Les lectures de Cécile

10
juil

Des questions aux auteurs…

 

J’ai une confession à faire.
Je ne vois pas vraiment l’intérêt de faire une heure de queue pour avoir une simple signature dans un livre (je ne dis pas qu’un livre dédicacé ne me fait pas plaisir mais quitte à faire la queue je préfère un mot un peu personnalisé :)).
Enfin… la dédicace simple n’est pas gênante si l’on est arrivé à échanger un peu avec l’auteur.
Malheureusement, une fois devant l’auteur (en tous cas les anglophones), je perds un peu ma langue et ne sait pas trop quoi dire à part que j’ai aimé leur livre. 
Du coup, en avril, quand je suis allée à Londres à une convention pour rencontrer des auteurs de romance, j’ai eu une idée. 
J’ai créé un carnet où je posais une ou deux questions « originales » aux auteurs dont j’avais lu les livres. 

Ca m’a pris du temps, mais j’ai adoré réfléchir à ces questions.
Et j’ai adoré assister aux réactions des auteurs qui les lisaient :)
J’ai donc pu à cette occasion rencontrer et faire compléter environ 6 pages de mon carnet. 

Quand j’ai su que Karen, Sofia et Gaelle allaient assister à une convention gigantesque avec des auteurs géniaux à Dallas en mai, j’ai demandé à Karen si je pouvais continuer mon carnet et le lui envoyer pour qu’elle le fasse compléter par les auteurs présents. 
Elle a accepté et à part deux trois auteurs qu’elle n’a pas pu voir ou qui ne sont pas venues, elle a pu compléter de nombreuses pages de mon carnet (merci encore !).

Maintenant que je l’ai récupéré, j’ai pensé que c’était sympa de partager ces questions / réponses avec vous :)

Du coup, merci à celles qui m’ont aidé à finaliser les traductions, à celles qui m’ont aidé à peaufiner mes questions et merci surtout à Karen pour son temps et son énergie! :D 

Et maintenant, place aux questions / réponses : 

 

SYLVIA DAY :

1610950_867736936648671_6799864941047122780_n

 

Question : 
Cross aime dominer et contrôler. 
Imaginez qu’Eva parte en weekend dans un endroit qui ne capte pas et qu’elle doit donc incapable de donner des nouvelles d’elle à Gideon pendant 3 jours. Comment réagirait-il ? 

Réponse : 
Elle aurait eu un garde du corps avec elle, mais il serait allé la retrouver rapidement, juste car il est protecteur. Elle n’en aurait probablement rien su.

 *********

 

 

EMMA CHASE

21743_827360484019650_8804961753728094762_n

 

Contexte :
Drew, le héros, a une opinion sur tout. 

Ma question :
Vous connaissez les yaourts avec du chocolat et de la chantilly au dessus ?
Certains mangent d’abord la chantilly puis le chocolat après, d’autres préfèrent mélanger les deux et enfin, certains préfèrent prendre une cuillère des deux et les manger ensemble mais sans les mélanger?
Vu que Drew a une opinion sur tout, même sur Cendrillon, pouvez vous me dire sa façon à lui de manger ce dessert et pourquoi ? 

La réponse : 
Drew plongerait directement sa cuillère et le mangerait sans mélanger (il est trop impatient). 
Mais il apprécierait surtout de manger du yaourt au chocolat sur Kate :-) 

 *********

 

 

GENA SHOWALTER

1510687_867736769982021_9068206823105735741_n

 

Question :
Votre héroïne de « la citadelle des ténèbres » a une odeur de bâton de cannelle plongé dans un pot de miel et votre héros une odeur piquante : un mélange de mâle, de sueur, et d’autre chose que l’héroïne ne sait identifier.
Ces deux odeurs sont pour le moins originales…
Comment trouvez-vous l’inspiration pour décrire les odeurs et goûts ? 

Réponse : 
Je choisis toujours des odeurs qui m’attirent. Des choses que j’ai découvertes ou que j’aime au moment où j’écris :)

 *********

 

 

KRESLEY COLE

1891148_867736713315360_1032604493672386039_n

Contexte :
Dans cette série de romance paranormale, les vampires ne peuvent pas avoir d’érections avant de trouver leur âme soeur et les démons ne peuvent pas éjaculer :-)

Question : 
Avant de trouver leur âme sœur, qu’est ce qui est plus dur, d’après vous ? 
Etre :
– Un vampire qui ne bande pas
– Un démon qui n’éjacule pas ?

Avec lequel des héros de votre série vous seriez-vous vu finir ? Pourquoi ?
Et avec lequel vous auriez voulu coucher un soir (si en possession de toutes ses facultés pour les vampires bien sûr) ? 


Réponse : 
– Être un vampire qui ne peut pas bander. 
– Le reste de ma vie avec Rydstrom ou Bowen.
– une nuit avec Lothaire.

 ********* 

 

 

AMITY CROSS 

10660170_827360417352990_8202414873475038357_n

Contexte :
Beat est un club de boxe

Ma question :
Est ce que vous savez ou je peux trouver BEAT et ses quelques torses nus?  

La réponse de l’auteur : 
Dans ton imagination! Miam! 
#LecheUnFighter

  *********

 

CHRISTINA LAUREN

10671415_827360450686320_6216556340679558930_n

Contexte :
Dans ce livre érotique, le héros aime déchirer les petites culottes de l’héroïne. 

