Les lectures de Cécile

26
août

Mini-Chro’s (pas si mini) 14 : un Austen et deux YA

 

 

2156

Oui vous ne rêvez pas, j’ai lu un classique (depuis le temps que je le promettais à Caro…).

D’Austen je n’avais lu qu’O&P que j’avais beaucoup aimé et Lady qui m’avait laissé un sentiment beaucoup plus nuancé.

J’ai fini par tenter Persuasion (contrainte et forcée par Caro, Emi, Aily et Fée) et cette lecture a été une excellente surprise :)
Passé le premier chapitre un peu laborieux (surtout niveau style et quantité de personnages présentés), j’ai vraiment été prise par l’histoire…

L’histoire d’Anne Elliot qui a rejeté Frédérique Wentworth 8 ans avant le début du livre.
Non pas par manque d’amour mais car ses proches ne le jugeaient pas digne d’elle et de son statut. Le livre s’ouvre alors qu’ils vont se revoir pour la première fois depuis leur rupture.

J’ai adoré suivre Anne, forte, sûre d’elle, observatrice, touchante, intelligente et un peu sarcastique.
Elle n’a jamais oublié Wentworth et, alors que sa famille est obligée de louer leur maison pour éviter la faillite, ils vont se revoir et évoluer dans le même cercle social.
Wentworth, qui est devenu un riche capitaine, est quant à lui à la recherche d’une femme de caractère. N’importe qui, sauf Anne Elliot.

Elle se fiait plus à la sincérité de ceux qui disent parfois une parole irréfléchie qu’à ceux dont la présence d’esprit ne fait jamais défaut, et dont la langue ne se trompe jamais.

Quel plaisir, donc, de suivre Anne, ses pensées envers ses soeurs et la bonne société, (pensées pas toujours charitables) ainsi que ses tourments, ses espoirs, son calme.
Et quel plaisir de voir et de décrypter, à travers ses yeux, certaines attitudes, regards, faits et gestes de Wentworth.

J’ai aimé la plume de Austen, incisive, direct, moderne, fluide aussi, ainsi que l’histoire, prenante malgré une fin un peu rapide.
Un très bon moment qui m’a donné envie de continuer la découverte de ses œuvres.

Le chagrin n’est pas nécessairement en rapport avec la constitution. Une grosse personne a aussi bien le droit d’être affligée profondément que la plus gracieuse femme.
Néanmoins, il y a des contrastes que la raison admet, mais qui froissent le goût et attirent le ridicule. 

 

***************

 

17661416
Alex est une adolescente schizophrène et paranoïaque qui gère sa maladie du mieux qu’elle le peut.

En arrivant dans un nouveau lycée, elle ne s’attend sûrement pas à se faire des amis, à rencontrer Miles ou à enquêter sur des mystères impliquant un serpent, un panneau d’affichage et autres bizarreries.

“I didn’t have the luxury of taking reality for granted. And I wouldn’t say I hated people who did, because that’s just about everyone. I didn’t hate them. They didn’t live in my world. 
But that never stopped me from wishing I lived in theirs.” 

J’ai passé un très bon moment avec Alex qui est une héroïne touchante, drôle et forte qui a conscience de sa maladie & de ses faiblesses et qui remet tout ce qu’elle voit en question vu qu’elle ne sait jamais si elle est sujette à des hallucinations ou pas.
J’ai aimé la suivre, la voir évoluer, utiliser la Magic 8 Ball, douter, hésiter, essayer de surpasser son handicap et vivre une adolescence normale et j’ai adoré le jeu où ils doivent deviner qui est l’autre. 

« Europe is a trap… are you from Asia ? »
« Yes. »
« Did you have a significant effect on the development of some strain of philosophy that profoundly impacted the world? »
« Why don’t you ask us questions like that » Theo blurted out.
I stifled a laugh. « Yes ». 
 

Miles est un personnage aussi très particulier, surdoué, à la limite de l’autisme, qui traine ses propres bagages et qui relève des défis fous contre de l’argent. C’est un personnage pas forcément attachant de prime abord mais qui se révèle petit à petit.

I had to believe he’d been born with this confusion, this inability to understand people, because the alternative was that he’d been conditioned to think no one would ever suggest something like this to him, and he simply couldn’t process it when someone did. And that was too sad to believe.

Et qu’est ce que j’ai aimé les suivre et les voir évoluer, ces deux là.
Ils m’ont touchée, faite rire, émue (Alex m’a brisé le coeur lors d’une révélation) et même donner des papillons <3 <3

Well if you’re not either of them, you’d have to be me.
He blinked.
« It’s me? » I said. 
« I couldn’t think of anyone else », he said.

