Les lectures de Cécile

30
août

I’m not writing what I want. I’m writing what sells

16124865

Ca faisait longtemps que je n’avais pas lu un livre aussi… comment dire ?

gaPBSDXKfz8Xd4Fh1n5QpHSDLAjOQ4injOUnQlu5ejJ42aSvTFY1Q4uZILzRcI3k

Même si mon blog est à l’abandon en cette période de vacances, d’apéros, de boulimie livresque, je me dois de vous parler de cette perle (rare, heureusement).

Et pour que vous mesuriez vraiment toute l’ampleur de la chose, je vous préviens :

ATTENTION SPOILERS SUR TOUTE L’HISTOIRE

On m’avait décrit ce livre comme drôle, prenant et avec un garçon sexy en diable (et HOT, en plus)(oui HOT avec des capitales)(miam donc). Comment résister ?

Avant de commencer à vous parler de l’histoire, décrivons, si vous le voulez bien,  un peu l’héroïne, Violet :
– Violet était grosse plus jeune mais maintenant, à 17ans, elle a un corps de rêve et des énormes seins. (je dois dire qu’il y en a qui ont de la chance. Maigrir de dizaines de kilos de partout sauf de la poitrine, c’est beau quand même).
– Le père de Violet les a quitté quand elle avait environ 14 ans et sa mère a eu un cancer quelques mois plus tard. (Comme quoi, on ne peut pas tout avoir, un corps de rêve et une vie parfaite).
– Sa mère ne pouvant plus travailler et subvenir à leurs besoins, Violet décide de travailler (ce qui est tout à son honneur, j’en conviens). D’après vous, que fait-elle ?

Non elle ne se prostitue pas (car bon ce serait dommage que l’héroïne ne soit pas vierge), et non elle ne travaille pas dans un café non plus (ça ne doit pas rapporter assez).
Non, non, Violet fait mieux que ça car c’est une jeune fille aux nombreux talents (en plus d’avoir de gros seins) et donc… Tenez-vous bien : elle écrit des livres. Et oui, c’est si simple maintenant avec l’auto-édition.  Une série donc. Qui marche super bien.  A 15 ans. Une série qui lui permet même de payer les frais médicaux de sa mère donc. Tout à fait, mon cher Watson. (mais non, ne levez pas déjà les yeux au ciel, le show vient tout juste de commencer).

Bref, elle vient de passer ses deux mois de vacances à Hawai, à travailler dans la boulangerie de sa grand-mère, avec sa meilleure amie Lauren (comment diable puis-je me rappeler de son prénom et ne pas me souvenir de celui du héros ?).
Quand elle revient de vacances, sa mère lui apprend qu’elle est tombée amoureuse d’un homme (avec qui elle s’est retrouvée coincé deux heures dans un ascenseur) et qu’elle va l’épouser. (C’est beau les coups de foudre).
Non loin de décontenancer Violet qui est heureuse pour sa mère, celle-ci se prépare pour retrouver son petit copain dans un café. Copain dont elle admet n’avoir pratiquement pas pensé de tout l’été, soit dit en passant. Bref elle se retrouve donc en face de lui et s’apprête à lui offrir son cadeau souvenir (une dent de requin)(je vous vois sourire, ne soyez pas mesquines, allons) lorsqu’elle apprend qu’il l’a trompé avec une copine à elle
Pire. Il a couché avec elle alors qu’eux-mêmes ne l’avaient jamais fait ! Oh la la ! Le salaud.
Et voilà notre Violet, qui 3 minutes avant se contrefichait du dit petit copain, se précipite hors du restaurant en larmes.
Et là, que se passe t-il ? Et bien…

– Elle tombe et se retrouve coincée dans la porte (ne me demandez pas comment c’est possible, si je suis souvent tombée, j’avoue ne m’être jamais retrouvée coincé dans une porte), le cul en l’air, et c’est le plus beau garçon qu’elle ait jamais vu qui l’aide à la secourir. (moi en général, les gens se contentent de rire) (mais je ne suis pas Violet)(sinon je serais mince, avec des gros seins, et j’aurais écrit des livres au lieu de tenir un blog)(la vie est injuste je l’ai toujours dit).