Ma question: 
Qui a le plus de petites culottes de chloé ? Chloé elle-même (mais des neuves) ou Bennett (des déchirées) ? Et en parlant de Chloé, quel est son budget annuel de culottes ? 

Leur réponse :
A ce stade, Bennet en a plus :-)
Et disons… 1000 dollars.

 ********* 

 

 

MEG CABOT

11038245_867736986648666_425957358709675958_n

Contexte : 
La série Boy est une série de 3 tomes épistolaires (qui portent sur trois couples différents) que j’ai trouvée drolissime. 

Question :
Imaginez que vous continuiez la série « boy » (oui oui SVP !!!) avec un tome 4 qui parlerait d’une française qui s’appelle Cécile et qui débarquait fraichement à NYC. 
Pourriez-vous la décrire en quelques mots ? 

Réponse : 
Enjouée, mignonne et surexcitée (ou enthousiaste?).
Cécile, profitez bien et bonne chance ! 
Bon chance (écrit comme ça :)) !

 ********* 

 

SUSAN ELIZABETH PHILLIPS

11049584_867737056648659_4552338681705289696_n

Contexte :
Dans sa série des Chicago stars, les héroïnes font les choses que je liste ci-dessous :

Question : 
Vous êtes une héroïne de romance et pour attirer l’attention de l’homme de votre vie vous avez le choix entre :
– vous jeter sous sa voiture 
– ôter tous les marshmallow de ses lucky Charms
– Vous déguiser en castor.
– Autre chose ??? 
Qu’est ce que vous seriez le plus capable de faire ? 

Réponse :
– ôter tous les marshmallow de ses lucky Charms !

  *********

 

 

KARINA HALLE

11055392_867736893315342_7680820290320404681_n 

Question : 
Dex et Perry ont beaucoup de qualités mais aussi des défauts, ce qui les rend encore plus humains, touchants, vrais et attachants. (même si des fois on a envie de les baffer:)).
Pouvez vous me dire quelles sont les 2 qualités qu’ils préfèrent chez l’autre et les deux défauts qui les énervent le plus ? 

Réponse :
Les deux voient deux qualités à l’autre : 
Le fait qu’ils soient souvent sous estimés (j’entends par là qu’ils sont les deux traités moins bien que ce qu’ils valent… et je vois ça comme quelque chose de positif) et le fait qu’ils puissent aimer de manière illimitée – parce qu’ils ne se sont jamais laissés aller à aimer, ils ont tellement à donner. 
Deux défauts : manque de confiance en soi et le manque de confiance en l’autre. Mais ce sont deux défauts qu’ils peuvent facilement changer 

 ********* 

 

SAMANTHA YOUNG

11109717_827360534019645_7110839454701601859_n

Contexte : 
Dans ce livre l’héroïne change de sonnerie de téléphone selon ses humeurs. 

Ma question : 
Si Lexie était ici avec nous (à la convention), quelle sonnerie mettrait-elle sur son téléphone ? 
Aussi, on connaît le groupe de musique et la couleur préférée des héros mais pas leur livre préféré. 
Quels sont-ils? 

Sa réponse :  
Lexie aurait mis « let’s The party started » de Pink. 
Le livre préféré d’Alexia est « ne tirez pas sur l’oiseau moqueur » et celui de Caine « le parrain » 

 ********* 

 

 

A. MEREDITH WALTERS

11140122_827360404019658_8447138048715297240_n

Contexte : 
Dans ce livre, le héros (Flynn) est atteint du syndrome d’Asperger.

Ma question : 
Si Flynn me voyait arriver là, comme ça, que me dirait-il spontanément avec sa franchise déconcertante ? 
1. Quelle est l’intérêt de faire la queue pour avoir une signature ? 
2. Je n’aime pas ton vernis rouge. 
3. Il te reste 2h34min et 28 secondes pour avoir tous les autographes que tu veux.
4. Autres : 

La réponse : la 2.

 ********* 

 

 

JANE HARVEY-BERRICK

11147025_827360510686314_1332999314900470476_n 

Contexte : 
Le héros n’arrive pas à dire « pardon » « je t’aime » et « merci ». Il montre ce qu’il ressent mais ne prononce jamais ces mots. 

Ma question : 
Je suis française, quel mot Kes voudrait-il que je lui apprenne parmi les 3 qu’il a le plus de mal à dire: « merci », « excuse-moi » ou « je t’aime » ? 
Et quelle phrase voudrait-il savoir murmurer à Aimee ? 

La réponse de l’auteur : 
Kes a besoin d’apprendre à dire pardon mais le plus pratique serait « je t’aime ». 
Il voudrait murmurer : « tu es la magie de mon monde »

 ********* 

 

 

CALLIE HART

11160669_827360560686309_4668783650528969173_n

Contexte : 
Dans ce livre le héros est dominant au lit et a un sac noir avec beaucoup « d’ustensiles » utiles (niveau sexuel). 

Ma question : 
Zeth se retrouve sur une ile déserte et ne peut prendre que 3 objets de son sac : quels sont-ils ?

Sa réponse : 
– Sa « canne » pour quand Sloane ne se comporte pas bien 
– des mister freeze bleus: s’ils ne les mangent pas pour se rafraîchir, ils pourront toujours les utiliser autrement :-)
– des menottes : tu ne peux pas partir en vacances sans !