Et si je regrette quelques passages un poil confus, des conclusions sur « l’enquête » dont je n’ai pas compris le cheminement (donc un peu de facilité) et quelques éléments un peu abracadabrants, j’ai quand même passé un très bon moment en compagnie de Miles, d’Alex et de personnages secondaires hauts en couleur.

Pas un coup de cœur, quelques défauts, mais un très bon moment pour un YA original, qui m’a bien fait rire et que j’ai dévoré.

« So where were you, really ? I know it wasn’t mono. » 
I stopped, looked around, waited for some kids to pass us. « It was mono ».
Miles rolled his eyes. « Yeah, and my IQ is twenty-five. Really, what were you doing ? ».

Les avis de Sandy et de Karine.  

***************

 

18516681
Souvenez-vous, je vous parlais il y a peu du premier tome de cette série que j’avais adoré. 

Une enquête qui tenait la route et des adolescents originaux, intelligents, drôle et touchant que j’avais adoré suivre.
C’est donc, avec un peu d’attente que j’ai commencé ce livre. 

Dans ce second tome, on suit James qui part à Londres, sans prévenir Rachel, pour enquêter sur un accident de voiture étrangement similaire à celui qui a couté la vie à ses parents 7 ans auparavant.
Quand Rachel a un mauvais pressentiment et qu’elle décide, sur un coup de tête, de le rejoindre, elle ne s’attend pas à tomber au milieu d’une enquête mêlant le vol d’une édition originale d’un livre de Shakespeare, le probable meurtre d’un conservateur de musée et revenir sur la cause du décès des parents de Mycroft. 

Alors…
J’ai eu beaucoup de plaisir à retrouver Mycroft et Rachel que j’apprécie toujours autant.
J’aime leur humour, leur façon de parler et de penser, ainsi que la tension sexuelle qui s’installe et ne fait qu’augmenter au fil de ce tome.
J’ai aussi beaucoup aimé l’intrigue de base, bien pensée et originale.

« … he was different. And he kissed me in this funny way ».
« A funny way ? Like, what, he stuck his tongue up your nose or… »
« No. It was… weird. Intense ».
Mai kinks her eyebrows. « Because intensity and Mycroft are always mutually exclusive ». 

Malheureusement, certains passages sont vraiment trop gros (et je ne parle même pas du fait qu’une ado de 17 ans puisse partir à l’autre bout du monde sans prévenir ses parents) et je regrette beaucoup que le méchant de l’histoire soit aussi caricatural.
On perd en crédibilité, surtout que l’on a affaire à des ados de 17 ans tout de même !

Et si globalement, j’ai quand même eu beaucoup de plaisir à les suivre, et que Mycroft a su me toucher, et me faire couiner, j’avoue que l’auteur aurait mérité à garder l’enquête plus crédible et surtout moins dramatique à l’excès.

Ceci étant dit, cela reste un bon moment et je me réjouis de lire la suite :D
Lu avec lily qui a aussi aimé, et Julia et B qui n’ont pas du tout aimé ! :)

« You’re in the centre, Watts. Right here. » He touches his chest, over his heart, with his other hand.  » You’re always in the centre. »

 

***************

10
juil

Des questions aux auteurs…

 

J’ai une confession à faire.
Je ne vois pas vraiment l’intérêt de faire une heure de queue pour avoir une simple signature dans un livre (je ne dis pas qu’un livre dédicacé ne me fait pas plaisir mais quitte à faire la queue je préfère un mot un peu personnalisé :)).
Enfin… la dédicace simple n’est pas gênante si l’on est arrivé à échanger un peu avec l’auteur.
Malheureusement, une fois devant l’auteur (en tous cas les anglophones), je perds un peu ma langue et ne sait pas trop quoi dire à part que j’ai aimé leur livre. 
Du coup, en avril, quand je suis allée à Londres à une convention pour rencontrer des auteurs de romance, j’ai eu une idée. 
J’ai créé un carnet où je posais une ou deux questions « originales » aux auteurs dont j’avais lu les livres. 

Ca m’a pris du temps, mais j’ai adoré réfléchir à ces questions.
Et j’ai adoré assister aux réactions des auteurs qui les lisaient :)
J’ai donc pu à cette occasion rencontrer et faire compléter environ 6 pages de mon carnet. 

Quand j’ai su que Karen, Sofia et Gaelle allaient assister à une convention gigantesque avec des auteurs géniaux à Dallas en mai, j’ai demandé à Karen si je pouvais continuer mon carnet et le lui envoyer pour qu’elle le fasse compléter par les auteurs présents. 
Elle a accepté et à part deux trois auteurs qu’elle n’a pas pu voir ou qui ne sont pas venues, elle a pu compléter de nombreuses pages de mon carnet (merci encore !).

