Les lectures de Cécile

27
juin

Mud Vein de Tarryn Fisher, un livre différent, captivant et intense…

mud vein

 

Il est très difficile de parler de l’histoire sans trop en dire.
Et je ne veux pas remettre le résumé du livre qui ne reflète en rien son contenu.
Je vais donc vous en dire le moins possible.
Mud Vein, c’est l’histoire de Senna, une écrivain qui se réveille un matin au milieu de la neige.
Elle a été kidnappé.
Alors qu’elle explore la maison, elle se rend compte qu’elle n’est pas seule. Isaac est là, attaché, dans une autre chambre.
Ensemble ils vont essayer de trouver qui… et pourquoi.
Nous suivons leur histoire, leur survie dans cette cabane au milieu de nul part, on fait des bons dans le passé, le passé qu’ils ont vécu séparément, et celui qui les lie, et on revient au présent. On se pose des questions, on élabore des théories, on rentre dans l’histoire de l’histoire et on ressent. Beaucoup.

« It’s never that I don’t want to be with you. It’s that you don’t want to be with me. »

Mud Vein, c’est donc beaucoup beaucoup d’émotions, de magnifiques phrases, une écriture très belle et poétique et une histoire qui touche… mais qui brise le coeur aussi et qui devient même étouffante par moment.
Ce livre, c’est également une expérience en soi, qui m’a fait sortir de ma zone de confort, malgré le fait qu’il soit captivant et beau.

En vérité, je suis passée par tellement d’émotions contradictoires en lisant ce livre que je ne pourrais même pas le recommander.
J’ai eu beaucoup de mal à m’attacher à l’héroïne, Senna, pendant une bonne partie du livre.
Mais je ne me leurre pas, je suis sûre que c’est ce que voulait l’auteur.
Comme je l’ai lu dans une review Goodreads, je pense également « qu’elle a voulu que l’on ne fasse qu’un avec l’héroïne, qu’on entre dans sa tête, qu’on ne ressente rien pendant la période où elle se ferme à tout et tout le monde », et que quand elle se décide enfin à ressentir, on soit submergé par l’émotion.
En ce sens, Tarryn Fisher a atteint son but et son écriture, sublime, ne peut pas être mise en cause sur les quelques points que j’ai moins appréciés.
Car aussi beau son style soit-il, cela ne m’a pas empêché d’être frustrée par moment, de vouloir secouer Senna, de la trouver égoïste. Et si j’ai compris qu’elle se protège au fond, je n’ai pas pour autant aimé qu’elle ne puisse même pas dire un merci à Isaac quand elle même en a envie.

Isaac was a stranger and he had seen more of my wounds than anyone else. Not because I chose him like I did Nick. He was just always there. That’s what scared me. It was one thing inviting someone into your life, choosing to put your head on the train tracks and wait for imminent death, but this—this I had no control over. 

Nous avons affaire à une héroïne qui ne se laisse aucune chance d’être heureuse, pour ne pas souffrir, et je dois dire que toutes ces occasions de bonheur ratées m’ont parfois frustrée et m’ont rendu très triste.
Et quand elle se laisse enfin aller à ressentir, Senna m’a brisé le coeur.

« If there was a God, » I said, « I’d say with confidence that he hates me. Because my life is the sum of bad things. The more people you let in, the more bad you let in. »

Si la première partie, celle du kidnapping, m’a captivée et que j’ai élaboré des dizaines de théories, j’ai trouvé la deuxième partie, celle qui parle du passé d’Isaac et Senna, particulièrement écrasante. Et triste.
Et pourtant, globalement, et malgré certains passages lents, Mud Vein est un livre extrêmement prenant, complexe et captivant.
C’est différent de tout ce que j’ai pu lire, c’est dark sans être dark, une romance sans en être une, et un thriller qui n’en est pas forcément un … C’est un livre différent que je n’arrive ni à classer, ni à recommander mais qui ne laisse pas indifférent.

Isaac is touch, and he is sound. He is smell and he is sight. I tried to make him a single sense like I did with everyone else, but he is all of them. He overpowers my senses and that is exactly why I ran from him. 