 ********* 

 

JAY CROWNOVER : 

11214230_867736963315335_8772949533122157014_n

Contexte : 
Les héros de cette série sont tatoués et percés de … partout… :-) 

Questions :
Entre un homme qui a un piercing à la langue (avec tout ce qu’il peut faire avec) et un homme qui a un piercing au sexe : lequel choisissez-vous ? 

Aussi : entre un homme tatoué, très gentil mais qui est très jaloux, un homme percé, intelligent mais qui ronfle très fort et un homme sans piercing ni tatouage mais qui n’a aucun défaut. Qui choisissez vous ? 

Réponses :
Un homme percé au sexe, toujours ! Ajoute ça à ta liste de chose à faire dans ta vie. 
Et pour la deuxième question : un homme comme Nash ! Gentil, tatoué, intelligent et qui a des défauts. Il peut même ronfler, ça ne me dérange pas ! :-) 

  *********

 

 

JENNIFER L. ARMENTROUT

11267503_867737046648660_4132350214421350444_n

 

Question : 
On voit ici (aux conventions) des personnes avec des valises pleines de livres à signer. 
Certaines femmes demandent même à leur conjoint de venir les aider à porter leurs valises et commencer des queues pour elles. 

Imaginez que Kate décidait, en tant que fan de lecture et blogueuse, de participer à DALLAS (nom de l’event) et demande à Daemon de l’accompagner.
Quelle serait sa réaction et réponse?

Réponse :
Daemon aurait dit oui mais il lui aurait aussi demandé de trouver un moyen de le persuader de venir. Mais c’est quelque chose que Kate aurait aimé ! 

   *********

 

 

TAMMARA WEBBER

11403304_867736703315361_6663534595751674628_n

 

Question :
Tout d’abord, j’aimerais vous dire que EASY était mon premier NA et qu’il aura toujours une place spécial dans mon coeur. J’aurais aimé être Jacqueline et trouver le numéro de Lucas sous ma tasse de café :)
Maintenant, si vous aviez du écrire un épilogue « 10 ans plus tard » à leur sujet, qu’est-ce que ça aurait été ?

Réponse :
Je ne sais pas trop mais ça aurait été une fin heureuse <3

   *********

 

 

COLLEEN HOOVER

11666045_867736876648677_6797614195256465119_n

 

Question :
Votre marraine fée vous propose: 
– un coca frais chaque fois que vous mourrez de soif, 
– des livraisons gratuites de food chinoises quand vous le voulez et où vous voulez pendant un an,  
– un café qui apparait tous les matins dès que vous claquez des doigts, qu’est ce que vous choisissez ? 

Aussi, entre un tableau de Owen, un poème de Will, une chanson de Ridges (tous inspirés par vous) et un vol en avion avec miles, que choisissez-vous ?
PS : Qu’est ce que ça fait d’avoir autant de double consonnes dans son nom ? :-)

Réponse : 
– La nouriture chinoise
– Une chanson de Ridge

Pour le PS : J’adore ça ! Mon nom de jeune fille est Fennell, c’est plus simple à écrire ! 

   *********

 

 

ELOISA JAMES

11667354_867736956648669_2688036623156396174_n

 

Question :
Si vous aviez vécu à l’époque victorienne : quelles règles de la bonne société londonienne auriez vous été incapable de suivre vu votre personnalité ?
– ne jamais parler de parties du corps
– être vierge 
– vous marier pour le statut social : sans amour
– porter des corsets
– vous auriez suivi toutes les règles 

Et si vous aviez du être compromise, dans quel endroit pensez vous que cela aurait eu lieu? 
– dans un jardin lors d’un bal sur un banc un baiser torride 
– dans une chambre en perdant votre virginité 
– dans une calèche 
– autre ? 

Réponses :
– Ne jamais parler des parties du corps.
– Et dans un jardin, lors d’un bal, sur un banc, un baiser passionné. 
–> si on se réfère à mon attitude au lycée, je me serais mariée jeune !!

   *********

 

 

JILL SHALVIS

11692558_867736783315353_8427950059041889520_n

 

Question :
Dans votre livre… Jax, le héros, est…. Ce qu’on peut appeler polyvalent. Il est : 
1. Avocat
2. Maitre d’œuvre dans une entreprise de rénovation
3. Maire
4. Barman
5. Jardinier (bucheron)
6. Ebéniste

Avouez, vous ne saviez pas quel métier choisir et vous avez décidé de tous les mettre ?

Aussi : 
Maddie est un peu mary poppins, elle a toujours dans son sac du détachant, une lampe de poche et du chocolat. 
Quel autre objet que n’avez vous pas mentionné a t-elle tjs dans son sac ?

Réponse : 
Un préservatif :-)

   *********

 

 

MARY BALOGH

11692744_867737013315330_5974009531962869730_n

 

Question : 
Si vous aviez vécu à l’époque victorienne : quelles règles de la bonne société londonienne auriez vous été incapable de suivre vu votre personnalité ?

– ne jamais parler de parties du corps
– être vierge 
– vous marier pour le statut social : sans amour
– porter des corsets
– vous auriez suivi toutes les règles 

Et si vous aviez du être compromise, dans quel endroit pensez vous que cela aurait eu lieu? 

