Les lectures de Cécile

16
oct

Francesca Cahill tome 1 : un odieux chantage de Brenda Joyce – La déception RH de l’année…

Un-odieux-chantage-9782290040478-30

Toutes mes copines ont adoré ce livre… « Francesca par ci » « Francesca par là » « J’ai enchainé les 6 tomes » « Série géniale » «  Et Calderrr hiiiii »…
Et moi, pauvre créature influençable que je suis, je savais qu’il y avait un triangle amoureux qui durait 3 tomes et je savais que ça allait être dur de passer outre. Mais bon, elle avait l’air si incroyable cette Francesca que mon immense ouverture d’esprit et moi-même (que celle qui vient de pouffer se dénonce et m’apporte un carambar caramel pour se faire pardonner), avons décidé de passer outre nos préjugés et commencer la série quand même… Et tout ce que je peux vous dire c’est qu’on ne nous y reprendra plus si facilement, mon ouverture d’esprit et moi-même… 

 

En deux mots (façon de parler vu la longueur du billet), voici l’histoire…
Histoire qui se passe à New-York en 1902 (J’avoue que ça aurait dû me mettre la puce à l’oreille, vu que je n’aime que les RH qui se passent à Londres, avec des bals et des calèches… pas celles où il y a le téléphone et des voitures). Bref, NYC 1902, notre héroïne, Francesca, 20 ans, est une fille super intelligente, très portée sur les réformes, qui a décidé d’étudier à l’université (en secret) et qui ne veut pas se marier.
Le livre s’ouvre alors que sa mère a organisé une soirée mondaine chez elle. Durant cette soirée, Jonathan Burton, le fils de Elza et Robert Burton, les voisins de Francesca, est kidnappé… L’occasion pour le nouveau préfet de police, Rick Bragg, de prouver ce qu’il vaut en résolvant ce mystère…

Intéressant, non ?
(La question était rhétorique, mais si vous voulez vraiment la réponse, sachez que c’est non).

Et si vous n’avez pas tout compris au résumé (votre nom est-il Francesca ?) ou si vous avez lu le paragraphe précédent en diagonal (insinueriez-vous que mes billets sont trop longs ?) voici les personnages à retenir :

Francesca : pimbêche sans cervelle : héroïne. Très intelligente.
Bragg : héros et nouveau préfet de police. Très beau.
Robert et Eliza : parents du garçon kidnappé. Très tristes.
Connie et Neil : sœur et beau frère de Francesca. Très… rien.

Maintenant que vous connaissez l’histoire de base et les personnages principaux, place au QCM.

 

Attention : spoilers.

1) Quand Francesca, hyper féministe et engagée politiquement, qui n’aime pas les soirées mondaines et ne veut surtout pas qu’on lui présente des hommes car elle veut étudier et non pas se marier, rencontre le nouveau préfet de police de la ville qui a fait Harvard, a été chef d’entreprise et connaît le président Roosevelt (tout ça à environ 27 ans)(comme quoi le manque de crédibilité sur le passé des héros est vraiment un point commun à tous les genres de romances, pas juste à l’érotique), Que pense-t-elle ? (trouvez la réponse fausse)
a) Chouette, je vais pouvoir parler des nouvelles mesures de sécurité publique.
b) Oh la la, il est beau, quel charisme !
c) Oh la la, je ne sais pas quoi dire, je perds ma langue, j’espère que je ne lui semble pas trop bête (À lui, je ne sais pas. À nous, si).
d) Oh la la, il est beau, quel charisme.
e) Oh, mais attends, il ne me regarde pas ? Mais pourquoi il ne me regarde pas ? Tous les hommes me regardent pourtant ! N’aurait-il pas (je cite) « remarqué que je suis blonde aux yeux bleus avec un joli nez retroussé ? »
f) Mais pourquoi ne me regarde-t-il pas alors que tous les hommes me regardent ?
g) Il est presque aussi beau que Neil, le mari de ma sœur.

Indice: trèèès difficile pour voir si vous êtes aussi doués que Francesca pour résoudre les énigmes.
Si d-1 = c, alors la bonne réponse est b-1.

 

2) Quand Francesca, fille hyper intelligente s’il en est, décide d’aller, sans prévenir personne, dans les bas fonds de NYC où le premier indice laissé par le kidnappeur indiquait de se rendre, comment se déguise-t-elle pour passer inaperçue ?
a) Avec les vêtements trois fois trop grands de sa bonne et en mettant un coussin pour rembourrer le tout qu’elle ne tiendra pas et qui tombera dans la rue sans qu’elle s’en rende compte.
b) Avec les vêtement d’un valet, en attachant ses cheveux et en ne rembourrant pas sa tenue avec un coussin qu’elle ne prendrait pas la peine de tenir pour qu’il ne tombe pas. (je viens de battre le record de négations dans une phrase ou quoi?)
c) Elle ne se déguise pas.

Indice : malgré le ton de ce billet qui pourrait vous sembler légèrement ironique, Francesca n’est pas stupide au point de ne pas se déguiser.
Non, ne déconnez pas, je n’ai pas dit non plus qu’elle était intelligente au point de trouver une tenue qui la déguiserait complètement. Faut pas exagérer non plus.
Et oui, le coussin tombe. (Oui oui dit oui oui).

 

3) Quand elle revient de son expédition, elle croise Neil, son beau frère et il se passe successivement les choses suivantes :
À quel moment ai-je eu le plus envie de gifler l’héroïne, de jeter mon Kindle et de rire nerveusement tout en roulant des yeux ? Lorsqu’ :
a) Elle perd la parole « pourquoi se transformait-elle systématiquement en bécasse muette en sa présence ? »
b) Il la regarde de la tête aux pieds et elle rougit. « Elle détestait qu’il la vît vêtue de cette vilaine robe noire de domestique. Il avait beau être marié avec Connie (sa sœur, suivez un peu), et elle-même ne pas être vaniteuse (vaniteuse, elle ???), elle ne pouvait s’empêcher d’avoir envie qu’il la trouve agréable ».
c) Il la regarde et lui demande ce qui lui est arrivé et « Francesca aurait aimé inventer un mensonge élaboré, mais elle en fut incapable tant elle était occupée à se demander s’il admirait sa chevelure en désordre ou s’il la critiquait » (vaniteuse, elle ?????)
d) Il croit qu’elle revient d’un rendez-vous avec un homme et Francesca « de façon perverse, était ravie qu’il imagine qu’elle avait rencontré un homme. Peut-être que lorsqu’il penserait à elle dorénavant, il verrait autre chose que la bizarre petite sœur de Connie, incapable d’aligner des phrases cohérentes en sa présence ». (ou pas…)
e) Comme elle ne répond pas, il lui dit que si cet homme était un gentleman, il la courtiserait comme elle le mérite, ce à quoi Francesca, 20 ans et super intelligente répond (quoi ? je ne fais que rappeler les faits., je ne fais en aucun cas du mauvais esprit). Donc quand il lui dit qu’elle ne mérite pas un homme qui ne la courtise pas comme il se doit, elle lui répond :
f) « OK. Je ne verrai plus jamais mon amant, Neil ». puis : « Que lui avait-il pris ? C’était absurde, mais elle avait envie qu’il la considère suffisamment femme (si toi aussi tu connais Pascal Obispo, chante avec moi : Si j’existe, si j’existe, c’est d’être feeeeemmmmme, c’est d’être femmmmme) (oui je sais que c’est fan le mot de la chanson et pas femme, vous avez cru que mon nom commençait par F et finissait par A ?!). Bref, donc où en étais-je ? Ah oui, « elle voulait qu’il la considère suffisamment femme pour avoir un rendez-vous galant, pour être la maîtresse d’un homme », du coup elle lui a dit « je ne verrai plus jamais mon amant, Neil ». Tant de profondeur dans un dialogue, je ne sais pas vous, mais moi, ça me donne envie de me noyer dans un piscine de fraises Tagada. Mais bon, poursuivons. Suite à ce mensonge éhonté,
g) Elle se reprend rapidement pour lui dire qu’il ne s’est rien passé de grave et lui de lui répondre « je lis la vérité dans vos yeux » (le niveau de ces dialogues quand même…)(oui je les ai surlignés, je tenais vraiment à pouvoir les partager avec vous)(ne me remerciez pas, je ne suis qu’abnégation, je l’ai toujours dit).
Donc, il lit la vérité dans ses yeux et la croit quand elle dit qu’il ne s’est rien passé de grave donc il ajoute « alors c’est la fin de cette histoire en ce qui me concerne »
Ce à quoi Francesca répond :
h) « Merci Neil, dit-elle d’un ton qu’elle voulait plein de maturité et de dignité. Mais elle se sentit devenir écarlate, ce qui gâchait tout !».

