Les lectures de Cécile

30
mai

C’est combien pour la mettre au fond du filet ?

V.jpg

Une fois de plus, vous pouvez gagner un exemplaire du tome à l’affiche aujourd’hui si vous répondez juste aux questions ci-dessous.


**************************************
Attention SPOILERS.

 

1) Viszs, fils de Saigneur et de la Vierge Scribe (oups, je viens de vous spoiler) a :
a- Une seule couille, un bouc, et des tatouages.
b- Trois couilles, pas de bouc et un tatouage « Cécile je t’aime » sur les fesses.
c- Deux bites.
Indice : il n’a pas deux bites. (ni trois)(la vierge scribe soit louée).

2) Outre le fait d’aimer les relations sado-masochistes, et de trouver que le sang est chaud et doux comme un baiser (après tout chacun ses références, qui suis-je pour juger ?), Viszs :
a- quand il ressent une émotion trop intense (excitation comme énervement) brille de 1000 feux et projettes une aura comme si son cul était branché sur secteur (JR Ward, reine de la métaphore et de la classitude).
b- à le QI de deux Eistein réunis (et un quart des couilles de deux Eistein réunis).
c- Il parle seize langues (c’est tout ?).
d- a du sodomiser un mec alors qu’il ne le voulait pas (moi qui ait toujours cru qu’on ne bandait pas quand on n’était pas excité)(on m’aurait menti ?).
e- a une odeur d’épices mystérieuses et exotiques (j’aimerais bien connaître l’odeur d’une épice mystérieuse)(et d’une épice exotique aussi d’ailleurs).
f- a la voix profonde et merveilleuse, qui coule dans l’oreille de Jane comme de la soie couleur de vin. (la soie ça coule dans les oreilles ?)(et si la soie n’est pas couleur de vin, la métaphore marche quand même ?).
g – est monté comme un étalon (tiens. Voilà qui est original).
h- Toutes les réponses ci-dessus sont (à mon grand dam) justes. 

 
3) Quelle est la phrase la plus profonde du livre concernant Viszs : (trouver la mauvaise réponse).
a- Il était devenu ce que son père avait toujours été : un être impitoyable et calculateur. Le fils avait appris sa leçon. (comment ça vous n’avez pas encore sorti vos mouchoirs ?).
b- En parlant de l’odeur de V. (épices exotiques et mystérieuses, si vous n’avez pas suivi) : S’ils arrivaient à mettre cette odeur en bouteille, ces types pourraient se payer leurs drogues et s’adonner à leur passion du jeu de la manière la plus réglo qui soit.
(mais où Ward va t-elle chercher tout ça ?) (dans ton cul !)
c- Ma vie sans Cécile ne vaut pas plus la peine d’être vécue qu’un livre sans mots ne vaut la peine d’être lu. (Ward is my middle name).

4) Viszs dit « A moi » environ :
a- 2 fois dans le livre
b- 4589 fois
c- Il ne le dit pas.
 

5) Qhuinn (mon chouchou) (épouse-moi) (et ramène Blay aussi, je suis pas jalouse). Oups je me suis égarée. Qhuinn donc (Vhif en français)(allez savoir pourquoi), vient de subir sa transformation et a direct couché : Il a pris la fille 3x de suite  et ensuite il l’a mise sous la douche, l’a nettoyée, puis l’a léchée pendant une demi-heure. Elle avait le goût :
a- d’une prune mûre. Sucrée, sirupeuse. Son miel lui couvrait le visage. C’était fabuleux.
b- d’un paquet de chips. Salé et croquant. Ses miettes lui couvraient le visage. C’était fabuleux.

6) Fhurie (le boulet) passe son temps à : (trouver la réponse fausse)
a- fumer des joints
b- fantasmer sur la meuf de son jumeau
c- dessiner des portraits de la meuf de son frère
d- se plaindre
e- baiser.
Indice : il est puceau.