– dans un jardin lors d’un bal sur un banc un baiser torride 
– dans une chambre en perdant votre virginité 
– dans une calèche 
– autre ? 

Réponses :
1. Porter des corsets. Je pense que ma mère en portaient ! 
2. Dans un jardin, lors d’un bal, sur un banc pour un baiser passionné : comme je suis une jeune fille de bonne famille, j’aurais accepté d’aller dans un jardin avec lui mais sûrement pas dans une calèche ou dans une chambre à part. Mais je n’aurais accepté qu’un baiser.

 ********* 

 

 

 DARYNDA JONES

11695927_867736786648686_3165618522102492589_n

 

Questions :
Reyes est… comment dire… Parfait. 
Sexy, beau, intelligent, deadly, il cuisine bien, c’est un dieu au lit. Bref c’est le fantasme faite homme. 
Mais il doit bien avoir un défaut ? 
Lequel ? 
Aussi, est ce qu’il y a une chose (en général, pas seulement sur Charley) qu’il ne sait pas ? 

Réponse :
J’aime cette idée de questions !
Je pense en fait que Reyes a pleins de défauts ! LOL.
Je pense qu’il doit travailler dur pour dépasser ces défauts. Il est trop lunatique des fois et ne traite pas toujours les gens très bien. Mais pour Charley il essaye de changer. 
Merci !

********* 

 

 

ALICE CLAYTON

11695944_867737093315322_2440440411796878565_n

 

Contexte :
Dans ce livre, le héros ramène chaque soir une nouvelle copine et toutes sont très expressives lors de l’acte sexuel. Une va même jusqu’à miauler ce qui est entraine une réaction du chat de l’héroïne qui habite à côté et entend tout.

Question :
Je suis le nouveau coup d’un soir de Simon : quel genre de cri / bruit / son est-ce que je fais pendant l’amour et quel serait la réaction de Clive ?

Réponse:
Vu que je suis américaine je ne connais rien à la Suisse si ce n’est que c’est très beau.
Je dirais que tu jodlerais (chanter à la manière des Tyroliens)(je suis MDR!)
Et Clive porterait une petite cloche autour de son cou :)

********* 

 

 

JULIE JAMES

11698785_867736863315345_5904399074292712022_n

 

Question :
Quelle héroïne de votre série FBI seriez-vous, et pour lequel de vos héros auriez-vous craquer pour une relation à long terme? Et pourquoi ?
Et si vous deviez choisir un d’entre eux pour un coup d’un soir, lequel choisiriez-vous ?

Réponse :
Je pense que je choisirais Jack Pallas si je ne pouvais tomber amoureuse que d’un héros.
Qui pourrait résister à un homme qui peut tuer quelqu’un avec un cure-dent ? :-)

********* 

 

 

TESSA DARE

11705171_867736943315337_8414298816349836586_n

 

Question :
Si vous aviez vécu à l’époque victorienne : quelles règles de la bonne société londonienne auriez vous été incapable de suivre vu votre personnalité ?

– ne jamais parler de parties du corps
– être vierge 
– vous marier pour le statut social : sans amour
– porter des corsets
– vous auriez suivi toutes les règles 

Et si vous aviez du être compromise, dans quel endroit pensez vous que cela aurait eu lieu? 

– dans un jardin lors d’un bal sur un banc un baiser torride 
– dans une chambre en perdant votre virginité 
– dans une calèche ou à l’extérieur (à la campagne). 

Réponses :
– Me marier pour le statut : sans amour. (bien sûr!)(le bien sur est écrit en français). 
– Dans une calèche ou à l’extérieur.
Chère Cécile, merci beaucoup de me lire et pour ces question très sympas. 
J’espère que vous avez passé des heures heureuses à Spindle Cove ! 

********* 

 

 

CHLOE NEILL

11709562_867736779982020_7252114000673342047_n

 

Question :
Merit peut avouer quelque chose à Ethan (sur lui) qu’elle n’a jamais osé lui dire avant (exemple : tu sais que j’ai compté et que tu hausses environ 17x par jour un sourcil, soit environ 6205 fois par an ?), qu’est ce que ce serait ?
Et Ethan à Merit ?

Réponse :
Je ne pense pas que Merit ferait une concession de ce genre à Ethan ou vice versa. Ils sont tous les deux bien trop dangereux. :)

********* 

 

 

ELIZABETH HOYT

11737817_867736859982012_2686740703378456557_n

Question :
Si vous aviez vécu à l’époque victorienne : quelles règles de la bonne société londonienne auriez vous été incapable de suivre vu votre personnalité ?
– ne jamais parler de parties du corps
– être vierge jusqu’au mariage
– vous marier pour le statut social : sans amour
– porter des corsets
– vous auriez suivi toutes les règles

Et si vous aviez du être compromise, dans quel endroit pensez vous que cela aurait eu lieu?
– dans un jardin lors d’un bal sur un banc un baiser torride 
– dans une chambre en perdant votre virginité 
– dans une calèche 
– autre ?

réponse :
– être vierge jusqu’au mariage
et
– Dans un jardin pour un baiser torride :)

********* 

 

 

 

ILONA ANDREWS

11737855_867736709982027_4753689524927216902_n

 

Question :
Est-ce que vous pouvez continuer cette conversation entre Curran et Kate ? 
– Je ne voudrais pas paraitre condescendant mais je pense (et par là je veux dire que je suis sûr) que tu as tort. 