Maintenant que je l’ai récupéré, j’ai pensé que c’était sympa de partager ces questions / réponses avec vous :)

Du coup, merci à celles qui m’ont aidé à finaliser les traductions, à celles qui m’ont aidé à peaufiner mes questions et merci surtout à Karen pour son temps et son énergie! :D 

Et maintenant, place aux questions / réponses : 

 

SYLVIA DAY :

1610950_867736936648671_6799864941047122780_n

 

Question : 
Cross aime dominer et contrôler. 
Imaginez qu’Eva parte en weekend dans un endroit qui ne capte pas et qu’elle doit donc incapable de donner des nouvelles d’elle à Gideon pendant 3 jours. Comment réagirait-il ? 

Réponse : 
Elle aurait eu un garde du corps avec elle, mais il serait allé la retrouver rapidement, juste car il est protecteur. Elle n’en aurait probablement rien su.

 *********

 

 

EMMA CHASE

21743_827360484019650_8804961753728094762_n

 

Contexte :
Drew, le héros, a une opinion sur tout. 

Ma question :
Vous connaissez les yaourts avec du chocolat et de la chantilly au dessus ?
Certains mangent d’abord la chantilly puis le chocolat après, d’autres préfèrent mélanger les deux et enfin, certains préfèrent prendre une cuillère des deux et les manger ensemble mais sans les mélanger?
Vu que Drew a une opinion sur tout, même sur Cendrillon, pouvez vous me dire sa façon à lui de manger ce dessert et pourquoi ? 

La réponse : 
Drew plongerait directement sa cuillère et le mangerait sans mélanger (il est trop impatient). 
Mais il apprécierait surtout de manger du yaourt au chocolat sur Kate :-) 

 *********

 

 

GENA SHOWALTER

1510687_867736769982021_9068206823105735741_n

 

Question :
Votre héroïne de « la citadelle des ténèbres » a une odeur de bâton de cannelle plongé dans un pot de miel et votre héros une odeur piquante : un mélange de mâle, de sueur, et d’autre chose que l’héroïne ne sait identifier.
Ces deux odeurs sont pour le moins originales…
Comment trouvez-vous l’inspiration pour décrire les odeurs et goûts ? 

Réponse : 
Je choisis toujours des odeurs qui m’attirent. Des choses que j’ai découvertes ou que j’aime au moment où j’écris :)

 *********

 

 

KRESLEY COLE

1891148_867736713315360_1032604493672386039_n

Contexte :
Dans cette série de romance paranormale, les vampires ne peuvent pas avoir d’érections avant de trouver leur âme soeur et les démons ne peuvent pas éjaculer :-)

Question : 
Avant de trouver leur âme sœur, qu’est ce qui est plus dur, d’après vous ? 
Etre :
– Un vampire qui ne bande pas
– Un démon qui n’éjacule pas ?

Avec lequel des héros de votre série vous seriez-vous vu finir ? Pourquoi ?
Et avec lequel vous auriez voulu coucher un soir (si en possession de toutes ses facultés pour les vampires bien sûr) ? 


Réponse : 
– Être un vampire qui ne peut pas bander. 
– Le reste de ma vie avec Rydstrom ou Bowen.
– une nuit avec Lothaire.

 ********* 

 

 

AMITY CROSS 

10660170_827360417352990_8202414873475038357_n

Contexte :
Beat est un club de boxe

Ma question :
Est ce que vous savez ou je peux trouver BEAT et ses quelques torses nus?  

La réponse de l’auteur : 
Dans ton imagination! Miam! 
#LecheUnFighter

  *********

 

CHRISTINA LAUREN

10671415_827360450686320_6216556340679558930_n

Contexte :
Dans ce livre érotique, le héros aime déchirer les petites culottes de l’héroïne. 

Ma question: 
Qui a le plus de petites culottes de chloé ? Chloé elle-même (mais des neuves) ou Bennett (des déchirées) ? Et en parlant de Chloé, quel est son budget annuel de culottes ? 

Leur réponse :
A ce stade, Bennet en a plus :-)
Et disons… 1000 dollars.

 ********* 

 

 

MEG CABOT

11038245_867736986648666_425957358709675958_n

Contexte : 
La série Boy est une série de 3 tomes épistolaires (qui portent sur trois couples différents) que j’ai trouvée drolissime. 

Question :
Imaginez que vous continuiez la série « boy » (oui oui SVP !!!) avec un tome 4 qui parlerait d’une française qui s’appelle Cécile et qui débarquait fraichement à NYC. 
Pourriez-vous la décrire en quelques mots ? 

