Les lectures de Cécile

1
juil

Better when he’s bad de Jay Crownover ou quand un auteur veut faire passer un voyou pour un criminel et force le trait.

baxcouv

 

Vous le savez, j’avais adoré Rule  de la série « Marked Man » de cet auteur, un peu moins les tomes suivants jusqu’au 4ème, sur Nash que je n’ai pas du tout aimé.
Quand « better when he’s bad » est sorti et que j’ai lu qu’il était meilleur que les Marked Man et qu’en plus il traitait d’un personnage vraiment mauvais et méchant, je me suis dis qu’il fallait que je lui laisse une chance.
Comment dire ?
Après un chapitre, j’ai voulu arrêter, tellement il y avait de clichés.
Mais quand même, il y avait un truc au niveau de l’intrigue qui faisait que je voulais continuer.
Et finalement, les clichés se sont multipliés et enchainés, et moi, j’ai continué, pour connaitre le fin mot de l’histoire.
Je ne vais donc pas vous spoiler sur l’intrigue que j’ai trouvé bonne, mais je ne peux pas ne pas relever dans ce billet, les nombreux clichés de ce livre…

 

Shane Bax a 23 ans, il sort juste de prison et c’est un bad boy.
Un terrifiant bad boy. Un voleur, un méchant, un criminel. Un bad boy quoi.
Si jamais vous ne l’avez pas compris, l’auteur le répète toutes les 3 phrases environ dans le premier chapitre, des fois que vous seriez atteint d’Alzheimer ou que vous auriez des problèmes de compréhensions, amis lecteurs.
Bax donc, est un méchant qui sort de 5 ans de prison.

 

1- Que fait-il en priorité une fois en liberté ?
a- il va voir sa mère (car dans la vie, il y a des priorités).
b- il va tirer un coup (car bon 5 ans sans sexe quoi. Limite pire que 5 ans sans skittles. Limite).
c- il va chercher sa voiture puis va tirer un coup.

Indice : « Pussy came after a quality ride » autrement classement dit « Les « chattes » viennent après une bonne caisse ».
(comme je le disais plus haut : le sens des priorités).

 

2- Qui appelle t-il son bébé ?
a- Sa mère
b- Sa copine
c- Sa voiture.

Indice en image :

BAX1

(Oui je suis allée voir sur Google à quoi ressemblait sa voiture car je suis une fille qui fait attention aux détails moi, pour votre plus grand plaisir, ne le niez pas.
Si si, c’est vraiment sa voiture. Oui elle est bien jaune et noir. Non je n’invente rien, je le jure. Croix de bois, croix de fer, si je mens, je serai privée de bonbons).
Mais revenons à la voiture : mais non ce n’est pas beauf, allons, ne soyez pas mauvaise langue !!!!
B.A.D B.O.Y on vous dit. Allez, répétez après moi : baaaad boooooyyeuh. Voilà.

 

3- A juste 18 ans, quand il est arrêté, Bax était. (trouvez l’affirmation fausse)
a- Une légende. (dans le milieu des méchants qui volent des voitures)(et auprès des stripteaseuses)(qu’il ne paye pas)(il leur donne des orgasmes plutôt)(mais nous y reviendrons)
b- Une bête de sexe car quand vous grandissez pauvre et sans surveillance parentale, le sexe est ce que vous faites pour passer le temps. (ahhh les jeunes, ce n’est plus ce que c’était)
c- Riche : il avait déjà acheté une maison à sa mère alcoolique (le vol de voitures, les combats illégaux et les courses de voiture, ça paye).
d- Une bête de sexe oui mais une bête de sexe altruiste : quand il couchait avec des strip teaseuses, il « s’assurait toujours que ce qu’il donnait était aussi bon que ce qu’il recevait » (des orgasmes donc), à moins qu’il ne soit pressé (car bon faut pas déconner non plus, faudrait pas se mettre en retard non plus en donnant du plaisir à sa partenaire).
e- Il faisait des courses de voitures illégales pendant un temps mais avait du arrêter car il les gagnait tout le temps et personne ne voulait plus se battre contre lui (une légende on vous dit).
f- c’était quoi la question déjà ?