Indice: Quelle était la question, déjà ?
Ah oui, quand ai-je eu envie de casser mon Kindle et de fracasser Francesca.
Merci de me l’avoir rappelé, cher lecteur de mon cœur, vous dis-je, le menton relevé, les yeux à moitié fermés, d’un ton que j’espère plein de maturité et de dignité.

4) La première lettre du ravisseur ayant été retrouvée chez Francesca lors de la soirée mondaine, Bragg avait demandé à voir la liste des invités. Liste que Francesca avait donc semblé bon de prendre avant lui et qu’elle n’a pas eu le temps de remettre en place.
Quand la mère de Francesca vient dire à Bragg que quelqu’un l’a prise, que fait Francesca ?
a) Elle avoue à Bragg que la liste est chez elle et lui montre ses seins pour qu’il focalise sur autre chose.
b) Elle la garde et lui laisse croire qu’elle a été volée et se fait tout de même la réflexion « qu’en gardant cette liste elle fait peut-être entrave à l’enquête ».

Indice : désolée, l’auteur de ce billet est trop occupée à rouler des yeux, elle ne peut pas vous mettre d’indice.

5) Les mots laissés par le ravisseur se succèdent et ne se ressemblent pas. Des mots sans queue ni tête (pour une fois je ne ferai pas de mauvais jeu de mot)(je suis comme celle-dont-on-ne-prononcera-pas-le-nom : raffinée). Donc, une fois le mot était taché de sang, l’autre fois, il contenait des cheveux du petit, puis une fois, un bout d’oreille…
La mystère s’épaissit, l’angoisse aussi. Francesca a peur, elle a la nausée et est terrorisée. Tout le monde croit le petit Jonathan mort.
Et Francesca ne peut s’empêcher de poser à Bragg la question suivante :
– Que veut ce fou, selon vous ?
Et lui de répondre, plein de perspicacité due à ses années à Harvard et à son poste de préfet de police :
– De toute évidence, il cherche à atteindre les Burton. (Bravo Sherlock ! Tu ne serais pas préfet de police, par hasard ?)

Bref, donc, alors que son fils a été kidnappé depuis 3 jours, qu’elle a reçu une oreille qu’elle croit lui appartenir, que fait la mère de ses journées ?
a) Elle pleure.
b) Elle ne mange plus, elle pleure, elle angoisse.
c) Elle baise et crie de plaisir avec son amant dans son salon.

Indice : l’amant lui fait même un cuni.

6) Qui est l’amant que Francesca découvre en train de pénétrer d’un gros coup sauvage la mère apeurée et désespérée ?
a) Bragg le préfet.
b) Neil le beau frère.

Indice : c’est Neil.

7) Qui est le véritable père du fils disparu (qui a 7 ans) ?
a) Bragg le préfet.
b) Neil le beau frère.

Indice : C’est Bragg

—– Interruption momentanée des programmes :

Sanntaaaa barabaraaaaaa tu me diraaaas, pourquoiiiiiiiiiiiiiii

—— Reprise du programme Amour gloire et beauté, épisode 6578658 —-

8) Lors du premier rdv donné par le ravisseur (souvenez vous, celui où Francesca avait rembourré son déguisement avec un coussin qu’elle avait perdu), un garçon de 10 ans, Joël, avait remis le prochain billet du kidnappeur à Bragg.
Francesca arrive à retrouver Joël qui accepte de l’amener voir le type qui lui avait donné le billet. Il lui donne rdv à 23h dans un quartier malfamé pour l’amener dans une taverne. Que fait Francesca ?
a) Elle prévient Bragg.
b) Elle y va seule.

Indice : il est temps d’arrêter de vous leurrer. Francesca n’est PAS intelligente.

9) Quand Francesca décide d’épier ses voisins (ceux qui se sont fait kidnappés leur fils) depuis chez elle avec des jumelles et qu’elle voit Robert (le mari) et Eliza se disputer, puis Robert la frapper, puis la pousser sur le lit et se mettre à califourchon sur elle, et que Francesca comprend qu’Eliza va se faire violer par son mari, que fait-elle, cette jeune fille téméraire qui ose aller seule dans des quartiers hyper dangereux à une heure du matin ?
a) Elle hurle, appelle son frère et son père, et les supplie d’intervenir.
b) Elle se rue chez ses voisins.
c) Elle appelle Bragg vu que le téléphone existe et qu’elle sait comment joindre le préfet de police.
d) Rien, car quand elle pense à aller là bas, elle se dit qu’on lui opposerait une fin de non-recevoir.

Indice : il est temps d’arrêter de vous leurrer, Francesca n’est PAS intelligente.

10) Quand Joël, le petit garçon, vient voir Francesca pour lui dire qu’il a menti sur la personne qui lui avait remis le mot et qu’il lui dit que c’est le domestique de ses voisins, que fait Francesca ?
a) Elle prévient Bragg.
b) Elle va seule chez les Burton confronter le domestique.

Indice : il est temps d’arrêter de vous leurrer, Francesca n’est PAS intelligente.

11) Au final elle se fait enfermer dans la cave, elle arrive à se libérer (toujours grâce au garçon, ne croyez pas une seconde qu’elle aurait fait quelque chose de bien durant le livre), elle entend le domestique parler avec Robert, le mari et père du fils kidnappé. Elle comprend que c’est lui le kidnappeur. Il la voit s’enfuir, veut la retenir, mais Bragg arrive, lui tire dans le genoux et lui avoue que le fils qu’il croit être le sien est en fait le sien et là, Robert pète une durite, traite sa femme de salope et on comprend qu’il a fait ça pour la rendre folle et lui faire payer tous ses amants (en même temps, elle l’a bien cherché à coucher avec tout NY).
Il est arrêté, on retrouve l’enfant, Francesca se rend compte qu’elle aime désespérément Bragg, et… que se passe-t-il ? (trouvez la réponse fausse)
a- Bragg est encensé par la presse qui le prend pour un héros (alors que sans le gamin qui avouait son mensonge, ils n’auraient jamais retrouvé le méchant).
b- Francesca (qui n’est vraiment pas vaniteuse, rappelons-le) s’imprime des cartes de visite car elle a trouvé sa vocation : détective privé. (alors que sans le gamin qui avouait son mensonge, ils n’auraient jamais retrouvé le méchant, donc).
c- Le garçon est remercié, car c’est grâce à lui qu’on a retrouvé le méchant.