Réponse : 
Enjouée, mignonne et surexcitée (ou enthousiaste?).
Cécile, profitez bien et bonne chance ! 
Bon chance (écrit comme ça :)) !

 ********* 

 

SUSAN ELIZABETH PHILLIPS

11049584_867737056648659_4552338681705289696_n

Contexte :
Dans sa série des Chicago stars, les héroïnes font les choses que je liste ci-dessous :

Question : 
Vous êtes une héroïne de romance et pour attirer l’attention de l’homme de votre vie vous avez le choix entre :
– vous jeter sous sa voiture 
– ôter tous les marshmallow de ses lucky Charms
– Vous déguiser en castor.
– Autre chose ??? 
Qu’est ce que vous seriez le plus capable de faire ? 

Réponse :
– ôter tous les marshmallow de ses lucky Charms !

  *********

 

 

KARINA HALLE

11055392_867736893315342_7680820290320404681_n 

Question : 
Dex et Perry ont beaucoup de qualités mais aussi des défauts, ce qui les rend encore plus humains, touchants, vrais et attachants. (même si des fois on a envie de les baffer:)).
Pouvez vous me dire quelles sont les 2 qualités qu’ils préfèrent chez l’autre et les deux défauts qui les énervent le plus ? 

Réponse :
Les deux voient deux qualités à l’autre : 
Le fait qu’ils soient souvent sous estimés (j’entends par là qu’ils sont les deux traités moins bien que ce qu’ils valent… et je vois ça comme quelque chose de positif) et le fait qu’ils puissent aimer de manière illimitée – parce qu’ils ne se sont jamais laissés aller à aimer, ils ont tellement à donner. 
Deux défauts : manque de confiance en soi et le manque de confiance en l’autre. Mais ce sont deux défauts qu’ils peuvent facilement changer 

 ********* 

 

SAMANTHA YOUNG

11109717_827360534019645_7110839454701601859_n

Contexte : 
Dans ce livre l’héroïne change de sonnerie de téléphone selon ses humeurs. 

Ma question : 
Si Lexie était ici avec nous (à la convention), quelle sonnerie mettrait-elle sur son téléphone ? 
Aussi, on connaît le groupe de musique et la couleur préférée des héros mais pas leur livre préféré. 
Quels sont-ils? 

Sa réponse :  
Lexie aurait mis « let’s The party started » de Pink. 
Le livre préféré d’Alexia est « ne tirez pas sur l’oiseau moqueur » et celui de Caine « le parrain » 

 ********* 

 

 

A. MEREDITH WALTERS

11140122_827360404019658_8447138048715297240_n

Contexte : 
Dans ce livre, le héros (Flynn) est atteint du syndrome d’Asperger.

Ma question : 
Si Flynn me voyait arriver là, comme ça, que me dirait-il spontanément avec sa franchise déconcertante ? 
1. Quelle est l’intérêt de faire la queue pour avoir une signature ? 
2. Je n’aime pas ton vernis rouge. 
3. Il te reste 2h34min et 28 secondes pour avoir tous les autographes que tu veux.
4. Autres : 

La réponse : la 2.

 ********* 

 

 

JANE HARVEY-BERRICK

11147025_827360510686314_1332999314900470476_n 

Contexte : 
Le héros n’arrive pas à dire « pardon » « je t’aime » et « merci ». Il montre ce qu’il ressent mais ne prononce jamais ces mots. 

Ma question : 
Je suis française, quel mot Kes voudrait-il que je lui apprenne parmi les 3 qu’il a le plus de mal à dire: « merci », « excuse-moi » ou « je t’aime » ? 
Et quelle phrase voudrait-il savoir murmurer à Aimee ? 

La réponse de l’auteur : 
Kes a besoin d’apprendre à dire pardon mais le plus pratique serait « je t’aime ». 
Il voudrait murmurer : « tu es la magie de mon monde »

 ********* 

 

 

CALLIE HART

11160669_827360560686309_4668783650528969173_n

Contexte : 
Dans ce livre le héros est dominant au lit et a un sac noir avec beaucoup « d’ustensiles » utiles (niveau sexuel). 

Ma question : 
Zeth se retrouve sur une ile déserte et ne peut prendre que 3 objets de son sac : quels sont-ils ?

Sa réponse : 
– Sa « canne » pour quand Sloane ne se comporte pas bien 
– des mister freeze bleus: s’ils ne les mangent pas pour se rafraîchir, ils pourront toujours les utiliser autrement :-)
– des menottes : tu ne peux pas partir en vacances sans !