 

4- Parmi les prénoms ridicules suivants, lequel n’existe pas dans ce livre ?
a- Dovie
b- Bax
c- Roxie
d- Race (Oui, comme dans « On s’en Bax la Race »)(vous avez compris ?)
e- Titus
f- Maxigrosexus

 

5- Quel cliché sur l’héroïne Dovie nous est épargné ?
a- Elle travaille dur pour s’en sortir : elle Bosse à 100% la journée, fait des cours du soir, et bosse à mi-temps le week-end. (et avec ça elle trouve le temps de passer ses nuits à coucher avec Bax et à l’accompagner la journée pour chercher Race)(une surhumaine qui arrive à se dédoubler, ou je ne m’y connais pas)
b- Elle a un goût de fraises fraiches et de pureté que Bax découvre en l’embrassant. (j’espère que vous apprécierez comme il se doit la précision sur la fraicheur des fraises)(une fraise fraiche vaut mieux qu’une mûre tu l’auras)
d- A les yeux verts qui deviennent très foncés quand elle est énervée ou quand elle a un orgasme. (et moi qui ait toujours cru que la couleur des yeux changeait en fonction du temps).
e- A été abandonné par sa mère « qui a préféré se droguer plutôt que d’être parent » (et des fois, on la comprend) :–))
f- Est grande, fine, mais a de gros seins ce qui tombe bien car Bax est un « boobman », un homme à seins. (sans commentaire)
g- Vient d’un milieu si pauvre que même être pauvre est acceptable car ca veut dire qu’on a au moins quelque chose (mélodramaquoi ?).
h- Elle connait un SDF qui fait aussi garde du corps: en échange de quelques bière de temps en temps, il se poste en bas de son immeuble et ne laisse rentrer personne (même si le héros rentre chez elle comme dans un moulin au premier chap). Pratique ces SDF quand même, y’a qu’à les bourrer et ils vous protègent. O_o
i- Elle n’est plus vierge mais ne l’a fait qu’une fois et n’a jamais eu d’orgasmes avant Bax.
j- elle veut travailler dans le social pour aider les jeunes des quartiers défavorisés, qui, comme Bax et elle, sont obligés de grandir trop vite (et de conduire des motos à 10 ans)
k- Scintille au soleil.

 

6– Le corps de Bax « est la carte d’une vie courte mais vécue trop dangereusement et trop vite » (vous me voyez rouler des yeux d’où vous êtes ?).
Il a :
– Une horrible cicatrice sur les côtes dues à un accident de moto à 10 ans. (lol)
– Un trou dans son dos, le même que dans la tête, pour la seule et unique fois ou il n’a pas été assez rapide pour échapper à un flic et sa matraque. (lol bis).
– Un tatouage géant du logo d’une classique V8 sur l’estomac (logo de sa voiture)
v8
(trop classe)
-BAX écrit en énorme dans son dos entre les omoplates (vu que ça fait 3 lettres ça doit être vraiment écrit en grand pour toucher les deux épaules.)
– Une pin-up chevauchant une bougie d’allumage.
Je répète: une pin-up en train de chevaucher une BOUGIE D’ALLUMAGE.
Je vous laisse du temps pour intégrer la chose.

Voilà. Donc, en gros :
Comme sur ce t-shirt. Mais tatoué, sur ses côtes. Tellement excitant quoi.
39542

Sauf qu’il y a mieux. Si.
– Sur son sexe, deux drapeaux à carreaux « indiquant à toutes les personnes assez chanceuses pour les voir qu’elles ont atteint la ligne d’arrivée »
drapeaux

Prenons-nous la main, chers amis, mettons-nous en cercle et LOLons en choeur avant de reprendre ce QCM avec la question suivante :

Au vue de ses tatouages, rappelez-moi, car je ne m’en souviens plus à force d’avoir trop ri et roulé des yeux, Bax est un :
a- BEAUF (qui donne des orgasmes, ce qui n’est quand même pas négligeable)
b- Bad boy, un criminel, un voleur.

 

7- Parmi les dialogues et scènes suivantes, quel est celui qui m’a fait le plus rire / rouler des yeux ?

a-
– As tu peur de moi ?
– terrifiée
– Est-ce que tu me fait confiance ?
– Non
– Est ce que tu vas venir dans mon lit ?
– Sûrement.
– J’ai couché avec Roxie au début de la semaine, je ne suis pas un mec gentil, je ne sais pas comment ça va se passer avec ton frère et quand j’en aurai fini avec Novak, il y a de grandes chances que je sois mort ou en prison. Tu es sure que tu veux venir avec moi au lit ?
– Si je viens, est-ce que ce sera différent pour toi que si tu y allais avec Roxie ou une stripteaseuse ?
– tu veux que je te mente ?
– Oui. Je crois.
– Alors non. Tu serais exactement comme les autres.

(Cette manière, tout en subtilité, de lui dire qu’elle est différente pour lui des stripteaseuses qu’il a l’habitude de fréquenter, je ne sais pas vous, mais moi… Ca me rend toute chose. Je vais manger des Coca Haribo au cœur coulant pour m’en remettre, tiens.)