Indice : le gamin est pauvre et pas assez vieux pour être sous le charme de Francesca, il n’a donc aucun intérêt.

Vous l’aurez compris, outre l’enquête à peu près sympa, je n’ai rien aimé de ce livre dont je ne comprends pas l’engouement.
Il n’y a aucune alchimie entre Bragg et Francesca qui est une héroïne qui a des réactions si gamine que quand Bragg l’embrasse et fait frotti-frotta avec elle, j’ai eu l’impression de lire une scène entre un homme et une adolescente… Les personnages secondaires n’apportent rien, la vie sentimentale de Bragg a tout d’un feuilleton à l’eau de rose, l’héroïne est égocentrée, jeune, et vraiment pas intelligente… Pour moi il n’y a rien à sauver.
Je ressors quand même très déçue de cette lecture, car ça fait toujours quelque chose d’avoir un avis si différent des copines dont je partage généralement les goûts.
J’espère qu’elles ne m’en voudront pas d’avoir un peu cassé (euphémisme du siècle) leur héroïne chouchou ! Quant à moi, je vois le bon côté des choses, ça me fait 7 livres à lire en moins ! :)

 

 

10
juil

Des questions aux auteurs…

 

J’ai une confession à faire.
Je ne vois pas vraiment l’intérêt de faire une heure de queue pour avoir une simple signature dans un livre (je ne dis pas qu’un livre dédicacé ne me fait pas plaisir mais quitte à faire la queue je préfère un mot un peu personnalisé :)).
Enfin… la dédicace simple n’est pas gênante si l’on est arrivé à échanger un peu avec l’auteur.
Malheureusement, une fois devant l’auteur (en tous cas les anglophones), je perds un peu ma langue et ne sait pas trop quoi dire à part que j’ai aimé leur livre. 
Du coup, en avril, quand je suis allée à Londres à une convention pour rencontrer des auteurs de romance, j’ai eu une idée. 
J’ai créé un carnet où je posais une ou deux questions « originales » aux auteurs dont j’avais lu les livres. 

Ca m’a pris du temps, mais j’ai adoré réfléchir à ces questions.
Et j’ai adoré assister aux réactions des auteurs qui les lisaient :)
J’ai donc pu à cette occasion rencontrer et faire compléter environ 6 pages de mon carnet. 

Quand j’ai su que Karen, Sofia et Gaelle allaient assister à une convention gigantesque avec des auteurs géniaux à Dallas en mai, j’ai demandé à Karen si je pouvais continuer mon carnet et le lui envoyer pour qu’elle le fasse compléter par les auteurs présents. 
Elle a accepté et à part deux trois auteurs qu’elle n’a pas pu voir ou qui ne sont pas venues, elle a pu compléter de nombreuses pages de mon carnet (merci encore !).

Maintenant que je l’ai récupéré, j’ai pensé que c’était sympa de partager ces questions / réponses avec vous :)

Du coup, merci à celles qui m’ont aidé à finaliser les traductions, à celles qui m’ont aidé à peaufiner mes questions et merci surtout à Karen pour son temps et son énergie! :D 

Et maintenant, place aux questions / réponses : 

 

SYLVIA DAY :

1610950_867736936648671_6799864941047122780_n

 

Question : 
Cross aime dominer et contrôler. 
Imaginez qu’Eva parte en weekend dans un endroit qui ne capte pas et qu’elle doit donc incapable de donner des nouvelles d’elle à Gideon pendant 3 jours. Comment réagirait-il ? 

Réponse : 
Elle aurait eu un garde du corps avec elle, mais il serait allé la retrouver rapidement, juste car il est protecteur. Elle n’en aurait probablement rien su.

 *********

 

 

EMMA CHASE

21743_827360484019650_8804961753728094762_n

 

Contexte :
Drew, le héros, a une opinion sur tout. 

Ma question :
Vous connaissez les yaourts avec du chocolat et de la chantilly au dessus ?
Certains mangent d’abord la chantilly puis le chocolat après, d’autres préfèrent mélanger les deux et enfin, certains préfèrent prendre une cuillère des deux et les manger ensemble mais sans les mélanger?
Vu que Drew a une opinion sur tout, même sur Cendrillon, pouvez vous me dire sa façon à lui de manger ce dessert et pourquoi ? 

La réponse : 
Drew plongerait directement sa cuillère et le mangerait sans mélanger (il est trop impatient). 
Mais il apprécierait surtout de manger du yaourt au chocolat sur Kate :-) 

 *********

 

 

GENA SHOWALTER

1510687_867736769982021_9068206823105735741_n

 

Question :
Votre héroïne de « la citadelle des ténèbres » a une odeur de bâton de cannelle plongé dans un pot de miel et votre héros une odeur piquante : un mélange de mâle, de sueur, et d’autre chose que l’héroïne ne sait identifier.
Ces deux odeurs sont pour le moins originales…
Comment trouvez-vous l’inspiration pour décrire les odeurs et goûts ? 

Réponse : 
Je choisis toujours des odeurs qui m’attirent. Des choses que j’ai découvertes ou que j’aime au moment où j’écris :)

 *********

 

 

KRESLEY COLE

1891148_867736713315360_1032604493672386039_n

Contexte :
Dans cette série de romance paranormale, les vampires ne peuvent pas avoir d’érections avant de trouver leur âme soeur et les démons ne peuvent pas éjaculer :-)

Question : 
Avant de trouver leur âme sœur, qu’est ce qui est plus dur, d’après vous ? 
Etre :
– Un vampire qui ne bande pas
– Un démon qui n’éjacule pas ?

Avec lequel des héros de votre série vous seriez-vous vu finir ? Pourquoi ?
Et avec lequel vous auriez voulu coucher un soir (si en possession de toutes ses facultés pour les vampires bien sûr) ? 


Réponse : 
– Être un vampire qui ne peut pas bander. 
– Le reste de ma vie avec Rydstrom ou Bowen.
– une nuit avec Lothaire.

 ********* 

 

 

AMITY CROSS 

10660170_827360417352990_8202414873475038357_n

Contexte :
Beat est un club de boxe

Ma question :
Est ce que vous savez ou je peux trouver BEAT et ses quelques torses nus?  

La réponse de l’auteur : 
Dans ton imagination! Miam! 
#LecheUnFighter

  *********

 

CHRISTINA LAUREN

10671415_827360450686320_6216556340679558930_n

Contexte :
Dans ce livre érotique, le héros aime déchirer les petites culottes de l’héroïne. 

Ma question: 
Qui a le plus de petites culottes de chloé ? Chloé elle-même (mais des neuves) ou Bennett (des déchirées) ? Et en parlant de Chloé, quel est son budget annuel de culottes ? 

Leur réponse :
A ce stade, Bennet en a plus :-)
Et disons… 1000 dollars.

 ********* 

 

 

MEG CABOT

11038245_867736986648666_425957358709675958_n

Contexte : 
La série Boy est une série de 3 tomes épistolaires (qui portent sur trois couples différents) que j’ai trouvée drolissime. 

Question :
Imaginez que vous continuiez la série « boy » (oui oui SVP !!!) avec un tome 4 qui parlerait d’une française qui s’appelle Cécile et qui débarquait fraichement à NYC. 
Pourriez-vous la décrire en quelques mots ? 