7) En plus de ne pas être aidé dans la vie, Fhurie (qui a des épaules aussi larges que le lit sur lequel Cormia était allongée)(même si c’est un lit de 90cm, ça fait quand même de sacrés épaules hein) a des sorties mythiques. Laquelle n’est pas de lui ? :
a) Il observait le bout incandescent du joint qui rougeoyait lorsqu’il tirait dessus et se demanda distraitement si c’était l’équivalent d’un orgasme pour une cigarette. (Fhurie il est temps que tu couches, sérieux mec).
b) (Quand il voit une prostituée qui lui dit « T’as envie de t’amuser mon grand ? ») il répond de manière fort classieuse:  « Peut-être, c’est combien pour la mettre au fond du filet ? »  (Je pense que tu devrais demander à un de tes frères de t’expliquer 2, trois petits trucs sur l’art et la manière de parler aux femelles). (oui vaut mieux le mot « baiser » que « filet »).
c) Est-ce qu’on était toujours vierge si on avait pénétré une femelle, mais sans aller jusqu’au bout ? (Bizarrement, je ne m’étais jamais posé la question ?) (j’envisage de proposer ce sujet pour le bac de philo de cette année).
d) Oh que tu es étroite.
Indice : la phrase qui sort tout droit de ma petite tête, il devrait quand même la sortir, mais au prochain tome. (enfin, si il finit par coucher)(ce qui est pas gagné).

 
8) Jane, la meuf de V, est:
a- une artiste absolue. Ses mains étaient des instruments élégants, sa vision aussi aiguë que le scalpel qu’elle utilisait, sa concentration intense et extrême, celle d’un guerrier en pleine bataille. (Ward est la réincarnation de Proust, je vous le dis moi).
b- traumatisée : Son plus gros traumatisme n’est pas d’avoir perdu sa sœur mais d’avoir vomi à l’enterrement de celle ci. « Voilà, c’est ma confession. J’ai vomi des flocons d’avoine au lieu de pleurer la mort de ma sœur. » (hé ben, tu as une vie absolument passionnante ma chère)(ça c’est de la confession).
c- trouve que rien n’était plus séduisant qu’un homme qui était attiré par les femmes intelligentes… (perso je préfère les hommes qui sont intelligents plutôt que ceux qui aiment les femmes intelligentes) (mais je suis peut-être trop exigeante ?).
d- Obéissante : elle jouit sur commande dès qu’on le lui demande. (ceci dit, c’est plus pratique que de simuler). 
e- Toutes les réponses ci-dessus sont (malheureusement) exactes.

 

9) Quelle est la phrase la plus profonde qu’elle aura sorti dans le livre ?
a- Quelle que soit la couleur de votre peau ou la quantité d’argent que vous ayez, que vous soyez homosexuel ou hétérosexuel, athée ou fervent pratiquant, de son point de vue, tout le monde était égal. (une grande femme que cette Jane).
b- Quand V lui dit « Vous auriez fait une excellente guerrière, vous savez ? » elle répond : « J’en suis une. La mort est mon ennemie. » (si tu avais dit « la mort est mon métier », Robert Merle aurait écrit ta biographie).
c- Maintenant, je vais te baiser. (la classe).
d- Impossible de choisir entre les 3 propositions précédentes. Trop de profondeur peut nuire à la santé. (oui ça ne veut rien dire)(et alors ?).


10) Enfin, quel est, selon moi, le moment le plus culte du livre :
a- Quand Zadiste conseille à John de se masturber (c’est quand même l’hôpital qui se fout de la charité quand on sait que Z ne s’est jamais touché en 300 ans et qu’il trouvait ça crade).
b- Quand Jane meurt et qu’elle revient sous forme de fantôme (pas de l’opéra), qui peut manger, baiser et toucher les objets. (une façon comme une autre pour Ward de rendre une humaine immortelle quoi).
c- Quand V. crie « Cess » pendant l’acte avec Jane ?
d- Les réponses a et b sont justes. 