 

b- Ils le font pour la première fois, ils sont nus et il est sur le point de la pénétrer quand elle demande:
– Est-ce que c’est la ligne d’arrivée ?
Il ne répond pas, couche avec (il a l’impression qu’elle est vierge)(Ouf, j’ai vraiment cru une minute que ce cliché nous serait épargné mais heureusement pas) et bref, c’est mieux que ce qu’il a toujours connu, et il en a connu des filles, depuis tout jeune… il lui demande de jouir pour lui, ce qu’elle fait, car Dovie est obéissante quand il s’agit de jouir, et quand enfin il se laisse aller aussi et finit, pantelant, sur elle, il lui dit :
« CA.C’est la ligne d’arrivée ».
(Une phrase qui vaut tous les « je t’aime » du monde. Un poète ce Bax)

c- Ils couchent ensemble sur le capot de sa voiture et il lui dit « Je ne pensais pas qu’il avait quelque chose au monde qui pouvait rendre cette voiture encore plus belle. Je me trompais ».
(moi aussi, je me suis trompée. Ce n’est pas un poète, c’est un Casanova. Que dis-je ? Un Cyrano de Bergerak !) (ah non, on me souffle à l’oreille que c’est un bad boy).

 

9) Quel cliché nous est épargné ?

a- Elle est étroite
b- Elle va porter un t-shirt de Bax qui lui arrivera au genoux.
c- Il va déchirer son top (ceci dit normalement c’est sa culotte)
d- Elle se mord les lèvres
e- Elle n’a jamais fait de fellation avant lui mais s’en sort comme une chef, sans qu’il la guide (En même temps, grâce aux drapeaux, c’est plus simple de trouver la ligne d’arrivée).
f- Un « jouis pour moi, petite Dove » (Je me suis toujours demande ce que ça faisait d’être appelée comme un savon)
g- Elle a un gout « creamy et fluttery » à savoir « crémeux et agité » (oui agité). (Une crème fouettée comme dirait Ju)
h- Il a des yeux sombres, très sombres et pleins de secrets. Et des fois il y a même une étincelle sombre dans ses yeux sombres. (un must de sombritude en somme)
i- Un « tous les hommes riches trompent leurs femmes » (sans commentaire)
j- Quand il reçoit un gros coup de couteau pendant un combat illicite, il veut utiliser de la glue pour recoller sa blessure . Un vrai bad boy on vous dit.
k- il a un sexe impressionnant. (mais moins qu’un personnage de la confrérie je dirais, à vue de nez, comme ça).
l- Il scintille au soleil. (vous me sentez inspirée aujourd’hui ou pas trop ?)

 

Vous remarquerez que je ne vous ai pas parlé de l’histoire.
Sans vous en dire trop, Bax est envoyé en prison à 18 ans pour vol de voiture.
C’est son meilleur ami, Race, qui l’avait mis sur le coup et qui l’a donc selon toute vraisemblance, piégé. En sortant de prison, il veut savoir pourquoi Race a fait ça. Et se retrouve avec la demi sœur de celui ci dans les pattes : Dovie.

Je ne veux pas en dire trop sur l’histoire car entre le grand grand méchant du quartier, Novak, ses sbires et ses motivations, Race qui est introuvable et dont on ne comprend pas les motivations pour avoir fait capturé Bax, les persos secondaires comme Titus le demi frère de bax qui est flic et qui l’a lui même arrêté et envoyé en prison, je dois dire que l’intrigue rattrape le niveau du reste du livre.
C’est assez complexe, il y a quelques retournements de situations que je n’ai pas vu venir et j’ai particulièrement apprécié que si Bax calme un peu ses activités illicites à la fin, il ne les arrête pas completement pour autant car il reste le même au fond de lui.

J’avoue même que je suis curieuse de lire l’histoire de Race car, pour le coup, il finit dans un rôle que je ne lui aurais pas attribué au début.

En résumé : beaucoup beaucoup trop de clichés qui étaient ridicules et beaucoup trop d’insistance sur le fait que Bax est un bad boy et qu’il a des yeux noirs insondables qui n’expriment rien et qui sont terrifiants. Comme si l’auteur voulait nous persuader que Bax est méchant alors qu’on ne le ressent jamais. Au pire c’est un voyou quoi.
Mais une intrigue qui tient la route et se révèle originale.
Dommage, vraiment.

Je pensais l’abandonner après le premier chapitre mais je l’ai fini.
Si avec ça je ne mérite pas de figurer sur un tatouage, chevauchant une bougie d’allumage…

Une lecture pour le premier mardi de Stephie !

Stephie

14 commentaires sur “Better when he’s bad de Jay Crownover ou quand un auteur veut faire passer un voyou pour un criminel et force le trait.

  1. Hibana le 1 juillet 2014 à 08h11 a écrit :

    ligne d’arrivée? really?!?!?!

    coca haribo coeur coulant?! REALLY?!?! où est mon dealer le plus proche?! :D

    Du coup j’hésite.. lira, lira pas…

  2. Syl. le 1 juillet 2014 à 08h28 a écrit :

    Bien bien bien… Tu as de ces lectures, toi !!!
    Les drapeaux tatoués en bas, c’est sérieux ?