Réponse : 
Enjouée, mignonne et surexcitée (ou enthousiaste?).
Cécile, profitez bien et bonne chance ! 
Bon chance (écrit comme ça :)) !

 ********* 

 

SUSAN ELIZABETH PHILLIPS

11049584_867737056648659_4552338681705289696_n

Contexte :
Dans sa série des Chicago stars, les héroïnes font les choses que je liste ci-dessous :

Question : 
Vous êtes une héroïne de romance et pour attirer l’attention de l’homme de votre vie vous avez le choix entre :
– vous jeter sous sa voiture 
– ôter tous les marshmallow de ses lucky Charms
– Vous déguiser en castor.
– Autre chose ??? 
Qu’est ce que vous seriez le plus capable de faire ? 

Réponse :
– ôter tous les marshmallow de ses lucky Charms !

  *********

 

 

KARINA HALLE

11055392_867736893315342_7680820290320404681_n 

Question : 
Dex et Perry ont beaucoup de qualités mais aussi des défauts, ce qui les rend encore plus humains, touchants, vrais et attachants. (même si des fois on a envie de les baffer:)).
Pouvez vous me dire quelles sont les 2 qualités qu’ils préfèrent chez l’autre et les deux défauts qui les énervent le plus ? 

Réponse :
Les deux voient deux qualités à l’autre : 
Le fait qu’ils soient souvent sous estimés (j’entends par là qu’ils sont les deux traités moins bien que ce qu’ils valent… et je vois ça comme quelque chose de positif) et le fait qu’ils puissent aimer de manière illimitée – parce qu’ils ne se sont jamais laissés aller à aimer, ils ont tellement à donner. 
Deux défauts : manque de confiance en soi et le manque de confiance en l’autre. Mais ce sont deux défauts qu’ils peuvent facilement changer 

 ********* 

 

SAMANTHA YOUNG

11109717_827360534019645_7110839454701601859_n

Contexte : 
Dans ce livre l’héroïne change de sonnerie de téléphone selon ses humeurs. 

Ma question : 
Si Lexie était ici avec nous (à la convention), quelle sonnerie mettrait-elle sur son téléphone ? 
Aussi, on connaît le groupe de musique et la couleur préférée des héros mais pas leur livre préféré. 
Quels sont-ils? 

Sa réponse :  
Lexie aurait mis « let’s The party started » de Pink. 
Le livre préféré d’Alexia est « ne tirez pas sur l’oiseau moqueur » et celui de Caine « le parrain » 

 ********* 

 

 

A. MEREDITH WALTERS

11140122_827360404019658_8447138048715297240_n

Contexte : 
Dans ce livre, le héros (Flynn) est atteint du syndrome d’Asperger.

Ma question : 
Si Flynn me voyait arriver là, comme ça, que me dirait-il spontanément avec sa franchise déconcertante ? 
1. Quelle est l’intérêt de faire la queue pour avoir une signature ? 
2. Je n’aime pas ton vernis rouge. 
3. Il te reste 2h34min et 28 secondes pour avoir tous les autographes que tu veux.
4. Autres : 

La réponse : la 2.

 ********* 

 

 

JANE HARVEY-BERRICK

11147025_827360510686314_1332999314900470476_n 

Contexte : 
Le héros n’arrive pas à dire « pardon » « je t’aime » et « merci ». Il montre ce qu’il ressent mais ne prononce jamais ces mots. 

Ma question : 
Je suis française, quel mot Kes voudrait-il que je lui apprenne parmi les 3 qu’il a le plus de mal à dire: « merci », « excuse-moi » ou « je t’aime » ? 
Et quelle phrase voudrait-il savoir murmurer à Aimee ? 

La réponse de l’auteur : 
Kes a besoin d’apprendre à dire pardon mais le plus pratique serait « je t’aime ». 
Il voudrait murmurer : « tu es la magie de mon monde »

 ********* 

 

 

CALLIE HART

11160669_827360560686309_4668783650528969173_n

Contexte : 
Dans ce livre le héros est dominant au lit et a un sac noir avec beaucoup « d’ustensiles » utiles (niveau sexuel). 

Ma question : 
Zeth se retrouve sur une ile déserte et ne peut prendre que 3 objets de son sac : quels sont-ils ?

Sa réponse : 
– Sa « canne » pour quand Sloane ne se comporte pas bien 
– des mister freeze bleus: s’ils ne les mangent pas pour se rafraîchir, ils pourront toujours les utiliser autrement :-)
– des menottes : tu ne peux pas partir en vacances sans !

 ********* 

 

JAY CROWNOVER : 

11214230_867736963315335_8772949533122157014_n

Contexte : 
Les héros de cette série sont tatoués et percés de … partout… :-) 

Questions :
Entre un homme qui a un piercing à la langue (avec tout ce qu’il peut faire avec) et un homme qui a un piercing au sexe : lequel choisissez-vous ? 

Aussi : entre un homme tatoué, très gentil mais qui est très jaloux, un homme percé, intelligent mais qui ronfle très fort et un homme sans piercing ni tatouage mais qui n’a aucun défaut. Qui choisissez vous ? 

Réponses :
Un homme percé au sexe, toujours ! Ajoute ça à ta liste de chose à faire dans ta vie. 
Et pour la deuxième question : un homme comme Nash ! Gentil, tatoué, intelligent et qui a des défauts. Il peut même ronfler, ça ne me dérange pas ! :-) 

  *********

 

 

JENNIFER L. ARMENTROUT

11267503_867737046648660_4132350214421350444_n

 

Question : 
On voit ici (aux conventions) des personnes avec des valises pleines de livres à signer. 
Certaines femmes demandent même à leur conjoint de venir les aider à porter leurs valises et commencer des queues pour elles. 

Imaginez que Kate décidait, en tant que fan de lecture et blogueuse, de participer à DALLAS (nom de l’event) et demande à Daemon de l’accompagner.
Quelle serait sa réaction et réponse?

Réponse :
Daemon aurait dit oui mais il lui aurait aussi demandé de trouver un moyen de le persuader de venir. Mais c’est quelque chose que Kate aurait aimé ! 

   *********

 

 

TAMMARA WEBBER

11403304_867736703315361_6663534595751674628_n

 

Question :
Tout d’abord, j’aimerais vous dire que EASY était mon premier NA et qu’il aura toujours une place spécial dans mon coeur. J’aurais aimé être Jacqueline et trouver le numéro de Lucas sous ma tasse de café :)
Maintenant, si vous aviez du écrire un épilogue « 10 ans plus tard » à leur sujet, qu’est-ce que ça aurait été ?

Réponse :
Je ne sais pas trop mais ça aurait été une fin heureuse <3

   *********

 

 

COLLEEN HOOVER

11666045_867736876648677_6797614195256465119_n

 

Question :
Votre marraine fée vous propose: 
– un coca frais chaque fois que vous mourrez de soif, 
– des livraisons gratuites de food chinoises quand vous le voulez et où vous voulez pendant un an,  
– un café qui apparait tous les matins dès que vous claquez des doigts, qu’est ce que vous choisissez ? 

Aussi, entre un tableau de Owen, un poème de Will, une chanson de Ridges (tous inspirés par vous) et un vol en avion avec miles, que choisissez-vous ?
PS : Qu’est ce que ça fait d’avoir autant de double consonnes dans son nom ? :-)

Réponse : 
– La nouriture chinoise
– Une chanson de Ridge

Pour le PS : J’adore ça ! Mon nom de jeune fille est Fennell, c’est plus simple à écrire ! 