11) Que se passe t-il dans ce tome niveau histoire ? (attention spoilers)
a- V couche avec tout le monde, filles ou mecs, il aime son pote Butch, il brille, il fume des clopes, il aime fouetter, la vierge scribe est sa mère,  il brille. il doit devenir primale, il brille, il se fait tirer dessus, il va à l’hôpital, il a un cœur à 6 branches, Jane va le sauver, il va dire « à moi » en la voyant, il va la kidnapper, à lui, elle va commencer à l’aimer, à lui, ils vont coucher ensemble, à lui, il brille, Qhuinn lèche une meuf, Viszs et Jane vont devoir se séparer, mais avant, elle va le dominer et lui verser de la cire chaude dessus, elle va lui dire « maintenant je vais te baiser », il va briller, la ramener chez elle, effacer ses souvenirs, il aime plus Butch, elle va embrasser un collègue, Fhurie va prendre sa place en tant que primale, John va se masturber, V va rendre les souvenir à Jane, il va briller, elle va pleurer, ils vont s’aimer, elle va se faire tirer dessus, elle va mourir, V va vouloir se couper la main qui brille, la vierge scribe va l’en empêcher puis va faire revenir Jane sous forme de fantôme en sacrifiant ses oiseaux pour cela, V va être touché et lui racheté une colombe, tout est bien qui finit bien.
b- rien d’intéressant.
Indice : Je sais, c’est une question piège vu que les 2 réponses sont justes.

12- Je ne suis pas inspirée pour des questions sur les phrases suivantes mais à vous de choisir laquelle est la plus énorme :
a) Gucci peut transformer n’importe qui en star (il est temps que j’investisse dans du Gucci)
b) Il voulait faire les gestes de la vie quotidienne avec elle. Peut-être qu’ils se chamailleraient parce qu’il aurait fait tomber le fil dentaire usagé sur le bord de la poubelle sans vérifier qu’il était bien tombé dedans. La vie. (ou pas j’ai envie de dire).
c) Son sang avait le goût du porto et lui fit l’effet de dix bouteilles à la fois. (ça se commande où le sang de V? Ca m’éviterait de me ruiner en bouteilles de vodka).
d) (A propos de John) : il bandait comme un cerf (ça bande beaucoup un cerf ?), son membre aussi épais que son avant-bras. (Putain, c’est gros un avant bras quand même !).
e) Si la mort est le métier de Jane, trouver les bons mots on bon moment ne l’est pas. La preuve, quand V lui parle de sa mutilation (le pauvre homme vient de raconter comment il s’est fait couper une couille quand même hein), voilà ce que Jane trouve à lui répondre : « si ça peut te rassurer, je ne peux plus manger flocons d’avoine sans avoir envie de vomir, rien que d’y penser me donne la nausée». (ou comment savoir remonter le moral des gens).

 

**************************************

 

Ce QCM est désormais fini.
Vous l’aurez compris, je n’ai pas pu m’empêcher de relever une fois de plus quelques clichés, la référence au fruit, les descriptions énormes (c’est le cas de le dire) des membres des frères, etc, mais, cette fois, cela ne veut pas dire que je n’ai pas aimé.
Pardonne moi, Vierge Scribe, car j’ai pêché : j’ai aimé ce livre.
Pas au point, quand même, d’enchaîner sur le livre consacré au puceau à Fhurie, mais j’ai passé un bon moment.
Je suis tombée amoureuse de Qhuinn et Blay, j’ai bien aimé John, Jane m’a laissé indifférente, V m’a plu (et pas seulement parce qu’il aime lire) (ni parce qu’il lui manque une couille d’ailleurs), et l’histoire n’est pas trop tirée par les cheveux (à pars la pirouette de la fin, of course). Mais surtout, surtout !, ce qui m’a plu : pas d’éradiqueurs ! Et ça, ça va se savoir, heu, ça fait plaisir !

Bientôt, je lirai le tome 6 (contre mon gré) (si si c’est vrai : c’est un deal que j’ai passé avec Simi et Azilys : je lis ce tome, elles lisent Kate Daniels) (ne dites rien : découvrir Fhurie vs Curran : je perds au change, je sais.)
En attendant ? soyez-sages (ou pas) et lisez les billets de mes co-lectrices Sara et Fashion ainsi que de certaines filles fans de la confrérie : Simi, Azilys, Silverlining, Mycoton, Basset.

 

importorigin:http://les-lectures-de-cecile.over-blog.com/article-c-est-combien-pour-la-mettre-au-fond-du-filet-106049281.html

7
fév

Ô Rhage, Ô Désespoir…


LA-CONFRERIE-DE-LA-DAGUE-NOIRE---TOME-2---L-AMANT-ETERNEL.jpg

Bonjour et bienvenue à la finale de question pour un champion qui oppose les deux protagonistes de la future romance créée par Cess.

