Les lectures de Cécile

26
juin

5 ans…

happy-birthday-minions-wallpaper-4

 

 

Mon blog a eu cinq ans cette semaine,

Cinq comme les 5 + 540 = 545 billets publiés depuis sa création
Cinq comme les 5 + 11268 = 11273 commentaires reçus
Cinq comme les 5 – 3 = 2 personnes qui commentent systématiquement mes billets (Syl et Ju <3)
Cinq comme les 5 personnes qui me suivent régulièrement (même sans commenter ! Et je vous en remercie)
Cinq comme les 5 + pas mal d’autres personnes qui aiment mes billets à parenthèses
Cinq comme les 5 semaines que je me fixe pour avoir lu la confrérie tome 12 sur Kholer et vous faire un billet, hein B?
Cinq comme 5 + 28 = 33 billets faits cette année (plus que ce que j’ai lu cette année!) :) (en fait j’ai fait pas mal de billets. Binomette tu as fait ça en quoi ? 4 ans toi ?).  
Cinq comme 5 – 4  = 1 concours aux conditions débiles que je fais chaque année pour mon bloganniversaire, pour rigoler.
Cinq comme 5 + 3 = 8 kilos qui me restent encore à perdre.
Cinq comme les 5 doigts de la main.
Cinq comme 5 doigts de la main – 4 = 1 doigt si je fais un fuck. (ce que je ne fais jamais vu que je ne suis que grâce et retenu)
Cinq comme le nombre de paquets de bonbons que j’espère recevoir dans mon prochain SWAP :) (binomette si tu passes par là :)
Cinq comme 5+5 = 10 discussions tjs en cours sur whatsapp à propos de livres.
Cinq comme l’entier naturel suivant 4 et précédent 6
Cinq comme 5-1 = 4 comme dans cochonnepotesse  4 ever
Cinq du latin populaire *cinque, dissimilation du latin classique quinque. De l’indo-européen commun *pénkʷe qui se retrouve dans l’allemand fünf ou l’anglais five, le grec ancien πέντε pente, le russe пять piat’, le tchèque pět.
Cinq comme dans 5-4 = 1 poème sur les 5 ans de mon blog:

 
 
Petit poème,
pour mon blog que j’aime… 
 
Aujourd’hui, mon blog a 5 ans.

5 ans d’échanges, d’avis, de rencontres, de parenthèses et d’enrichissements.
 
Depuis l’année passée je suis moins présente sur vos blogs,
mais pour continuer comme avant avec un deuxième enfant, 
j’aurais du prendre de la drogue,
 
J’alimente moins le mien également,
et je ne parle plus que des très bons ou des très mauvais moments,
 
mais ce qui est important c’est que je le fais avec plaisir,
que j’ai 1 ou 50 commentaires, pourvu que je fasse rire,
et que je donne envie de découvrir 
 
5 ans déjà,
que je suis là,
et c’est à vous que je le dois.
 
Alors merci de me lire, 
de me soutenir dans mes délires,
 
de suivre mes recommandations,
et d’être là même quand mon blog est moins folichon et à moins de parution. 
 
Que vous passiez par ici,
de manière régulière, occasionnelle, ou systématique,
Je vous redis un grand merci. 
En espérant que vous serez encore là dans un an pour lire mes billet qui peuvent agir comme thymoanaleptique. 
(oui j’ai cherché une rime en -ique). 

 

Avouez, que vous êtes aussi épatés par mes talents (insoupçonnés) de poétesses que si vous vous retrouviez face au sexe de Christian Grey ?
Et bien figurez-vous que je suis aussi une grande manuelle (mouahahahahahhaahahah).
 
Regardez ce que j’ai fait à ma binomette : (je lui ai offert le cochon). 
 
image5
 
Et pour fêter mon anniversaire de blog je peux vous faire une de ces pochettes pour ranger votre kindle ou votre livre.
Comment ça « merci, mais non merci » je comprends pas ? 
 