   *********

 

 

ELOISA JAMES

11667354_867736956648669_2688036623156396174_n

 

Question :
Si vous aviez vécu à l’époque victorienne : quelles règles de la bonne société londonienne auriez vous été incapable de suivre vu votre personnalité ?
– ne jamais parler de parties du corps
– être vierge 
– vous marier pour le statut social : sans amour
– porter des corsets
– vous auriez suivi toutes les règles 

Et si vous aviez du être compromise, dans quel endroit pensez vous que cela aurait eu lieu? 
– dans un jardin lors d’un bal sur un banc un baiser torride 
– dans une chambre en perdant votre virginité 
– dans une calèche 
– autre ? 

Réponses :
– Ne jamais parler des parties du corps.
– Et dans un jardin, lors d’un bal, sur un banc, un baiser passionné. 
–> si on se réfère à mon attitude au lycée, je me serais mariée jeune !!

   *********

 

 

JILL SHALVIS

11692558_867736783315353_8427950059041889520_n

 

Question :
Dans votre livre… Jax, le héros, est…. Ce qu’on peut appeler polyvalent. Il est : 
1. Avocat
2. Maitre d’œuvre dans une entreprise de rénovation
3. Maire
4. Barman
5. Jardinier (bucheron)
6. Ebéniste

Avouez, vous ne saviez pas quel métier choisir et vous avez décidé de tous les mettre ?

Aussi : 
Maddie est un peu mary poppins, elle a toujours dans son sac du détachant, une lampe de poche et du chocolat. 
Quel autre objet que n’avez vous pas mentionné a t-elle tjs dans son sac ?

Réponse : 
Un préservatif :-)

   *********

 

 

MARY BALOGH

11692744_867737013315330_5974009531962869730_n

 

Question : 
Si vous aviez vécu à l’époque victorienne : quelles règles de la bonne société londonienne auriez vous été incapable de suivre vu votre personnalité ?

– ne jamais parler de parties du corps
– être vierge 
– vous marier pour le statut social : sans amour
– porter des corsets
– vous auriez suivi toutes les règles 

Et si vous aviez du être compromise, dans quel endroit pensez vous que cela aurait eu lieu? 

– dans un jardin lors d’un bal sur un banc un baiser torride 
– dans une chambre en perdant votre virginité 
– dans une calèche 
– autre ? 

Réponses :
1. Porter des corsets. Je pense que ma mère en portaient ! 
2. Dans un jardin, lors d’un bal, sur un banc pour un baiser passionné : comme je suis une jeune fille de bonne famille, j’aurais accepté d’aller dans un jardin avec lui mais sûrement pas dans une calèche ou dans une chambre à part. Mais je n’aurais accepté qu’un baiser.

 ********* 

 

 

 DARYNDA JONES

11695927_867736786648686_3165618522102492589_n

 

Questions :
Reyes est… comment dire… Parfait. 
Sexy, beau, intelligent, deadly, il cuisine bien, c’est un dieu au lit. Bref c’est le fantasme faite homme. 
Mais il doit bien avoir un défaut ? 
Lequel ? 
Aussi, est ce qu’il y a une chose (en général, pas seulement sur Charley) qu’il ne sait pas ? 

Réponse :
J’aime cette idée de questions !
Je pense en fait que Reyes a pleins de défauts ! LOL.
Je pense qu’il doit travailler dur pour dépasser ces défauts. Il est trop lunatique des fois et ne traite pas toujours les gens très bien. Mais pour Charley il essaye de changer. 
Merci !

********* 

 

 

ALICE CLAYTON

11695944_867737093315322_2440440411796878565_n

 

Contexte :
Dans ce livre, le héros ramène chaque soir une nouvelle copine et toutes sont très expressives lors de l’acte sexuel. Une va même jusqu’à miauler ce qui est entraine une réaction du chat de l’héroïne qui habite à côté et entend tout.

Question :
Je suis le nouveau coup d’un soir de Simon : quel genre de cri / bruit / son est-ce que je fais pendant l’amour et quel serait la réaction de Clive ?

Réponse:
Vu que je suis américaine je ne connais rien à la Suisse si ce n’est que c’est très beau.
Je dirais que tu jodlerais (chanter à la manière des Tyroliens)(je suis MDR!)
Et Clive porterait une petite cloche autour de son cou :)

********* 

 

 

JULIE JAMES

11698785_867736863315345_5904399074292712022_n

 

Question :
Quelle héroïne de votre série FBI seriez-vous, et pour lequel de vos héros auriez-vous craquer pour une relation à long terme? Et pourquoi ?
Et si vous deviez choisir un d’entre eux pour un coup d’un soir, lequel choisiriez-vous ?

Réponse :
Je pense que je choisirais Jack Pallas si je ne pouvais tomber amoureuse que d’un héros.
Qui pourrait résister à un homme qui peut tuer quelqu’un avec un cure-dent ? :-)

********* 

 

 

TESSA DARE

11705171_867736943315337_8414298816349836586_n

 

Question :
Si vous aviez vécu à l’époque victorienne : quelles règles de la bonne société londonienne auriez vous été incapable de suivre vu votre personnalité ?

– ne jamais parler de parties du corps
– être vierge 
– vous marier pour le statut social : sans amour
– porter des corsets
– vous auriez suivi toutes les règles 

Et si vous aviez du être compromise, dans quel endroit pensez vous que cela aurait eu lieu? 

– dans un jardin lors d’un bal sur un banc un baiser torride 
– dans une chambre en perdant votre virginité 
– dans une calèche ou à l’extérieur (à la campagne). 

Réponses :
– Me marier pour le statut : sans amour. (bien sûr!)(le bien sur est écrit en français). 
– Dans une calèche ou à l’extérieur.
Chère Cécile, merci beaucoup de me lire et pour ces question très sympas. 
J’espère que vous avez passé des heures heureuses à Spindle Cove ! 

********* 

 

 

CHLOE NEILL

11709562_867736779982020_7252114000673342047_n

 

Question :
Merit peut avouer quelque chose à Ethan (sur lui) qu’elle n’a jamais osé lui dire avant (exemple : tu sais que j’ai compté et que tu hausses environ 17x par jour un sourcil, soit environ 6205 fois par an ?), qu’est ce que ce serait ?
Et Ethan à Merit ?

Réponse :
Je ne pense pas que Merit ferait une concession de ce genre à Ethan ou vice versa. Ils sont tous les deux bien trop dangereux. :)

********* 

 

 

ELIZABETH HOYT

11737817_867736859982012_2686740703378456557_n

Question :
Si vous aviez vécu à l’époque victorienne : quelles règles de la bonne société londonienne auriez vous été incapable de suivre vu votre personnalité ?
– ne jamais parler de parties du corps
– être vierge jusqu’au mariage
– vous marier pour le statut social : sans amour
– porter des corsets
– vous auriez suivi toutes les règles

Et si vous aviez du être compromise, dans quel endroit pensez vous que cela aurait eu lieu?
– dans un jardin lors d’un bal sur un banc un baiser torride 
– dans une chambre en perdant votre virginité 
– dans une calèche 
– autre ?

réponse :
– être vierge jusqu’au mariage
et
– Dans un jardin pour un baiser torride :)

********* 

 

 

 

ILONA ANDREWS

11737855_867736709982027_4753689524927216902_n

 

Question :
Est-ce que vous pouvez continuer cette conversation entre Curran et Kate ? 
– Je ne voudrais pas paraitre condescendant mais je pense (et par là je veux dire que je suis sûr) que tu as tort. 