– Elle se rend compte que son pantalon s’est déchiré et que l’apollon en question a vu sa culotte à lapins (je crois que c’est là que j’aurais du sourire pour la première fois)(mais non ça n’a pas été le cas).

– Le soir, elle dine avec sa mère et son futur mari et ils attendent le fils de ce dernier.

Et devinez qui se pointe ? De-vi-nez qui se pointe ?????
Oui. Le beau gosse. Ô monde merveilleux des livres où les coïncidences ne dérangent que moi…

On apprend donc que le beau gosse en question (je vais retrouver son nom, si si)(laissez moi le temps de voir le résumé sur Goodreads), travaille dans l’ingénierie (je crois) à LA à environ deux heures de chez eux.
Notre apollon a les cheveux noirs et les yeux foncés et est, bien sûr, hyper bien foutu.

Quelques jours plus tard, sa mère lui annonce qu’elle part en Europe avec son futur mari pour un mois. Elle demande à Violet de s’installer chez sa meilleure amie (de la mère donc) pendant ce temps.
Mais voilà, la femme en question doit partir voir sa fille qui a accouché prématurément. Vous pensez qu’elle avertirait sa meilleure amie qu’elle va laisser sa fille toute seule ? Tsssss, bien sûr que non ! Il ne faudrait pas l’inquiéter inutilement.
Du coup on retrouve notre héroïne qui ne sait pas où aller (pauvre chatte, va). Une chance, toutefois, que son futur demi-frère habite dans la « pool house » de leur future maison pendant justement un mois, n’est ce pas ?
Elle va donc s’installer là bas, voit les conquêtes d’un soir de Zane (merci Goodreads) défiler et ils commencent à passer de plus en plus de temps ensemble (et les conquêtes arrêtent alors de défiler).

 

Bon, je sens que vous vous impatientez. Je passe directement à ce qui est vraiment intéressant (enfin intéressant… on s’entend) ?
En vrac :

– Ils regardent un film d’horreur, elle a peur, se rapproche de lui. Qu’est ce qu’il est hot.

– Ils vont se baigner dans la piscine un soir, ça devient chaud mais il s’arrête avant d’aller trop loin (des hommes bien ces héros de romance). Wow, il est hot. Et beau.

– Violet est frustrée. Elle le désire tant vous comprenez. Parce que bon, il est hot.

– Du coup, comme la seule douche de la maison se trouve dans la chambre de Zane (coïncidence, mon amour), elle fait exprès d’en sortir à moitié dévêtue… mais rien n’y fait, Zane tient bon et ne se jette pas sur elle.  Alors qu’il est hot, et qu’elle est toute nue (elle le  lui dit d’ailleurs quand elle remarque qu’il ne la regarde pas quand elle sort : « au fait, j’ai oublié mes vêtements »)(oups).

– Jusqu’au dernier soir où ils s’embrassent. C’est chaud, mais pas autant que le physique de Zane.

– Les parents rentrent, Zane repart à LA mais revient régulièrement voir Violet.  Ils se parlent, passent du temps ensemble etc. Violet vous a-t-elle dit à quel point son mec était hot ?

– Mais voilà Violet est jalouse. Vous comprenez, c’est agaçant toutes ces femmes qui collent Zane tout le temps.  (en même temps, il est tellement beau)(et hot).

– Il lui demande de lui faire confiance, il n’y a qu’elle. Mais non elle est jalouse.

– Ils se disputent de temps en temps.

– Se réconcilient.

– Elle lui dit qu’elle écrit des livres

– Il lui dit que sa mère s’est suicidée et qu’il a commencé à boire et à coucher avec beaucoup de filles.  (c’est pour donner l’impression aux lecteurs que c’est un bad boy)(alors que non)

– Ils se disputent car elle est jalouse.

– Sa meilleure amie qui est super timide est enceinte. On ne sait pas de qui encore. (je sais que le suspens va vous tuer mais je ne vous dirai pas encore de qui!)(j’ai du attendre moi aussi).

– Elle tombe amoureuse de Zane. Et de sa sexytude.