Audiences-TV-Questions-pour-un-champion-semaine-record-pour.jpg


À notre droite ShowDasse (: bonjour) et à notre gauche HardDick. (: bonjour).

Le but de cette manche est donc de découvrir de qui ou de quoi je parle.
Vous êtes prêts?


TOP. Je suis:

Tellement beau que j’en défie les lois physiques (Mmmmh, et quelles sont ces lois physiques au juste?). Blond, j’ai les yeux bleus verts comme un lagon, et je suis beau comme un archange.
J’ai une montre Rolex en or (je danse le mia, chaine en or qui brille), je mange souvent des sucettes, et j’ai grave contrarié la vierge scribe (oui pas un peu mais grave): du coup elle m’a puni (mé-chant garçon): si je n’évacue pas ma tension, je deviens une machine à tuer. Pour remédier à ça je dois me battre ou faire l’amour, ce dont j’use comme un diabétique doit s’injecter de l’insuline (très classe comme comparaison, isn’t it?).

BIP ! 

Julien Lepers : Oui ShowDass ?
ShowDass : Qu’est ce qu’il a fait pour énerver la vierge Marie ?
Julien Lepers : Non Marie c’est sa meuf. Là on parle de  la vierge scribe. Et je sais pas exactement ce qu’il a fait mais je crois qu’il a tué un oiseau.
ShowDass: O_o Il a tué un oiseau et a été maudit pendant 200 ans pour ça ? C’est pas un peu… con ? enfin je veux dire, exagéré ?
Julien Lepers : Si mais ce n’est pas la question. Je reprends.

Top: Si je ne baise pas donc, je me transforme en une créature de 2m50, à l’aspect d’un dragon, avec des dents de tyrannosaure, et des griffes tranchantes. (Elle a quand même une sacré imagination la Ward, on peut bien lui laisser ça). Mon corps et ma queue (de monstre hein) sont recouverts d’écailles iridescentes violettes et vert jaune (JR Ward a fumé la moquette en écrivant ce livre c’est pas possible autrement). Du coup, pour pas me transformer et évacuer, je couche dans des coins sombres de boite de nuit. (pourquoi faire ça dans des endroits propres quand on peut faire ça dans des coins sales, en public, sous un trench, je vous le demande ?). En général la baise est aussi intime qu’un accident de bagnole.
(Je répète, la baise est aussi intime qu’un accident de bagnole. C’est classe hein comme comparaison ?! Surtout que je m’interroge : quel est le lien entre un accident de voiture et l’intimité, c’est la question du jour qui pourra vous rapporter une sucette au goût de votre choix.) (pour que vous puissiez faire comme Rhage).
On me surnomme comme une marque de chewing-gum mais c’est car je ressemble à une star de cinéma. (Fraicheur de vivre…). Ma peau est dorée même sous les lumières fluorescentes (Mais c’est quoi cette précision débile ?). Enfin, quand je suis excitée je deviens dur comme du diamant.

Je suis. Je suis….


BIP :

HardDick : Edward Cullen ?
Julien Lepers : Ah non.
HardDick : Mais vous avez dit qu’il brillait comme un diamant.  A la lumière.
Julien Lepers: Non j’ai dit qu’il devenait aussi dur qu’un diamant. C’est pas pareil.

 

BIIIIIP !
Et bien alors ? Il faut revoir vos classiques de romances mes amis !
Je suis Rhage, l’amant éternel, bien sûr !

Bon prochaine question:

TOP. Je suis:
Une fille. Je bosse pour SOS Suicide. Je parle le langage des signes et j’aime travailler avec les enfants autistes à qui je veux apprendre à communiquer. Je…

 

BIP :
HardDick : Mère Teresa ?
Julien Lepers : Ca aurait pu mais non.