  3. Merci pour cette bonne tranche de rire dès le matin. En tout cas il y a quand même une bonne accumulation des clichés là mais au moins j’ai bien rigolé grâce à toi et ton billet.

  4. J’ai bien LOLé (les drapeaux d’arrivée sont mythiques quand même)

    (Et LOL aussi pour la glu. Tout le monde sait que la glu, c’est quand même LA chose essentielle dans les packs de premier secours. tsss)

    Il reste des Haribos ?

    • Les drapeaux, c’était la goutte d’eau sérieux.
      Tellement naze ces drapeaux.
      On sous estime la nécessité d’une bonne glu, vraiment !!
      Les haribos ont été dévorés hier en une soirée : UNE TUERIE. Je ne dis que ça.

  5. Julia le 1 juillet 2014 à 10h02 a écrit :

    Loooool pour ce billet !
    Quelle déception ce livre :((
    Jay m’a définitivement perdue…

    Merci de t’être dévouée pour le finir et pour ce fabuleux compte-rendu !!!

  6. Roanne le 1 juillet 2014 à 10h36 a écrit :

    J’avoue que je me marre encore en écrivant ce commentaire.
    Non mais vraiment….
    (le coup de la pin up sur la bougie… et les drapeaux, comme dirait Cincy, là ça devient mythique !)
    (sinon, je suis d’accord, le résultat fleure plus le gros beauf à LOL que le vrai bad boy)
    (intrigue sympa ou non, ça ne donne pas envie)

    • Non mais le mec est clairement un voyou, tout au plus…
      Et ces tatouages quoi. déjà la pin up sur la bougie d’allumage. A chaque fois que je lisais la traduction sur Wordreference, j’hallucinais… :-)
      Je confirme : pas pour toi !

  7. A quand les monstres phalliques tatoués de Haribo, dégoulinant de Nutella et répandant naturellement une flagrance de fraise tagada ? Hummmm à la réflexion, c’est une mauvaise idée, Bax se récolterait une ou deux méchantes cicatrices de plus, et au lieu de cette magnifique ligne d’arrivée, ce serait un arrêt au stand bonbon qui figurerait dans le texte. Sans compter que chaque orgasme ferait grossir Dovie. Tiens, j’ai peut-être une idée de roman, moi…

    • M.D.R tu es parti loin là !!! Bien loin…
      Mes pauvres Haribo !
      J’ai bien ri au fait que chaque orgasme ferait grossir Dovie. Avec un peu de chance pour Bax, elle prendrait juste des seins.
      Je dois quand même te prévenir, pas sûre que ce bouquin marchera beaucoup :-)

  8. Je ne lirai pas le livre, mais j’ai beaucoup rit à la lecture de ton article.

  9. No way le tattoo ligne d’arrivée !!
    Ha ha ha j’en ris encore !!
    Chouette retour des QCM ^-^

  10. Les pussy passent après les bagnoles et je te raconte pas ce que ça serait si en plus lesdites bagnoles avaient des minous au goût de fraise fraîche !!! (oui je suis vulgaire aujourd’hui ^^) (je sors :-P )

    Explosée de rire pendant le paragraphe sur Dovie !!! Et celui sur les tatouages mais LOL.

    Effectivement, tu parles d’un bad boy !

  11. Alya le 6 juillet 2014 à 20h59 a écrit :

    Je suis en train de le lire et c’est bizarre mais moi, les clichés ne me font pas (trop) rouler des yeux alors que je ne les supporte pas d’habitude. Faut croire que je n’aime jamais rien comme tout le monde. :p
    Et si si, je t’assure qu’on peut utiliser de la superglue pour refermer une plaie. Cette méthode n’est pas récente et a déjà prouvé son efficacité. Va voir sur Google, les liens ne manquent pas !

    • LOL si si là c’est moi qui ait un avis différent : les autres ont aimé aussi et apparemment pas roulé des yeux.
      Moi j’ai trouvé ça vraiment too much la répétition de « je suis un bad boy » ou elle qui dit « c’est un bad boy, avec ses yeux qui expriment rien » comme si en le répétant elle pourrait nous en convaincre. Car bon, le bad boy qui pense aux orgasmes des prostitués,qui file 100 dollars à un gamin, etc, j’ai un peu du mal à y croire. Et ces tatouages… je m’en suis pas remise.
      Mais j’ai beaucoup aimé l’histoire de fond par contre !!!
      OK pour la superglue !! Je vais pas aller vérifier sur google LOL, je te crois sur parole !

  12. Bella le 12 mars 2016 à 09h48 a écrit :

    Mouhaha ce billet ! Excellent !
    Maxigrosexus ?! Non mais fallait le trouver :-))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Naviguer parmi les billets