–  Mais elle a toujours peur qu’il la trompe. Du coup :

– Il lui demande « Violet Mercer, veux tu être ma petite amie ». (Je crois que j’ai pleuré à ce moment là)

– On sait quand elle a ses règles. (Déjà car c’est pile à ce moment là qu’ils sont à « ça » de le faire et qu’en plus, ben je sais pas, mais bref on est informé quand ça arrive)(genre à chaque fois).

– Elle apprend qu’il a un secret mais ne lui pose pas la question. (Logique, il est beau).

– Elle est encore jalouse (oui je sais, je me répète et c’est sûrement agaçant, mais imaginez vous que moi j’ai du lire toutes les scènes où elle est jalouse.)(un peu de respect donc).(merci).

– On apprend de qui Lauren est enceinte : de son prof d’anglais qui est déjà marié. (tuez-moi)(maintenant).

– Oui oui elle décide de le garder.

– Il y a des vacances : Violet va passer du temps avec Zane à LA (mais ne le dit pas à sa mère)(oh la menteuseuuuu, elle est amoureuseeuuuuu).

– Là bas, il ne l’amène pas chez lui mais dans un hôtel près d’une fête foraine dans une suite de dingue. (Ais-je mentionné que Zane conduit une Aston Martin ?)(Et qu’il doit avoir environ 20 ans ?)(non ?)(my bad. Désolée).

– Ils couchent ensemble (enfin putain elle va arrêter de nous faire chier).

– Ils vont faire les grand 8. (et non le 69)(ce que je suis drôle des fois)

– Zane a peur de l’altitude mais y va quand même. (Intéressant n’est ce pas ?)(vous aussi vous souffrez ?)(tant mieux).

– Ils retournent dans la chambre, couchent, c’est bien, très bien, elle l’aime, il l’aime, il est hot, il est beau, c’est merveilleux. Vive les orgasmes. Quand je vous dis qu’il n’y a que ça de vrai.

– Et là.

– Là.

– Il va prendre une douche, elle trébuche contre un sac à lui, ramasse les documents qui sont tombés et comprend que… que…

– Attention, tenez-vous bien.

– Vous êtes prêts pour la grande révélation ?

– Sûr ?

– Vraiment sûr ??

– Bon ok.

– Elle comprend que…

– Zane n’est pas ingénieur.

– Non.

– Zane est en fait Aiden Cross

– Et Aiden Cross est en fait…

– J’espère que vous retenez votre respiration car je vais lâcher une bombe là. (ou pas).

– Aiden Cross est en fait…

– Une rock star !!!!!!!!!!!

– LOL, MDR, PTDR. (Pourquoi n’ais-je pas ma petite cousine à portée de main pour trouver d’autres acronymes du genre ?)

– Mais attention, ce n’est pas une simple rock star hein.

– C’est aussi et surtout le chanteur PREFERE de Violet.

– Oui oui, absolument.

– Comment elle a fait pour ne pas le reconnaître, me demandez-vous ?

– Et bien, Zane se teignait les cheveux en noirs et portait des lentilles, bien sûr !

– Oui mesdames.

– Oui je sais, moi aussi je reconnaitrais Adam Levin s’il se teignait en blond mais bon. Pas Violet.

– Elle quitte la chambre en pleure, il la suit mais elle a le temps de grimper dans un taxi et de rentrer chez elle (bonjour la facture avec 2h de route)(mais violet est riche je vous rappelle)(elle écrit des best-sellers autoédités, elle).

– Zane revient, essaye de lui parler, de lui expliquer que grâce à elle, il était normal de nouveau, qu’il allait tout lui dire… mais le mal est fait et c’est fini entre eux. (Séchez vos larmes, ça se finit bien).

– Et puis un jour il passe à la TV et parle d’elle, la femme idéale qui aime les lapins (rappelez-vous la fameuse culotte du début)(vraiment, cette auteure a pensé à tous les détails, elle est vraiment merveilleuse).

– Oui les parents sont au courant maintenant au cas où vous vous poseriez la question.

– Et puis son anniversaire arrive. Grosse fête surprise. Il y a tout le monde, sauf Zane à qui elle a décidé de pardonner.  Elle est déçue. Elle en a gros sur la patate Violet. Elle n’arrive même pas à rire quand son gâteau d’anniversaire tombe sur sa grand-mère, rendez-vous compte !