Réponse :
– Si tu utilises encore ce ton avec moi, je vais devoir te frapper. Fort.
– aha. Est-ce que tu me préviendras avant, que je sache quand tu m’as touché ? 
– Oh, tu le sauras, sa majesté des fourrures. Tu le sauras…

********* 

 

 

RAINBOW ROWELL

11738032_867736699982028_7309126549914244155_n 

Contexte :
Eleanor & Park est un YA que j’ai adoré et qui nous laisse un peu sur notre faim même si j’ai adoré la fin…
Attention ma question peut contenir des spoilers :)

Question :
Chère Rainbow, merci pour la perfection de Eleanor & Park.
Il me semble que vous avez oublié d’écrire un épilogue.
Ne vous en faites pas, je sais ce qu’il se passe à la fin.
Park reçoit la carte postale de Eleanor avec « Je t’aime » écrit dessus, ils reprennent contact, se revoient pendant les vacances, vont à la même université et se marient.
Okay, maintenant que nous avons établit cela, est-ce que vous pouvez me dire comment seront leurs enfants à 16 ans ? Roux, typés asiatique, geek, populaires, différents…

Réponse :
Je les vois…. HEUREUX.

 

 

Et pour finir un cadeau de la part de Sofia et Karen : MERCI LES FILLES <3
IMG_3682

********* 

4
fév

Les anges déchus tome 1 : Convoitise de J.R Ward ou les noms improbables

anges-dechus,-tome-1---convoitise-2348972-250-400

Jim Heron (héron, petit patapon) a un accident. Quand il se réveille, il est entouré de 4 anges qui lui expliquent qu’il a été choisi par les anges et par les démons pour influencer la vie de 7 personnes.
« Sept péchés mortels, Sept âmes ballotées. Sept personnes à un tournant de leur vie, confrontées à un choix. Vous pénétrez dans leur vie et influencez la voie qu’ils emprunteront. S’ils choisissent la vertu plutôt que le péché, nous triomphons. Dans le cas contraire, l’autre camp gagne. »

La première personne que Jim doit connaître et guider est Vin, un milliardaire avide d’argent qui ne s’attache à personne et qui a besoin de tout contrôler.

Et Vin se trouve en effet à un tournant dans sa vie.
Il est sur le point de demander en mariage la femme avec qui il vit.

Une femme splendide qui s’appelle Céleste Suce. Ah non pardon, je me suis trompée. Elle s’appelle Divine Avale (et non ce n’est pas une mauvaise blague de ma part)(c’est la vérité. Je le jure sur les tous les bonbons qui piquent que je compte manger le reste de ma vie).
Sauf que Divine n’est pas celle qu’elle prétend être… et n’est pas celle vers qui Jim devra pousser Vin même si c’est ce qu’il croit au début.

Non la rédemption de Vin a un nom : Marie-Terese (non Terese n’est pas moche, elle n’a pas le physique facile).
Quand Marie-Terese croise le regard de Vin, c’est le coup de foudre.

– Marie-Terese… Quel joli prénom.
– Vous trouvez ? (non, il veut juste te sauter).
– Lorsqu’il acquiesça, elle marmonna une phrase qu’il n’entendit pas distinctement mais qui ressemblait beaucoup à « c’est pour ça que je l’ai choisi ».

Car oui. Marie Terese n’est pas son vrai prénom.
Avant elle s’appelait Gretchen (Comme dans Ansel et Gretchen)(ou presque)(vous avouerez que Ward n’a pas son pareille pour trouver des noms à ses personnages).
Bref Marie-Terese a changé d’identité. Elle aussi traine quelques casseroles.
Des dettes jusqu’au coup, un fils à nourrir, une identité à préserver, elle n’a d’autres choix que de se prostituer.

Vin quant à lui, n’a pas eu une enfance dorée non plus :
Avec les bagarres d’ivrognes de ses parents en fond sonore il ne souhaitait qu’une chose : partir. Loin de ce quartier minable. Sa mère ne sortait jamais de chez elle, fumait comme un pompier et son haleine empestait l’alcool au point qu’elle aurait pu décoller du papier peint. (ah les métaphores de Ward…)

Bref quand ils se voient, Vin sait : En fait il voulait vraiment jouer les Richard Gere, sauf qu’il ne voulait pas l’acheter pour une semaine, mais plutôt pour des années.

Oui il est comme ça Vin. Au fond, c’est un romantique.
Un romantique avec des couilles de la taille de cloches d’église, apparemment.
– Donc vous voulez me faire croire que vous avez des couilles, c’est ça ?
– Oh que oui. Et pour votre gouverne, aussi grosse que des cloches d’églises.

cloche-église
(pour vous faire une idée).

Des cloches qui ne demandaient apparemment qu’à être sonnées :
Glissant sa main sous la délicate dentelle, il caressa sa moiteur chaude et lâcha un juron à travers ses dents serrées, son corps se raidissant de la tête au pied, les muscles du cou se contractant avec force.
-Oh…putain… lâcha-t-il. Oh… merde. D’un coup il recula et baissa les yeux.
– Quoi ? demanda-t-elle dans un souffle.
– Je crois que je viens d’avoir un orgasme.
(J’aime le fait qu’il croit avoir eu un orgasme. Mec ? t’as éjaculé dans ton pantalon ou pas? c’est pas compliqué, si?)