Mais si ! C’est simple en plus :
 
 
 
Conditions de participation:
 
– m’écrire un poème commençant par « Cess tu es super car… » 
– me dessiner un éléphant dans un oiseau (comme l’éléphant dans le boa du petit prince, suivez un peu) 
– me dire quel personnage de livre vous traiteriez de « caca-boudin-grosse-patate » si vous aviez 3 ans 1/2 comme Solal et pourquoi.  
– me dire quel mystère de l’univers vous aimeriez pouvoir résoudre. 
 
 

 

Chances supplémentaires:
chance
– +5 si vous me faites un poème
– +5 si vous partagez ce statut 555 en 55 jours et 5 heures.
– +5 si vous m’envoyer des schtroumpfs qui pik en forme de langues 
– +5 si vous vous appelez Kholer et que vous portez du cuir. Et en parlant de cuir:
– +5 si vous restez 3h au soleil avec un pantalon en cuir hyper moulant et que vous faites une vidéo de vous en train de l’ôter en moins de 15sec. 
– +5 si vous n’avez fait aucun statut FB  sur le film Fifty shades et sur la série Outlander durant les 12 derniers mois.
– +5 si vous avez déjà commenté un jeudi entre 15h et 15h55 sur mon blog. 
 
 
 
Et en vrai ?
Rien. 
Si vous commentez votre participation est prise en compte. Si vous ne voulez pas de pochette (non je ne vais pas me vexer allons)(vous serez simplement bani de mon blog), mettez le en commentaire que je puisse laisser libre cours à ma fibre artistique pour quelqu’un qui saura vraiment apprécier mon cadeau à sa juste valeur. 
 
 
Merci encore…
A l’année prochaine, normalement…
Et vive nous, vive Ward, vive mon blog, vive les parenthèses & vive la vie… 

 

1
avr

Un week-end à Barcelone

 

 

20
juin

4 ans…

4ieme

Mon blog a 4 ans…

 

4 ans d’existence,

480 billets,

19400 commentaires environ,

666 666 666 parenthèses,

832 fois le chiffre 666,

41 coups de cœur,

30 grandes déceptions,

1 paquet de mâles Alpha,

3-4 auteurs chouchou,

1 seul et unique Barrons,

236 tentatives de billets drôles,

2 billets effectivement drôles,

Des questions existentielles,

1 billet sur les comptines,

28 Moi après Mois,

1 bébé, 1 autre en cours,

1 changement de blog,

69 696 969 whatsapps échangés lors de

8547 LC aux noms très bizarres que je m’efforce de rendre le plus original (et classe) possible (A noter que ce n’est pas facile, le nombre de caractères des titres des groupes whatsapp étant limité)

6 livres « Weird erotica » dont

1 jamais chroniqué car vraiment trop weird (une idée de binomette),

1 quinzaine de personnes rencontrées IRL,

pleins d’autres rencontres à venir,

1 seule et unique binomette,

1 blog qui m’aura également fait découvrir des non blogueuses géniales,

2 ou 3 billets sur la blogosphère,

0 participation à des concours où il faut liker et partager,

1 page FB, 1 compte FB et 1 compte Pinterest,

222 hésitations à arrêter ce blog,

1 pause,

32560 références à des bonbons, carambars, chocolats,

654 séries commencées et jamais terminées,

300 livres dans ma PAL papier,

100 livres lus en moyenne par an,

1 nouvelle philosophie : ne pas tout chroniquer (seulement les très bons ou les très mauvais, ceux que je retiens d’une manière ou d’une autre),

1 quinzaine de SWAP échangés,

23 879 653 échanges sur des livres hypers intéressants,

8 groupes facebook (dont un sur la Confrérie ! :-)),

666 dramas de la blogo,

241 descriptions surréalistes d’odeur de mâles,

10 participations à des challenges,

1 réussi,

1 super aventure,

et…

ZERO regret.

 

Alors, avec bébé number 2 en route, des  chroniques moins fréquentes, une motivation pas toujours au rendez-vous, je ne sais pas ce que va devenir ce blog et s’il fêtera ses 5 ans.