 ********* 

 

JAY CROWNOVER : 

11214230_867736963315335_8772949533122157014_n

Contexte : 
Les héros de cette série sont tatoués et percés de … partout… :-) 

Questions :
Entre un homme qui a un piercing à la langue (avec tout ce qu’il peut faire avec) et un homme qui a un piercing au sexe : lequel choisissez-vous ? 

Aussi : entre un homme tatoué, très gentil mais qui est très jaloux, un homme percé, intelligent mais qui ronfle très fort et un homme sans piercing ni tatouage mais qui n’a aucun défaut. Qui choisissez vous ? 

Réponses :
Un homme percé au sexe, toujours ! Ajoute ça à ta liste de chose à faire dans ta vie. 
Et pour la deuxième question : un homme comme Nash ! Gentil, tatoué, intelligent et qui a des défauts. Il peut même ronfler, ça ne me dérange pas ! :-) 

  *********

 

 

JENNIFER L. ARMENTROUT

11267503_867737046648660_4132350214421350444_n

 

Question : 
On voit ici (aux conventions) des personnes avec des valises pleines de livres à signer. 
Certaines femmes demandent même à leur conjoint de venir les aider à porter leurs valises et commencer des queues pour elles. 

Imaginez que Kate décidait, en tant que fan de lecture et blogueuse, de participer à DALLAS (nom de l’event) et demande à Daemon de l’accompagner.
Quelle serait sa réaction et réponse?

Réponse :
Daemon aurait dit oui mais il lui aurait aussi demandé de trouver un moyen de le persuader de venir. Mais c’est quelque chose que Kate aurait aimé ! 

   *********

 

 

TAMMARA WEBBER

11403304_867736703315361_6663534595751674628_n

 

Question :
Tout d’abord, j’aimerais vous dire que EASY était mon premier NA et qu’il aura toujours une place spécial dans mon coeur. J’aurais aimé être Jacqueline et trouver le numéro de Lucas sous ma tasse de café :)
Maintenant, si vous aviez du écrire un épilogue « 10 ans plus tard » à leur sujet, qu’est-ce que ça aurait été ?

Réponse :
Je ne sais pas trop mais ça aurait été une fin heureuse <3

   *********

 

 

COLLEEN HOOVER

11666045_867736876648677_6797614195256465119_n

 

Question :
Votre marraine fée vous propose: 
– un coca frais chaque fois que vous mourrez de soif, 
– des livraisons gratuites de food chinoises quand vous le voulez et où vous voulez pendant un an,  
– un café qui apparait tous les matins dès que vous claquez des doigts, qu’est ce que vous choisissez ? 

Aussi, entre un tableau de Owen, un poème de Will, une chanson de Ridges (tous inspirés par vous) et un vol en avion avec miles, que choisissez-vous ?
PS : Qu’est ce que ça fait d’avoir autant de double consonnes dans son nom ? :-)

Réponse : 
– La nouriture chinoise
– Une chanson de Ridge

Pour le PS : J’adore ça ! Mon nom de jeune fille est Fennell, c’est plus simple à écrire ! 

   *********

 

 

ELOISA JAMES

11667354_867736956648669_2688036623156396174_n

 

Question :
Si vous aviez vécu à l’époque victorienne : quelles règles de la bonne société londonienne auriez vous été incapable de suivre vu votre personnalité ?
– ne jamais parler de parties du corps
– être vierge 
– vous marier pour le statut social : sans amour
– porter des corsets
– vous auriez suivi toutes les règles 

Et si vous aviez du être compromise, dans quel endroit pensez vous que cela aurait eu lieu? 
– dans un jardin lors d’un bal sur un banc un baiser torride 
– dans une chambre en perdant votre virginité 
– dans une calèche 
– autre ? 

Réponses :
– Ne jamais parler des parties du corps.
– Et dans un jardin, lors d’un bal, sur un banc, un baiser passionné. 
–> si on se réfère à mon attitude au lycée, je me serais mariée jeune !!

   *********

 

 

JILL SHALVIS

11692558_867736783315353_8427950059041889520_n

 

Question :
Dans votre livre… Jax, le héros, est…. Ce qu’on peut appeler polyvalent. Il est : 
1. Avocat
2. Maitre d’œuvre dans une entreprise de rénovation
3. Maire
4. Barman
5. Jardinier (bucheron)
6. Ebéniste

Avouez, vous ne saviez pas quel métier choisir et vous avez décidé de tous les mettre ?

Aussi : 
Maddie est un peu mary poppins, elle a toujours dans son sac du détachant, une lampe de poche et du chocolat. 
Quel autre objet que n’avez vous pas mentionné a t-elle tjs dans son sac ?

Réponse : 
Un préservatif :-)

   *********

 

 

MARY BALOGH

11692744_867737013315330_5974009531962869730_n

 

Question : 
Si vous aviez vécu à l’époque victorienne : quelles règles de la bonne société londonienne auriez vous été incapable de suivre vu votre personnalité ?