Réponse :
– Si tu utilises encore ce ton avec moi, je vais devoir te frapper. Fort.
– aha. Est-ce que tu me préviendras avant, que je sache quand tu m’as touché ? 
– Oh, tu le sauras, sa majesté des fourrures. Tu le sauras…

********* 

 

 

RAINBOW ROWELL

11738032_867736699982028_7309126549914244155_n 

Contexte :
Eleanor & Park est un YA que j’ai adoré et qui nous laisse un peu sur notre faim même si j’ai adoré la fin…
Attention ma question peut contenir des spoilers :)

Question :
Chère Rainbow, merci pour la perfection de Eleanor & Park.
Il me semble que vous avez oublié d’écrire un épilogue.
Ne vous en faites pas, je sais ce qu’il se passe à la fin.
Park reçoit la carte postale de Eleanor avec « Je t’aime » écrit dessus, ils reprennent contact, se revoient pendant les vacances, vont à la même université et se marient.
Okay, maintenant que nous avons établit cela, est-ce que vous pouvez me dire comment seront leurs enfants à 16 ans ? Roux, typés asiatique, geek, populaires, différents…

Réponse :
Je les vois…. HEUREUX.

 

 

Et pour finir un cadeau de la part de Sofia et Karen : MERCI LES FILLES <3
IMG_3682

********* 

1
jan

Mini (pas si mini) bilan livresque 2014 :-)

 

Parce que chaque année je fais un bilan sous forme de questionnaire concocté par ma binomette adorée (questionnaire assez drôle car comme tout le monde le sait, nous sommes hilarantes avec Mlle Pointillés) (vous trouverez ceux de 2012 ici et de 2013 ici) et que cette année nous ne pourrons le faire que plus tard (la faute à Mlle P bien sûr), je vais vous parler très rapidement des tops et flops de cette année, et je reviendrai vous parler de cette année (point de vue livresque et personnelle) plus en détail un peu plus tard (ce qui peut-être en 2016 avec Mlle P)(oui en 2015 je suis encore sarcastique).
Cliquez sur les titres des livres en violet pour lire mes billets plus détaillés ! 

Alors…

 

Dans la catégorie « Inclassable »

tome1 EITExperiment in Terror » de Karina Hall
Une série qui mélange plusieurs genres, horreur, supernaturel, romance etc, et dont les tomes, bien qu’inégaux au niveau de l’action ont su me plaire. Cette série c’est :
– Des personnages principaux très originaux, touchants, réalistes et drôles, avec leurs qualités et leurs défauts. 
– Un style très prenant, bien écrit, très juste et réaliste.
– Des moments flippants, des moments couinants, des moments stressants, des déclarations qui font fondre nos petits cœurs de midinette, une tension sexuelle dès le premier tome qui atteint très vite des sommets, beaucoup de frustration, des remarques drôles (Dex <3) et des moments tristes (Dex !), où l’on ressent toute la peine et le désespoir de nos héros.
Experiment in Terror est une série en 9 tomes qui m’aura globalement emportée du début à la fin malgré certains tomes moins bons que d’autres.
Cette série, au risque de me répéter, est vraiment originale, très bien écrite, aux intrigues certes irrégulières mais parfois très flippantes et c’est une série dont j’ai adoré suivre l’évolution, tant au niveau intrigue que personnages, et que je suis finalement triste de quitter.
Je vous invite à lire mon premier billet qui vous parle de la série de manière générale avant de rentrer dans le détail de chaque tome ou mon dernier billet qui fait un récapitulatif global de la série et où je vous explique (sans spoiler) pourquoi je vous la recommande. 

 

 *******

Dans la catégorie « intense, dérangeant, je sors de ma zone de confort mais qu’est ce que c’est bien écrit »

mud veinMud Vein de Tarryn Fisher
Mud Vein, c’est l’histoire de Senna, une écrivain qui se réveille un matin au milieu de la neige.
Elle a été kidnappé. 
Alors qu’elle explore la maison, elle se rend compte qu’elle n’est pas seule. Isaac est là, attaché, dans une autre chambre.
Ensemble ils vont essayer de trouver qui… et pourquoi.
Mud Vein, c’est donc beaucoup beaucoup d’émotions, de magnifiques phrases, une écriture très belle et poétique et une histoire qui touche… mais qui brise le coeur aussi et qui devient même étouffante par moment.
Ce livre, c’est également une expérience en soi, qui m’a fait sortir de ma zone de confort, malgré le fait qu’il soit captivant et beau. En vérité, je suis passée par tellement d’émotions contradictoires en lisant ce livre que je ne pourrais même pas le recommander. 
Je vous en parle davantage ici en vous expliquant du mieux que je peux, sans spoiler, pourquoi ce livre m’a perturbée, touchée, envoutée, rendue triste… 

 
 *******

Dans les catégories « Erotique » et « romance Gay »

tryTry de Ella Frank (et à sa suite Take) 
C’est l’histoire de Logan, bisexuel beau gosse, intelligent, sûr de lui, et de Tate, qui sort juste d’un divorce et qui n’a jamais été intéressé par les hommes. 
J’ai aimé les personnages, leurs échanges, leurs altercations, leur humour, leurs disputes et le fait qu’ils se disent les choses ! Au moindre malentendu, ils en parlent, et qu’est-ce que c’est rafraîchissant par rapport aux romances habituelles !
C’est chaud, prenant, touchant même, les personnages sont attachants, pas prises de tête et c’est même couinant ! :)
Mon seul bémol va au fait qu’il y a un peu trop de scènes de cul… mais c’est un érotique après tout !
Un bon livre pour essayer le genre d’après moi. 

 

 

 *******

Dans les catégories « Rockeurs » « Je ris et je couine » 

playPlay de Kylie Scott. 
Nous avons d’un côté, Mal, le batteur d’un groupe de musique qui pour des raisons obscures cherche une fille bien pour « jouer » sa petite amie pendant quelques temps, et de l’autre, nous avons Anne, qui se retrouve avec des difficultés financières, à ne plus savoir comment payer son loyer…
Le vrai plus de ce livre sont les personnages : Anne a de l’humour et est sarcastique, Mal est très drôle (à la limite d’en faire trop) et les deux ensembles donnent des scènes marrantes, sexy et couinantes !
Je vous conseille d’ailleurs toute la série. Mon billet sur le tome 1 Lick, sur Play ici et sur le tome 3 Lead. 

 
*******

Dans la catégorie « YA Coup de poing »

le-faire-ou-mourirLe faire ou mourir de Claire-Lise Marguier
L’histoire de Damien, adolescent de 15 ans très sensible et qui se cherche.
On suit les pensées de Damien, lancées en vrac, dans un langage très parlé mais jamais gênant ou surfait, dans ce qu’on imagine être son carnet secret. A travers ses mots et émotions, on ressent son mal être de manière palpable, on subit avec lui le mépris des autres, on suit ses réflexions, toujours très justes, on assiste à de nouveaux sentiments, à de nouvelles (et très belles) amitiés, à cette sensation d’exister, de compter, de ne pas être jugé. 
Un livre coup de coeur et coup de poing. A lire ! 