Et s’il m’est déjà arrivée de lire des livres tristes, je dois dire que rarement je ne l’ai été aussi longtemps.
En effet, pendant une très grande partie de ma lecture j’ai trouvé qu’il n’y avait pas une once de positivité, et comme je le disais plus haut, j’ai mis du temps à m’attacher à l’héroïne à cause de certaines de ses réactions; Mais à côté de ça, j’ai compris pourquoi elle agissait comme elle le faisait et j’ai ressenti ses émotions avec une intensité rare et particulière. Certains passages, certaines métaphores, certaines pensées étaient si belles ou si tristes, qu’elles m’ont faits l’effet de claques, de coups de poing.

Et je dois dire qu’un livre qui fait ressentir autant d’émotions et surtout avec autant de force (j’ai beaucoup pleuré) c’est tellement rare que je me devais d’en parler même si je reste persuadée qu’il n’est pas fait pour tout le monde.

Une chose est sûre, malgré quelques défauts, c’est un bon livre, à l’écriture splendide, que je garderai en tête.
Mud Vein a été une expérience unique dont je suis ressortie vidée, lessivée et quelque peu mitigée mais dont je me souviendrai longtemps.

When did that move in? I don’t even know. In a house in the snow, probably. Where a surgeon sliced me open emotionally, and a musician brought me more color than I could handle.

 

Merci à Muriel pour le conseil et pour avoir supporté mes nombreux mails (je te promets de plus lire la fin quand tu me dis de ne pas le faire !), et merci Berengère d’avoir plus facilement compris l’héroïne, d’avoir été moins frustrée mais tout aussi touchée, de me l’avoir dit ce qui m’a permis de relativiser quand j’étais trop agacée ;))

 

Mud Vein de Tarryn Fisher 
Ebook – 283 pages. 

 

7 commentaires sur “Mud Vein de Tarryn Fisher, un livre différent, captivant et intense…

  1. Syl. le 27 juin 2014 à 08h21 a écrit :

    Tu as regretté d’avoir lu la fin ? Je ne vais pas le lire, c’est en VO, mais quand tu auras le temps, pourrais-tu m’envoyer un mail pour me dire pourquoi ils ont été kidnappés ?
    Bisous

    • Au début j’ai regretté car j’ai eu peur que ça me gâche une partie du livre oui.
      Mais finalement, il y avait tellement d’émotions que ça allait.
      Je te raconte l’histoire par mail !

  2. Emi le 27 juin 2014 à 08h44 a écrit :

    Tout ça m’intrigue… Je me demande si je vais pas l’ajouter à ma PAL…

  3. Lily le 27 juin 2014 à 10h32 a écrit :

    Il est déjà noté ! ;)
    Ce que tu en dis donne envie en plus !!
    Avec tous les livres notés il me faudrait 12 vies :D * ou un RAT permanent ^^ *

  4. Julia le 27 juin 2014 à 12h25 a écrit :

    Je veux bien connaître la fin aussi STP ? ^^

  5. Berengere le 27 juin 2014 à 18h41 a écrit :

    De rien Cess!!
    C’est clairement un livre ou il ne faut pas se spoiler. Ou il ne faut pas attendre l’explosion de bonheur. C’est triste. Pas nostalgique, vraiment vraiment triste. Déprimant. Épuisant. Mais tellement tellement prenant et bien écrit!!
    Moi j’ai aimé Senna. Vraiment. Elle a tellement souffert, j’ai trouvé ses réactions très crédibles. Tellement plus que celles des héroïnes qui jouissent toutes les 2 minutes alors que 2 pages avant elles étaient sexuellement traumatisées.
    Super livre!

    • Oui c’est vraiment vraiment triste et comme tu dis, épuisant !
      Et oui pour ses réactions, qui font mal mais sont crédibles, clairement plus que les filles qui ont 666 orgasme par rapport, on est bien d’accord…. :-)
      Merci encore d’avoir subit mes larmes et messages ! :)

  6. Intriguée je suis. Voire même over intriguée!

  7. Une lecture qui t’a été difficile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Naviguer parmi les billets