– Mais voilà que sa mère l’amène dans sa chambre, et lui demande d’aller sur son balcon. Et là, en bas…

– Toc toc toc ?

– Qui est là ?

– Zane !!!!!

– Ohhh, il est tellement beau. Et hot.

– Et il est accompagné de son groupe.

– Et il est blond aux yeux verts. Mais c’est toujours lui. Oh oui c’est toujours le Zane qu’elle aime.

– Et là, il lui chante une chanson d’amour.

– Elle veut descendre mais non, il escalade le mur, tel spiderman, et l’a rejoint. Ils s’embrassent devant tout le monde.

– The end ?

– Non.

– Il y a un épilogue où on apprend qu’ils s’aiment, qu’elle est souvent suivi par les photographes (genre quand elle achète des tampons)(trop dur sa vie quoi), qu’elle va se faire éditer par une grosse maison d’éditions, qu’elle a signé pour 5 autres livres et qu’attention, ils vont même être adaptés en films (non mais OH SECOURS !), que sa meilleure amie a accouchée d’une fille et que Zane l’a demandé en mariage. Mouahhahahahahahahahahahahahahahhaha.

– LA FIN. (du supplice)(thanks god for small favors).

 

Alors que dire ? Quand je vois toutes les bonnes notes sur Goodreads (des centaines de 4 ou 5 étoiles), je suis atterrée parce que bon. Non quoi. Juste. Non.

Alors, le point positif, c’est que si vous êtes auteur et que vous avez peur d’écrire des trucs qui vous semble un peu gros, ce livre va tout de suite vous rassurer. Plus c’est gros, plus ça passe. (à part quand l’héroïne est vierge et étroite, c’est plus difficile au début)(mais ça finit toujours par passer.)(oui subtilité est mon deuxième nom).

 

Et parce que je sais que vous aimez mes billets longs (car quand c’est long, c’est aussi bon),  je vais vous lister ce que je ne vous ai pas dit.
Car non, je ne vous ai pas tout dit.  (moi aussi je suis une femme de surprise)

– Violet est rancunière. Elle se souvient encore de sa copine de jardin d’enfant qui lui volait ses goûters. Et bien, encore aujourd’hui, quand elle la voit, elle l’a déteste.

– Au fil des années pleins de rumeurs ont circulées sur elle : elle aurait fait des implants, fait la couv de playboy, été adopté… (non mais lol, ce livre est une blague).

– Un mec essaye d’abuser d’elle au mariage de sa mère, mais heureusement Zoro (Zane) arrive.

– Elle s’occupe de personnes âgées le samedi et un résidant lui tombe une fois dessus, à la sortie de sa douche. Elle se retrouve donc sous un vieillard nu. Du coup on lui file sa journée et c’est là en fait qu’elle se retrouve à aller chez Zane à LA.

– Elle a pas écrit depuis des mois (vous imaginez ses pauvres fans ?), et quand elle se pose devant l’ordinateur elle se retrouve à regarder des vidéos de chats. (chacun son passe temps, je ne juge pas)(ou juste un peu peut-être).

– Pendant leur séparation, l’inspiration lui revient : elle écrit l’histoire d’une fille normale qui tombe amoureuse d’un mec super beau de son lycée mais il se trouve qu’en fait c’est un prince. Mais elle ne le sait pas. (on comprend que ses livres cartonnent)(ou pas).

– Il lui offre une Bentley pour Noël par l’intermédiaire de sa mère (vu qu’ils ne sont plus ensemble). Elle l’accepte mais du coup elle doit subir de nouvelles rumeurs en classe comme quoi elle dealerait des drogues.

 

Voilà. :)
Alors ? Ca vous motive à écrire des livres ?

 

Falling For The Ghost Of You – Nicole Christie
Editions Kindle – 309 pages

 

35 commentaires sur “I’m not writing what I want. I’m writing what sells

  1. Eva le 30 août 2013 à 08h17 a écrit :

    Pourquoi ??? Pourquoi c’est en anglais !!!! J’avais tellement envie de légèreté que j’étais prête à le télécharger, et enfer et frustration, tout est en anglais !