– ne jamais parler de parties du corps
– être vierge 
– vous marier pour le statut social : sans amour
– porter des corsets
– vous auriez suivi toutes les règles 

Et si vous aviez du être compromise, dans quel endroit pensez vous que cela aurait eu lieu? 

– dans un jardin lors d’un bal sur un banc un baiser torride 
– dans une chambre en perdant votre virginité 
– dans une calèche 
– autre ? 

Réponses :
1. Porter des corsets. Je pense que ma mère en portaient ! 
2. Dans un jardin, lors d’un bal, sur un banc pour un baiser passionné : comme je suis une jeune fille de bonne famille, j’aurais accepté d’aller dans un jardin avec lui mais sûrement pas dans une calèche ou dans une chambre à part. Mais je n’aurais accepté qu’un baiser.

 ********* 

 

 

 DARYNDA JONES

11695927_867736786648686_3165618522102492589_n

 

Questions :
Reyes est… comment dire… Parfait. 
Sexy, beau, intelligent, deadly, il cuisine bien, c’est un dieu au lit. Bref c’est le fantasme faite homme. 
Mais il doit bien avoir un défaut ? 
Lequel ? 
Aussi, est ce qu’il y a une chose (en général, pas seulement sur Charley) qu’il ne sait pas ? 

Réponse :
J’aime cette idée de questions !
Je pense en fait que Reyes a pleins de défauts ! LOL.
Je pense qu’il doit travailler dur pour dépasser ces défauts. Il est trop lunatique des fois et ne traite pas toujours les gens très bien. Mais pour Charley il essaye de changer. 
Merci !

********* 

 

 

ALICE CLAYTON

11695944_867737093315322_2440440411796878565_n

 

Contexte :
Dans ce livre, le héros ramène chaque soir une nouvelle copine et toutes sont très expressives lors de l’acte sexuel. Une va même jusqu’à miauler ce qui est entraine une réaction du chat de l’héroïne qui habite à côté et entend tout.

Question :
Je suis le nouveau coup d’un soir de Simon : quel genre de cri / bruit / son est-ce que je fais pendant l’amour et quel serait la réaction de Clive ?

Réponse:
Vu que je suis américaine je ne connais rien à la Suisse si ce n’est que c’est très beau.
Je dirais que tu jodlerais (chanter à la manière des Tyroliens)(je suis MDR!)
Et Clive porterait une petite cloche autour de son cou :)

********* 

 

 

JULIE JAMES

11698785_867736863315345_5904399074292712022_n

 

Question :
Quelle héroïne de votre série FBI seriez-vous, et pour lequel de vos héros auriez-vous craquer pour une relation à long terme? Et pourquoi ?
Et si vous deviez choisir un d’entre eux pour un coup d’un soir, lequel choisiriez-vous ?

Réponse :
Je pense que je choisirais Jack Pallas si je ne pouvais tomber amoureuse que d’un héros.
Qui pourrait résister à un homme qui peut tuer quelqu’un avec un cure-dent ? :-)

********* 

 

 

TESSA DARE

11705171_867736943315337_8414298816349836586_n

 

Question :
Si vous aviez vécu à l’époque victorienne : quelles règles de la bonne société londonienne auriez vous été incapable de suivre vu votre personnalité ?

– ne jamais parler de parties du corps
– être vierge 
– vous marier pour le statut social : sans amour
– porter des corsets
– vous auriez suivi toutes les règles 

Et si vous aviez du être compromise, dans quel endroit pensez vous que cela aurait eu lieu? 

– dans un jardin lors d’un bal sur un banc un baiser torride 
– dans une chambre en perdant votre virginité 
– dans une calèche ou à l’extérieur (à la campagne). 

Réponses :
– Me marier pour le statut : sans amour. (bien sûr!)(le bien sur est écrit en français). 
– Dans une calèche ou à l’extérieur.
Chère Cécile, merci beaucoup de me lire et pour ces question très sympas. 
J’espère que vous avez passé des heures heureuses à Spindle Cove ! 

********* 

 

 

CHLOE NEILL

11709562_867736779982020_7252114000673342047_n

 

Question :
Merit peut avouer quelque chose à Ethan (sur lui) qu’elle n’a jamais osé lui dire avant (exemple : tu sais que j’ai compté et que tu hausses environ 17x par jour un sourcil, soit environ 6205 fois par an ?), qu’est ce que ce serait ?
Et Ethan à Merit ?

