Les lectures de Cécile

19
juin

Beautiful face. Beautiful body. Horrible attitude. It was the holy trinity of hot boys.

Obsidian.jpg


L’histoire, on la connait déjà : une fille déménage d’un endroit ensoleillé vers un endroit paumé, elle se morfond un peu, mais pas trop, et là, elle rencontre le garçon le plus beau du monde qui se trouve être un … Vampire Alien. Oui, vous avez bien lu. Un alien.

Alors quand j’ai lu le résumé, j’ai une la même réaction que l’héroïne quand elle comprend à qui elle a affaire :
“Aliens—if they exist—are little green men with big eyes and spindly arms or…or giant insects or something like a lumpy little creature.”
Daemon let out a loud laugh. “ET?”
“Yes! Like ET, asshole. I’m so glad you find this funny.”

Quand j’ai lu qu’il s’agissait d’Aliens, j’ai directement pensé : E.T.
Mais croyez-moi, Daemon ne ressemble en rien à E.T… Car si mes souvenirs sont bons, ce dernier n’est pas terriblement beau et sexy, ce n’est pas un terrible connard que l’on a envie de claquer tout au long du livre mais qu’on ne peut pas s’empêcher d’adorer, et il n’y a pas une tension sexuelle constante dès qu’il apparaît et… heu, je m’égare.
Reprenons depuis le début si vous le voulez bien.


Si l’idée de départ est on ne peut plus « déjà vue », et que c’est d’ailleurs en effet un livre très très axé « Young Adult » avec un trame très classique, ce livre arrive néanmoins à se différencier des autres livres inspirés de Twilight :

– Son héroïne, Kate, n’est pas cruche ne se laisse pas marcher dessus. Elle n’a pas la langue dans sa poche, répond à Daemon et ne lui tombe pas dans les bras facilement. J’ai aimé son caractère et sa façon de penser, j’ai ri de son courage à certains moments et j’ai apprécié que ce soit une blogueuse littéraire (complètement dans l’air du temps : elle fait des vidéos In My Mailbox !!!).
“Out of all the paranormal books I’d read and reviewed, no one glowed like this. Some glittered in the light. Others had wings. No one was a freaking giant sun.”
Alors, certes, on n’est pas non plus en train de parler d’une héroïne « kick ass » comme Kate Daniels ou Merit, car Katy est plus jeune et ça se ressent ,mais elle a son caractère et sait tenir tête à Daemon (bien plus que je ne l’aurais fait !).

– L’histoire d’Alien quant à elle, tient bizarrement très bien la route. J’ai trouvé ça original, ça nous change des vampires et des loups garous, c’est bien amené et assez bien ficelé, je n’en demandais pas plus et j’ai totalement adhéré à cet univers.

– Les personnages secondaires sont crédibles et attachants. Mention spéciale pour Dee  la sœur exubérante de Daemon et pour la copine de Kate qui m’a fait rire avec cette sortie mythique :
“I don’t know. I mean we haven’t talked about it. He literally left afterwards, and all he’s done since then is poke me with his pen.”
“Probably because he wants to poke you with something else,” she said dryly”
Sans oublier de parler de cette bitch d’Ash et de son connard de frère Andrew… Il en faut bien hein, je  le sais, mais bon, ça n’empêche pas que j’aurais pu les gifler (surtout elle !)…

– Autre point positif : Il n’y a PAS de triangle amoureux. Je répète, il n’y a PAS de triangle amoureux. Et je peux vous dire que j’ai aimé cet aspect si rare dans les romans YA! 

– Et enfin, surtout, il y a Daemon.
Que dire de lui ? D’abord, que c’est vraiment un gros connard prétentieux et arrogant (tout ce qui me plait donc) : 
“You’re such an ass. Has…anyone ever told you that?”
He flashed a genuinely amused smile. “Oh, Kitten, every single day of my blessed life.”
Mais pas que.
Il est aussi très protecteur envers sa famille, sûr de lui, arrogant, sexy en diable, il répond, il titille, il a des principes (et s’y tient), il aime Kate d’une manière différente mais qui m’a plu… Bref, Daemon est un personnage vraiment intéressant.

J’ai adoré leur relation et la tension sexuelle qui se dégage à chacun de leur tête à tête…
Et pour finir sur lui, je ne vous dis pas dans quel état j’étais en lisant les scènes de son point de vue qui se trouvent sur le blog de l’auteur et à la fin du livre. Deux mots pour me décrire : couinements et hyperventilation. (Si vous vous posiez la question : oui je me rends compte qu’on croirait lire le billet  d’une ado de 14 ans…)

– Sans oublier que ce livre contient bon nombre d’actions. (comment ça ce n’est pas ce qui nous intéresse ?) 

En Bref ? : j’ai dévoré ce livre, j’ai soupiré, écrit aux copines, ri, crié, re-soupiré, eu la boule à la gorge pour Kate, réécrit aux copines, envie de gifler Daemon, puis de l’embrasser, eu un sourire niais, aimé les twists et les répliques. J’ai eu envie de me balader dans la foret, de me baigner dans le lac, de rencontrer un voisin sexy et de l’avoir derrière moi en cours.
Vous l’aurez compris, j’ai eu 17 ans à nouveau, et j’ai aimé ça !
J’ai hâte de lire la suite en Août ! 

Obsidian – Jennifer L. Armantrout. 
Entangled Teen – 335 pages.