    • Vraiment après tout ça, il te tentait ??? :-)

      • Eva le 30 août 2013 à 08h41 a écrit :

        ah oui, sincèrement, moi aussi, je voulais passer un moment à me dire : nan, mais c pas vrai…
        en fait, lire un truc léger et complètement naze,ça fait du bien, ça compense des bouquins graves et des actus morbides.
        Dommage !

  2. ROFL (pas besoin de petite cousine, I’m here!).

    Je pensais qu’on avait touché le fond quand elle s’est coincé dans la porte (!?) mais ça ne vaut pas le coup de LA révélation ! Elle a pas un meilleur ami qu’elle n’aurait pas reconnu parce qu’il portait une barbe et des lunettes aussi ?

    Je suis atterrée mais je te remercie de m’avoir fait rire !

    • J’avoue que j’ai du aller voir sur Google ce que voulais dire ROFL. Mais j’aime bien, je le ressortirai ! Merci :)
      Ah c’est clair que LA révélation détient la palme. De loin. et puis c’est pas juste une star hein, c’est son chanteur préféré !

  3. Se coincer dans une porte ? Je me suis déjà prise une porte (un râteau aussi ^^) mais me coincer dedans… Oui, je bloque dessus.
    Ah et oui, je reconnaîtrais aussi Adam Levine s’il était en blond (mais bon, en brun, c’est tellement mieux ^^)
    Et pourquoi personne ne m’a dit qu’être auto-édité, c’était synonyme de succès hein ? (Faudra que je le dise à une copine, ca va bien la faire rire ^^)
    Merci pour ce fou rire :)

  4. Julia le 30 août 2013 à 09h17 a écrit :

    Gros LOL !!!!
    Je suis ravie d’éviter la lecture de ce livre !
    Le NA/YA commence peut-être à atteindre ses limites en fait…

  5. Ah mais je suis vraiment écroulée de rire en te lisant, c’est sûrement bien plus drôle de lire ta chronique que de lire le livre XD

  6. Pouky le 30 août 2013 à 09h26 a écrit :

    J’avoue, j’aurais également ri si j’avais été témoin de sa chute DANS la porte ! Mauvaise que je suis !

  7. J’ai ri pendant toute ma lecture de ta chronique, franchement c’est juste pas possible XD
    Mais quelle blague…
    Tu as égayé ma journée ^^

  8. Tu es bien courageuse de te dévouer à lire ce genre de bouquins ! ^^ Mais au moins, tu nous régales avec tes chroniques !

  9. Bon je pense que l’auteur a dû se shooté avec des épisodes d’Hannah Montana et que cela lui est monté à la tête. Non mais merci pour cette tranche de rire dès le matin.

  10. Pas sûre d’avoir bien compris, au final Zane est hot ou pas ? XDDDDDD

    C’est que la NA va bientôt concurrencer la romance en matière de n’importe quoi !

    • Je crois qu’il est hot, mais j’ai un doute, attends je vais vérifier… .)
      le NA a souvent du nimp, mais là, ça dépasse tout.

  11. Geneviève le 30 août 2013 à 09h51 a écrit :

    Alors là, celle là, je crois que c’est l’une des meilleures parenthèses que tu as écrite, j’ai explosé de rire !!

    « Plus c’est gros, plus ça passe. (à part quand l’héroïne est vierge et étroite, c’est plus difficile au début)(mais ça finit toujours par passer.) »

    Merci d’avoir lu ce navet à notre place, tu nous épargnes du temps perdu, mais grâce à ce navet, LOL, ton billet est trop hilarant, et je me régale du matin ^^

  12. Syl. le 30 août 2013 à 10h06 a écrit :

    Le coinçage de porte… c’est dans une porte tambour ! pardi !
    Il est bon ce billet ! très très bon… et hot aussi.
    Merci Cécile !

    • Syl, heureusement que tu es là pour m’expliquer les choses :) Tu as ce côté pratique qui m’aide quand même souvent je dois dire ! :)

  13. Bella le 30 août 2013 à 10h12 a écrit :

    Merci pour ce moment de délire ! J’adore ton billet !

    Ma soeur adorerait j’en suis certaine, s’il n’était pas en VO.

  14. Demain je change de métier et je me mets à écrire des livres au lieu des textes sérieux commandés par mes clients !
    Et pétard, y’a que toi pour lire des trucs pareils, mais qu’est-ce que j’adore tes billets ! (et tes parenthèses !)
    Tu rembourses les frais de nettoyage si on fait pipi de rire sur notre fauteuil ???

