Les lectures de Cécile

6
juil

Divergent – Veronica Roth

divergent

 

On m’avait dit « Divergent c’est génial, c’est le nouveau Hunger Games ».
J’ai pensé «  Impossible » et aussi « Pffu une nouvelle dystopie, c’est toujours le même schéma, 2 héros qui se rebellent contre l’état au pouvoir. »


En effet, après avoir été déçue par Delirium et The Declaration, j’avais un peu de mal à croire que je pourrais avoir un coup de cœur  pour une dystopie, comme cela a été le cas pour HG.
Et bien… je me suis trompée !

 

Voilà un livre que j’ai adoré, que j’ai dévoré, que je n’ai pas voulu reposer, qui m’a fait vibrer.
Un coup de cœur, un vrai.
 

L’univers dans lequel nous entrons est divisé en cinq factions :
Abnegation (générosité), Candor (Honnêteté), Dauntless (bravoure / courage), Amity (la paix), Erudite (intelligence).

Les enfants appartiennent à la faction de leurs parents jusqu’à l’âge de 16 ans, âge auquel ils devront passer un test qui définira pour quelle faction ils sont le plus fait. 
Ils auront alors un jour pour faire un choix : rester auprès de leur famille, ou la quitter et entrer dans une autre faction, dans un univers qu’ils ne connaissent pas et pour lesquels ils n’ont aucune certitude d’être vraiment fait…
 

Béatrice, aussi appelée Tris vient de la faction Abnégation. Quand elle passe le fameux test, ses résultats sont pour le moins différents. Elle correspond à plusieurs factions. C’est une Divergent. 

Qu’est ce que ce terme peut bien signifier ? Pourquoi son examinatrice lui annonce qu’elle trafiquera ses résultats et que jamais elle ne devra parler de son vrai résultat ?
Le mot Divergent ne devra jamais être prononcé.
Qu’est-elle ? Que risque t-elle ? Est-elle la seule Divergent ? Quelle faction doit elle choisir ?

Nous voilà plongé directement au cœur de ce monde, qui de prime abord paraît d’ailleurs plutôt bien pensé.
Nous ne plongeons pas dans un univers comme celui de HG  ou 1984 où l’on se rend compte très rapidement de la cruauté des personnes au pouvoir.
Ici, chaque faction a sa particularité, son utilité, sa fonction dans le monde et à pars quelques animosités entre certaines factions, on ne comprend pas tout de suite où va se situer l’action.
 

L’action, d’ailleurs n’apparaît pas tout de suite, mais plutôt dans la seconde partie du roman.
Qu’à cela ne tienne : je ne me suis pas ennuyée une seconde.
Je suis tout de suite rentrée dans cette atmosphère particulière, j’ai tout de suite accroché au caractère de Tris, jeune fille à l’apparence fragile et qui se révèle très forte de l’intérieur.
Une héroïne comme je les aime : forte, ambitieuse, qui se fixe des objectifs et essaye de les atteindre mais qui a aussi ses moments de doutes, ses moments qui la rendent humaine.
 

Rebondissements, actions, manipulations…
Amitiés, animosité, coups bas…
Epreuves, révélations…
Amour…
Tout est fait pour nous faire stresser, angoisser, nous ronger les ongles, nous faire sourire, applaudir notre héroïne, être fière d’elle malgré nos peurs…
Oui tous les ingrédients sont là pour nous faire passer un super moment.
 

Un tome sans bémol pour moi, un coup de cœur. Je ne peux que vous le conseiller.

Par contre, je préfère vous prévenir, Four, le potentiel masculin qui a su faire battre mon cœur de midinette est à moi. Rien qu’à moi.
Je le dis, histoire que les choses soient claires. :)


Je finis ce billet sur cette note mais sachez que l’histoire sentimentale n’est de loin pas la priorité du roman, ce n’est pas ce qui est en fait sa force, mais bon je ne vais pas vous mentir, c’est un petit plus non négligeable ! :)

Je file voir les avis de Bladelor et de Mlle Pointillés mes co-lectrices lors de cette lecture même si on s’est échangé suffisamment de mails pour que je devine déjà le contenu de leurs billets ! 


Et voici l’avis de Clarabel et celui de Adalana, les tentatrices. 
 

 

dystopie  lirenvo12

importorigin:http://les-lectures-de-cecile.over-blog.com/article-divergent-veronica-roth-78727868.html

20 commentaires sur “Divergent – Veronica Roth

  1. Je suis contente que tu aies aimé !
    J’ai hâte de lire la suite, l’attente va être longue :-((((

  2. Ah oui, moi aussi j’aime la dystopie, c’est clair !
    Il faut que tu lises Birthmarked, c’est génial !

  3. ha ouais mais nan, j’avais pas trop envie mais là t’es emballée… pfff, je sais plus quoi faire moi !

  4. c’est gentil mais je crois surtout que j’ai pas trop envie pour le moment !

  5. Un titre à retenir lors de la parution traduite…

  6. Comme je te l’ai dit sur FB… VILAINE! ;))

  7. Commentaire n°7 posté par Sabrina (SilverLining) le 7 juillet 2011 à 02h44 a écrit :

    Pareil que Syl, je prends note pour quand la traduction sera publiée. Et ce, même si je n’ai pas encore essayé la dystopie… Ton billet est accrocheur et ton enthousiasme est tentateur. Et puis je suis curieuse de voir ce que je vais reprocher à Four ;o)

    • Cess le 7 juillet 2011 à 10h17 a écrit :

      Et bien franchement ??? Je ne vois pas ce qui pourrait te déplaire chez Four tiens !!!
      On tient peut-être là le seul potentiel qui pourrait nous plaire aux 2, à moins qu’il te laisse indifférente… car je ne pense pas qu’il t’agacera !

