Les lectures de Cécile

29
juin

Aw, Drew, I didn’t know you were a poet. William Shakespeare would be so jealous.

Tangled.jpg

Vous lisez en anglais et voulez rire, rire et encore rire ?
Tangled est fait pour vous !
Tangled, c’est la lecture qui fait du bien, la romance qu’on ne lâche pas, surtout qu’elle a cette particularité d’être écrite du point de vue d’un homme. Et pas de n’importe quel homme.
Du point de vue de Drew, qui ne mâche pas ses mots, qui dit ce qu’il pense, qui nous donne des leçons, à nous les femmes et qui sait aussi bien nous faire rire que nous attendrir.
Qu’est ce que j’ai ri ! et qu’est ce que j’ai aimé.

Comment ça je me répète ?

Alors, pourquoi vous devez lire ce livre, à part qu’il est drôle ?
 

– Pour Andrew Evans : beau, sûr de lui, intelligent et arrogant comme on les aime. Pour sa grippe aussi qui dure depuis une semaine. Enfin… sa grippe… on se comprend…
« See that guy – black suit, devilishly handsome? The guy getting the blow job from the luscious redhead in the bathroom stall? That’s me. The real me. MBF: Me Before Flu. »

 Pour Katherine Brooks, une héroïne ambitieuse, intelligente, rafraîchissante et drôle.
« I look at the bottle. Vanilla and lavender. I take another deep sniff. “it smells like you. Every time you’re near me, you smell like… like a bouquet of fucking sunshine with brown sugar on top.”
She laughs again. “Aw, Drew, I didn’t know you were a poet. William Shakespeare would be so jealous”.

 Pour MacKenzie, la nièce qui veut devenir une princesse
« For God’s sake, don’t let her watch Cinderella. What kind of example is that? A mindless twit who can’t even remember where she left her damn shoe, so she has to wait for some douchebag in thights to bring it to her? Give me a friggin break. »

 

  Pour la bataille entre Drew et Kate quand ils sont mis en concurrence et les coups bas qu’ils se font, pour la nonne et tout le plan de reconquête en général qui est juste mythique.
Kate, if I throw myself in front of a bus, will you come visit me at the hospital?
Drew
PS – try not to feel guilty if I don’t survive. Really. »
(cette réplique m’a tuée) 


 Pour la façon dont fonctionne le cerveau de Drew qui est fantastique.
« I’ve never seduced a woman before. Shocking, I know. Let me clarify, I’ve never had to seduce a woman before, not In the typical sense. Usually it takes a look, a wink, a smile. A friendly greeting, maybe a drink or two. After that, the only verbal exchange involves short one-word phrases like harder, more, lower…you get the point. »

 Pour les répliques cultes
« The first is: God hates me. The second is: I have been a naughty, naughty boy for most of my life, and this is my payback. And you know what they say about payback, right? Yep. She’s one hairy bitch. »


Franchement, j’ai aimé de bout en bout. Rien à jeter.
J’ai trouvé ça rafraîchissant, prenant, léger, drôle, original et sexy…
J’ai aimé les personnages, le fait que Drew s’addresse aux lecteurs, l’humour, l’histoire et les personnages secondaires.
Bref j’ai adoré et je recommande pour une lecture légère qui fait du bien au moral.

“Kate, about last night —“
She cuts me off “last night was a mistake. It will not happen again.”
Do you know anything about child psychology ? No ? Well here’s a lesson for you. If you tell a kid they can’t do something, guess what’s the first thing they’re going to try and do the minute you’re not looking ? Exactly.

 

L’avis de Mlle Pointillés qui a aussi adoré.
Et les avis de Caro BeV et de Chi-Chi qui sont moins emballées que nous. (quand elles auront fait leurs billets). 

 

Tangled – Emma Chase
Editions Omnific Publishing – ebook – 240 pages. 

 

importorigin:http://les-lectures-de-cecile.over-blog.com/article-aw-drew-i-didn-t-know-you-were-a-poet-william-shakespeare-would-be-so-jealous-118781306.html

10 commentaires sur “Aw, Drew, I didn’t know you were a poet. William Shakespeare would be so jealous.

  1. Commentaire n°1 posté par Julia le 29 juin 2013 à 13h50 a écrit :

    J’ai a.do.ré ce livre ! C’est innovant, frais, drôle ! Super lecture !
    J’espère que la suite sera sur Dee Dee !
    Et je suis hyper fan de MacKenzie !

  2. Je pense que ça pourrait me faire rire autant que toi :)) Bien noté, donc!

  3. On peut résister à tout sauf à la tentation, n’est-ce pas ?!

  4. Forcément tu me donnes envie !! Et puis ça tombe bien ! Faut que je me remette à la lecture en anglais ! ^^

  5. Trop bon tes extraits!!
    Qu’est ce qu’il m’a fait rire ce Drew ^^
    So.good. :)

  6. Commentaire n°7 posté par Bérengère le 1 juillet 2013 à 09h20 a écrit :

    Quelle dommage que je n’ai pas fait cette lecture en commun avec vous, on aurait gloussé en même temps! ;-))
    Un livre très drôle effectivement, vraiment très sympa.

  7. C’est malin, voilà le genre de roman(ce) qui n’est pas trop ma tasse de thé mais tu me donnes envie de le lire ! Grrr ! :D

  8. Laurie le 5 septembre 2013 à 21h28 a écrit :

    Grand merci pour cette chronique, qui m’a amené à lire le livre et à me faire remarquer dans le métro en rigolant comme une baleine. C’est clairement une romance classique (héroine intéressée-mais-non-mais-finalement-oui, ex-qui-es-un-loser-au-lit, …) mais l’angle du narrateur-héro change tout. Et quel humour. Les répliques, les situations (la scène de chaos quand la nièce demande ce que veut dire une expression particulièrement crue ou le coup de la boîte-à-amendes pour les gros mots, dont le héro pense qu’au rythme où il la remplie elle financera sûrement les études de sa nièce), j’ai bien ri et me suis bien amusée.

    • Ahhhhhh je suis trop contente que tu aies aimé !!! :) Et surtout que tu aies ri autant que moi ! Vivement le prochain tome sur un de ses meilleurs potes :)

  9. 'Mita le 28 novembre 2013 à 16h09 a écrit :

    merci pour le conseil! je n’ai pas cessé de rire. La narration était géniale, j’ai adoré Drew!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Naviguer parmi les billets