 

 
*******

Dans la catégorie « Coup de coeur YA » et « premier amour cute à souhait » :

eleanorEleanor and Park de Rainboy Rowell
L’histoire d’Eleanor, une nouvelle dans un lycée et de Park, deux adolescents différents mais qui se sont trouvés.
Dès la première page on embarque dans leur bulle.
Je suis tombée amoureuse de Park, de ses comics, de ses hésitations, de ses phrases magnifiques, du fait qu’il soit différent des autres, de son amour pour Eleanor et même de ses hésitations…
Et je suis aussi tombée amoureuse d’Eleanor, de son humour, de son excentricité, de sa force, de sa beauté intérieure, de sa beauté extérieure qui se révèle peu à peu aux yeux de Park…
Tout est parfait dans ce livre, le style, les phrases, leur histoire, l’évolution de leur sentiment, l’ambiance et l’atmosphère, et les deux personnages si différents mais si vrais, si justes, si beaux et si… eux.

 

 *******

Dans la catégorie « Coup de coeur YA sur le thème de l’amitié / style sublime »

ari coverAristotle and Dante discover the secrets of the universe. 
Ce livre, c’est l’histoire d’Ari, un adolescent mélancolique, introverti, triste et qui est tout le temps en colère sans qu’il comprenne vraiment pourquoi.
Son frère est en prison, son père ne parle presque pas, sa mère n’est pas simple à déchiffrer et il n’a pas d’amis, ou plutôt, il n’en veut pas.
Jusqu’au jour où il rencontre Dante. Dante, qui est bizarre, qui est intelligent, drôle, qui dessine et qui dit ce qu’il pense, toujours.
Deux adolescents américano-mexicains aux caractères opposés, qui se cherchent et qui cherchent à découvrir tous les secrets de l’univers et qui vont trouver une amitié rare et précieuse avant de se trouver eux-mêmes.
Ce livre, c’est la perfection faite livre pour moi :  magnifique, poétique, touchant, beau, sincère, juste et prenant.
Un coup de cœur. 

 

 *******

Dans la catégorie « YA  très très original » les trois gagnants sont : 

pivot pointPivot point de Kasie West :
Dans ce livre, une petite partie de la population a des capacités surnaturelles et peuvent, par exemple, bouger des objets par la pensée, persuader des personnes de faire ce qu’ils veulent, savoir si les gens mentent ou encore effacer des souvenirs…
Toutes ces personnes vivent au Compound, un endroit tenu secret et invisible aux gens normaux comme vous et moi.
Addie, notre héroïne, a la capacité, quand elle est face à un choix, d’aller « regarder » le futur et voir ce que les deux alternatives lui réservent ce qui lui permet ainsi de prendre les meilleures décisions.
Lorsque ses parents divorcent, ils lui demandent de choisir entre rester avec sa mère au Compound ou partir avec son père habiter avec les gens « normaux » à Dallas au Texas. Addie va donc utiliser son don pour entrevoir les deux futurs.
Si l’on ne tient pas compte de quelques facilités au niveau de l’intrigue c’est un livre très bien écrit, très drôle, super original, bien mené et prenant, particulièrement à la fin avec ses rebondissements inattendus. Un bon moment que je recommande ! 

 

jellicoeOn Jellicoe Road de Melina Marchetta
Question originalité, vous serez servi avec ce livre ! 
Il s’agit de l’histoire de Taylor, jeune fille de 17 ans, qui est désignée, au début du livre, leader de son école (qui se situe à Jellicoe) dans une guerre territoriale qui les oppose, pendant 6 semaines, au Townies (les locaux) et aux Cadets (des élèves d’une école militaire  de Sydney qui viennent à Jellicoe 6 semaines par an). 
En parallèle,  nous découvrons, à travers un manuscrit, l’histoire de 5 jeunes qui ont vécu là il y a une vingtaine d’années.
Passé et présent s’entremêlent alors pour nous conter une histoire magnifique.

Si les débuts sont un peu difficiles niveau compréhension, il ne faut pas passer à côté de ce livre  unique, à l’écriture sublime et envoûtante, qui traite de sujets douloureux et dramatiques avec justesse et sans jamais en faire trop, et qui décrit aussi de très beaux moments.
On s’attache à tous les personnages, on suit deux histoires d’amitiés magnifiques, on est touché, on rigole, on verse quelques larmes et on tombe amoureuse…

 

sempre bisSempre de J.M Darhover
Haven Antonelli, 17 ans, esclave de deuxième génération, a grandi isolée du monde, passant ses journées à travailler dur et à être traitée comme une moins que rien. 
Carmine DeMarco, quant à lui, est un garçon issu d’une famille de la Mafia qui a grandi dans un environnement privilégié. C’est le bad boy par excellence, qui fait ce qu’il veut sans se soucier des conséquences.
Quand le père de Carmine, le Dr Vincent DeMarco achète Haven et l’amène chez lui, les destins se croisent et se mêlent, le futur se redessine et nous assistons, nous autres lecteurs, à un choc entre bien et mal, entre peur et espoir, passé et présent, vie et mort, amour et haine, maitre et esclave…
Mais ce livre, ce n’est pas une simple histoire d’amour entre deux adolescents, c’est bien plus que ça. 
C’est des personnages secondaires parfaits jusque dans les moindres détails de leurs imperfections,  un pavé de 560 pages que l’on dévore de la première à la dernière ligne, une écriture magnifique, qui fait vibrer, qui touche, qui fait rire, qui fait même presque pleurer. 
Sempre, c’est une intrigue géniale, prenante, intrigante et très bien menée mais c’est aussi des papillons dans le ventre, puis la peur qui nous étreint, des sentiments contradictoires et beaucoup de tension et de justesse. 
Bref c’est un bon livre ! :) 

 

 *******

Dans la catégorie Dark

dirty1Dirty de Cheryl McIntyre
L’histoire est celle de Link qui a assisté au viol et meurtre de sa petite amie, qui était toute sa vie, alors que lui même se faisait poignarder de nombreuses fois. 5 ans plus tard, la douleur est toujours aussi présente et il n’a qu’une envie : se venger.
Rocky, quant à elle, s’est faite violer au lycée, et son agresseur a été libéré faute de preuve.
4 ans plus tard, elle vit, ou plutôt survit, du mieux qu’elle peut : elle boit trop souvent et accoste des inconnus (d’une manière bien particulière que je vous laisserai découvrir dès le second chapitre) dans des bars pour se prouver (entre autre) qu’elle a le contrôle.
Ni Rocky ni Link n’ont vécu de moments joyeux, ou vécu tout court même, depuis leurs accidents. Aucun des deux n’a pu surmonter ni oublier son passé qui les tourmente au quotidien. Ensemble, ils vont évoluer, doucement mais sûrement.
Un livre dur, sombre, touchant, triste, addictif et chaud et surtout original. Un parfait mélange pour un feu d’artifice d’émotions.
J’ai adoré malgré quelques bémols ! 