  15. ridicule ces personnages! mais je me suis bien marrée à te lire, ça fait du bien après la matinée hyper chargée au boulot, j’ai pris une pause pour te lire, j’ai bien fait!

  16. Juste pour te dire « merci », ton billet m’a bien fait rire après plusieurs rendez-vous exténuants xD
    J’avais déjà remarqué que plus il y avait de critiques positives (ou de petites étoiles pour un bouquin), moins le livre me plaisait parce que c’était juste : « Nan mais… juste nan, quoi ! » xD
    Je vois que je ne suis pas la seule à tomber le cul par terre (excuse-moi) face à temps de « non sens » ^_^
    Encore merci pour ce billet fou-rire garanti ;)

  17. Merci pour la poilade !
    (et, heu, non, sans façon, je ne tiens vraiment pas à lire ce roman, je n’ai rien fait pour mériter cette punition)

  18. Bérengère le 30 août 2013 à 14h10 a écrit :

    Quand je pense que tu as lu ce chef d’œuvre toute seule dans ton coin! ;-)
    Ce que je préfère c’est vraiment l’histoire des livres écrits à 15 ans. Hyper crédible.
    enfin tout est hyper credible dans ce livre!

  19. Sérieusement, il y a des gens qui paient pour lire ça ? (mince tu en fais partie lol)
    Bon, suite à ton billet, je ne t »étonnerai pas si je te dis que je n’ai pas du tout envie de lire ce livre (et je suis dégoûtée de voir comment être auteur peut être galvaudée O_O )

  20. Rooo mince, justement j’ai noté ce livre dans ma liste par rapport aux notes GR…
    Bon je n’ai pas lu ton billet, juste le nom du book mais s’il est aussi « WTF »..
    bah je verrai ^^ *autrement dit il sera pas lu maintenant c’est sure lol*

  21. Et bien écoute, après avoir lu intégralement (je répète : intégralement) ton billet avec intérêt (et je ne plaisante pas) et en pouffant comme une andouille toutes les deux lignes, j’aurais limite (faut pas déconner non plus) envie de le lire pour vérifier tout ce que tu dis. Mais je vais me contenter de ton billet ! :o)

    • L.O.L pour la lecture intégrale de mon billet :-) J’avoue, ils sont longs :)
      Si tu veux vraiment lire le livre, ça peut s’arranger tu sais…

  22. Si j’ai lu tout ton billet en rigolant bien, il faut avouer que le livre restera où il est, je ne compte surtout pas le lire. Même pour voir à quel point il est HOT!
    Et si cela peut aider, mes élèves disent aussi XPTDR, parce que trop, c’est mieux. Enfin ça dépend.

  23. Jolieval le 30 août 2013 à 16h59 a écrit :

    Pour le livre que dire… C’est , hum, un conte de fée version remixee entre hanna Montana ( bon ok la c lui qui se déguise) et cendrillon a LA!!!
    Mais par contre ton billet, lui est unique , quel style et quel humour !! J’en veux encore
    Bisous

    • Merci Jolieval, c’est clair que c’est un conte revisité, en… moins bon ! :)
      Sinon contente de voir que mon humour te plait. Tu peux en trouver d’autres en cliquant sur « Parenthèses » dans la liste de mots à droite sur mon blog :)

  24. Ton billet m’a fait beaucoup rire ! Mais je ne lirai pas ce livre, c’est sûr.
    Note : moi aussi, je serai capable de reconnaître Adam Levine, même avec une perruque et des lentilles. Non mais.

  25. Trés chère Cécile…

    Une question me taraude… Dans la construction de ton spoiler, le fait que Violet soit fan d’une rock star est balancé à la toute fin… Dis-moi que l’auteur n’a pas fait la connerie de ne pas subtilement suggérer ( ou de marteler voilement )que Violet adoooooooooooooore écouter ce groupe parce qu’il a une voix trop HOT?