TOP : J’ai une leucémie et personne ne le sait. (et comment on fait pour cacher une leucémie à ses amis ?) Je me considère comme ni belle ni laide (tu es trop modeste, mon enfant), je sens bon le propre comme un citron (ben oui, le citron ça sent le propre, so what ?), j’ai des yeux de guerrière (Graouuu) et je suis morte cliniquement à deux reprises. La première fois j’ai fait un arrêt cardiaque lors d’une transplantation de moelle épinière. La seconde fois lorsque j’ai eu une pneumonie et que mes poumons se sont remplis de fluide.

BIP :
ShowDasse : Heu… C’est pas possible votre truc là ! Elle meurt deux fois, elle a eu une leucémie puis une pneumonie qui s’est compliquée, a reçu une transplantation durant laquelle elle a fait un infarctus et là elle a de nouveau une leucémie ? Vous vous foutez de notre gueule là non ? Qui serait assez con pour inventer un truc pareil ? Vous allez aussi me dire qu’elle a vu une lumière blanche les fois où elle est morte ?
Julien Lepers : Ben, heu, oui. En plus oui elle a vu une lumière blanche. Pas d’anges mais une lumière.

Bon je reprends… Top : Je suis étroite (voilà qui est fort étonnant et original), et j’aime coucher (coquine), je ne suis pas vierge mais mon nom en rappelle une, je suis, je suis…


HardDick : Mère Teresa ?
Julien Lepers : Non HardDick, vous m’avez déjà fait cette proposition. Vous êtes vraiment con hein. Votre personnage va faire un carton, c’est sûr !

BIIIP : Bon le temps imparti s’est écoulé, c’était Mary. Comme la vierge Marie mais avec un Y et sans H.

Allez, un peu de concentration maintenant SVP :

TOP. Je suis un homme, même si je suis petit, maigre et que je n’arrive pas à avoir d’érection.
Je suis né dans les toilettes d’une gare routière (tenez, un mouchoir pour essuyer vos larmes) et j’ai été élevé par des bonnes sœurs. J’ai vu 4x Matrix le jour de sa sortie (on a jamais dit que l’intelligence était une qualité des héros de romances) et j’attire les mecs. L’année passée un homme m’a coincé dans une cage d’escalier avec un flingue et ce qu’il m’a fait n’est pas très clair mais en tous cas il ne m’a pas coincé pour me donner de l’argent car je n’en ai pas.
Je suis muet mais j’entends, je suis je suis…

Bip:
ShowDass : Franchement ? il bande pas le mec ? Mais on parle bien d’un quizz sur les romances là ?
Julien Lepers : Oui
ShowDass : Et le mec ne bande pas et n’a jamais couché ?
Julien Lepers : Non.
(Rire moqueur de HardDick en fond)
ShowDass : Impossible. Et des filles fantasment sur un personnage aussi caricatural et si dénué d’atouts (clin d’œil) si vous voyez ce que je veux dire ?
Julien Lepers : Oui je vois, la subtilité n’étant clairement pas votre truc. Vous ferez également une bonne héroïne de romance à n’en point douter…

La bonne réponse était John Matthew.

Bon, le score est toujours nul.
Une dernière question pour vous départager :

Il faut que vous trouviez à quelle saga appartient l’histoire que je vais vous raconter :

TOP : dans cette saga, il y a des guerriers qui vivent tous ensemble dans un beau manoir et dont le roi est surnommé Le roi Aveugle car il ne voit pas et ne peut même pas couper son steak tout seul. Tous les guerriers portent du cuir et des rangers et ils ont tous un sexe surdimensionné. Dans le second tome, mon héros est surnommé Hollywood, et a besoin de coucher avec des femmes pour évacuer ses tensions. Il est maudit et se transforme en Denver, le dernier dinosaure, quand il n’est pas content, sauf que lui ne fait pas skateboard. Il couche et se bagarre tout le temps, jusqu’au jour ou il ne voit rien car il s’est transformé en dragon-tyrannosaure (ne cherchez pas le rapport, c’est trop compliqué), et là il sent une femelle qui est venue dans leur manoir servir d’interprète entre un garçon muet et un roi aveugle. Sans la voir il l’approche et se frotte à elle. Elle kiffe. Mais ils sont séparés. Ils se retrouvent.  Elle est sur le point de mourir pour la 300 ème fois mais il s’en fout, il la veut. Ils jouent au chat et à la souris. Il ne veut pas coucher avec elle car la bête en lui veut aussi la posséder et qu’il a peur de lui faire du mal. Mais finalement elle aime autant la bête que l’homme. Donc ils peuvent coucher ensemble. Ouf. Sauf qu’elle va mourir, alors il accepte de se sacrifier et de ne plus jamais la voir, quitte à mourir à petit feu, mais comme elle ne peut déjà pas avoir d’enfants alors on va pas en plus lui enlever l’homme qu’elle aime (si vous ne comprenez pas, écrivez à JR Ward, ce n’est pas moi qui fait le scénario) du coup elle survit ET ils finissent ensemble. Ce second tome de la série dont vous cherchez le nom se finit par une phrase tout ce qu’il y a de plus cul-cul: « Et elle oublia tout le reste pour se laisser emporter dans un tourbillon de leur immense amour ».