*******

Dans la catégorie NA: 

ugly loveUgly love de Colleen Hoover 
L’histoire débute alors que Tate arrive chez son frère Corbin, chez qui elle emménage provisoirement.
C’est à ce moment là qu’elle rencontre, d’une manière étrange, Miles, le voisin et collègue pilote de Corbin.
Alors que Tate passe son master, travaille le reste du temps et n’a donc pas le temps d’entamer une relation, Miles, lui, ne veut même pas penser à en avoir une qui impliquerait des sentiments. Pourtant, ils sont attirés l’un par l’autre…
Quand ils décident de céder à cette attirance et à garder leur relation strictement sexuelle, Miles a deux règles :
1. Ne pas poser de questions sur son passé.
2. N’avoir aucune attente sur le futur.
Malgré un air de déjà-vu, cette histoire est unique et originale et surtout, l’écriture est sublime.
On rit, on pleure, on est touché et on ne peut pas lâcher le livre. De la tension et beaucoup d’émotions pour un livre que l’on vit. Une auteure à suivre. 

*******

Dans la catégorie « très bon moment » :

homardThéorème du Homard de Graeme Simsion
Don Tillman, 39 ans, brillant (quoi que particulier) professeur de génétique, est aussi aussi un génie qui souffre probablement du syndrome d’Asperger et qui est en tout cas socialement inadapté.
En se basant sur ses dernières (et catastrophiques) rencontres, Don décide de lancer l’«Opération Epouse » qui consiste à mettre au point un questionnaire de plus de 300 questions très précises, qui devrait lui assurerde trouver la femme parfaite.
Alors qu’il travaille sur ce projet, il rencontre Rosie, une jeune fille à la fois étudiante et barmaid qui recherche son père biologique.
Si je ne me suis pas attachée à Rosie ni à certains personnages secondaires, et que l’intrigue est un peu bancale par moments, je retiens surtout de cette lecture qu’elle est fraiche, légère, drôle et assez originale pour être prenante.

 

trente36 chandelles de Marie-Sabine Roger
Mortimer aura 36 ans à 11 heures. Et comme, depuis son arrière-grand-père, tous les hommes de sa famille sont décédés le jour de leur 36e anniversaire, Mortimer ne voit pas pourquoi il ferait exception. 
C’est pourquoi il rend son appartement, pose sa démission, vend sa voiture, vide son frigo, fait le ménage et s’allonge sur son lit en attendant sa mort.  Mais le sort lui joue un drôle de tour. Car ce 15 février à 11h, Mortimer ne meurt pas. Le voici même en pleine santé mais sans travail et sans appart… et il va lui falloir désormais vivre vraiment, sans connaître l’heure de sa mort, comme tout un chacun, en somme.
J’ai mis du temps à m’attacher aux personnages et au style mais finalement j’ai trouvé cette lecture drôle, touchant, cocasse et sarcastique ; les personnages sont originaux, et bien que caricaturaux, ils n’en restent pas moins, finalement, bien attachants. Une lecture doudou ! 

 

*******

Dans la catégorie « j’élabore des théories »:

NOCTE-cover-600px-187x300Nocte de Courtney Cole
C’est l’histoire de Calla, une adolescente dont le frère est atteint de schizophrénie.  Elle est la seule à le comprendre, à pouvoir l’apaiser et à pouvoir le sauver.  Quand Calla rencontre le mystérieux Dare, un jeune homme plein de secrets, elle se sent rapidement attirée par lui et une connexion forte s’installe entre eux. Calla va alors devoir jongler entre sauver son frère, garder des secrets et découvrir ceux des autres…
J’ai adoré ce livre : on est pris de la première à la dernière page. Impossible de le lâcher !! 
On ne s’attache pas forcément plus que ça aux personnages mais ce n’est pas du tout dérangeant car ce livre est très prenant, très bien construit, très bien écrit, intriguant, pleins de mystère et même de romantisme et notre cerveau tourne à plein régime tout du long. On élabore de nombreuses théories et on finit le livre hors d’haleine, mentalement épuisé et sur un cliffhanger mais avec l’esprit apaisé d’avoir enfin des réponses à de nombreuses questions ! Tout est pensé et réfléchit, tout se tient, c’est un véritable page-turner auquel on pense encore quelques heures après l’avoir terminé et que je conseille vivement !

liarsWe were liars de E. Lockharts
Une famille composée des grands-parents, de 3 mères et 7 petits enfants.
Une île privée sur laquelle ils se retrouvent tous chaque année pendant l’été. 
Quatre adolescents inséparables. Et puis, l’été des 15 ans. 
Un accident et une une des filles retrouvée dans l’eau qui souffre désormais de migraines et qui ne se souvient plus d’une partie de cet été.
Ce livre est prenant, bien écrit et très bien construit : il retourne le cerveau et on élabore des dizaines et des dizaines de théories !  

 

 

*******

Dans la catégorie « grosse déception » :

bird boxBird Box de Josh Malerman : 
Imaginer que vous ne puissiez pas regarder dehors sous peine de mourir immédiatement d’une horrible manière. 
Imaginer ne pouvoir sortir de chez vous que les yeux bandés, et ne pouvoir les ouvrir chez soi qu’à condition d’avoir recouvert intégralement toutes vos fenêtres et verrouillé votre porte. 
Vous ne savez pas ce que vous verriez dehors si vous ouvriez les yeux mais vous avez pourtant une certitude: vous n’y survivriez pas. 
Alors, quand Malorie décide de partir de chez elle avec ses deux enfants pour rejoindre de potentiels survivants de ce monde post apocalyptique, elle entame un périple dont elle sait avoir peu de chance de ressortir vivante mais auquel elle a préparé ses enfants dès leur naissance.
Grosse déception pour ce livre qui a été encensé ! 
Je n’ai pas du tout été angoissé, je ne me suis pas du tout attachée à l’héroïne et ses enfants, et si la question de savoir quel était le phénomène extérieur qui tuait m’a tenue en haleine un certain temps, je m’ennuyais tellement que j’ai quand même abandonné ma lecture à 60%. Et j’ai bien vu ce qu’on m’a raconté de la fin ! 

 

*******
Dans la catégorie Romance Historique (cliquez sur la couverture pour lire mon billet) : 

cercle des canailles

 

*******

Dans la catégorie « la couverture la plus WTF »  (je vous laisse cliquer sur les couvertures pour lire les billets):
young gentleman   aladin-et-son-prince-charmant--dans-le-repaire-du-dragon-309368 

 

 

*******

Et enfin dans la catégorie « je n’ai pas aimé » / billets parenthèses (cliquez pour les billets):
prisoner BP baxcouv une semaine demonica,-tome-1---plaisir-dechaine-1289012-250-400 loup

 

et enfin dans les catégorie « je parle de moi et je vous explique »: 
Pourquoi j’aime les Romances Historiques, et pourquoi je n’aime pas les triangles amoureux !  

 

Voilà pour mon premier bilan livresque. 

En 2014 je n’ai pas voulu arrêter mon blog, et pour cause, j’ai décidé de bloguer sans me prendre la tête.
Résultat, je n’ai pas publié régulièrement sur ce blog, et pas sur toutes mes lectures (juste sur celles qui valaient la peine, qu’elles soient bonnes ou mauvaises) et je ne me suis pas formalisée quand j’avais peu de commentaires. 
Du coup je n’ai pas blogué régulièrement, mais toujours avec plaisir, et je crois que c’est la meilleure façon de bloguer: quand on peut, quand on veut, et sans contraintes ! 
Alors, je ne vous promets pas de publier des billets super régulièrement en 2015, mais à priori, je peux vous promettre d’être là :-)

Je vous retrouve donc bientôt pour un bilan 2014 plus détaillé, plus personnel et bien plus drôle (normalement) et en attendant, je vous remercie de me suivre, et de partager vos avis et mes lectures! 
Très bonne année 2015 à vous tous ! Je vous souhaite tout le meilleur :-))