    Je t’en supplie, restaures ma foi en l’humanité…

    • LOL Pyrine. :)
      Je plaide coupable. L’auteur parle en effet d’une copine a elle qui adore ce groupe et dont le casier est plein de photos de ce chanteur.
      Elle même dit qu’elle adore ce groupe plusieurs fois.
      Et lui lui donne le cd du groupe avant sa sortie : elle est là « oh mais il n’est pas sorti, comment tu as fait » et lui « c’est un secret »… voilà voilà :)
      Ta foi en l’humanité est-elle restaurée ?

  26. Oh my god mais comment fais-tu pour découvrir ces pépites :). Je crois que là on atteint des sommets, non ? La culotte avec des lapins dessus mdr, la fille qui se casse parce que son mec une rock star ptdr, mais le pire c’est qu’elle ne l’a pas retenue expdr (tiens un nouvel acronyme pour toi ;)).
    Merci, grâce à toi, je sais qu’il ne faut pas le lire si un jour il est traduit.

  27. Ouch. Parfois tes billets du genre me donnent envie de lire le livre en question, juste pour rire, juste pour avoir le plaisir d’écarquiller les yeux et de froncer les sourcils.
    Mais ic, alors, là…. arrfff, je ne m’en approcherai pas, c’est certain.
    Des bisous,
    Cajou

  28. bah comme d’hab, j’ai explosé de rire en te lisant.
    Par contre, c’est quoi, le NA ? Le YA, je maîtrise, mais pas ce truc ?

    • C’est le New Adult.
      En gros c’est le même genre que YA mais les héros couchent, y’a plus de détails, c’est plus chaud et les héros sont plus âgés, normalement à l’université.
      Ceci dit, à bien y réfléchir, celui là est clairement un YA.

  29. Suzanne le 1 septembre 2013 à 19h52 a écrit :

    Bon sang que j’ai ri
    c’était génial, merci
    hé, t’as pas mis le titre, je veux le lire :)

  30. christina le 3 septembre 2013 à 03h33 a écrit :

    Cécile, Cécile, Cécile. Comment pourrais-je me passer de ton blog, franchement?

  31. A lu tout le billet. (ouch il était vraiment long celui là non?? ^^) Mais qu’est ce que je me suis marrée!!
    Une grosse blague ce bouquin p***!!!
    J’avais oublié THE révélation. J’adore. Moi j’aime les auteurs qui osent tout tu vois? :D

    Et sinon, Zane est hot c’est ça??

  32. Hello :)

    Finalement, j’ai fini par lire ce roman, et comme « convenu » (si on veut ^^) sur Facebook (https://www.facebook.com/leslecturesdececile2/posts/651119774906559?comment_id=108017409&offset=0&total_comments=26), je viens te dire ce que j’en ai pensé.

    L’idée globale c’est que je suis d’accord avec toi ^^. J’avoue que quelques clichés ne me dérangent pas, mais la fin, j’ai pas pu. La révélation (Zane/Aiden) m’a tuée et la scène de la sérénade sur le balcon m’a limite donné envie de vomir. C’est dommage parce que il y a des choses qui m’avaient assez plu comme Violet et sa mère, leurs discussions et leur façon, quand elles stressent, de sortir un mot qui n’a rien à voir avec la salade, qui m’ont quand même fait assez rire.

    Pour ce qui est de l’histoire de la teen pregnancy, ça m’a énervée, comme dans tous les romans américains où ça arrive de cette façon, mais d’un côté Violet demande quand même à son amie si elle compte garder l’enfant (même si l’option de l’avortement n’est plus jamais abordée par la suite)… ça m’a donné l’espoir que les lectrices puissent comprendre qu’il y a un choix, même si c’est pas encore gagné.

    Voili, voilou. Après c’est clair que je vais éviter les autres romans de l’auteur.

    En tous cas ton article m’avait/a bien fait rire, merci pour ça :D.

    Bonne soirée,
    Sam/Rory.

    • LOL la sérénade sur le balcon. Une blague.
      Moi je suis passée à côté de l’humour bizarrement… Les discussions entre Violet et sa mère ne m’ont pas faites rire…
      Je suis d’accord pour la teen pregnancy… Mais c’est pas suffisant. PAs sûre que le message soit passé…
      Merci de ton retour en tout cas !! :-) Et bravo pour l’avoir lu !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Naviguer parmi les billets