Je suis la saga…. Je suis…

ShowDass : Heu, la confrérie de la dague noire ?
Si oui, j’adooore, je suis fan de Kholer. J’adore le moment où il voit le jus d’un fruit dans lequel à croquer sa femelle, couler le long de sa bouche. C’est tellement chaud comme moment. C’est depuis que j’ai lu ce livre que j’aime croquer dans des fruits juteux. Voyez ?
Julien Lepers : Oui je vois. Bon ben c’est bien ça, vous avez gagner.
Vous êtes la grande gagnante de cette finale !! Merci pour votre participation. HardDick, comme vous allez finir avec ShowDasse je suis sûr que vous n’êtes pas trop déçu, et vous ne repartez pas les mains vides, je vous offre un dictionnaire au cas où Cess rajouterait des H ou des Y un peu partout dans votre histoire, vous lui montrerez comment ça s’écrit. 


Merci à tous de nous avoir suivi et à bientôt !!! :)


***************** 

 

Vous le savez, je ne peux pas écrire un billet sérieux quand on parle de la confrérie et même si je me suis beaucoup moquée et que j’ai une fois de plus relevé beaucoup (trop) de clichés, je dois rendre à César ce qui est à César : ce livre m’a ému à deux reprises ce que je n’aurais pas cru possible…

Bon, certes, j’ai zappé entièrement tous les passages avec les éradiqueurs et je trouve les descriptions et comparaisons de l’auteur absolument et très souvent ri-di-cules mais j’ai dans l’ensemble trouver ce tome meilleur que les deux autres que j’ai pu lire.

Mieux écrit, plus de négations, moins vulgaire et, excepté les 500 maladies de Mary et le dragon tyrannosaure de Rhage, j’ai trouvé ce couple plus crédible que ceux de Kholer et de Zadiste, et je me suis donc plus attachée à eux. (toute proportion gardée hein J)

Je sais que je ne lirai pas le tome sur Burch, mais qui sait, un jour, celui sur Visz ?


*****************

Lu en LC avec Marie (Marie, rêves tu de Rhage toi aussi?), et Mademoishelle Pointhillé qui a beaucouhp aihmé les H. (cliquez sur les noms pour lire les billets).

Pour plus de billets coquins, c’est chez Stephie !

65408451 p   tour des genres-copie-16  

 

 

importorigin:http://les-lectures-de-cecile.over-blog.com/article-o-rhage-o-desespoir-98607423.html

20
jan

Les Highlanders, La malédiction de l’Elfe noir – Karen Marie Moning

images

 

Une fois n’est pas coutume, je vais vous faire gagner un livre que je n’ai pas spécialement apprécié.
Pour le gagner, il vous suffit de me donner les réponses de ce QCM (en commentaire).

 

1. Sachant que le frère du héros s’appelle Adrien, comment s’appelle l’héroïne de ce roman?

a- Candy (candiiiiie, une jolie p’tite fille aux yeux verts…)
b- Adrienne
c- Cunégonde (veux-tu du fromage ?)