Les avis de mes co-lectrices : Simi, Sabrina, Mlle Pointillés. (liens dans la journée). 

importorigin:http://les-lectures-de-cecile.over-blog.com/article-beautiful-face-beautiful-body-horrible-attitude-it-was-the-holy-trinity-of-hot-boys-107125403.html

20 commentaires sur “Beautiful face. Beautiful body. Horrible attitude. It was the holy trinity of hot boys.

  1. VILAINE! Ca me rappelle Roswell. Et là, il me le faut. Hate you! Et la côté blogueuse littéraire me plaît!

  2. Et y aura combien de tomes ?? Parce que je serais bien tentée mais je voudrais pas tomber dans un piège à 5 tomes ! ;o))

  3. je te hais…comment je peux le faire patienter si tu écris ça, hein ?

  4. Héhéhé….Tellement d’accord avec tout ça…♥ ♥ ♥
    J’adore le titre!! Une de mes répliques préférées! ^^
    Vivement la suite ;))

  5. @ Sandy: Si. C’est un piège à 5 tomes.
    :/

    @ Karine: Ca m’a beaucoup rappelé Roswell!! Sauf que Daemon est à peu près un million de fois plus sexy (et arrogant) (et sexy) (oups je l’ai déjà dit) que Max ;)))

  6. Un piège à 5 tomes c’est moins pire qu’un piège à 36 tomes…
    C’est bien tentant ça, j’aurais pas parié sur un alien mais pourquoi pas après tout…

  7. C’est bizarre comme quand on pense à Daemon le mot « connard » est le 1er qui nous vient à l’esprit :)
    Clairement quand tu me disais ET, je pensais aussi au petit vilain qui voulait juste passer un coup de fil chez lui pour leur signaler qu’ils l’avaient oublié en route ou alors, éventuellement à Max de Roswell (ET très cucu qui a bien du nous faire attendre une saison entière pour un pauvre bisou) mais là, fiou, je révise totalement mon jugement !!!
    Oh ben m**de, j’ai zappé de parler des scènes POV de Daemon, heureusement que tu es là ! Mais comment j’ai pu zapper ça ???
    Bon, on l’a vu, on a toutes adhéré à fond et maintenant c’est juste un supplice d’attendre Août :(

  8. Merci beaucoup ! Non je ne dessine pas…Enfin si mais ce ne sont pas mes dessins ici :)
    Ce livre m’intrigue énormément… Peut-être à ajouter à ma PAL pour cet été!

  9. :))))) Je suis super contente de voir que vous avez adoré! vous toutes! J L Armentrout trouve enfin ses fans en France!^^

    Je me suis permise de poster ta chronique sur la page FB de Jennifer L.Armentout France, j’espère que ça ne te gène pas?

  10. Hmm, un gros connard prétentieux et arrogant, ça me rappelle quelqu’un que tu adores ! ^^
    Sinon, si quelqu’un ressent une tension sexuelle dès que E.T s’approche, faudra qu’il se fasse soigner ! :D :D À moins de faire dans le vieux rabougri moche qui ne sait aligner que 3 mots !
    Bon, je note le livre dans un coin pour quand je serai en manque de YA !

    • Cess le 4 juillet 2012 à 11h53 a écrit :

      Oui mais c’est pas tout à fait pareil non plus… Daemon ne vaut pas DU TOUT Barrons ! Là on est vraiment dans le YA ! 

  11. Je l’aime ce billet… tu es terrible, j’ai envie de cliquer tout de suite pour l’acheter et le démarrer…. Mais je serai forte ! Ma PAL est entrain de baisser alors j’attends encore un peu !

  12. ça a l’air super sympa! Puis j’adore les connards sexy! ♥

  13. Oui mais ET en avait un long.

  14. Rolala moi aussi je veux bien avoir dix-sept ans et un mec canon derrière moi en cours ! Pffff ! Bon, sinon, quand j’ai vu le mot alien, je t’avoue que ça m’a fait vraiment peur mais tu as réussi à attiser ma curiosité. J’espère qu’il sera traduit en français.

  15. Commentaire n°16 posté par Ame le 24 juin 2012 à 13h04 a écrit :

    Le côté Alien me tentait pas trop mais après t’avoir lu, j’ai envie de le lire. Grr, vilaine tentatrice va !

  16. « un gros connard prétentieux et arrogant » > n’en dit pas plus, je veux le lire mdr

  17. Une héroïne blogueuse ! Voilà qui est original ! Tu m’as encore bien fait rire avec ton billet ! :D

  18. Commentaire n°19 posté par raistlin le 26 mars 2013 à 13h57 a écrit :

    J’ai lu le tome 1 en 2 jours et je me suis jetée aussitôt sur le tome 2 !! ha, ha, ha !!
    j’adore ton billet^^

    Je ne connais pas Roswell par contre je trouve que ça fait un peu penser au film Number Four, le côté ados et les méchants aliens qui pourchassent les gentils !

    Ce que j’apprécie particulièrement dans ce tome 1, c’est aussi la découverte des supers pouvoirs de Daemon, sa puissance « lumineuse ». Ok il est super arrogant mais on devine que ce n’est qu’un jeu, et qu’il le fait exprès pour se cacher ^^
    et justement lors des scènes du POV de Daemon, mamamia !!! être dans son esprit nous révèle qui il est vraiment et bien sûr, c’est pas celui qu’il veut montrer. …
    Sinon, j’aime carrément les scènes de combat avec les Arums. J’adore être tenue en haleine dans ces moments d’action pure où on est rivé au texte. Il y a peu de scènes comme ça en général dans la YA, ça fait du bien aussi parfois ^^

  19. Pingback : Obsidian (Lux 1) – Jennifer L Armentrout | Emi-lit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Naviguer parmi les billets