Bref, rassurez-vous, il se rattrape bien les fois suivantes.

D’ailleurs, alors qu’il est en elle, Vin ne peut s’empêcher de rêver :
Il avait ressenti la même sensation  lorsqu’elle l’avait pris dans sa bouche- le genre d’instant qu’il aurait voulu être éternel… même si c’était impossible.
(et heureusement pour la fille j’ai envie de dire).

Et Jim dans tout ça ?
Jim était un mercenaire. Maintenant c’est une sorte d’ange.
Sa particularité ? Il parle arabe, dari, pashto et tadjik.
(Parce que bon, l’espagnol, le français et le portugais, c’est surfait).
Et puis Jim avait déjà été blessé par balle. Poignardé aussi. Pendu, un jour. Sans compter toutes les fois où on l’avait tabassé à coup de poing, de pied, de barre de fer, de couteau. On l’avait même empalé avec un stylo Montblanc.
(Il faut voir les choses du bon côté :au moins il s’est fait empalé par un stylo de luxe et ça, c’est quand même toujours mieux que par un gode de luxe)(genre (en or) massif par exemple).

 

Mais dans ce livre, voyez-vous, il y a aussi des passages vraiment profonds, des pensées limite philosophiques. De celles que l’on pourrait proposer comme sujet au bac :
L’un des nombreux avantages de la nuit était de plonger le monde dans l’obscurité. Ce qui la rendait bien préférable au jour.

Ou encore :

A un tournant on prend à gauche ou à droite (ou le mur), se dit Jim. (un sage je vous dit).
Quand on arrive à une intersection, on est bien obligé de choisir une direction, puisqu’on ne peut plus continuer tout droit : soit on prend l’autoroute, soit on reste sur la nationale. Soit on double le véhicule de devant, soit on reste sagement derrière- Quand le feu passe au orange, soit on accélère, soit on ralentit.

Tant de profondeur, je ne sais pas pour vous, mais moi, ça me donne envie d’aller danser nue dans un champs de tulipes.

 

Et puis il y a des moments pleins de tendresse aussi :
Pendant leur route, ils passèrent devant un couple qui marchait côte à côte, mains dans la main. Cependant, il ne s’agissait pas de deux jeunes gens ; ils étaient vieux. Très vieux. Mais seulement en apparence, pas dans leur cœur.
Ahlalala. C’est beau. C’est bon. C’est bonbon.

 

Et je ne vous parle pas de ces moments de complicité si drôles:!
Tu sais ce que j’ai la dedans ? demanda-t-il en pointant le pouce vers la salle de bains en marbre.
– Quoi ?
– Six pommes de douches !
– Naaaaaaaaan ?
– Si. Larry, Curly, Moe, Joe et Franky.
– Attends ça ne fait que cinq, là.
– Eh bien, il y a aussi Zarbi, mais je ne suis pas sûr qu’il soit bien présentable.
Elle s’esclaffa. Son rire était pour lui comme un orgasme, d’un genre différent, une délicieuse sensation qui le réchauffait de l’intérieure.
Mais non, vous ne rêvez pas, Vin a donné des prénoms à ses pommes de (reinettes et pommes d’api, tapis tapis rouuuuuges) douches. Si ce n’est pas un homme surprenant ça, je veux bien arrêter de manger des Daims pendant une semaine.
D’ailleurs, je dois vous avouer que je ne comprends pas la blague sur Zarbi. Et je n’arrive toujours pas à savoir si je dois voir une connotation sexuelle à cette précision sur le nombre de pommeaux de douche ou pas. (quand on ne comprend plus les blagues de Ward, c’est là qu’on commence à remettre en cause son intelligence).

 

Sans oublier le moment guimauve :
– Je t’aime, dit Vin en se tournant vers elle. A tel point que cela me fait mal.
Elle se pencha vers lui en souriant.
– Hum… Je pense que c’est plutôt dû à ton épaule.
– Non, c’est plus proche de ma poitrine. Comment ça s’appelle, déjà ? Le cœur, non ? Je n’en suis pas sûr. C’est la première fois que je le sens.
Chabadabada, chabadabada, chaaaabaaaadaaaaaa…..
Prenons-nous la main et roulons des yeux en chœur les amis.

 

Bref. Je me moque, je me moque, mais sérieusement ?
J’ai bien aimé. C’est très différent de la confrérie. Pas aussi vulgaire pour commencer.
Pas de pantalons en cuir sans sous-vêtement en dessous non plus….
On s’attache aussi moins aux personnages mais l’histoire est très originale.
Ce tome pose les bases. On y rencontre Jim, Eddie et Adrian qui œuvreront pour le bien, ainsi que Divine qui œuvre pour le mal.
Le concept des 7 péchés, des 7 âmes à sauver est bien trouvé et assez bien rendu.
Le seul point négatif de ce livre est qu’il traine en longueur à un moment donné. Il aurait vraiment gagné à faire 150 pages de moins. Mais sinon, l’idée et les personnages m’ont suffisamment plu pour me donner envie de continuer la série.
D’autant qu’il paraît que les tomes suivant sont vraiment meilleurs. Tant mieux !

 

Les anges déchus tome 1 : Convoitise – JR Ward
Editions Milady – 544 pages (quand même !)