 

2. Adrienne (oups je crois que je vous ai donné la réponse à la question précédente) était : 

a- Fiancée à une homme magnifique du nom de Eberhard (« Toujours dur » donc pour la traduction (à un b près)) (So smart).

b-
Battue et manipulée par lui (il la fait voyager pleins de fois en lui faisant transporter de la drogue sans qu’elle s’en rende compte, le bougre) (comment ça cette histoire n’a ni queue ni tête ?) (pas de queue c’est sûr…) (voir le point c.)

c- Adrienne est vierge alors qu’elle a été fiancée à Eberhard, Toujours Dur, que je renommerai pour la peine Eberweak (toujours Mou).

d- Etait élevée dans une famille nombreuse et aimante où elle jouait au monopoly le dimanche en famille.
(Je déconne)
Vrai proposition de d- Adrienne était Orpheline.

e- Toutes les réponses ci-dessus sont justes.

3. Adrienne, après avoir quitté Eberweak et s’être enfuie (je me demande si elle l’a pas tué d’ailleurs), se terre dans un appartement minable avec sa chatte pour seule compagne (sans mauvais jeu de mot bien sûr). Alors qu’elle fait du rangement ou je ne sais quoi, elle se retrouve:

a- A couper des steaks, le midi, à des non voyants, pour une association à but non lucrative. (vivement que je lise Rhage pour renouveler mes blagues hein ??)

b- En Ecosse en 1513 a devoir épouser un Laird. (qui n’est pas roux et ne s’appelle pas Jamie, même si la coïncidence est troublante) (pour celles qui ne connaissent pas Jamie, il faut que vous répariez cette erreur) (oui même si il est roux : nul n’est parfait, c’est déjà un bon coup, on ne va pas en demander plus). (oui je me suis égarée, faut dire que ce livre était quand même bien plus intéressant).

4. Le héros qui s’appelle Hawk (qui signifie Faucon)  est surnommé :

a- L’étalon royal

b- Le poney du paysan

c- Kholer

Indice: « Si elle avait cru un instant voir le laird doté de parties sexuelles dignes de l’étalon qu’il montait, ce ne pouvait être que le fruit de son imagination.
Oui… il ne pouvait en être autrement.
Elle avait dû remarquer, à la périphérie de son champ de vision, les attributs imposants de l’animal tandis qu’elle observait les jambes du Highlander et son esprit, troublé, avait fait une sorte de collage instantané mêlant les caractéristiques de l’un au physique de l’autre. Voilà pourquoi elle avait cru voir que Hawk lui-même était monté comme un étalon »

(Vous avez bien compris. Elle se demande si le sexe qu’elle voit est celui de son mari ou celui d’un cheval). (j’ai envoyé Alain Afflelou au 16ème siècle aider notre chère amie). (ce passage m’a valu le plus gros fou rire de ces dernières semaines).

5. Hawk est aussi appelé:

a- Hawk le moineau
b- Hawk l’Epervier
c- Hawk l’Aigle

Indice: Chaque fois que j’ai lu le surnom en question, soit à peu près 670 fois dans le livre, une petite voix dans ma tête criait « E-PER-VIER EN CHAAAASSSSSE ». Ou comment s’auto-souler.

6. Hawk l’Epervier (en chasse) habite à :

a- Dalkeith-Upon-the-sea et a déjà couché avec plus de 5000 femmes, contre son gré bien sûr, car son roi l’a obligé à le faire. (Zadiste, sort de ce corps)
b- Puteaux-sous-bois, et est vierge car il se réserve pour la femme de sa vie. Adrienne donc (si vous n’aviez pas tout suivi).

7. Hawk l’étalon royal :

a- Passe son temps libre à sculpter des berceaux et à arranger une pièce de son château en nurserie, car son plus grand rêve est de voir courir ses futurs bambinos dans les prés environnants.  (Charles Ingalls, pour vous servir).

b- Va montrer à Adrienne comment apprivoiser un faucon, et ce pendant 5 pages. Il finira par l’apprivoiser elle aussi et par l’appeler « gentil faucon ». (je me demande ce que j’ai préféré entre la pêche à la truite ici ou le dressage de faucon). (mais quoi qu’il en soit, je ne suis qu’admiration devant de telles scènes). (dans la romance que j’écrirai, mon héros HardDick montrera à mon héroïne  ShowDasse comment on apprivoise un kangourou. Na)

c- Hawk a, je cite, « sa virilité qui, à peine érigée, ferait pâlir d’envie un étalon » (oui KMM est obsédée par les étalons et les faucons. So what ? JR Ward est obsédée par le cuir et moi par Barrons, chacun ses vices hein).

