Les lectures de Cécile

31
jan

Hopeless de Colleen Hoover ou comment passer du rire aux larmes.

hopeless

Hopeless c’est l’histoire d’une fille, Sky, qui croit savoir qui elle est, et qui voit toutes ses certitudes voler en éclat.
Hopeless, c’est une histoire d’identité, de vérité cachée, d’amour.

“Fuck all the firsts, Sky. The only thing that matters to me with you are the forevers.”

Mais Hopeless, c’est surtout beaucoup d’émotions. Et des émotions fortes.
Si le début est classique des YA, les évènements prennent rapidement une tournure plus sombre, plus dure et nos émotions font le grand 8.

“I’ve been looking for you my whole damn life.” 

J’ai souligné des passages entiers, car l’auteure a une façon d’écrire simplement parfaite.
Holder a su voler mon petit coeur, j’ai aimé certaines de ses déclarations, j’ai ri à certaines de ses remarques, j’ai adoré sa présence, constante, auprès de Sky.
Sky est une héroïne différente, touchante et attachante même si elle a également beaucoup de caractère.

“I live you, Sky, » he says against my lips. « I live you so much.”

Et l’histoire… l’histoire est originale et heartbreaking à certains moments.
En gros j’ai eu les larmes aux yeux, j’ai ri, j’ai couiné, j’ai souligné des passages et je me suis extasiée devant la justesse et la beauté de certaines phrases.
Rien que le titre a une signification particulière et très belle.

Le seul bémol que j’ai est du à certains moments vers la fin qui sont limite « trop » dramatiques pour être crédibles.

Néanmoins c’est un des rares YA qui m’a vraiment touchée et emportée en 2013 et je le recommande donc fortement.


“When I touch you, I’m touching you because I want to make you happy. When I kiss you, I’m kissing you because you have the most incredible mouth I’ve ever seen and you know I can’t not kiss it. And when I make love to you—I’m doing exactly that. I’m making love to you because I’m in love with you.”

Coup de coeur pour Evenusia et Iwry et beaucoup d’émotions pour Francesca et pour Mylène.

Hopeless- Colleen Hoover
Ebook – 327 pages. 

9 commentaires sur “Hopeless de Colleen Hoover ou comment passer du rire aux larmes.

  1. J’ai adoré le « I live you » aussi beaucoup et les sentiments qui s’en dégagent…. une histoire poignante et écrite d’une telle manière que l’on ne peut que penser que c’est la réalité …

  2. Noté, surligné, et j’ai même pris la suite ^^
    Reste plus qu’à le caser maintenant :D

  3. J’attends de voir si une version française sort avant de me lancer

  4. Celui-là est déjà dans ma wish-list mais si en plus tu valides, alors ! :)

  5. Bon, bon, bon… ça fait un moment qu’un YA ne m’a pas touchée. Why not celui-là. Tiens, pourquoi pas pour étrenner ma liseuse!

  6. Berengere le 1 février 2014 à 01h52 a écrit :

    J’ai pas trop aimé mais je ne sais plus pourquoi!

  7. sullivan le 1 février 2014 à 14h24 a écrit :

    Bonjour,
    J’aime beaucoup votre site, très clair et intéressant.
    Puis je vous recommander le roman de Frédéric Bessat « les mystère de Paddington street » aux éditions : (www.editions-exaequo.fr)
    L’éditrice l’a inscrit au prix Goncourt du premier roman et au prix Orange.
    le site officiel : fredericbessat.wordpress.com
    et sur facebook : frederic bessat
    j’aimerais échanger sur ce roman plein d’humour anglais avec des personnages hilarants et très chics.
    à bientôt et merci
    sullivan

  8. Un roman avec des émotions ? J’adore !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Naviguer parmi les billets