65408451_p

28
jan

Demonica tome 1 : Plaisir déchainé – Larissa Ione

demonica,-tome-1---plaisir-dechaine-1289012-250-400

**** Attention ! Risque de SPOILERS sur l’histoire et sur les personnages ****
Bon bon bon. Par où commencer ?

Vous avez d’un côté Eidolon qui est un démon à moitié incube, à moitié je sais plus quoi (mais si je ne l’ai pas retenu c’est que c’est pas essentiel). Donc, Eidolon l’appolon est à moitié incube et à moitié démon autre chose.
Il va sur ses 100 ans et s’approche dangereusement du s’genesis (à vos souhaits).
Qu’est-ce que le s’genesis vous demandez-vous à juste titre car vous sentez que c’est important ?
Un groupe de musique qui chante « I can dance» dont le chanteur phare est Phil Collins ? Non. Ça aurait pu, mais non. (Vous sentez que je vais être super drôle aujourd’hui ? Tant mieux.)

Le s’genesis c’est une période de transformation. Notre démon atteint une sorte de maturité sexuelle et s’il ne trouve pas une compagne avec qui passer le reste de sa vie, il changera et deviendra une bête sans intelligence, ne fonctionnant plus qu’à l’instinct. En d’autres termes, il deviendra un démon obsédé par le sexe. (Difficile d’imaginer qu’il pourrait l’être plus mais bon ne soyons pas mauvaise langue)
A savoir : « Un mâle post-s’genesis ne pouvait pas se contrôler en présence d’une femelle fertile et prenait aussitôt la forme de celle-ci pour tenter de la séduire. Et si cela ne fonctionnait pas il la prenait de force. »
C’est seulement moi ou si quelqu’un prenait ma forme et mon apparence cela me ferait plus flipper que cela ne me séduirait ?

 

Elle s’appelle Tayla  :

– Tayla est une Aegis qui est un groupe de guerriers qui avaient juré d’exterminer les démons. (c’est une ennemie de Eidolon donc)
– Elle est à demi démon (mais ne le sait pas)
– Elle se mouvait avec une grâce mortelle (avant de lire Demonica, je ne savais pas que la grâce pouvait être mortelle, maintenant, je le sais.)
– Elle a un furet qui s’appelle Mickey et qui court qui court le furet, le furet du bois joli.
– Elle ne vit que pour tuer des démons, car la haine était tout ce qui l’aidait à survivre (mais bientôt ce sera les orgasmes)(Merci Eidolon, tu mérites une petite gâterie pour la peine).
– L’enfance de Tayla n’avait pas été si rose. Dans les bons jours, elle avait dormi sur une paillasse et pour Noel, elle recevait un jouet d’occasion… quand elle avait de la chance. Elle avait eu faim et avait dû se protéger des pochtrons presque tous les jours. (comme quoi la vie d’héroïne n’est pas toujours faite de joie, d’orgasmes et de skitles aux gouts de raisin).
« Après ça, elle a vécu dans la rue. Et elle a fait ce qu’il fallait pour survivre. Ce n’était pas joli. » (car c’est bien connu, on ne peut que se prostituer pour survivre).
– Tayla n’a jamais d’orgasmes à part quand elle se touche.
– Je répète, Tayla n’a jamais d’orgasme.
– Je répète : Elle feignait l’orgasme comme d’autres faisaient semblant de rire d’une blague foireuse. (mais ne croyez pas un instant que Eidolon et son saucisson se laisseront duper).
– Elle a divers goûts:
a) Sa langue envahit aussitôt la bouche de Tayla, et il grogna en découvrant le goût de la jeune femme. Il était à la fois audacieux et malicieux, comme l’odeur de son excitation. (oui son goût est malicieux, le coquin).
b) Elle a un goût à la fois sucré et salé, de miel et de feu de l’enfer. (nous pouvons en déduire que le feu de l’enfer a un goût salé)(comme le sperme quoi).
– Quant à son odeur ? Elle avait un parfum à la fois suave et mystérieux, de clou de girofle et d’agrume. (pas si mystérieux que ça donc) (en fait elle sent comme du vin chaud quoi)

 

Mais lui ? Il n’a pas de particularité vous étonnez-vous ?
Bien sûr que si.
J’y viens.
– Ses yeux à lui changent de couleur quand il est excité. Avant ils avaient été bruns, du ton chaud et velouté d’un bon café (peu importe que le café soit de couleur noire, ne pinaillons pas)(ayons des orgasmes plutôt, c’est meilleur pour la santé)(Moi je fais une fixette sur les orgasmes ?). A présent, ils étaient dorés, hypnotiques et décadents (un adjectif qu’on utilise souvent pour décrire des yeux).
– Il sent le chocolat noir épicé. (on en croquerait et on se l’étalerait partout, graooou).
– Mais a-t-il le goût du chocolat noir ?
Ce que je peux vous dire c’est qu’il a un goût viril et audacieux. (il paraît que les goûts courageux sont les meilleurs, ça tombe bien).
– Il avait sauté des tas de femelles mais il n’avait jamais fait l’amour à aucune. Pourtant c’était ce qu’il avait fait avec Talya. (Il ment : il l’a fait sauter aussi « Il rejeta la tête en arrière et cria, donnant un tel coup de reins qu’elle fut soulevée du bureau. ») (lol).
– Il ne peut pas éjaculer en se touchant.
– Mais sa plus grande particularité c’est son sperme.