Réponse :
Je ne pense pas que Merit ferait une concession de ce genre à Ethan ou vice versa. Ils sont tous les deux bien trop dangereux. :)

********* 

 

 

ELIZABETH HOYT

11737817_867736859982012_2686740703378456557_n

Question :
Si vous aviez vécu à l’époque victorienne : quelles règles de la bonne société londonienne auriez vous été incapable de suivre vu votre personnalité ?
– ne jamais parler de parties du corps
– être vierge jusqu’au mariage
– vous marier pour le statut social : sans amour
– porter des corsets
– vous auriez suivi toutes les règles

Et si vous aviez du être compromise, dans quel endroit pensez vous que cela aurait eu lieu?
– dans un jardin lors d’un bal sur un banc un baiser torride 
– dans une chambre en perdant votre virginité 
– dans une calèche 
– autre ?

réponse :
– être vierge jusqu’au mariage
et
– Dans un jardin pour un baiser torride :)

********* 

 

 

 

ILONA ANDREWS

11737855_867736709982027_4753689524927216902_n

 

Question :
Est-ce que vous pouvez continuer cette conversation entre Curran et Kate ? 
– Je ne voudrais pas paraitre condescendant mais je pense (et par là je veux dire que je suis sûr) que tu as tort. 

Réponse :
– Si tu utilises encore ce ton avec moi, je vais devoir te frapper. Fort.
– aha. Est-ce que tu me préviendras avant, que je sache quand tu m’as touché ? 
– Oh, tu le sauras, sa majesté des fourrures. Tu le sauras…

********* 

 

 

RAINBOW ROWELL

11738032_867736699982028_7309126549914244155_n 

Contexte :
Eleanor & Park est un YA que j’ai adoré et qui nous laisse un peu sur notre faim même si j’ai adoré la fin…
Attention ma question peut contenir des spoilers :)

Question :
Chère Rainbow, merci pour la perfection de Eleanor & Park.
Il me semble que vous avez oublié d’écrire un épilogue.
Ne vous en faites pas, je sais ce qu’il se passe à la fin.
Park reçoit la carte postale de Eleanor avec « Je t’aime » écrit dessus, ils reprennent contact, se revoient pendant les vacances, vont à la même université et se marient.
Okay, maintenant que nous avons établit cela, est-ce que vous pouvez me dire comment seront leurs enfants à 16 ans ? Roux, typés asiatique, geek, populaires, différents…

Réponse :
Je les vois…. HEUREUX.

 

 

Et pour finir un cadeau de la part de Sofia et Karen : MERCI LES FILLES <3
IMG_3682

********* 

24
juin

Confess de Colleen Hoover : quand trop de drames gâchent un livre magnifique…

{2F95ED0E-1D47-42A0-8674-3AFD3DA97D4F}Img400
Confess, en quelques mots, c’est l’histoire d’Auburn qui, a 21 ans, est à la recherche d’un travail supplémentaire pour pouvoir faire évoluer une situation qui la ronge. 
En rentrant chez elle, elle tombe sur Owen, un artiste qui peint de magnifiques oeuvres basées sur les confessions d’inconnus.
Owen qui cherche justement une assistante pour son exposition du soir et qui a des secrets qu’il ne veut et ne peut confesser. 

 

J’ai adoré la première moitié du livre.
Colleen Hoover a su une fois de plus me happer dès les premières pages avec son histoire unique et son écriture qui est, comme d’habitude, magique.
En effet, avec Confess, l’auteur nous confirme une fois de plus qu’elle a un réel don pour nous toucher avec des phrases magnifiques, sublimes et poétiques.

L’histoire est quant à elle hyper bien pensée et originale : j’ai particulièrement adoré l’aspect artistique avec les peintures d’Owen qu’il réalise à partir de confessions anonymes.
Ces confessions sont d’autant plus touchantes qu’elles sont vraies, comme nous l’indique l’auteur au début de son livre.
Certaines font rire alors que d’autres sont tout simplement intolérables et j’ai adoré son idée de les exprimer à travers l’art.

« Which way is your place ? » he asks.
« You aren’t coming over », I immediately say.
« Auburn » he says, laughing, « it’s late. I’m offering to walk you home, not asking to spend the night ».
I inhale, embarrassed at my assumption. « Oh ». I point to the right. « I’m about fifteen blocks that way ».
He smiles and waves a hand in that direction, and we both begin walking. « But if I were asking to spend the night… »
I laugh and push him playfully. « I would tell you to fuck off ». 

 

Un autre aspect unique et très bien pensé et le fait que Colleen Hoover s’est associé à un vrai peintre, Danny O’Connor, pour réaliser des peintures que l’on retrouve dans ce livre.
Ici Auburn dessinée par Owen (ou Danny O’ Connor). 

confess

Je vous conseille vivement de cliquer sur la page Facebook de ce peintre : j’adore ce qu’il fait et les couleurs qu’il utilise.

