïne moderne, au fort caractère et à qui la vie n’a pas toujours fait de cadeaux.

Je ne me suis pas ennuyée, je n’ai pas sauté de paragraphes (ce que je fais généralement quand je lis des « classiques » de 700 pages) et j’ai adoré cette histoire d’amour : belle, (très) compliquée, et finalement touchante. On ne croirait pas que ce livre a été écrit il y a 2 siècles.

Une lecture que je vous conseille donc vivement.

Un grand merci à Gerry qui a organisé cette LC et grâce à qui j’ai sorti ce livre de ma PAL où il aurait pu rester des années.

Les avis de :

Setsuka

Cacahuète

Gerry

élea291


Trukinette


Clubdcinq


100choses

Chocolatée

Nathalie

Jana

Aily 

 

Ce livre a été lu dans le cadre du Défi des 100 plus grands

100-plus-grands

importorigin:http://les-lectures-de-cecile.over-blog.com/article-jane-eyre-charlotte-bronte-57786445.html

15 commentaires sur “Jane Eyre – Charlotte Brontë

  1. Commentaire n°1 posté par Laurence le 26 septembre 2010 à 22h52 a écrit :

    Ils se passent des trucs entre eux ou pas? Ils se disent qu’ils s’aiment? Ils s’envoient des lettres? Pourquoi c’est compliqué? Et Adèle, qu’est ce qui se passe avec elle? Rien?!

    • Cess le 26 septembre 2010 à 22h58 a écrit :

      Oui ils se disent qu’ils s’aiment et ils sont sur le point de se marier… Pourquoi c’est compliqué c’est un peu difficile à expliquer sans spoiler. Ils ne s’envoient pas de lettres vu qu’ils vivent au même endroit. Et Adèle ben c’est pas le personnage principal mais on sait comment elle évolue oui… :)

  2. C’est vrai que c’est une histoire d’amour particulièrement compliquée ! Mais il faut bien une passion comme celle-ci à des personnages de la trempe de Jane et Rochester !
    J’ai moi aussi beaucoup aimé ce portrait de femme très moderne pour son temps…

  3. Comme tu le dis très bien : on ne dirait pas que ça a été écrit il y a deux siècles (à part quand on souhaite comprendre les réticences et l’entourage culturel et social de Jane).

    Mais quand même, je me demande : est-ce que j’ai été la seule à verser ma petite larme au décès d’Helen ?

    • Cess le 27 septembre 2010 à 09h38 a écrit :

      Non Nathalie, moi aussi j’ai versé ma larme ! Super émouvant quand elle s’endort à ses côtés ! :) Je l’ai juste pas mentionné mais moi aussi j’ai versé ma larme !

  4. Commentaire n°4 posté par Aily le 27 septembre 2010 à 08h56 a écrit :

    J’ai beaucoup aimé aussi la force des deux personnages principaux. Ils forment un magnifique duo ! Je comprends maintenant comment ce livre a pu traverser les siècle, quelle oeuvre !

  5. Même si ça n’a pas été un coup de coeur pour moi, j’ai beaucoup apprécié ma lecture… par contre je n’ai pas trouvé tant de rebondissement que ça si ce n’est à la moitié du livre, pour le reste, j’ai trouvé prévisible ce qui m’a un peu gâché ma lecture !

  6. Pas prévu dans mes lectures mais tu donnes envie en tout cas !

  7. Mia en parle beaucoup dans le tome 4 de Journal d’une Princesse et ça m’avait déjà donné envie de le lire. Mais là je suis 100% convaincue. Je vais essayer de l’attraper à la bibliothèque.

    • Cess le 27 septembre 2010 à 11h08 a écrit :

      LOL Excellent la référence ! ;) J’adore quand des livres sont cités dans les livres. Ca donne toujours envie de les lire. Je suis contente de t’avoir convaincue c’est un bon classique, vraiment !

  8. rhalala… qu’est-ce que j’ai aimé ce livre ! je l’ai lu au collège, au début je pensais que ce serait l’horreur vu le nombre de pages, mais j’ai a-do-ré ! J’aimerais bien le relire d’ailleurs !

  9. Bon et bien comme c’est le cas pour sa soeur Emily, je ne lirai pas ce livre de suite ^^
    Déjà faut l’acheter, et quand je vois depuis combien de temps Les hauts de Hurle-vents m’attends… ahem ^^

    Mais ton avis donne envie ^^

    • Cess le 27 septembre 2010 à 15h29 a écrit :

      Hum je pense que ce livre est bien plus abordable que les hauts du hurlevent. Enfin de ce que j’ai entendu… Je te dirai quand je l’aurai lu mais tu sais Lily, Mr Rochester est pas mal dans son genre :)

  10. Je l’ai lu quand j’étais très jeune (huit/neuf ans), en version abrégée, et j’ai relu plus tard la version intégrale, en me demandant si je l’aimerai autant. Et bien oui ! Charlotte Brontë a écrit une oeuvre très différente de ce qui s’écrivait à l’époque (même si elle s’est inspirée parfois de ses proches, comme pour le personnage d’Helen), et c’est pour cette raison qu’elle est toujours lu aujourd’hui.

  11. J’ai aimé les mêmes choses que toi pour ce livre !
    Mr Rochester est un personnage assez spécial mais assez touchant finalement !

  12. C’est vrai que le personnage de Jane Eyre est très intéressant et assez singulier pour son époque.

  13. Tiens, tu me donnes envie de le relire !

  14. Je l’ai lu plusieurs fois et je le relirais dans le cadre du big challenge pour publier un avis plus précis que mes souvenirs.
    J’avais beaucoup aimé ce livre et le mien avait de jolies illustrations en prime qui ne gâchaient rien.

  15. Commentaire n°15 posté par Angélique le 8 octobre 2012 à 11h15 a écrit :

    Bon je vais faire court : j’ai toujours été intrigué par ce livre sans jamais oser m’y mettre (ou même l’acheter tiens ! ) parce que j’avais peur de la complexité de cette histoire, je me suis dis « je vais pas aimé, ça va me lasser et je vais me sentir obligée de l’abandonner en plein milieu ». Mais ton article m’a vraiment donné envie de le lire, en fait, de me jeter dedans et d’en ressortir quand j’aurai enfin le souffle coupé… Encore merci (je ne te remercie cependant pas d’agrandir ma PAL Haha)

    • Cess le 11 octobre 2012 à 16h41 a écrit :

      Ah vraiment, j’y allais à reculons mais c’est très sympa !! Je te le conseille… et tiens moi au courant si tu le lis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Naviguer parmi les billets