      On verra ça en Octobre quand il sortira en français !

  8. Je pense que j’attendrais aussi pour lire ce livre (mes fameuses deux piles devant moi, il faudrait que je les prenne en photo).
    En revanche, je fais des efforts démesurés pour ne pas céder au dernier Yves Grevet.

  9. C’était vraiment sympa cette LC avec vous!!! (même si je vous ai un peu abandonnées sur la fin…:/)

    J’ai tout aimé. Mais Four surtout.
    ;P

  10. Commentaire n°10 posté par Cora le 8 juillet 2011 à 18h00 a écrit :

    Je veux, je veux, je veux ! Et enfin rencontrer ce potentiel masculin qui a l’air… ^^
    Vu l’état actuel de ma PAL je pense que ça attendra la sortie en VF…

  11. Je l’ai croisé sur le net (bon je l’ai pas croisé, je l’ai cherché lol) et j’ai résisté, vite qu’il sorte en français :)

  12. Foooooooooooooooooooooooooour :D
    J’ai adoré aussi ! Je vais rédiger mon avis maintenant, dur de mettre des mots sur les ressentis et les peurs !!

  13. merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii Cess, de m’avoir remotivée à la lecture de ce bouquin !!!
    Je ne regrette pas ;)
    xx

  14. Commentaire n°14 posté par Rainbow le 5 août 2011 à 22h07 a écrit :

    je viens à l’instant de finir Divergent en français, (une amie travaille chez Nathan et l’a eu en avant première, sortie le 06/10/2011) il est super! j’avais adoré la trilogie de Hunger Games mais Divergent est aussi un pur coup de coeur dévoré comme HG. et « Quatre » est trooop

    • Cess le 7 août 2011 à 12h20 a écrit :

      Oui en effet Quatre/Four est troooop :D
      Qu’as tu lu d’autres qui pourrait me plaire, dans le genre ? :D 

  15. Commentaire n°15 posté par Aurore le 10 août 2011 à 21h18 a écrit :

    Juste quelque chose qui m’as perturbée dans ton billet, tu dis que tu as été déçue par Delirium? Pourtant ton billet est très enthousiaste sur ce livre !!

    • Cess le 10 août 2011 à 21h52 a écrit :

      Ah oui ??? 
      En fait j’avais été déçue par plusieurs dystopies, « The déclaration » et « Delirium » car je trouvais qu’elles se ressemblaient toutes.
      Delirium j’ai beaucoup aimé mais je n’avais pas arrêté de comparer à « Uglies ».
      Ce qui a fait que mon avis était positif, je pense, c’est vraiment la fin. Mais l’histoire oui, ça n’avait pas été un coup de coeur comme je m’y attendais, car « déjà vu ».

      Ce n’est pas pour autant que je n’ai pas aimé. Je continuerai la suite, pour sûr !  

  16. Commentaire n°16 posté par Aurore le 11 août 2011 à 11h46 a écrit :

    D’accord je comprend mieux :)
    Oui c’est ce qui m’as empeché de l’acheter Delirium quand je l’ai vu en librairie, sa ressemblait trop à Uglies, et comme j’aime pas tourner en rond dans mes lectures… Next ;)

    • Cess le 11 août 2011 à 13h22 a écrit :

      Delirium est quand même un peu différent hein, mais on reprend les mêmes grandes lignes…

      Genre, des gens « à l’exterieur » « une opération », « un mec différent »…

  17. Oulala ta chronique m’a encore plus excité ! J’ai hâte d’avoir ce livre en main, en plus toi non plus tu n’as pas aimé Délirium ce qui me rassure.

    • Cess le 15 août 2011 à 09h03 a écrit :

      J’avais bien aimé Delirium mais j’avais trouvé très ressemblant à « Uglies » donc oui un peu déçue… Mais Divergent est très bien !

  18. :D Salut ! Dis donc tu me tenteeeeeees ! ;) J’ai trop envie de le lire là; ca a l’air comme tu dis très bien pensé et tu décris une héroine comme j’aime :D
    ;) J’essayerai de me le procurer au plus viiiiite ! :D

    • Cess le 27 août 2011 à 18h20 a écrit :

      Salut Pholi, je crois qu’il sort bientôt en français mais si tu peux te le procurer en anglais c’est encore mieux… :)
      Tu me tiendras au courant ?  

  19. Salut !
    :) Je préfèrerai en français (x) Anglais c’est…dur ^^) Je te préviendrai ! :)

  20. Ben moi c’est ce qui m’a boqué dans ma lecture : ne pas avoir d’intrigue, ne pas voir les enjeux. Cette première partie où on suit Tris dans son initiation sans comprendre de quoi il en retourne. Pourquoi ils se comportent comme ça. Je suis restée imperméable aux dangers des audacieux. Il m’a vraiment manqué un truc avec ce livre, pourtant j’avais vraiment envie d’accrocher… la fin n’a pas su non plus me convaincre. :/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Naviguer parmi les billets