Oui mesdames. Car voyez-vous, son sperme est aphrodisiaque.  Ses petits spermatozoïdes ont comme des petits doigts (guili guili guili guili) « il lui sembla que des millions de doigts minuscules la caressaient, lui procurant un tel plaisir qu’elle ne pouvait que haleter et frissonner ».
Oui. Sa semence est «  très puissante, une stimulation à elle toute seule.
C’était comme si on la léchait, suçait, et caressait en la gardant au bord de l’extase, jusqu’à ce que le besoin de jouir devienne une torture. »
En gros ses spermatozoïdes doivent ressembler à ça, des petites mains baladeuses en plus :

sem demon
(Avouez que ça fait rêver).

 

Sinon un peu d’histoire ?
– Dans ce livre, il y a du cul.
Dès 7% donc quand Tayla débarque dans l’hôpital (spécialisé dans les démons et qui est caché des humains) d’ Eidolon (qui est médecin diplômé d’Harvard)(tout de même hein).
Elle est mal au point, il l’examine et se rend compte qu’elle est à moitié démone et bon après quelques heures, elle fait un rêve érotique.
Et là. Bam. Il la baise. Alors qu’elle représente tout ce qu’il déteste. (elle pendant ce temps croit toujours qu’elle rêve)(crédibilité : premier mot rayé du vocabulaire des auteurs).
Il lui déchire son sous vêtement (cliché du jour bonjour), fait sa petite histoire et continue même après car elle n’a pas jouit. Mais ça ne sert à rien. Elle ne jouit pas.
Ce qu’Eidolon à peine à croire, laissez moi vous le dire « – C’est impossible de ne pas avoir d’orgasme avec moi, retorqua-t-il, redoublant d’efforts. Ça doit venir de tes blessures. ».
Bon finalement il doit partir pour une urgence et elle se lève :
« Tandis qu’elle marchait, la preuve indiscutable de leur union charnelle se mit à couler entre ses cuisses, et elle se demanda pourquoi cela la picotait si agréablement, au point qu’elle aurait eu envie de se l’étaler partout ? » (really ??? Ça c’est encore un tour des petites mains des spermators ou je ne m’y connais pas).
Et c’est alors qu’elle se pose une question tout à fait légitime : « Qui était cet homme qui venait de la baiser si intensément ? » (mieux vaut tard que jamais il parait).

Bref après ça, il y pleins de cul mais pas d’orgasmes jusqu’à 70% rendez-vous compte.
Ça ne marche même pas quand il lui ordonne et qu’elle le veut, oh oui qu’elle le veut :

– Jouis, haleta-t-il, la voix dure (mais moins que sa queue rassurez-vous).
– Je le veux, oh, Seigneur, je le veux. (je compatis)
– Ça ne marchera pas. Ça ne marchera pas (elle secoua sauvagement la tête)(j’adore les héroïnes qui secouent la tête comme si elles étaient possédées). Merde !
– Je vais te donner ce que tu désires, lui jura-t-il.

Et Eidolon est un homme de parole (en plus d’avoir une grosse bite et des spermatozoïdes aux doigts de fée)(cet homme ne manque pas de qualité vous en conviendrez).
Bref, donc rassurez-vous elle arrive à avoir des orgasmes à la fin après qu’elle lui ait parlé de son traumatisme. (je ne dirais rien, je n’aimerais pas vous spoiler)(LOL).

Alors à part du cul, il y a :

a) des clichés :
– A moi, grogna-t-il contre sa gorge fine. Tu es à moi.
– Oui… oh oui !

Ou encore :

– tu es si mouillée, dit-il de sa voix grave qui la traversa comme un courant électrique. Prête et à bout de patience.

b) Des méchants qui kidnappent des démons pour vendre leurs organes au marché noir des humains
(A qui doit-on s’adresser pour avoir une bouteille de sperme de démons ?).

c) Des démons pas gentils-gentils :
– Trainée, dit-il d’une voix rauque. Sale traînée humaine. Je vais te bouffer les organes, les aspirer par ta chatte en t’écoutant hurler.
Ni très poétiques.

d) des phrases touchantes :
– Je ne te hais pas, déclara-t-elle d’une voix enrouée. Que Dieu me vienne en aide, je ne te hais pas (mais baise moi stp).

e) des tentatives d’humour :
– Merde, c’est une Buffy ! Je préférerais encore me faire un cadavre vieux d’un mois.
– Tu l’as sans doute déjà fait.
Wraith ricana.
– Au  moins, ça m’épargne le câlin obligatoire après coup.

f) des bruits qui résonnent étrangement :
Les bruits sourds de leurs corps contre le mur résonnaient dans la pièce et se propageaient jusqu’à ses testicules.

g) une happy end :
– Seul l’avenir compte maintenant. Grâce à toi, j’en ai un.
– Et grâce à toi, j’ai enfin le sentiment d’avoir ma place dans ce monde…

 

Alors ?! Que dire ?!
C’était pas mal. Un peu lent mais un univers original.
En romance paranormale j’ai déjà lu pire et j’ai beaucoup apprécié certains personnages secondaires.
En bref, je ne vais pas me jeter sur la suite mais un jour, pourquoi pas.

 

Demonica tome 1 : plaisir déchainé de  Larissa Ione. 
Editions Milady – 474 pages