Les lectures de Cécile

9
oct

Une citation, une émotion #3

livres1 

 

Sans plus attendre l’extrait tiré de « l’amant Vengeur », tome 7 de la Confrérie de la Dague Noire de JR. Ward. 

Il y eut un long silence.
Puis Kholer éclata de rire. (…)
Rhage fut le premier à se joindre à lui, rejetant la tête en arrière, ses cheveux blonds brillants accrochants la lumière venant de la demeure,ses dents ultra blanches étincelants.  (..)
Butch suivit, le flic hurlant de rire et perdant sa prise sur le torse de son meilleur ami (toutes les excuses sont bonnes pour se peloter ces deux là…). Fhurie sourit pendant une seconde, puis ses larges épaules se mirent à trembler, ce qui ébranla Z., jusqu’à ce qu’un large sourire apparaisse sur son visage couturé. 
Torh ne sourit pas mals l’air satisfait qu’il affichait contenait une lueur de son ancien caractère. (…)
Au mileu des rire, Rhage regarda Kholer. Sans dire un mot, tous deux s’étreignirent et, quand ils s’écartèrent, Kohler présenta à son frère l’équivalent mâle d’une excuse : une bonne claque sur l’épaule (moi, homme préhistorique, taper toi sur l’épaule pour dire, je t’aime, frère), Puis il se tourna vers Z., qui hôcha la tête. Ce qui était son raccourci pour accepter les excuses du roi.
Difficile de savoir qui avait commencé, mais quelqu’un passa le bras sur les épaules de quelqu’un d’autre, puis un autre fit de même, et il finirent regroupés comme une équipe de foot (ce n’est pas onze joueurs une équipe de foot?). Le cercle qu’ils formaient dans le vent froid était hétérogène, composé de différents gabarits, de poitrines plus ou moins larges et de bras aux longueurs inégales (ah bon ? ils ont pas tous le même corps ?). Mais grâce au lien qui les attachait, ils formaient une entité.
Serré entre ses frères, Kohler estima que ce qu’il avait autrefois considéré comme acquis était rare et exceptionnel : la Confrérie était de nouveau réunie.

 

Réactions : 

Comment JR Ward aurait voulu que je réagisse (et comme certainement, des milliers de fans ont réagi) :  

http://media.tumblr.com/tumblr_m4xh4ra92L1rqso10.gif
Oh mon dieu. C’est trop beau… Ils ont vraiment un coeur tout mou, sous
leurs carapaces de gros dur, ces guerriers chéris.

 

 

 

Comment j’ai réagi (insensible que je suis): 

http://media.tumblr.com/tumblr_m4x4jlUPv91rqso10.gif
Elle nous a vraiment sorti les violons là ?
mouahahahahahahahahahaah 

 

importorigin:http://les-lectures-de-cecile.over-blog.com/article-une-citation-une-emotion-3-110887407.html

16
sept

Une citation, une émotion #2

 

livres1

Pour ce rendez-vous, je vous ai selectionné un extrait de choix qui m’a fait passer par plusieurs émotions différentes et contradictoires: 

 

 

– Jasper… murmure-t-elle, pantelante. Jasper…
– Oui, mon amour ?
– Caresse-moi.
– Mais je te caresse, mon amour.
– Non, pas comme ça. Tu sais comment.
Il secoua la tête.
– Je veux te l’entendre dire.
Elle s’enferma dans le silence.
Jasper aurait dû prendre pitié d’elle, mais c’était plus fort que lui : il voulait qu’elle exprime son désir.
– Dis-le.
– Oh, mon Dieu… caresse-moi la chatte !

 

 

Pour remettre dans le contexte, quand j’ai lu cette dernière phrase, j’étais en train de prendre mon café du matin, dans la cafétéria de mon travail… 
Voici donc mes réactions, simultanées…

 

http://25.media.tumblr.com/tumblr_m8hdkejotL1rd9osjo1_400.gif
Je relis la phrase: elle a vraiment écrit « touche moi la chatte? »

http://24.media.tumblr.com/tumblr_m8i142uuyc1rd9osjo1_500.gif
Je regarde autour de moi pour voir si personne n’a lu ce que je viens de lire….
même si je suis seule dans la cafet. 

http://www.reactiongifs.com/wp-content/uploads/2011/08/extreme_spit_take.gif
Simultanément, je recrache mon café… 

 

http://24.media.tumblr.com/tumblr_m8c1my2QcZ1rd9osjo1_r2_500.gif

Et finalement, l’info est montée au cerveau et je me marre « ça, au moins c’est pas une romance
historique comme les autres » ! :-)

 

 

Extrait de « Séduire un séducteur » de Elizabeth Hoyt. 

 

 


 

 

 

 

 

importorigin:http://les-lectures-de-cecile.over-blog.com/article-une-citation-une-emotion-2-110138435.html

22
août

Une citation, une émotion #1



Voilà un nouveau “rendez-vous” que je vais vous proposer sur mon blog, de temps en temps, sans contrainte de jour ni de forme. Quand et si l’envie m’en prend… Ce sera un lundi, un mardi, un autre jour ou tous les jours, chaque semaine ou une fois par mois.

Ce seront simplement des phrases, paragraphes ou citations tirées de mes lectures (ou pas) et qui auront fait naître en moi une émotion. Quelle qu’elle soit. Des phrases que je veux garder en tête, que je veux partager et dont je veux laisser une trace…

    

 

livres1.jpg

 


Je viens de finir Onyx et j’ai surligné plusieurs phrases pendant cette lecture. Certaines m’ont fait rire, d’autres ont emballé mon petit cœur de midinette et comme il se trouve que je n’arrive pas à n’en choisir qu’une, je vous en mets deux.
Je tiens à préciser que je ne mets pas le passage qui m’a le plus touchée car il contient beaucoup trop de spoilers.
« Don’t ! Don’t you dare apologize ! » et tout le paragraphe qui suit m’a littéralement brisé le cœur. La détresse de Daemon à ce moment là était palpable et m’a fait monter les larmes aux yeux.

 

Voilà, ceci étant dit, place aux extraits :

 

 

”I’m mad at you –at myself. I’m so angry, I can tast it. But do you know what I thought about all day yesterday ? All night ? The one single thought I couldn’t escape, no matter how pissed off I am at you?”
”No,” I whispered.
”That I’m lucky, because the person I can’t get out of my head, the person who means more to me than I can stand, is still alive. She’s still here. And that’s you”.

Comment dire ? Swooooooooooooon.
J’ai fondu à la lecture de ce passage. Vous ai-je dit que j’aimais Daemon ?

 

“What are we going to do, Kitten?”
My toes curled at the deep octave of his voice “I don’t know”.
”I have a few ideas”.
I cracked a grin. “I’m sure you do.”
”Wanna hear about them ? Although, I’m much better at the show part rather than the tell.”
”Somehow, I believe you.”
”If you didn’t, I could always give you a teaser.”
He paused, and I could hear the smile in this voice.
”You bookish people love teasers, don’t you?”
Ahahahahahahahahah, j’aime son humour, et j’aime les références aux blogueuses. :-)

 
***Extraits de Onyx de J.L Armentrout***

****************

 

importorigin:http://les-lectures-de-cecile.over-blog.com/article-une-citation-une-emotion-1-109278561.html