 d- Il a une voix, douce et forte à la fois, qui évoque un verre de scotch mêlé à de la crème sur un lit de glaçons. Je répète, sa voix évoque un verre de scotch mêlé à de la crème sur un lit de glaçons… (Karen Marie : ce n’est pas bien de fumer le pétard avant d’écrire vous savez ?).

e- Toutes les affirmations ci-dessus sont justes

8. Combien de temps notre couple va t-il jouer au chat et à la souris (pour notre plus grand malheur) avant de passer à l’acte ?

a- 300 pages mortellement ennuyantes où elle le repousse, il se vexe, elle tombe malade, il a peur qu’elle meurt, elle guérit, ils partent en ballade, il lui parle de son passé, elle tait le sien, elle l’écoute, ils sont interrompus par une ex, elle s’en va fâcher, puis on veut la tuer mais c’est lui qui est blessé, elle va le voir mais elle ne peut entrer, il croit qu’elle n’a pas voulu le voir alors il va partir au loin, pour finalement revenir car il repense au baiser qu’il a pu lui arracher alors qu’il lui montrait comment on dresse un faucon, juste avant qu’elle ne le repousse, et qu’elle évoque Adam Black pour l’ennuyer (mais qui est Adam Black, me direz vous ? On y vient, don’t worry), et puis bon bref, 300 pages mortellement ennuyantes quoi.

 

b- Ils se jettent dessus dès la première rencontre comme Bête et Colère.

9. Adam Black est un fae, qui se fait passer pour un forgeron et dont le rôle est :

a- De coucher avec Adrienne.

b- De venger le roi des faes car la reine l’a cocufié en couchant avec l’Epervier (en chasse) (oui j’affection toujours autant le comique de répétition, que voulez-vous). Pour se faire, il décide de faire venir une femme (Adrienne) qui saura résister à Hawk (ce qui rendra ce dernier fou de rage.)

c- Son rôle est d’un ennui mortel. Chaque passage avec lui est à éviter à pars le premier où il sort une métaphore des plus grotesques mais qui m’a fait bien marrer « Puis-je vous rendre service, belle dame ? Peut-être pourrais-je fondre ma lance d’acier dans la fournaise de votre forge, milady ? ». (Tant de subtilité me laisse pantoise d’admiration.) 

d- Les réponses a, b et c sont justes.

 

10. Je ne peux pas trop vous dire ce qu’il se passe à la fin, car j’ai abandonné ma lecture 100 pages avant d’y arriver, mais, d’après vous, Adrienne et Hawk vécurent heureux et eurent beaucoup :

 

a- D’enfants.
b- De faucons.
c- D’étalons.
d- D’éperviers (en chasse).

 

 

Voilà le QCM touche à sa fin ! Que dire de plus ?
Vous le savez, j’aime KMM et j’aime son écriture qui, même ici, reste très bonne et d’un meilleur niveau que toutes les autres romances paranormales que j’ai lues.
Ceci dit je me suis vraiment beaucoup ennuyée avec ce livre et je n’ai pas vibré une seconde.
Dommage.
Je vais devoir me contenter de Barrons. :D
Et bientôt de Ryodan que j’aime déjà.

Les avis de mes co-lectrices : Mlle Pointillés et Evenusia qui ont aussi eu du mal à finir ce livre (merci les filles je me sens moins seule), et Bladelor, Rose et Sandy qui l’ont dévoré ! (le livre, pas Hawk, voyons). Enfin, celui de Pimpi qui a suivi cette LC de près et qui avait adoré.

 

tour des genres 2

Les Highlanders 1 – La malédiction de l’Elfe noir.
Editions : J’ai Lu (pour elle), 435 pages
Titre VO : Beyond the Highland Mist

 

importorigin:http://les-lectures-de-cecile.over-blog.com/article-les-highlanders-la-malediction-de-l-elfe-noir-karen-marie-moning-97411116.html