Pour revenir au livre, j’ai donc été complètement charmée par la première moitié du livre, par les personnages, par leur relation, par les confessions (qui auraient d’ailleurs mérité d’apparaître tout au long du livre et pas seulement au début), et même par leur rencontre, même si elle relève plus de la magie que de la réalité :-)

Tous les ingrédients étaient là pour le coup de cœur : papillons, répliques touchantes et drôles, phrases magnifiques.
J’ai ri, été touché, couiné et même versé des larmes lors du prologue…

« But »… I turn and face him. « I thought you learned your lesson about mixing business with pleasure. Isn’t that how you found yourself in a bind today? »
He grins with a very subtle laugh « Consider yourself fired ».
 

Et puis… cette seconde partie…
Cette seconde partie qui a ôté toute possibilité au livre d’être un coup de coeur…

Si j’ai été surprise par une révélation (qui d’habitude aurait pu me faire lever au ciel), j’ai trouvé qu’elle était bien amenée et bien expliquée. Cette révélation donne d’ailleurs lieu à un passage très touchant.
Malheureusement, elle donne également lieu à des choix que l’héroïne se sent obligée de faire et auxquels je n’ai pas du tout adhéré.
Ainsi, j’ai eu beaucoup de mal avec un de ses choix par rapport à Trey.

Un choix dont découle un certains nombres d’évènements mélodramatiques qui sont un peu la marque de fabrique de Colleen Hoover.
Malheureusement, cette tendance à l’over-drama ne passe pas toujours bien et c’est le cas ici.

Surtout qu’un de ses personnages s’en sort très bien à la fin ce que je trouve tout simplement scandaleux. Quel message cela est-il censé véhiculer ? *

“I’m scared I’ll never feel this again with anyone else, » I whisper.
He squeezes my hands. « I’m scared you will.” 

Aussi, pendant tout le livre, Owen a deux vérités (confessions) qu’il ne veut pas dévoiler. Une qu’il finira par confesser à Aubern, et l’autre pas… Et comment dire ?
La première est très peu crédible et vraiment « too much »** et la seconde… well… la seconde (et la dernière du livre que nous seuls apprenons) et bien je ne comprends tout simplement pas pourquoi il n’en parle pas à Auburn et en quoi cela pourrait briser leur couple.
C’est dommage car j’ai bien aimé cet épilogue mais il est gâché par le fait que c’est une vérité qui aurait pu ne pas rester secrète, au contraire.

En résumé, je suis toujours impressionnée par son écriture, si belle et poétique, par ses détails qui font toute la différence, qui nous font rire, nous font nous attacher à ces personnages et qui nous font ressentir beaucoup d’émotions.

Et j’ai aimé l’histoire. Unique. Bien pensée.
Mais ce livre ne tient malheureusement pas ses promesses sur la longueur et je garde une impression de gâchis et de déception.
Comme je le disais, les livres de cette auteure ont toujours un côté mélo-dramatique, on s’y attend, on le sait. Malheureusement, dans Confess, cet aspect là est poussé à la limite de la crédibilité. Dommage.

 

LA PARTIE SUIVANTE CONTIENT DES SPOILERS.
NE LISEZ LA SUITE QUE SI VOUS AVEZ LU LE LIVRE OU SI VOUS NE COMPTEZ PAS LE LIRE.

 

* Trey tente de violer Auburn mais est interrompu par la colocataire de celle-ci.
J’ai bien compris pourquoi elle n’ose pas porter plainte juste après, vu les conséquences que cela peut avoir par rapport à son secret (même si cela est quand même déjà sidérant), mais à la fin ?
Donc finalement Trey est un personnage obsessionnel, qui est prêt à user de son statut de policier pour condamner des innocents et qui tente de violer une fille, mais il s’en sort sans rien ????  Quel message cela est-il supposé véhiculer ?
Il n’est pas allé jusqu’au bout et ne l’a pas violé donc c’est OK ? Il peut s’en sortir et refaire ça à la prochaine fille qui va l’obséder ?
Le fait qu’elle ne porte pas plainte et qu’il s’en sorte sans même un procès me si-dère.

** Dommage le coup du père est peu crédible d’autant qu’il reçoit vraiment des prescriptions médicales pour ce médicament. Il aurait prendre le blame sur lui et montrer une ordonnance après.

 

FIN SPOILERS****FIN SPOILERS****FIN SPOILERS****FIN SPOILERS****FIN SPOILERS****FIN SPOILERS****FIN SPOILERS**

 
Les avis également en demi teintes de Karine et Francesca