Mais en attendant, si je suis sincère quand je dis que je ne tiens pas ce blog pour les statistiques (que je n’ai donc même pas) ou pour les commentaires, (car sinon je ferai en sorte de publier bien plus régulièrement et je ferai des concours pour augmenter le nombre de likes de ma pages et le nombre de commentaires), c’est toujours un plaisir de donner et partager mon avis, de lire les vôtres ou vos commentaires, de savoir que je vous ai donné envie, que je vous ai épargné une mauvaise lecture, ou encore que j’ai pu égayer votre journée ou vous faire rire. C’est aussi pour ça que ce blog existe, et surtout, qu’il continue d’exister.

Alors, pour tous les mails que j’échange avec les copines (non blogueuses et blogueuses), pour tous les whatsapp ou commentaires FB, pour les fois où je vois mes billets partagés, et à toutes les personnes qui me lisent, plus ou moins régulièrement, en laissant ou non une trace par ici, je (vous) dis :

 thanks2

Cette aventure bloguesque a connu, connait et connaitra des hauts et des bas, mais je ne regrette pas d’en faire partie !

 

***************

Maintenant, comme chaque année, je vais organiser mon concours bloganniversaire aux conditions débiles.
Sauf que cette année, il y a vraiment un truc à gagner.
Si. Si.

Et parce que les concours pour gagner des marques pages m’ont toujours fait rire et qu’il paraît qu’on «  rit mal des autres quand on ne sait pas rire de soi-même », je vais vous gagner ce subliiiiiiiiiiiiiiiiiiiiime marque page que j’avais ramené d’Istanbul, que vous pourrez toucher et caresser en pensant à moi. :)

 

photo-63

 

Les conditions de participations sont simples :

– Me montrer un selfie de vous devant une grue en train d’être montée (car celui ou celle qui voit une grue en cours de montage mérite clairement un marque page en plus de mon respect éternel)(personnellement je suis toujours passée de « Y’a pas de grue » à (un jour plus tard) « tiens y’a une grue qui a poussée dans la nuit).
– Me dire en commentaire le premier mot qui vous vient à l’esprit quand je vous dis Cess.
– Me raconter en 350 signes, espaces non compris, la théorie de l’évolution ou le secret des ventriloques.
– Me dites s’il existe des entiers n et m (n > 7) tels que n! + 1 m2

 

Sont autorisés à participer :

Concours ouvert uniquement aux roux et asiatiques (oui je lis Eleanor & Park), ainsi qu’aux personnes vivant en Suisse, en Belgique et au Canada (désolée je ne peux pas envoyer en France).

 

chance

Chances supplémentaires :

– 10 chances supplémentaires si vous likez ma page et que vous vous engager (par un contrat signé de votre sang) à partager tous mes billets sur FB pendant un an.
– 2 chances supplémentaires si vous ne m’avez pas inclus dans votre chaine contre le cancer où il est question 4x par an de dire la couleur de son string à pois sur son statut facebook.
– Beaucoup de chances supplémentaires si vous m’envoyez un cadeau d’une valeur de 50 euros minimum. (le nombre de chances étant attribué en fonction de la valeur du dit cadeau)(pour info les haribo sont une valeur sûre, tout comme les Toffee, les Toffifee, les michoko, les Daims et les carambars)(Et puis c’est mon anniversaire, le vrai, le 25 ! mon blog et moi on est tous les deux Cancer).

 

Et en vrai ?

Je vais juste tirer au sort parmi les commentaires.
Si vous êtes tiré au sort et que vous n’en voulez tout de même pas (ce que je peux comprendre)(hein B ?), je le donnerai à un chat pour qu’il s’intoxique et meurt.
Je plaisante, amis des chats. Je plaisante.
Il n’y a qu’un chat à qui je le donnerai, et c’est celui que Binomette n’aimerait pas avoir chez elle. Parce que je suis comme ça moi. Une vraie copine.

 

Encore merci de me suivre, et… à l’année prochaine !
Vive la France ! Vive la grêve de la SNCF ! Vive KMM et Johnchou ! Et Vive mon Blog tiens ! :-)